Mon Allociné
L'esquive
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>L'esquive</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
L'esquive Bande-annonce VF
Film : L'esquive
2,6 pour 3 052 utilisateurs
Stars : Osman Elkharraz, Sara Forestier, Sabrina Ouazani, Hajar Hamlili, Rachid Hami
Mise en ligne : lundi 22 décembre 2003
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>L'esquive</strong> Bande-annonce VF 0:32
L'esquive Bande-annonce VF
114 361 vues
2 Extraits
<strong>L'esquive</strong> Extrait vidéo VF 0:32
L'esquive Extrait vidéo VF
30 019 vues
Le mash-up des César : la rétrospective des César du meilleur film 2:04
Le mash-up des César : la rétrospective des César du meilleur film
15 698 vues
3 Emissions d'actu ou bonus
Tous les films sacrés aux César 0:00
Tous les films sacrés aux César
0 vue
L'esquive 1:40
L'esquive
18 238 vues
Best-of César 2005 1:37
Best-of César 2005
23 647 vues

Commentaires

  • Pascal37

    Un film surprenant que l'on peut détester ou adorer. Servi par une Sara Forestier à la performance époustouflante de naturelle, un peu comme Reese Witherspoon (Freeway). Elle crève l'écran, sidérant ! Elle pousse les limites de l'interprétation avec un lâcher prise naturel déroutant. Un film très typé documentaire sur une banlieue qui rencontre les mêmes émois amoureux , universels, que les centres-ville. Avec ses codes, son parler, ses discutions d'ados à ne plus en finir et l'approche des situations, certes enflammées, mais ... classiques. Si la forme change, le fond reste identique. La "fracture" "sociale" reste superficielle, visible, marquante dans des propos banalisés à l’extrême, sans aucune prise de conscience de leur retombées dans "notre" 'normalité", un autre langage mais, en profondeur, les thèmes, intérieurement, sont vécus comme tous les jeunes. Une opposition forte entre des attitudes d'un autre temps (le théâtre) et le coté caméléon, identification, qui reprend le pas dans la seconde suivante. Une vision différente, intéressante et assez dure en fin de compte à décrypter, déroutante. Cette jeunesse qui s'accapare une langue qu'elle maîtrise et la codifie par soucis d’appartenance, de reconnaissance. Carole Franck (la prof) est aussi excellente. Un très bon film ! 4/5 !!!

  • angelabassompierre

    Film pas mal, on s'y croirait....
    Sara Forestier est super, meilleur espoir féminin, elle est à l'aise, au moins rien n'est sexuel comme dans Hell et elle est complètement dans son personnage.
    ils s'apprivoisent, appliquent les codes sociaux.
    au plaisir

  • Radmou V.

    Un film qui reflète la réalité!

  • mrtoo

    Le film aurait vraiment pu être un chef d'oeuvre si il n'y avait pas cette scène cliché et pitoyable avec les flics !

  • LMbe

    Pour moi, un milieu exotique, d'où mon intérêt. L'intention de montrer une autre image des jeunes des cités est louable, ainsi que le parallèle entre les classes sociales du passé et du présent. Le sentiment amoureux transcende les époques et les âges, c'est une constatation propre à apaiser un climat social houleux. Merci au réalisateur pour cet acte militant.

  • Golloda

    Pour les jeunes :
    on se croit dans le bus
    Pour les adultes:
    il faut un jeune avec nous

  • Top of the World

    "Kechiche n'a pas l'étoffe du réal à chef-d'oeuvre" : qu'entends-tu par là ?

  • Ma?tre Kurosawa

    What ???

  • Master Golloda

    Je suis un jeune. J'ai l'habitude d'entendre ce genre de discussions, j'ai tout compris ! mais mes parents, eux, mettaient systématiquement sur pause pour me demander ce qui venait d'être dit...^^

  • Ma?tre Kurosawa

    Oui c'est assez vrai pour ce film de Kechiche, où le langage des banlieues et des jeunes est adopté avec beaucoup de réalisme.

Voir les commentaires