Mon Allociné
Sin Nombre
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Sin Nombre</strong> Bande-annonce VO
facebook Tweet G+Google
Sin Nombre Bande-annonce VO
Film : Sin Nombre
4,0 pour 1 459 utilisateur
Stars : Edgar Flores, Paulina Gaitan, Kristian Ferrer, Tenoch Huerta, Gerardo Taracena
Mise en ligne : lundi 7 septembre 2009
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Sin Nombre</strong> Bande-annonce VO 1:49
Sin Nombre Bande-annonce VO
225 788 vues
5 Extraits
<strong>Sin Nombre</strong> Extrait vidéo VO 1:24
Sin Nombre Extrait vidéo VO
7 863 vues
<strong>Sin Nombre</strong> Extrait vidéo (2) VO 1:52
Sin Nombre Extrait vidéo (2) VO
461 vues
<strong>Sin Nombre</strong> Extrait vidéo (3) VO 1:57
Sin Nombre Extrait vidéo (3) VO
355 vues
<strong>Sin Nombre</strong> Extrait vidéo (4) VO 1:39
Sin Nombre Extrait vidéo (4) VO
348 vues
<strong>Sin Nombre</strong> Extrait vidéo (5) VO 0:47
Sin Nombre Extrait vidéo (5) VO
987 vues
4 Emissions d'actu ou bonus
<strong>Cary Fukunaga</strong> Interview : Sin Nombre 8:52
Cary Fukunaga Interview : Sin Nombre
1 956 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°43 - Les films du 16 septembre 2009 5:48
Plein 2 Ciné N°43 - Les films du 16 septembre 2009
21 832 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°48 - Les films du 21 octobre 2009 5:31
Plein 2 Ciné N°48 - Les films du 21 octobre 2009
4 618 vues
<strong>Merci Qui?</strong> N°145 - Les sorties du 21 octobre 3:34
Merci Qui? N°145 - Les sorties du 21 octobre
23 319 vues

Commentaires

  • Eric

    Mon coup de coeur de l'année

  • Melsinha

    J'espère que le film sera tout aussi bien que le laisse entrevoir la bande-annonce.

  • kokine84

    Hum la bande annonce est trop bien faite, on y voit tout le film !!

  • renepoirier

    La misère et la tyrannie dans des paysages sublimes.
    Une histoire très dure magnifiquement interprétée qui nous prend aux tripes. C'est un premier film et c'est une réussite, à voir ; mais attention ça n'est pas à l'eau de rose.......

  • pekodingo

    Ce film est une fiction, une aventure souvent violente et le regard n'est pas très humaniste. je suis un peu triste de constater que ce film soit plus largement diffuse que le tres réussi Vida Loca de Poveda qui a été si dur a trouver en salle. a croire que les gens préfèrent se laisser avoir par ce genre de spectacles, alors qu'on leur propose des films bien plus exacts, engagés et empreints d'humanité.

  • jo4

    Après « La Vida Loca », un nouveau film sur les Maras, mais cette fois-ci présenté sous forme d’une fiction, tandis que Poveda s’est tenu à un style documentarisé. Habilement ficelée l’intrigue retient l’attention jusqu’au dénouement. Très bonne surprise qu’est le jeu d’acteur saisissant, qui immerge directement le spectateur dans l’histoire. « Sin Nombre » complète et aboutie le travail de Poveda, ce que « La vida loca » ne pouvait montrer Cary Fukunagafilm le dévoile avec richesse. Voila toute la force de la fiction !

  • dagrey1

    un film coup de poing sans happy end ( passionnant comme un thriller, emouvant comme une chronique)! à la fois road movie sur l'immigration et peinture sans concession du milieu des gangs, sin ombre est un ovni dans le cinema d'aujourd'hui...

  • Nelly M.

    Parfait pour prendre connaissance du phénomène des "Mara" et des "Dix-huit" leurs ennemis jurés au moyen d'une fiction (plus facile à appréhender que "La vida loca"). Quelle cruauté ! Horreur que ces figures entièrement tatouées avec style d'un gros numéro de série ! Ainsi, ce serait la riposte aux ogres ultralibéraux, cette nouvelle forme de guerre civile, traque de tous les instants ? Avec des "treize minutes" de castagne d'où on ressort souriant, des litanies plein la bouche, le fol espoir de rafler la marque du clan sur sa peau... Fait penser à "La Comora" italienne ou à des sectes barbares, une sorte de nouvelle guerre de la pauvreté, à savoir qu'il faut prendre parti de gré ou de force pour l'un ou l'autre de ces tyrans ou crever de faim ?

  • bewyder


    [quote]la bande annonce est trop bien faite, on y voit tout le film !![/quote]
    Euh c'est plutot un critère de mauvaise bande annonce non :??: ou de mauvais film :sweat:

  • bewyder


    [quote]"treize minutes" de castagne[/quote]
    Treize secondes ;)

    Il y a quand même quelques choix étranges - ou faciles - comme le fait que Lil Mago, numéro 1 du quartier, aille lui-même en mission...et de grossières incohérences comme le temps mis par Smiley, une fois descendu du train, pour rentrer - à pied ! -, prévenir de ce qui s'est passé et le temps pour rejoindre le train, etc., et la facilité à retrouver Casper...

    Au delà de ca, l'existence de ces "familles" que l'on ne quitte jamais fait à y réfléchir vraiment peur.

  • l_jessica69

    Superbe film qui nous permet de rentrer dans ces "familles" très particulières que sont les mafias. Les acteurs sont très justes tout en retenu et en émotion. J'aimerais voir plus souvent de si bons films ! A voir pour les aficionados des films émotions.

  • tixou0

    "Love story" aussi brève que tragique, sur fond quasi documentaire - [spoiler]le fol espoir des candidats clandestins et misérables à l'émigration aux E-U, Eldorado lointain, et la loi implacable des "maras", fléau de l'Amérique Centrale, montrés sans complaisance, dans leur triste quotidien. Sarya, innocente jeune fille, appartient au groupe des clandestins, Willy alias Casper est un "marero" au solide palmarès criminel. Ces deux-là qui n'auraient jamais dû se rencontrer le font sur le toit d'un train où sont réfugiés les migrants qui font route vers le Nord à travers le Mexique. Le marero accompagne un des meneurs du gang pour y détrousser les malheureux voyageurs, il va le tuer en défendant Sarya que le chef s'apprête à violer. Ce faisant, il venge Martha Marlenn sa fiancée, mais il consomme surtout inexorablement sa perte, assuré d'être exécuté par les mareros - le tout jeune "Smiley" qui les accompagnait faisant très vite le choix de la mara plutôt que celui de l'amitié le liant à Casper, et guidant les bandits dans leur recherche du fugitif.
    Ces deux-là vont s'aimer platoniquement mais intensément pendant la courte cavale désespérée de Casper. C'est donc seule (son père est mort en sautant du train pour éviter un contrôle des services de l' Emigration, et son jeune oncle a été reconduit au Honduras) que Sarya aborde le Texas. Pour quel futur (une belle-mère et deux demi-soeurs l'attendent cependant dans le New-Jersey) ?? Un film d'une simplicité et d'un réalisme poignants.
    [/spoiler]

  • Pacomm

    Ce fut une sacrée claque. Je retiens en particulier, avec la description des "Maras", la banalisation et la ritualisation de la violence. C'est une sorte de rite initiatique et un outils de "punition", mais du coup ça devient une violence complètement normalisée et acceptée volontairement par tout le groupe.
    Ça rend extrêmement fort le personnage de Casper, qui semble dès le début malgré tout être un des rares à avoir du recul, à la fois par sa volonté d'isoler sa petite amie du milieu, et par la "protection" qu'il exerce auprès du jeune Smiley. Un smiley impressionnant lui aussi, et qui illustre une autre réalité : la facilité de l'embrigadement des plus jeunes par l'attrait des "jouets de grands" et le manque de maturité face aux questions morales (tuer quelqu'un, est-ce légitime ?) Je pense en particulier à la scène où il montre fièrement son flingue à ses potes... de 8 ou 10 ans maxi.
    Et évidemment, en toile de fond, toujours la même réalité, celle de la quête d'un eldorado par l'exil.

  • pachenko13

    j'ai aimé ce film parce qu'il représente une vie méconnaissable et trés dùre quant à la réalisation c'était bien fait je donne 3/4

  • elriad

    dur, sans concession et extremement réaliste, ce film bien documenté montre une réalité terrible de ces gangs desquels on ne ressort pas une fois que l'on s'est fait tatouer... A voi aussi l'excellent documentaire "la vida loca" pour se faire une idée plus pécise de cette terrible réalité.

  • yashiro9

    trés beau film , j'ai trés bien apprécié, à voir absolument

  • guzi69

    bon film émouvant

  • marcfieldfr

    Sujet intéressant mais très mal réalisé .. tout le contenu du film tient dans la bande annonce ...

  • lilp

    Très bon film sur le nouveaux gangs venus d'El Salvadore, et des immigrés d'amérique latines qui tentent par tous les moyens de rejoindre "L'eldorado" américain.
    C'est l'histoire de la rencontre d'un membre du MS13 qui vit au Mexique et d'une fille d'Amérique latine du sud, qui cherche à se rendre aux U.S.A.
    Film très noir et dur, mais si vous aimez ce genre d'histoire, et que vous n'avez pas peur de la vérité, a voir absolument.

  • bichoun

    Film trés prenant s'inspirant de la dure réalitée de nos jours......

  • toxigen42

    J'adooooore ce film,enorme:leurs tatouage est excellent

    j'avoue que leur arme a piston est tres sympa

  • Namenlos

    Sin Nombre est un film très noir et dur mais qui raconte une histoire laquelle pourrait être vraie. Des milliers de personnes d'Amérique Latine rêvent d'atteindre l'aisance aux Etats Unis. Ils sont prêts à beaucoup pour achever la pauvreté... de l'autre côté il y a les "maras" des gangs formés par des criminels. Ces bandes éxistent aux Etat Unis et en Amerique Central depuis plusieurs décennies. Leurs chefs sont des déserteurs des anciennes guerres dans leurs pays. Le désespoir montré dans ce film n'a rien de fictif...

  • easy-t

    film dramatique agreable a regarder, sympa pour ceux qui aime la culture "gang" et surtout a ceux qui s'interresse au ms13, meme si rien de tres original est au rendez vous.
    Je lui donne la note de 13/20

  • Syoul33

    Il est bien ce film. Triste réalité... J'ai bien aimé l'acteur qui joue Casper.

  • Missy S.

    Bon film, il reflète la réalité, dure, implacable... J'ai lu dans un commentaire précédent que les gens de la Mara Salvatrucha (MS13) sont des criminels. Certes... Mais s'ils n'appartiennent pas à une mara ce sont des morts. Dans certains quartiers, il faut qu'au moins un membre de la famille intègre une mara pour que celle-ci la "protège" des autres maras. Et bien sûr, l'intégration ne signifie pas recevoir un joli diplôme. Non. c'est un tatouage, et ils en possède autant (ou moins) que des personnes qu'ils ont tués pour servir la mara. Alors oui, ce film est bien, bien documenté, et finalement il est peut être doux par rapport à la réalité.

  • beautifulfreak

    Un film dur qui reflète avec justesse la misère et la violence.

  • AleXX46

    dur , réaliste sur le climat et les gangs qui règnent au Honduras, une certaine beauté surment les images , le film est sombre et triste , mais il est bien ...à voir

  • Luis Filipe Louren?o Dias

    Un magnifique film montrant le climat et les gangs en Honduras, beaucoup de sensations fortes et de complicité... A voir, un vrai coup de coeur

  • Jean-philippe N.

    Un film noir et sans concessions heureusement tempéré par son côté fictionnel.
    Un vrai coup de cœur.
    4/5

  • akirakurosawa

    la Mara c'est au Mexique :) Superbe film !!

  • akirakurosawa

    en fait celle du film mais il y en a partout en Amérique centrale et aux States...La mara la plus connue est la Mara Salvatrucha (d'origine salvadorienne)...

Voir les commentaires