Mon Allociné
Looking for Eric
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Looking for Eric</strong> Bande-annonce VO
facebook Tweet G+Google
Looking for Eric Bande-annonce VO
Film : Looking for Eric
3,7 pour 3 448 utilisateurs
Stars : Eric Cantona, Steve Evets, Stephanie Bishop, John Henshaw, Gerard Kearns
Mise en ligne : jeudi 30 avril 2009
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
3 Bandes-annonces & Teasers
<strong>Looking for Eric</strong> Bande-annonce VO 1:52
Looking for Eric Bande-annonce VO
363 574 vues
<strong>Looking for Eric</strong> Teaser VO 1:10
Looking for Eric Teaser VO
35 772 vues
<strong>Looking for Eric</strong> Teaser (2) VO 0:49
Looking for Eric Teaser (2) VO
8 489 vues
3 Emissions d'actu ou bonus
Interview 1 - Anglais 5:26
Interview 1 - Anglais
1 842 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°33 - Les films du 20 mai 2009 5:29
Plein 2 Ciné N°33 - Les films du 20 mai 2009
14 585 vues
<strong>La Minute</strong> N°477 - Tuesday 19 May 2009 4:15
La Minute N°477 - Tuesday 19 May 2009
86 977 vues

Commentaires

  • lotusbleu1

    on a maintnant la preuve k'Eric (Cantona) est bien meilleur comédien ke footballeur

  • Deboutilfaitnuit

    Film surprenant avec des scenes touchantes (le flash back sur la rencontre du couple est très beau). J'ai passé un bon moment. Par contre lotusbleu j'espere que tu plaisantes ? D'accord Cantona se debrouille bien en tant qu'acteur (meme si son registre est très limité), mais sur un terrain, c'etait un sacré phénomene le King.

  • Deboutilfaitnuit

    Si les mouettes suivent les chalutiers, c’est parce qu’elles pensent qu’on va leur donner des sardines.

  • Sly_

    Excellent film sans prétentions, sans déception, bien au contraire ! Ken Loach nous dépeint non pas une ode à Canto' (encore que l'on comprenne bien l'importance du bonhomme pour faire sortir les mancuniens de leur morne quotidien !) mais un petit morceau de vie, avec des quinquas aux prises avec des sentiments dignes de jeunes ados ! Touchant et hyper crédible (pas l'apparition semi divine de Cantona, mais le jeux des acteurs et le scénario). Je le recommande !

  • bidoux56

    j'ai eu un peu de mal a rentrer dans ce film mais au fil du temps j'ai accroché et au final je l'ai trouvé très original. A voir.

  • Nirad-Zedjati

    Le fan de Manchester United que je suis ne peut qu'avoir aimé le film !

  • dehaas84

    Ken Loach a pour habitude de faire deux types de films : soit des fresques historiques qui mettent en avant son engagement de gauche, soit des films populaires décrivant la vie des classes sociales défavorisées en Grande Bretagne. Mais dans tous les cas, c’est ce contact si particulier avec le peuple qui est mis en avant, le refus de l’élitisme et la compromission. Des valeurs qui sont aussi celles du plus célèbre transfuge sportif de France vers l’Angleterre, Eric Cantona.

    Un postier dépressif ne parvient plus à gérer sa vie, ses deux beaux fils un poil délinquants, son ex-femme dont il est toujours amoureux. Un soir de bières et de pétards, Cantona lui apparait. Et va l’aider à reprendre les choses en main. Le bande annonce et le buzz autour du film laissait présager une comédie un peu potache centrée autour du King. Il n’en est rien.

    Ken Loach ne renie pas son cinéma social, à la fois tendre et dur. Le footballeur est bien présent, mais il n’est pas le personnage principal, même s’il en est l’inspirateur et le moteur. Sa présence permet au récit de décoller petit à petit, à cet homme qui a tout perdu de se reconstruire et de se battre contre toutes les tuiles qui lui tombent sur la tête. Cantona n’en fait pas des tonnes, il n’en a pas besoin. Doté d’une aura incomparable de l’autre côté de la Manche, il lui suffit de marquer par la pellicule par sa présence, son charisme, et de déclamer en français ou en anglais les proverbes en toc que le scénariste a inventé pour lui. Tendre, drôle, mais parfois aussi violent et même très dur, le film propose un mélange détonnant, entre la nostalgie du temps où le foot se vivait plus dans les clubs enfumés qu’à travers les contrats de stars milliardaires et la célébration des valeurs chères à Ken Loach : l’amitié, l’entraide, la confiance et a solidarité. Que Cantona déclare que son plus beau souvenir n’est pas un but mais une passe ne doit rien au hasard. Les vingt dernières minutes célèbrent de manière drôle et complètement inattendue la victoire de cette bande de pouilleux qui se sont sérrés les coudes, et terminent le film dans un élan d’optimisme assez irrésistible. Le mot de la fin est quand même pour le King : « Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est parce qu'elles pensent que des sardines seront jetées à la mer ». Royal.

    Critique complète :

  • Appeal

    J'ai trouvé ca sympa, le coup du père dépassé avec ses enfants et qui se fait coacher par cette forte tête qu'est Cantona, y'a de l'idée et sa donne des scènes et repliques délicieuses. Apres j'ai trouvé que dans le fond, y'a rien (il se passe rien dans la vie de ce supporter) mais ca reste drôle et y'a de la bonne humeur. Surtout l'interprétation de Cantona, dieu dirons nous, de très bonne facture. 3,5/5

  • Pascale Mirouze

    J ai beaucoup aimé ce film , un film " social" très drole, attachant et profondément humain . Éric Cantonal montre une fois de plus ses talents d acteur. Vive le King Cantona!

  • Yann Dubois

    Excellent!

Voir les commentaires