Au siècle de Maupassant : Contes et nouvelles du XIXe siècle
  • Episodes
  • Casting
  • Diffusion TV
  • Vidéos
  • Photos
  • Audiences
  • News
  • Critiques
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Récompenses
  • Secrets de tournage
Forum
  • Saison 3
  • Saison 2
  • Saison 1
Saison 1   3,1 pour 3 notes

8 épisodes | Saison produite en 2009

Guide des épisodes

Ep. 8 : Pour une nuit d'amour

Pour une nuit d'amour
1870, comme tous les soirs, après le travail, Julien rentre chez lui et s'enferme dans sa chambre pour jouer de la flûte, sa seule passion. Il y joue des heures entières. Un soir, une lumière vient éclairer les fenêtres de la grande bâtisse qui lui fait face. Charmée par la musique de Julien, la belle Thérèse de Marsanne, fille de la noble famille propriétaire de cette demeure, apparaît à la fenêtre. Julien s'éprend alors de cette jeune fille, chamboulant son existence casanière et monotone. Comment va-t-il la rencontrer ? Il épie ses moindres faits et gestes, et un soir, elle lui fait signe de la rejoindre. Quel tyran se cache derrière cette jeune fille noble, qui dissimule sous ses draps le cadavre de son amant ? Jusqu'où Julien est-il prêt à aller pour une nuit d'amour qu'elle lui promet s'il l'aide à se débarrasser du cadavre ?

Ep. 7 : Les Trois messes basses

Les Trois messes basses
Noël 1864. Un magnifique paysage des Alpilles, Timoléon raconte à son ami Alphonse Daudet une histoire provençale incroyable et authentique. "C'était le jour de Noël de l'an de grâce 1763..." Ils ont tous fort à faire en ce jour de Noël. Le marquis de Trinquelage compose une ode de Noël. Dans les cuisines du château, c'est l'effervescence. Maître Bugasse surveille les dindes truffées prêtes à rôtir. Don Balaguère, le chapelain du marquis, s'agite dans tous les sens. Il doit finir de préparer sa crèche vivante et surtout ne pas se laisser distraire par les
préparatifs du réveillon car il est gourmand Don Balaguère, si gourmand qu'il en néglige parfois son sacerdoce. Et du coup, il ne croit pas au Diable car tout ce qu'il mange, dindes truff ées, gibelottes et pâtés en croûte, figues et pains d'épices est si bon que seul le Seigneur peut le lui envoyer. Alors, pas une minute, il ne peut imaginer que Garrigou, son nouveau sacristain est l'envoyé du Diable... et qu'il vient accomplir le sinistre pacte de Dieu et
du Diable selon lequel chaque année, Dieu offre une âme à Lucifer. Et en cette année 1763, c'est l'âme de Don Balaguère qui a été désignée pour son péché de gourmandise...

Ep. 6 : Boubouroche

Boubouroche
Paris, 1892. Eugène Boubouroche a ses habitudes. Vous le trouverez, tous les jours à 18 heures pétantes au café "Les trois fiacres" en train de jouer à la manille avec des connaissances. Car peut-on appeler amis ou camarades des gens qui abusent de votre gentillesse et de votre générosité et qui, en douce, vous traitent régulièrement de "poire" ? Car "poire", il l'est définitivement Boubouroche, on pourrait même dire qu'il est le "dindon de la farce", une farce que mène tambour battant sa jolie amie Adèle. Adèle, c'est une petite femme qui sait ce qu'elle veut. Jeune veuve, elle a croisé la route de Boubouroche, agent au service des Eaux et en a fait son "ami", un protecteur" qu'elle mène à la baguette. Et depuis, quand sonne six heures et que la partie de manille commence, Adèle, elle, sort le pot de fleurs sur le rebord de la fenêtre - c'est le signal tant attendu par son amant André, qui grimpe quatre à quatre les escaliers de la maison de sa maîtresse. Mais, le voisin veille, et le voisin n'est pas content, car il est âgé et le jeune André n'a pas cru bon de l'aider à porter ses paquets. Alors, le voisin s'en va de ce pas conter à Boubouroche qu'il est cocu....

Ep. 5 : Le Petit vieux des Batignolles

Le Petit vieux des Batignolles
Paris, 1876. Godeuil, jeune étudiant en médecine, vit au Quartier latin. Il a comme voisin un homme sympathique mais énigmatique, Monsieur Méchinet. Ce dernier vit avec sa femme, la jolie et astucieuse Caroline, pratique des horaires décalés et porte parfois des costumes étranges. Le mystère s'épaissit quand Méchinet, un soir, frappe à la porte de Godeuil et, blessé, lui demande des soins. C'est seulement lorsque Méchinet l'amène sur une scène de crime que Godeuil comprend enfin : son voisin est policier ! Un petit vieux s'est fait assassiner aux Batignolles. Monsieur Pigoreau est un ancien coiffeur et vivait "comme les gens qui ont des rentes et qui cependant tiennent à leur monnaie". Toute personne cupide pourrait donc l'avoir tué mais le neveu de la victime, Monistrol a déjà avoué le crime, confondu par la victime elle-même. Pigoreau, en effet, n'a-t-il pas désigné son meurtrier en inscrivant les cinq premières lettres de son nom sur le parquet de sa main ensanglantée ? Mais est-ce aussi simple ? S'agit-il du vrai meurtrier ? Certains indices ne disculpent-ils pas le pauvre Monistrol ? Méchinet et Godeuil ont des doutes et décident de recommencer l'enquête depuis le départ : interrogatoires, études d'alibis, enquêtes de proximité, Madame Méchinet elle-même, mise à contribution au titre de la célèbre intuition féminine...

Ep. 4 : Claude Gueux

Claude Gueux
Paris, 1827. Claude Gueux, ouvrier sans travail, vit misérablement avec sa femme et sa petite fille. Pour une belle flambée à Noël et une poupée, cet homme simple et honnête "fort maltraité par l'éducation, fort bien traité par la nature" vole un portefeuille, acte fatal qui lui vaut 5 ans d'emprisonnement. En prison, son autorité naturelle et son humanité lui font gagner le respect de son entourage. Il y noue une relation d'amour et d'amitié avec un jeune homme, Antoine, dont il se fait le protecteur. Mais quand MD, le gardien-chef, les sépare, alors le désespoir éclate. En perdant Antoine, Claude Gueux a tout perdu. Et quand, à la question de Claude Gueux 'Pourquoi me séparez-vous de lui ?", MD, dans sa jalousie et son obstination, répond simplement "parce que", l'inexorable se produit. Claude Gueux préméditera le crime qui le conduira à l'échafaud.

Ep. 3 : Le Bonheur dans le crime

Le Bonheur dans le crime
Une salle d'armes à Valognes, petite ville de l'Ouest sous la Restauration. Le maître d'armes Stassin y entraîne les gentilshommes de la région, sa fille Claire également à laquelle il a enseigné, très tôt, l'art de l'épée. Claire Stassin est très belle, c'est "une admirable jeune fille piquante et provocante en diable" et sa beauté n'a d'égale que sa hardiesse et sa fierté. Et lorsque le comte de Savigny, fraîchement marié à la délicate Delphine mais meurtri par la perte d'un enfant et une paternité devenue impossible, pousse la porte de la salle d'armes et demande de croiser le fer avec Claire, le combat devient très singulier...

Ep. 2 : La Maison du chat-qui-pelote

La Maison du chat-qui-pelote
Monsieur Guillaume est drapier à Paris. Il y tient une boutique à l'enseigne du Chat-quipelote,<br/>maison sérieuse qu'il gère &quot;en bon père de famille&quot;. Père, il l'est justement, de deux filles : l'aînée Virginie, douce et patiente mais légèrement disgracieuse, la cadette Augustine si mignonne et si charmante qu'ils sont deux à en être amoureux, Joseph Lebas, le commis de Monsieur Guillaume, homme sérieux s'il en est et Théodore de Sommervieux, jeune aristocrate épris d'art et peintre à ses heures. Mais c'est à Théodore qu'iront le coeur et la main d'Augustine tandis que Joseph épousera Virginie. Deux mariages, le mariage d'amour l'emportant sur le mariage de raison ? Pas si sûr. Si Virginie et Joseph construisent, dans la modestie et la constance, une union solide et quasi &quot;patrimoniale&quot;, pour Augustine, le mariage aura été un marché de dupes. Le rêve du départ devient cauchemar. A la passion de Théodore, ont succédé son dépit et son agacement. De ce décalage social, artistique et intellectuel entre les deux époux, Augustine paiera le prix et lourdement...

Ep. 1 : La Cagnotte

La Cagnotte
1863, une petite ville de province. Souvent, le soir, une aimable compagnie se réunit pour jouer aux cartes. Il y a là Chambourcy, le maître des lieux, Blanche, sa fille, Léonida, sa soeur, le pharmacien Cordenbois, Colladan, un riche fermier du voisinage et Félix, un jeune notaire. Et si l'ambiance générale n'est guère à la contestation, chacun a ses petits secrets. Léonida, femme mûre en quête d'un mari fait passer régulièrement une annonce dans le journal local se présentant comme une &quot;demoiselle d'une beauté sereine et enveloppée&quot;, Cordenbois a aussi des velléités de se caser, Blanche est amoureuse de Félix, Félix est amoureux de Blanche...
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Casting de la saison 1 Au siècle de Maupassant : Contes et nouvelles du XIXe siècle

Casting complet et équipe technique de la saison 1

Commentaires

Fans de cette série
Dernières news Séries
Tweet  
 
Tweet  
 
Joanne Froggatt : de Downton Abbey à Liar, le thriller psychologique de TF1
Tweet  
 
"J'ai 'over' tout" : Jean-Claude Van Johnson vu par Jean-Claude Van Damme
Tweet  
 
Audiences US : les fans de Riverdale étaient-ils au rendez-vous du final de mi-saison ?
Tweet  
 
Voir toutes les news Séries