Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Afterlife
Anecdotes, potins, actus et secrets inavouables autour de la série "Afterlife" et de son tournage !

Un point sur les audiences

Du strict point de vue des audiences, Afterlife connait une première saison réussie (5,85 millions de téléspectateurs de moyenne) et une seconde beaucoup moins (4,3 millions de moyenne). La meilleure audience de la série est de 6,5 millions de téléspectateurs (pour le second épisode de la saison 1, intitulé "Au-dessous des os" et diffusé le 1er octobre 2005) et sa pire est de 3,9 millions (pour le 6ème épisode de la saison 2, intitulé "Attention au croquemitaine" et diffusé le 28 octobre 2006). Cette chute générale dans les audience explique en grande partie la décision d'annuler la série prise par la chaîne anglaise ITV.

"Afterlife"... sans fin !

En juin 2006, la chaîne britannique ITV, confrontée à la redoutable concurrence de BBC, annonce qu'Afterlife est annulée après 2 saisons et sans véritable conclusion. Une injustice que les fans tentent de réparer en lançant une pétition. En vain...

Des conseils avisés...

Lesley Sharp s'est préparée pour son rôle d'Alison Mundy en observant plusieurs médiums en action et en suivant les conseils de l'un d'entre eux, présent sur le plateau en tant que consultant.

Coup de foudre !

Andrew Lincoln a accepté de jouer dans la série après avoir lu la toute première scène du scénario !

Un auteur terrifiant...

Fan du genre fantastique et de l'horreur, Stephen Volk n'en est pas à son premier essai avec Afterlife. Employé autrefois dans une agence de pub, il consacre son temps libre à l'écriture. Une passion qui porte ses fruits lorsque son script de Gothic est adapté par Ken Russell pour le grand écran en 1986. Quelques années plus tard, il signe la trame du téléfilm Ghostwatch, une fiction de la BBC tournée en temps réel dans une maison hantée. Le créateur d'Afterlife a également à son actif quelques histoires à se faire dresser les cheveux sur la tête, dont I'll Be Watching You diffusée sur la BBC.

Des faits troublants...

Stephen Volk admet avoir vécu quelques moments terrifiants au cours du tournage d'Afterlife : "Nous étions à la recherche d'un lieu pour une scène où Robert entre dans une pièce et trouve le mot "Papa" écrit sur un tableau noir. Nous sommes entrés dans cet immeuble désaffecté, où personne n'avait pénétré depuis longtemps et là, nous avons vu, sur le tableau noir, avec une écriture d'enfant, le mot "papa"".

Des tours de l'esprit ?

Pour Afterlife, Stephen Volk s'inspire des thrillers télévisés, des séries de science-fiction et des bandes dessinées d'horreur des années 60. Très jeune, déjà friand du genre fantastique, il se passionne Le Prisonnier ou Chapeau melon et bottes de cuir. "J'ai toujours pensé que le domaine des médiums, des ésotéristes et des voyants ferait une excellente base pour une série... J'ai vraiment envie de donner des cauchemars aux téléspectateurs !", avoue-t-il. Après des recherches fouillées sur le sujet, Stephen confie : "J'en suis venu à penser, un peu comme Robert dans Afterlife, que les fantômes sont créés par la personne qui les voit. Je dispose d'explications rationnelles à la non-existence des fantômes. Mais si je me lève au beau milieu de la nuit, dans un certain état d'esprit, ma seule imagination peut me faire mourir de peur."

Une série récompensée...

Afterlife remporte en 2006 le prix de la meilleure interprétation féminine, remis à Lesley Sharp, aux Royal Television Society Awards. La même année, la comédienne est récompensée par une Nymphe d'Or lors du Festival de télévision de Monte-Carlo pour sa prestation dans la série. Le show se voit également décerner le prix du Meilleur producteur européen, décerné à Murray Ferguson.

Un air de déjà-vu ?

Dans la veine de X-Files, la série oppose deux protagonistes animés d'idéologies contradictoires. A la manière de Scully, Robert Bridge (Andrew Lincoln) campe un cartésien qui ne croit que ce qu'il voit, et se montre très sceptique au sujet des médiums qu'il considère comme des charlatans. Sa rencontre avec Alison Mundy (Lesley Sharp) bouleverse son existence. Depuis une expérience proche de la mort, qui rappelle celle de Johnny Smith dans Dead Zone, Alison Mundy, comme ses consoeurs américaines Allison Dubois (Médium) et Melinda Gordon (Ghost Whisperer), peut entrer en contact avec les fantômes. Afterlife se révèle cependant bien plus sombre, plus intimiste et plus réaliste que les autres séries du genre. Alison souffre terriblement de ce don qui lui mène la vie dure !
Les secrets de tournage des series les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Game of Thrones (2011)
  • L'Arme fatale (2016)
  • Lucifer (2016)
  • The Walking Dead (2010)
  • The Handmaid’s Tale : la servante écarlate (2017)
  • Grey's Anatomy (2005)
  • The OA (2016)
  • Sex Education (2019)
  • Peaky Blinders (2013)
  • Demain nous appartient (2017)
  • Riverdale (2017)
  • Zone Blanche (2017)
  • American Gods (2017)
  • Esprits criminels (2005)
  • Les Nouvelles aventures de Sabrina (2018)
  • Knightfall (2017)
  • Westworld (2016)
  • Blacklist (2013)
  • Umbrella Academy (2019)
  • Jane The Virgin (2014)
Back to Top