Mon Allociné
Capitaine Achab
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Capitaine Achab</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
Capitaine Achab Bande-annonce VF
Film : Capitaine Achab
2,8 pour 100 utilisateurs
Stars : Denis Lavant, Jacques Bonnaffé, Bernard Blancan, Jean-François Stévenin, Virgil Leclaire
Mise en ligne : lundi 21 janvier 2008
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Capitaine Achab</strong> Bande-annonce VF 1:47
Capitaine Achab Bande-annonce VF
37 114 vues
4 Extraits
<strong>Capitaine Achab</strong> Extrait vidéo VF 1:12
Capitaine Achab Extrait vidéo VF
1 455 vues
<strong>Capitaine Achab</strong> Extrait vidéo (2) VF 2:01
Capitaine Achab Extrait vidéo (2) VF
542 vues
<strong>Capitaine Achab</strong> Extrait vidéo (3) VF 1:32
Capitaine Achab Extrait vidéo (3) VF
328 vues
<strong>Capitaine Achab</strong> Extrait vidéo (4) VF 0:53
Capitaine Achab Extrait vidéo (4) VF
563 vues

Commentaires

  • PowerKing - Les Chroniques du

    Cette histoire est une page de littérature du XIXème. Un récit poétique aux nuances libertines. Entre deux notes de musique et les origines du monde selon Gustave Courbet se dresse le portrait d'un homme de pleine mer. Un homme seul, terni par la vie et coupé du monde, attisé par l'appel du grand large. Philippe Ramos nous invite pour un voyage intimiste dans les arcanes d'une légendes: Moby Dick et son chasseur dévoué, le Capitaine Achab, illustre personnalité indéchiffrable de son époque. Sous une douceur apaisante narrée de vers romanesques naquit la grandeur d'un homme. L’œuvre d'Herman Melville se déploie sous nos yeux en 5 chapitres pour une mise à nue émouvante. La mise en scène ne laisse pas indifférent; levé de rideau sur un corps dénudé, inerte, dévoilé sous un lent traveling. La mort aux accents poétiques, presque aériens. L'influence picturale du claire/obscure nous guide à travers cette odyssée improbable, depuis l'innocence vagabonde d'un jeune garçon à l'obstination aveugle d'un cœur devenu de marbre. Le scénario se déroule comme un long fleuve tranquille sous des teintes baroques et authentiques sous forcément nous submerger d’ennui. Dans un esprit manichéen, le cinéaste nous amène progressivement à l'affrontement final, sans débordement de violence, tout en finesse. Du cinéma français à caractère d'auteur sous des ères de téléfilm du dimanche. Apaisant et envoutant. 3/5

Voir les commentaires