Gomorra
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Louer maintenant ce film, légalement, à partir de 2,99  € avec
438 092 personnes ont vu cette vidéo

Gomorra Bande-annonce VO

Film : Gomorra
  3,2  pour 2944 utilisateurs
Stars : Salvatore Abruzzese, Gianfelice Imparato, Maria Nazionale, Toni Servillo, Carmine Paternoster
Mise en ligne : mercredi 23 juillet 2008

A voir aussi

3 Bandes-annonces & Teasers

Gomorra Teaser VO
8 006 vues
Gomorra Teaser (2) VO
4 459 vues
Gomorra Teaser (3) VO
4 571 vues

3 Extraits

Gomorra Extrait vidéo VO
30 599 vues
Gomorra Extrait vidéo (2) VO
21 619 vues
Gomorra Extrait vidéo (3) VO
8 722 vues

4 Emissions d'actu ou bonus

Tueurs en Séries N°131 - Vendredi 26 novembre 2010
114 068 vues
La Minute N°334 - Jeudi 16 octobre 2008
74 021 vues
La Minute N°285 - Mardi 12 août 2008
53 895 vues
La Minute N°224 - Lundi 19 mai 2008
95 274 vues

Commentaires

  • Cannesman

    WAH, on sent déjà dans la BA l'impact, la puissance du film...
    Je crois bien, en vue de la BA, que je ne serais pas décu, j'attend ce film depuis sa présentation a Cannes...
    Le cinéma Italien est en train de renaitre de ses cendres...
    Vive Gomorra

  • ludopower

    Je ne sais pas ce qui me dérange le plus...

    Que cette bande-annonce laisse penser que c'est la Naples de tous les jours alors que non, ou bien que cette bande-annonce montre des aspect terriblement vrais de cette ville?

    Quoiqu'il en soit d'un point de vue cinématographique, ce film a l'air super intense... :pan:

  • AlbertLeVert

    Il a l'air prometteur, cependant, je trouve qu'il à l'air de surfer sur la vague du cinéma de gangster brésilien. J'éspère qu'il sera original et pas seulement un simple "Cité de Dieu" à la sauce italienne.

    Mais bon, malgré tout je suis déjà impatient d'aller le voir :D

  • C@scou

    Oui mais bon c'est pareil pour la corse, par exemple.
    Si on y va passer des vacances, l'île semble calme, tranquille.
    "Normale", en bref.

    Alors qu'en réalité, ca pète de partout, et que ya un attentat par semaine.

    Quoi qu'il en soit, c'est vrai que la BA donne envie.

  • jonathanscreek

    De loin, le pire film que j'ai pu voir à Cannes cette année.
    Un grand prix à mon sens pas du tout mérité.

    Un film long , des personnages désincarnés et au final un ennui profond. Seule la dernière demi heure remonte un peu le niveau mais c'est bien trop tard.

    Un long métrage prétentieux, tout dans la forme et pas grand chose dans le scénario. A réserver à un public (très) averti étant donné la séance de masturbation intellectuelle interminable dont on souffre...

  • fredo752

    Attention Jonathan, il ne s' agit pas d' un exercice intellectuel d' un écrivain ennuyé en cherche d' inspiration qui suit la mode des films gangster violents....

    Il faut voir ce film comme un documentaire. Il est en effet tiré du livre enquete de Roberto Saviano "GOMORRA" qui suite à ce best seller vit toujours caché sous protection policière.

    Il a plusieurs fois déclaré : "Tant que je suis sous les réflecteurs, je ne risque rien... c' est quand on m'aura oublié qu' ils viendront me chercher... la Camorra n' oublie pas."

    Les faits sont réels, les personnages des gens de ces quartiers (un acteur a été reconnu et arrêté apres le tournage ).

    J'ai déjà vu le film en Italie (Dialecte napolitain sous titré en Italien car incompréhensible) et franchement ca laisse de marbre. C 'est un tres bon film qui montre une réalité qu' on a du mal à imaginer en Europe.

    La force du film est de montrer la réalité quotidienne de cette guerre de gangs qui fait rage ces dernières années. De montrer aussi qu' il ne s'agit au fond que de business et de faire un max de pognon par tous les moyens.

    J'ai été plusieurs fois à Naples et la ville est vraiment magnifique et je n'ai jamais eu le moindre problème (il suffit juste de ne pas afficher sa grosse rolex). En tant que touriste on n' imagine même pas ce qui se passe dans les quartiers ou' a été tourné le film. C 'est un peu comme le touriste qui vient à Paris et visite la tour eiffel plutot que les cités ou' ca chauffe vraiment.

    Le film a été tourné avec un style proche des reportage de guerre et nous plonge en plein coeur de l' action ... c' est tres violent, il ne faut pas emmener ses gamins ;-)
    En tout cas un film à voir.

    Mon seul doute : est ce que d' un point de vue marketing ca a beaucoup de sens de faire sortir un film le 13 aout ?

    Bonne vision !

  • uniccu

    je suis d'accord a 100% avec fredo, ce film est un peu comme un documentaire qui est un chassé croisé de jeune venant de divers ville et quartier très chaud de naples(scampia,secondigliano, castel voltuno...)

    J'avais d'abord lu le livre puis j'ai vu le film en italie (version napolitaine inconpréhensible c'est clair) ce film et un peu le la haine de l'italie meme si la comparaison ne plaira pas à certain car le probleme mm si il et récurrent en france et différent et beaucoup plus grave à naples comme dit le teaser "une ville batie sur le crime et régie par la peur" où personne n'est épargné.

    Roberto Savaio vient de ces quartiers où les cammoristes on pignon sur rue et ces petit soldats parfois a peine puberes qui se déchirent pour un plan de vente et la façon d'on il son recrutés, il à notamment suivie de pret la faida de scampia un massacre qui a durer 2 ans et fait des centaines de morts entre le clan Di lauro et les sécessionnistes :gun: mais se n'est qu'une petite partie des sujets traité par Roberto Savaio il y a aussi plus récecemment l'écomafia...avec les relation politique entre camorra et homme d'affaire véreux.

    plus qu'un film à sensation c'est un pavé jeté dans la mare qui gangrène l'europe,Naples est considéré aujourd'hui comme le bogota de l'Europe.

    Merci Monsieur Savaio pour votre courage

  • Giuliano

    Louis tu nous parles de morale mais en 2 lignes j'ai l'impression que tu fais l'apologie de Mussolini.
    Il n'a pas réussi a éradiquer les "mafias" mais leurs a en effet fait tres mal, mais pourquoi? tout simplement parce qu'il a utilisé les meme methode qu'eux, et ça on ne peut pas l'accepter. Quelle que soit la situation, l'Etat ne peut se comporter de la sorte.

  • fredik

    D'accord avec Giuliano...

    Il y avait moins de Mafia en Russie du temps de Staline, et moins de terroristes indépendantistes en Espagne du temps de Franco, mais ce n'est pas ce que l'histoire retient de ces dictateurs.
    Louis t'oublies surtout de dire que Mussolini n'a pas éradiqué que la Mafia et qu'à cette époque le crime organisé et la terreur c'était le Parti Fasciste.

    Cependant si t'en as marres de vivre en Europe et que ton rêves c'est une dictature sans mafia, tu peux essayer de t'exiler en Corée du Nord...

  • Flamax

    Quelle est la musique de cette bande-annonce ?

  • eugene_biskutt

    Tout à fait d'accord ave Jonathanscreek. J'ai vu le film lors d'une avant-première.

    Premier avertissement si vous allez voir le film:Vous allez passer 2 h 20 avec des personnages tous plus abjects les uns que les autres. Pas un qu'on a envie de sauver ou pour lequel on puisse éprouver la moindre sympathie. Que des ordures. 2 très longues heures 20 avec des personnages que l'on hait dès les premières secondes, c'est long. Du coup , l'ennui s'installe très vite, on en a plus rien à foutre de ce qu'ils font de comment ils vont crever ou se faire crever les uns les autres [spoiler]( c'est presque une soulagement de voir les deux décérébrés de l'affiche , de loin les plus horripilants, se faire dessouder)[/spoiler]

    Second avertissement:on nous vante le grand film sur la mafia. Alors , moi je n'y connais rien mais je n'ai rien mais alors rien appris:Ah bon , la mafia fait dans la drogue et recrute des adolescents ?Nan... Ah bon , la mafia est infiltrée en politique ?Pas possible.... La mafia est violente ?Sans blaque, Pour enfoncer des portails ouverts , le film s'impose.

    En terme de réalisation , on fait 5 mn sur l'histoire 1 , puis 5 mn sur l'histoire 2 , puis 5 mn sur l'histoire 3 , puis 5 sur l'histoire 4 , puis 5 sur l'hisoitre 5 et on recommence jusqu' à fin de bobine. Et à la fin , plein sont morts , personne n'était à sauver , personne n'a progressé, pays est toujours dans la mouise du début du film , tout a stagné , et vous n'apprenez rien sur la mafia

    Enfin , on croirait presque avec la bande-annonce à un film à la Tarantino. Mais ici, la violence est sèche (ce qui est un bon point côté réalisme ) mais flinguage après flinguage , règlement de compte après règlement de compte , avec que des crapules à l'écran, on baille vite avec la nausée.

    Chacun est bien sûr libre d'aller voir le film qu'il veut. Les gars , cependant faites gaffe à vos copines, elle risquent fort de vous faire la tronche à la sortie du cinéma.

    Ugene

  • Lir80

    Je suis Italien et j’habite à 100kms de Naples.
    Pour eugene biskutt: “Vous allez passer 2 h 20 avec des personnages tous plus abjects les uns que les autres”, tu penses qu’ à Naples on y habites pour toute la vie!!! “on croirait presque avec la bande-annonce à un film à la Tarantino”: les films de Tarantino c’est du splatter ridicule pour ados, c’est du jeu, les histoires de Gomorra sont toutes vraies!!!
    Pour Louis: Mussolini a éradiqué la mafia??? AHAHAH!!! L’ex parti de Mussolini, qui aujourd’hui s’appelle AN, est connu comme “le parti de la mafia”, comme le parti du Berluskaiser et la parti chrétien-démocratique: ces 3 partis de droite ont au Parlement plus que 100 personnes condamnés pour crimes de mafia, aucuns en 3ème dégrée (3ème dégrée veut dire qu’on les a condamné 3 fois!). Notez que le chef de ce parti est un ami personnel de sarko.

  • Thoustra

    eugene_biskutt n'a pas voulu saisir la nature du film. Que montre t-il ? Que la mafia actuelle, napolitaine n'a plus aucune fonction sociale, qu'elle n'est plus qu'un gang pourri en ce au coeur de l'europe. C'est extrêmement inquiétant (dans l'une des cinq ou sixième puissance économique) car la mafia respectait des codes, elle était certes criminelle mais elle savait que sa survie passait par un équilibre, notamment social, aujourd'hui c'est le chaos. Il n' y a plus à trouver de romantisme à la Coppola, d'héroïsme noirâtre, nous sommes plus proche d'un groupe de type extrémiste puissant qui peut à lui seul gangréner l'europe.

    Va te balader si tu le peux à Naples et dans sa région, pas besoin d'aller à Sao paolo.

  • legaellic

    Boué... Je crains que ça ne soit le genre de film bien lourdingue sur les orreurs de la mafia... C'est déja vu tout ça.. La c'est vraiement d'la violence pure et dure avec des images choquantes.. Ils savent que ça plait alors "vous voulez du sang en voila.." Mais y'a t'il une morale qui passe à travers tout ça?? je veux dire, quelque chose de pas déja vu (Qui "n'enfonce pas les portes ouvertes" comme dit ci-dessous..) :sleep:

  • tombarathon

    AU contraire moi je pense que ça va être un vrai bon film,non pas fantasmer comme dans le parrain mais bien réel et bien inquiétant aussi. Il a été très remarqué à Cannes, ce n'est pas pour rien il me tarde de le voir!!!!

  • Bobbylatope1

    il semblerai que Gomorra soit le plus grand film et le plus réalise film traitant de la Mafia depuis le part II de Copolla. :wahoo:

  • Goystov

    La camorra n'a rien de romantique! Gomorra = Gomorrhe en français! Il s'agit bien là de déchéance quand on voit ce qui se passe là bas... Le film est ultra-violent, la réalité napolitaine également.

  • Lir80

    le film de Coppola est plein de clichés, c'est pas de mafia, c'est la mafia imaginée par les américains, c'est qqch qui n'existe pas. Gomorra c'est la réalité, les histoires contées sont vraies (le réalisateur du livre vit caché et protégé), les protagonistes ne sont pas des acteurs, mais des citoyens de la banlieue de Naples, meme Toni Servillo (le grand acteur Napolitain) est né et vit encore la-bas. C'est vrai que le film est très violent, mais il y a bcp de film pleins de violence gratuite et personne ne dit rien, donc, je ne vois pas pourquoi se scandaliser pour Gomorra, qui est un flm educatif qui montre une réalité honteuse supportée par la politique, comme vous verrez à Décembre dans Il Divo.

  • Huhu10

    Je l'ai vu aujourd'hui et je le conseille ;)
    Film assez choc , ne comptez pas le nombre de victimes total dans ce film ... Le pire c'est de se dire que ce n'est pas une fiction et que l'auteur vit protégé par la police car la mafia est à ses trousses . Pas de tristesse mais beaucoup de :pan:
    Méfiez vous des moments de silence dans ce film , y'a des morts toutes les minutes . A la fin du film , ils donnent quelques statistiques sur la mafia , ça vous donne une idée ... :eek:

    Ps : Si votre conjoint(e) veut vous emmener à Naples et que vous ne voulez pas , allez voir ce film avec elle/lui :lol:

  • elisabethchampetier

    :hello:
    perso!
    trops de mort:pas bien!):
    pour les enfant attantion sa choque!!! :gun: :gun: :gun: :gun: :gun: :gun: :pan:
    :eek: :eek: :eek: :eek:

  • pittgeller

    GOMORRA ne se destine certainement pas à un public jeune, tout comme la plupart des films de Cannes !

  • mapkarpet

    Ok ce film PEUT être ennuyeux pour un pubic non averti, donc si toi, derière ton ordinateur, est un fervant amateur de spiderman, les simpsons et Star wars, que tu ne réclame que des films dans lesquels on profite de la violence réelle éxistante dans les "banlieux", pour te montrer faussement comment c'est "chouette", ne va pas voir ce film.

    Ce film, et je vais me répété quand je lis les coms de mes autres contemporains internautes, est une réalité sans tromperie sur la marchandise, sans vouloir faire du pognon en profitant des horreurs du monde, et sans super héros qui arrive à se démerder au sein de cette mafia.

    Ce film s'appelle Gomorra, mais il vaut aussi bien pour la cosa nostra sicilienne, et pour la dranghetta calabraise.
    piece
    Pestulle

  • goumuf

    En voyant le film je me disais que ça doit pas être évident de tout piger quand on a pas lu le bouquin. C'est dommage parce que dans la scène des enchères on ne dit pas clairement que les grandes marques de fringues italiennes ne (sous)-payent les ateliers qu'à la réception de la marchandise ce qui les obligent à emprunter à la Camorra.
    Le "système" nous concerne tous, pas seulement les napolitains.
    Tant mieux si le cinéma italien renoue avec le réalisme! Pour un peu on sentirait la moiteur de l'été et les odeurs de détritus et de sueur.Ceci dit pour un film de guerre ( la faida), il n'y a pas tant de scènes de tuerie que ça et que les visiteurs se rassurent il y a plein d'honnêtes gens à Naples qui ne demande qu'à être reconnus, comme le tailleur du film.

  • noulous

    Moi je dois avouer que ce film semble très réaliste. Je suis allée à Naples l'an passé, et ne connaissant pas la ville, je me suis baladée un peu partout sans vraiment savoir où j'étais, et j'avoue que certains quartiers m'ont mis mal à l'aise, j'ai ressenti une grande tension, j'étais épiée, des gamins tout jeunes me tournaient autour en vespa, j'ai vraiment eu peur! Un quartier où on ne mettrait pas les pieds le soir tombé! Le soir j'ai appris que c'était le quartier Spagnoli, repère de la Camorra et là j'ai compris! Même si je n'ai pas assisté à des scènes de crimes, j'ai ressenti la tension, vu la pauvreté et l'enrôlement des jeunes. J'ai d'ailleurs appris que la veille il y avait eu un mort dans ce même quartier...
    Mais apparemment c'est rare qu'ils s'attaquent aux touristes, je conseille quand même d'aller visiter Naples, malgré cette pauvreté et cette peur qui sautent aux yeux, c'est une ville pleine de richesses (notamment dans l'architecture) et beaucoup de personnes sont très sympas et n'hésitent pas à vous aider! Il faut quand même rester vigilant!

  • ericsson

    super

    ca fait froid dans le dos, parfois je me disais: c'est un documentaire ca fait trop réel

    très très bon

    merci

  • reallseen

    je suis née et j'ai vécu à Naples.
    Ce qu'il se passe est réel mais c'est aussi la base de l'économie, si vous enlevez la mafia, vous vous trouverez avec la région la plus pauvre de l'Europe!

    Cela dit, tout ce qui est montré se déroule le plus souvent dans les quartiers en dehors du centre. Touristes, vous ne risquez pas de vous trouver au milieu d'une fusillade.

    Naples est l'une des plus belle ville d'Italie!

  • Harry1208

    L'Italie sera italienne quand leurs habitants le seront !

    Le problème majeur en Italie vient du fait qu’ils sont passés d’une mère à une autre. Entre Allemand, Espagnol, Français, jusqu’à son unification, les Italiens ne sont pas nés, ils ne pas sont passés par toutes les étapes d’un pays qui a fabriqué ses habitants, comme pour la France, l’Angleterre, l’Espagne, etc.

    Après la défaite romaine, l’Italie a été morcelée et est restée en occupation. C’est à partir des Français que la mafia a fait son apparition. L’idée première était de chasser l’occupant, mais une fois celui chassé, la mafia a changé son optique en infiltrant la vie sous toutes ses coutures et en exploitant le plus faible, de la on comprend mieux pourquoi le film dit si on éradique la mafia à Naples, ce sera un des quartiers les plus pauvres, mais pas seulement ce sera la ruine d’un pays en entier, puis d’une bonne partie de l’Europe…

    Pour affiner le passage sur Mussolini, celui-ci charge Cesare Mori de stopper la mafia et au final parce qu’il trouvera des mafieux chez les fascistes il sera destitué. Afin d’éviter la prison les mafieux quittent l’Italie pour un temps et celle-ci envahit les États-Unis. L’erreur de Mussolini hormis sa politique dictatoriale, c’est d’avoir laissé en vie ceux qui exploitaient les paysans et les habitants du pays, car ils les connaissaient, mais il n’a rien fait. Après la libération de l’Europe par les alliés, même si le retour du roi n’a jamais été souhaité, la mafia est revenue triomphante.

    De là il ne faut que quelques pas pour se rendre compte de l’entendue de la catastrophe mafieuse. Prenons les États-Unis de leur naïveté ils sont passés a ce que nous connaissons aujourd'hui, mais grâce à qui en partie…

    Je suis sicilien et dégouté de manière générale de l’exploitation d’un être humain par un autre, la disparition de la mafia est un problème qui doit être réglé par ces locataires en changent leurs habitudes en commençant par devenir propriétaire dans leur l’âme et leur coeur. Mais comment faire lorsque l’exemple fait défaut depuis plusieurs siècles, et quand les pays blanchissement l’argent sale mafieux en créant l’artefact qu’un mafieux devient un intouchable. Tient dans les actualités de ces derniers jours le ministre allemand à clamer que la Suisse mériterait de figurer sur la liste noire des pays de la fraude fiscale…

    Avec Berlusconi ont a été plus haut et plus loin, que l’on fait ses prédécesseurs, il a réussi à faire passer le pays en dictature légale, il contrôle le pays et c’est un des plus grands mafieux actuel. Par son attitude les critiques perdent leur saveur et son arme pour les journalistes qui osent publiquement s’attaquer à lui, il ne les exécutent pas, il leur prive le droit de parole, comme par exemple Marco Trovaglioni et il y en d’autres, mais il leur reste Beppe Grillo.

    Je conclurais que nous sommes responsables de nos actes et notre attitude, même si c’est pas nous ce sera quelqu’un d’autre, donc commençons par changer cela et nous aurons peut-être un avenir choisissez la pilule bleu ou rouge…

Bandes-annonces similaires
L'Incroyable Histoire de Winter le dauphin 2 Bande-annonce VF
90 835 vues
Avant d'aller dormir Bande-annonce VOST
335 727 vues
Voir toutes les bandes-annonces...
Dernières émissions
Ma scène préférée N°179 - Jean Becker
Top 5 N°459 - Les traders
Fanzone N°262 - "S.O.S. Fantômes 3" tout englué...
12 782 vues
Tueurs en Séries N°277 - Vendredi 19 septembre 2014
4 467 vues
Direct 2 DVD N°93 - "Hours", "Replicas", "The Battery"...
2 944 vues
Plus de vidéos