Mon Allociné
La Piel que Habito
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>La Piel que Habito</strong> Bande-annonce VO
facebook Tweet G+Google
La Piel que Habito Bande-annonce VO
Film : La Piel que Habito
4,1 pour 5 210 utilisateurs
Stars : Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes, Jan Cornet, Roberto Álamo
Mise en ligne : jeudi 16 juin 2011
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner

4 Bande-annonces & Teasers

<strong>La Piel que Habito</strong> Bande-annonce VF 1:40
La Piel que Habito Bande-annonce VF
587 485 vues
<strong>La Piel que Habito</strong> Bande-annonce VO 1:00
La Piel que Habito Bande-annonce VO
1 321 201 vues
<strong>La Piel que Habito</strong> Bande-annonce (2) VO 1:40
La Piel que Habito Bande-annonce (2) VO
126 764 vues
<strong>La Piel que Habito</strong> Teaser VO 0:31
La Piel que Habito Teaser VO
66 435 vues

4 Extraits

<strong>La Piel que Habito</strong> Extrait vidéo VO 0:24
La Piel que Habito Extrait vidéo VO
8 726 vues
<strong>La Piel que Habito</strong> Extrait vidéo (2) VO 0:30
La Piel que Habito Extrait vidéo (2) VO
4 383 vues
<strong>La Piel que Habito</strong> Extrait vidéo (3) VO 0:20
La Piel que Habito Extrait vidéo (3) VO
3 027 vues
<strong>La Piel que Habito</strong> Extrait vidéo (4) VO 0:28
La Piel que Habito Extrait vidéo (4) VO
4 458 vues

3 Emissions d'actu ou bonus

<strong>Pedro Almodóvar, Antonio Banderas</strong> Interview 2: La Piel que Habito 4:54
Pedro Almodóvar, Antonio Banderas Interview 2: La Piel que Habito
35 099 vues
<strong>Carnets de voyage</strong> N°15 - Carnets de voyage à... Cannes 2011 - Jour 9 10:58
Carnets de voyage N°15 - Carnets de voyage à... Cannes 2011 - Jour 9
59 906 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°124 - Les films de l'été 5:34
Plein 2 Ciné N°124 - Les films de l'été
307 359 vues
Commentaires
  • mrtoo

    Un chef d'oeuvre !!

  • o.v

    J'ai vraiment trop hâte !! Avec ses acteurs fétiches, Almodovar va une nouvelle fois nous époustoufler, j'en suis certain !!

  • teokali

    A lire le synopsis on est très loin de l'histoire de Jonquet "Mygale" dont le film revendique l'adaptation (libre)... Je ne suis pas sur que le fillm aura la même force que le bouquin.

  • Vio-lette

    Vivement ! :D

  • willydemon

    Vivement!

  • GollumPrecious

    Vivement!!! Le retour d'Antonio Banderas dans un film d'Almodovar, je suis impatiente!!
    @agnes s : les yeux sans visage?

  • Romain Boucheron

    Rien qu'en lisant le résumé, je sais que ce film est à des années lumières du livre de Thierry Joncquet. A quoi ça sert de prendre une histoire déjà écrite si c'est pour en faire n'importe quoi !

  • The-Red-Shoes

    En même temps Almodovar la dit lui-même, qu'il reprenait juste le métier du personnage principal, et quelques petits éléments du bouquin, et qu'il en ferrait sa propre interprétation.
    Et moi ça me dérange absolument pas, regarde Kubrick ce qu'il a réussi a faire avec le livre de Stephen King "Shining", c'est du grand art.
    Donc quand on a pas vue un film, ça sert a rien de venir râler pour rien du tout, mais j'ai l'impression que c'est une habitude sur allociné.
    Et de toute façon, je pense que tu changera vite d'avis quand tu aura vue le film à sa sortie, surtout qu'un scénario de film c'est très différent d'une oeuvre littéraire a mon sens.

  • kbfchsdef

    Je reviens de Cannes où j'ai pu voir ce film, ma critique sur mon blog http://mycinemamoi.blogs.alloc...

  • bloodymood

    Hein? c'est en Aout qu'il sort?!! Oh non, il peuvent pas me faire ça!.. Il a l'air genial, bien glauque et bien malsain!

  • Chloé H.

    ca me fait penser au film les yeux sans visages...

  • Baronne25

    LE 17 AOUT?? Houaaa ! C loooong ! :(

  • jmurdoch

    Oui grave. Avec le résumé d'allociné, on croirait entendre parler de ce film. En tout cas Antonio Banderas a l'air très bien là-dedans...

  • AMCHI

    tiens pour une fois un Almodovar m'attire

  • RuleZzZ

    Pedro Almodóvar. J'ai jamais compris d'où il tirait sa notoriété.

  • guillaumejonin

    J'avais vu la pub au ciné, ce film a l'air trop bizarre ...
    Mais vraiment, bizarre ...
    Genre bizarre bizarre quoi ...

  • Cerridwen

    @guillaumejonin : mais ce film est trop bien ... Mais vraiment, bien ... Genre bien bien quoi ...

  • LesCritiquesSEC

    Très tenté!

  • costiguan

    @ cantiflas à voir en VO même si on parle pas espagnol ^^
    Après tout vaut mieux voir tous les films dans leurs versions originales!

  • Jp Trucmuche

    Tout indique que ce "film" est une pure daube.
    Non, je n'attend pas de le voir.

  • Manon Bouvet

    l'ambiance de ce film m'a lair glaçante!! J'ai hate d'aller le voir!! Pedro almoldovar est un génie

  • beubeu891

    DU ALmodovar^^

  • beubeu891

    Une idée de base interessante, un retournement de genre en milieu de film et des scènes parfois troublante. On reconnait sa touche perso^par la photographie.

  • yannou56fr

    L'histoire ressemble étrangement à celle du film "Les yeux sans visages" de 1959 ... je sais, c'est pas tout jeune, mais bon ...

  • naka10

    L'une des pires bandes annonces qui m'ait été donné de voir à ce jour !

  • Sushi-Overdose

    Il reste une journée pour tenter de gagner des places de cinéma pour ce film grandiose sur silence action :

  • DreedMaster

    Ayant eu le choix entre ce film et Green Lantern, je ne suis pas déçu d'avoir choisi celui-ci.

  • eurydyx

    n'importe quoi c'est un superbe film
    alors que l'histoire choque normal, c'est plus que tordu :roll:
    mais la mise en scène est superbe

  • Mrs-Alabama

    Ce film ressemble étrangement à celui de Georges Franju "Les Yeux sans Visage" réalisé en 1959... Vous avez dit plagiat?

  • Felipe Dla Serna

    Bien élaboré, comme presque tous les scénarios d'Almodovar, manque d'émotions durant la première partie du film. Juste le temps de se mettre dans le fil de ce thriller psycologique. J'avoue que, malgré mes reticences initiales envers ce film, j'ai été emporté finalement par le film. L'intérpretation de Elena Anaya est émouvante. Celle de Banderas en Frankenstein moderne, est plus mitigé

  • sinemaze

    Almodovar donne ici son film le plus sage, après plusieurs déconvenues canoises : moins extravagant pour plus horrifiant. Et sans pour autant rompre avec son univers si particulier il distille plusieurs ingrédients typiques dans ses films pour la seule finalité du polar, non plus pour "faire du Almodovar." Il était temps qu'il revisite sa recette : elle permet à Banderas, par exemple, d'explorer plus avant les facettes d'un personnage plus retors qu'un savant fou prêt à tout. Il se démarque complètement de celui du film de Franju, "les Yeux sans visage," car en plus de leur histoire et leurs motivations très distinctes, Alberto va tellement plus loin dans la transgression et l'innommable. Almodovar est-il proche ou très peu du roman 'Mygale' qu'il adapte, toujours est-il qu'il insufle vraiment sa patte. Alors, les commentaires à propos d'un plagiat voire d'un remake du film de Franju révèlent une sottise indéfendable. Par contre, le rythme dans "la piel que habito" est altéré par un enchâssement de récits entre des flashbacks. Au lieu de virer au rocambolesque, de justesse la seconde partie retrouve du nerf après ces transitions. Le film commençait dans le vif du sujet, passant outre un énième générique ciselé. À noter même que le réalisateur n'a plus son tic de la référence façon ciné-club, ni n'a inséré de séquence plus formelle en méta-cinéma. Le soin apporté aux décors dans la maison d'Alberto, notamment des peintures de nus, relève autant l'expérience du chirurgien meurtri jusqu'à la folie que le calvaire du personnage d'Elena Anaya –ou sa plastique parfaite !

  • Julian85

    Mi figue mi-raisin. Il aurait peut-être fallu enlever un peu de gras (notamment la femme et tigrinho). Quand le film s'interesse à Vicente, elle est passionnante. Dommage que tout cela soit un peu désincarné

  • desirade

    Génial. Quel coup de théatre inattendu en deuxième partie du film. Un chef d'oeuvre, du vrai Almodovar

  • thagiantcoucou

    Ne se serait-il pas fait ''bouffer'' par le côté fantastique ?
    Pas totalement convaincu au final.

  • deltaplan

    Je dirais qu'il y a un mot qui résumerait parfaitement le film : "ambiguité".

    D'un bout à l'autre, tout n'est qu'ambiguité... La mère qui cache à son fils qu'elle est sa mère, mais en même temps c'est quand même elle qui l'élève. Vicente, qui essaie d'abuser de Norma, mais qui en même temps ne va pas jusqu'au bout, et Norma qui croit avoir été violée par son père... Et puis bien sûr Vera, dont on ne sais pas bien ce qui lui passe exactement par la tête après qu'elle soit libérée... elle aurait pu s'enfuire, elle ne le fait pas tout de suite (quand elle va s'acheter des vêtements typiquement), veut-elle attendre le moment propice pour tuer ses tortionnaires avant de partir, ou bien se demande-t-elle alors si elle ne tient quand même pas à Robert ?

  • SyphX-

    "Plus le film évolue, plus les couches de lecture deviennent complexes et nous amènent vers une fin que seul Freud aurait pu imaginer." ★★★★★★★★★☆ Lire la suite sur LE BLOG DU CINÉMA :

  • chevrierlaurent

    Un super Almodovar à voir absolument! L'histoire est surprenante et pourtant tellement crédible que seul Almodovar pouvait réaliser une bonne adaptation de ce livre.

  • Elise Semler

    Une oeuvre magistrale, menée de main de maître.

  • RENGER

    * * * ~ Pedro Almodóvar s’est lancé dans une libre adaptation du roman français "Mygale" de Thierry Jonquet et en a restitué un savoureux thriller où il est à la fois question d’une obsession, celle d’un chirurgien près à tout pour donner vie à ses fantasmes et celle d’un crime d’amour (dont on n’en dira pas plus afin de ne rien dévoiler de l‘intrigue).
    Sous les traits d’un banal thriller se dévoile petit à petit un vigilante-movie, c’est véritablement un tour de force opéré par le cinéaste car on ne s’y attend pas une seule fois, tout comme le twist-ending inattendu et imprévisible. Les niveaux de lecture de La Piel que Habito (2011) sont donc nombreux, alternant prodigieusement entre passé et présent, avec son scénario labyrinthique et ses nombreux protagonistes. On ne pourra s’empêcher de faire un parallèle avec Les Yeux sans visage (1960) de Georges Franju dont quelques similitudes subsistent.
    Pedro Almodóvar, très méticuleux, instaure très rapidement une ambiance à la fois froide et sombre, ainsi qu’une esthétique particulièrement soignée ou il prend son temps et nous distille un palpitant thriller hispanique où le tandem Antonio Banderas (que le cinéaste n’avait pas dirigé depuis Attache-moi ! - 1990) & Elena Anaya fait des merveilles.

  • jul70

    J'ai trouvé ce film décevant. Je ne peux le juger sur son tout car je suis partie au bout de trois quart d'heure, mais pour le peu que j'en ai vu, je le trouve, à mon goût, nul. N'étant déjà pas une adepte du genre, en voyant les critiques plus qu'enthousiastes des spectateurs, je me suis laissée convaincre et bien mal m'en a pris. En effet, s'ensuivent des scènes plus érotiques les unes que les autres qui virent au vulgaire, et qui m'ont, je l'avouerai, gênée parce que je les trouvais trop poussées au vice. A cela s'ajoutent un scénario qui s'allonge et une histoire qui ne m'a pas du tout fait entrer dans le film. Bref, je ne sais pas trop à quoi je m'attendais, peut-être à ce que certains ont qualifié de "chef-d'oeuvre"?. En tout cas, je n'ai rien trouvé de tout ça, et ça n'a été que déception. Peut-être que je ne comprends rien à cet "art", après tout.

  • nicolehanotel

    Enfin Banderas nous revient avec Almodovar, mais je n'ai pas aimé ce film. Almodovar aurait il pété un cable? N'importe quoi, et la fin est du grand guignol.....

  • tristendza

    Bon film !! tous les gouts sont dans la nature!!! je confirme les films espagnols!!!!

  • cssportos21

    Sidéré à la fin du film. Vraiment très surpris, je m'attendais pas à ça ! C'est le premier Almodovar que j'ai la chance de voir. Le film est glaçant et très dérangeant mais au combien très bon. Le scénario, quoique parfois un peu brouillon ou trop compliqué, est relativement déjanté (inspiré d'un roman français apparemment). Mais il n'est pas déconcertant à ce point la pour rien, c'est pour aboutir sur une critique de la société d'aujourd'hui ou le corps est sans cesse mis en avant, retouché, modifié pour aboutir au culte de la beauté extérieure mais en oubliant la personnalité qui fait que chacun est différent. Le film dégage une puissance qui amène le spectateur à des sentiments opposés, attraction, répulsion dont le meilleur exemple est Vera, homme, devenu femme, à la foi objet de désir (l'actrice Elena Anaya est une brune sublime) et aussi répulsion quand on réfléchit au passé du personnage. J'ai trouvé Antonio Banderas excellent, avec une prestance inouïe, à la foi froid, terrifiant et charismatique ... par vengeance, il s'est presque transformé en machine qui n'a plus guère de sentiments que pour sa nouvelle création, un exemple de vengeance relativement peu conventionnelle et très glauque. Le film est porté par une musique très spéciale qui vient renforcer l'aspect déconcertant et glacial du film. C'est sur, après avoir vu ce film, vous ne pourrez rester de marbre et il faudra en parler ! Vraiment excellent.

  • Taupinator

    La Piel Que Habito où comment Amodovar nous prit pour des cons pendant deux interminables heures.

  • Vins95

    cssportos21 ==> je partage entièrement ton avis mais attention au spoiler quand même. Jul70 ==> pour te résumé ta situation tu es sortie pil poil au moment où le scénario déployait ça forme la plus importante, achète tes places avec plus de précaution et de vertu la prochaine fois.

  • Nicolas Gonnot

    Almodovar est décidément toujours aussi fort...

  • Juli?n Juan Lacasa

    Pedro Almodóvar disait que pour Antonio Banderas, il devoît se voir des films noirs françaises, par exemple Le Cercle Rouge, parce que les interpretations des commediens dans ces films-là ils étaient parfaites pour ce film. Et pour Elena Anaya, se voir des noirs américains avec beaucoup femmes fatales.
    Mais le même Almodóvar, pour se composer ce grand film, avait aussi l'inspiration d'après Sueurs Froids d'Alfred Hitchcock ou Les Yeux Sans Visage de Georges Franju. Parle par lui-même aux interviews.
    Magnifique le risque de Pedro, magnifique le scénario, magnifique la tension...
    Mais bon, c'est magnifique. Bonjour à tous.

  • Sonny_Crockett


    Merci pour le spoiler....

  • Elphaba

    j'ai trouver ce film horrible, lent, vide, mal interprété, plat, inutile et particulièrement malsain.... et pas dans le bon sens. Ce film n'a rien pour moi, ni passionnant, ni terrifient, ni sublime, ni prenant... Mr Banderas est plat, la jeune fille est mauvaise, les scène de sex sont ridicules et sur jouer.... ce film dure 2 heures, j'ai eu l'impression qu'il en faisait 7 ou 8.... des dizaines de plans inutiles, dialogues creux et inintéressants, un scénario qui part dans tout les sens et aui nous emmène nul part.... je ne le recommanderais pour rien au monde. 9,20 Euros de perdus et 2 heures inréccupérable .... une merde sans nom, du pur Almodovare quoi.

  • Jeremie Roumeau Lopes

    pas le meilleur de almodovar mais tt de meme une tres bonne idée et une actrice magnifique

  • JokerDreizen

    boharte ==> Idem, ça m'a fait du bien de pas me faire spoiler l'essentiel, et de découvrir pendant le film [spoiler]la signification du titre[/spoiler]. Parce qu'en général, si tu mélanges ma curiosité et le peu d'originalité d'une partie des films que je vais voir au ciné, les surprises sont très minimes.

  • Caroline V.

    C'est le premier film que je vois de Almodovar, il m'a tout simplement impressionné et je l'ai trouvé excellent en tous points. Il m'a donné envie de regarder ses autres films. Un film que je conseille !

  • ener1

    super film à voir

  • Moorhuhn

    http://thelastpictureshow.over...

    Critique de la Piel que habito sans spoil

  • mrtoo

    J'ai un esprit très ouvert, mais sur ce coup là je n'arrive toujours pas à comprendre comment l'on peut ne pas aimer ce film ! quel véritable chef d'oeuvre !! De loin mon coup de coeur de l'année 2011 ! ma palme à moi ! (même si the tree of life est excellent lui aussi!). Un scénario, une musique, des interprétations (Marisa Paredes est sans nul doute l'une des plus grandes actrices espagnoles, et cette Elena Alaya, mon dieu, à t-elle des défauts cette beauté?) Vivement sa sortie DVD !! Je ne tiendrais pas longtemps !!

  • Juliette Guery

    Vraiment très beau film ! A voir ! Le livre "Mygale", dont Almodovar s'est inspiré pour se film est excellent lui aussi !

  • moon843

    La réalisation est impeccable, mais le scénario est limite grotesque. Pas accroché du tout.

  • Didine D.

    un suspense du début à la fin, même au fur et à mesure que le film nous dévoile des éléments clés, on reste collé à l'écran. Un film qui fait froid dans le dos, qui soulève beaucoup de questions de moral, avec des acteurs parfaits, un film qui va rester longtemps dans ma mémoire....

  • quetedugraal

    Complètement tordu, mais tellement bien réalisé. 2 heures de plaisir.

  • Titouan R.

    Je ne connaissais pas beaucoup Almodovar et j'ai été ravis par ce film!
    Intelligent, beau, profond, un tantinet sadique. Super!

  • Karim De Lamballe-Von Brustein

    Je suis totalement en accord avec cavalier-m ! Seul petit bémol j'aurais aimé que la fin soit plus exagérée... Sinon MAGNIFIQUE ! Ce film est une œuvre d'art !!!

  • Ciemonde

    Salah Chihani : Excellent raisonnement! :D Je t'aime bien! :jap:

  • Pascal37

    Almodovar capable du meilleur comme du pire et là, nous flirtons avec le pire ! Quelle déception et pourtant je reste ouvert à tous les styles ! la touche Almodovar finit par être fatigante, théâtralisant au maximum les scènes, des cadrages années 70', un grain d'image suranné, une mise en scène plan par plan statique, des "in-explications" qui livrent des situations brutes laissant le vide et toujours ce manque de rythme maladroit ! Le scénario "fou" et passionnant ne prend pas, dilué dans une mélasse informe et improbable ponctuée d’invraisemblances qui laissent à penser qu'une autre planète existe avec des gens dont le cerveau fonctionnent différemment ! Bref, une réalisation qui n'est pas à la hauteur de l'histoire. Cette histoire convaincante et machiavélique méritait un traitement autre avec ce liant absent ici. Les scènes parfois crues ne surprennent (malheureusement ?) plus de nos jours mais servent simplement ici d'artifice et de racolage (je pense aux scènes dans le parc lors de la réception).

  • Pascal37

    On tombe dans du psychédélique de bas étage qui appauvrit totalement l'ensemble. Même la plastique (en passant magnifique) se meurt dans ce tréfonds grossier et limite amateur. Un film même pas pour choquer ou surprendre mais un étalage de facilité, bâclé et surtout décousu. Le temps pour Almodovar a dû s'arrêter et il s'obstine à ne pas mettre en image le cinéma actuel dans ce qu'il a de meilleur : le travail de réalisation. Surpris que quelques uns considèrent ce films comme un chef d’œuvre ? C'est que cela fait bien ou c'est très bobo de le dire ? Au final, une base de scénario superbe lamentablement bafouée et les seins de E. Anaya qui remplissent l'écran sans aucune mise en valeur et une photographie bien pauvre. Le reste n'est qu'un amoncellement de scènes de piètre facture où l'on est en droit "d’exiger" le meilleur ! Banderas inexistant, aucun acteur(trices) n'a de personnalité, d'un ennui profond. Un petit 1.5/5 (Mauvais) uniquement pour la base du scénario. Ne vous fier pas au synopsis et à la B.A. racoleurs !!! A déconseiller !!!

  • djcharly

    Almodovar retrouve ses thèmes d'antan (histoires de viols, meurtres, drogues, travestissement et pas mal d'invraisemblances scénaristiques), ceci coïncidant avec ses retrouvailles avec Antonio Banderas qui l'avait révélé au cinéma 30 ans plus tôt dans "Labyrinthe Des Passions".

    Le film en lui-même est très inégal. Il lorgne sur "Les Yeux Sans Visage", chef d'oeuvre de Georges Franju, prétexte à un défilement de personnages tous plus sadiques les uns que les autres. La noirceur du propos ne me passionne pas. Je retiens cependant le jeu d'Elena Anaya qui sauve ce tissu d'inepties par un regard expressif exceptionnel, sublimé en toute fin de film.

    A mon sens, une oeuvre mineure d'Almodovar. Je lui préfère "Volver" et "Tout Sur Ma Mère", nettement mieux construits.

  • alainetsisi

    Ca vole tres bas pour du almodovar

  • Anton Crie

    Je pense que la première chose que l'on apprécie dans ce film c'est la photographie. Je retiendrai plusieurs (petites) scènes dont [spoiler]celle où Vera déchire des robes ou celle où l'homme-tigre lèche un écran télé[/spoiler]. Pour la suite, Almodovar prend son temps pour amener les éléments de l'intrigue, les révélateurs. Cette lenteur est agréable car ce sont principalement ces histoires entremêlées qui nous rappellent que nous regardons un Almodovar [spoiler](avec également la scène du viol de Vera qui peut être un clin d’œil à Kika)[/spoiler]. Car pour le reste, connaissant très bien la filmo du réalisateur, c'est un peu décevant. On cherche un peu partout "du Almodovar" mais on en trouve pas beaucoup. Après on peut soit dire qu'il se perd ou qu'il innove ; je ne sais pas (mais moi j'ai toujours aimé ces touches 'Almodovariennes') . On en retient un bon scénar', une maîtrise du genre et une découverte féminine, Elena Anaya (vraiment sublime dans ces justaucorps).

  • Julietta88

    Une débâcle de sexe et de sadisme! Une intrigue des plus perverses, bien heureusement loin de la réalité. Je ne vois pas non plus l'intérêt de l'homme "léopard" montrant son derrière! Enfin il fallait bien rajouter là encore un bout de fesse! Oui un film fait que de peau!

  • Barrie Walker

    Bon exercice de style mais où est la chaleur des grands Almodovar ?

  • cinephile221

    ma critique : http://lhmovies.blogspot.com/2...

Voir les commentaires