Mon Allociné
L'Art d'aimer
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>L'Art d'aimer</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
L'Art d'aimer Bande-annonce VF
Film : L'Art d'aimer
2,7 pour 968 utilisateurs
Stars : François Cluzet, Julie Depardieu, Ariane Ascaride, Pascale Arbillot, Frédérique Bel
Mise en ligne : jeudi 22 septembre 2011
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>L'Art d'aimer</strong> Bande-annonce VF 1:29
L'Art d'aimer Bande-annonce VF
1 027 861 vues
3 Emissions d'actu ou bonus
<strong>Ariane Ascaride, Frédérique Bel, Emmanuel Mouret</strong> Interview 2: L'Art d'aimer 5:53
Ariane Ascaride, Frédérique Bel, Emmanuel Mouret Interview 2: L'Art d'aimer
23 169 vues
<strong>Carnets de voyage</strong> N°21 - Carnets de voyage à... Locarno 2011 10:15
Carnets de voyage N°21 - Carnets de voyage à... Locarno 2011
121 441 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°136 - Les films du 23 novembre 2011 5:03
Plein 2 Ciné N°136 - Les films du 23 novembre 2011
17 504 vues

Commentaires

  • lolaidole

    trop envie de le voir super Claire!

  • ludmilla23

    comme j'ai adoré "un baiser s'il vous plait" et "changement d'adresse", je compte bien aller voir celui là aussi ! attendu avec impatience

  • homo-viandus

    ce film semble s'interroger presque exclusivement sur le désir féminin, les envies de ces dames, les aspirations, les frustrations, les petites exigences de ces dames...càd le droit des femmes à être égoïste en somme. Ce qui est exactement le contraire de la condition féminine. apparemment mouret est un adepte de ces anti-valeurs qui sont choses communes dans le cinéma d'aujourd'hui.

  • Barbachouette

    Homo-viandus,
    Je ne suis pas sûre de comprendre tout ce que tu dis et là où tu veux en venir.
    Le film semble pourtant être très juste quant à l'image qu'il donne des sentiments des hommes et des femmes.
    Sans compter que c'est une comédie....

  • homo-viandus

    [quote]"Je ne suis pas sûre de comprendre tout ce que tu dis et là où tu veux en venir."[/quote]
    1'29 de bande-annonce suffisent pour constater que le principal sujet du film est la Femme. Et plus précisément le désir féminin, càd le droit des femmes à penser à leur propre plaisir, le droit des femmes à être égoïste quitte a bousculer toutes les conventions (sexe sans amour, infidélité, multiplication des amants qui s'apparente à une forme de polygamie). Mais cet égoïsme féminin est une anti-valeur dans le sens où il va à l'encontre de la condition féminine, du pacte moral que toute femme doit respecter pour être femme, et malgré cela le film semble en faire la promotion.

    [quote]"Le film semble pourtant être très juste quant à l'image qu'il donne des sentiments des hommes et des femmes."[/quote]
    oui mais ce n'est qu'une image, une certaine image, proposée par un réalisateur (également scénariste) et qui est juste parce qu'elle fait echo à ce qu'on voit partout, dans tous les médias ou mass-media. autrement dit, si le film de mouret est un film juste c'est parce qu'il relaie la tendance dominante. mais c'est aussi, il me semble, d'après la BA, un film progressiste. il l'est dans son rapport au spectateur, le spectateur lambda qui ne sera pas forcément prêt à recevoir cette image dont tu parles. On va donc l'aider à faire progresser l'image qu'il a de ce que doit être un couple aujourd'hui.

    [quote]"Sans compter que c'est une comédie...."[/quote]
    attention au prêt-à-penser : le fait que ce soit une comédie, ne veut pas dire qu'il faut "regarder avec le cerveau débranché", ou que le film est destiné à être pris à la rigolage et ne développe aucuns thèmes sérieux. Au contraire, cette impression de légèreté peut dissimuler une propagande trés agressive. c'est même ce qui a l'air de rendre le film intéressant et efficace. c'est aussi le cas pour "Comme les autres", une comédie de vincent garenq avec lambert wilson où là il ne s'agit plus de femmes (quoique) mais d'homoparentalité.

  • Szerelem

    Le type même de la comédie Française banale et bâclée... a priori.

  • Moutonmania

    J'ai vu le film hier au FIFF (Festival du film francophone de Namur) et j'ai adoré ! C'est drôle, sympathique, sans temps morts. Les commentaires dignes de la pensée d'extrême droite que l'on peut lire ci-avant prouvent encore une fois que certaines personnes ont réellement besoin de suivre des psychothérapies. Regardez les films pour ce qu'ils sont : de l'amusement ! Arrêtez de vous prendre la tête. Au fait, vous avez vu le film ou seulement la bande annonce ?

  • homo-viandus

    hello Moutonmania, pour ma part je n'ai vu que la BA, j'irais donc sans doute voir le film à sa sortie. maintenant que je sais qu'il est "drôle, sympathique, sans temps morts" j'ai vraiment envie de le voir !

  • Jonathan Maret

    J'ai eu la chance de voir ce film en avant première hier. Je ne serai certainement pas allé le voir si on ne m'y avais pas invité. Mais ce fût un réel plaisir. Ce film est tout simplement génial. Une sorte de love actually ou valentine's day mais en dix fois mieux. On y rit, on pleure, on est surpris et quelque part on peut s'y retrouver. Un vrai régal à ne surtout pas rater. En bref, un excellent divertissement et base d'une certaine réflexion concernant l'amour sous divers points de vue.

  • Josse-e

    D'accord avec Jonathan même si je ne suis pas d'accord sur le "on pleure", si ce n'est de rire...
    L'ambiance de la salle devait aider à faire rire ce qui ne l'est pas forcément, mais force est de constater que nous avons tous bien ris. Dialogues savoureux et réalisation efficace sont à l'honneur.
    A voir, ne serait-ce que pour le couple Frédérique Bel / François Cluzet à se tordre de rire.

  • Yonex46

    Zut j'ai cru que c'était l'adaptation d'Ovide.

  • Pierre Lacoste

    vu en avant première : sympathique mais pas transcendant. Largement influencé par Woody Allen (sans jamais l'égaler) le scénario demeure bien construit et parfois original.

  • Delphine F.

    Une première (?) critique du film, sur le webzine envrak :

    http://www.envrak.fr/cinema/cr...

  • Thori

    Une comédie encore...

  • arnaud1972

    du pur mouret!!!! finesse des dialogues et profondeur des sentiments, cocasseries des situations et légéreté de nos mélancolies, le tout sans pathos ni miévrerie mais au contraire avec subtilité et délicatesse du verbe, bravo...

  • santitissier

    Un rappel d'Eric Rohmer... des situations cocasses... un bon moment sans se poser de question...

  • Christoblog

    Moins bon que les autres Mouret à mon avis : contraintes d'un casting qui monte en gamme ?

  • ffred

    Un très joli moment :
    http://lecinedefred2.over-blog...

  • lepasseur

    L'art d'aimer aurait dû s'appeler l'éloge de la fidélité. Tant Mouret démontre avec intelligence que c'est l'idée même de l'infidélité qui préside à la survie du couple. Renversant les idées toutes faites sur l'adultère et son mensonge, le réalisateur expose ses personnages à la discussion même de l'idée éventuelle de la tromperie. On découvre alors qu'en l'énonçant simplement, le désir d'aventures s'évanouit. C'est un film charmant, subtile, drôle et délicat... mais avant tout intelligent. Ma critique :

  • tsunami-tiramisu

    les dialogues sont très convenus et l'ensemble du scénario est vraiment longuet.....

  • machinchose

    quelqu'un saurait me dire quelle musique on entend entre le début et la moitié de la bande-annonce?

  • lolorasta

    D'accord avec toi tsunami-tiramisu, un film qui ne passera pas les frontières du sixième arrondissement

  • tedsifflera3fois

    Ma critique :

  • machinchose

    Quelqu'un sait le nom de la musique utilisée au début de la bande-annonce?

  • machinchose

    test

    quelqu'un saurait me dire quelle musique on entend entre le début et la moitié de la bande-annonce?

    (oui je sais, j'ai posté ça 3 fois, mais mes messages n'apparaissent pas dans l'ordre chronologique; bizarre...)

  • Madfar

    Il s'agit du morceau Pizzicati de Léo Delibes.

  • peerate

    vive le parti pris de la presse pour le cinéma francais.... atterrant...

    3.2 pour ce... cette... CA :-(

    Valentine's Day 2.5 et ce "truc" 3.2 !!!!! affligeant...

  • machinchose

    merci!!!

  • Nathimbert

    QUEL PLAISIR!
    enfin un film bienveillant, simple et joyeux. Comme une musique colorée, enlevée.
    Laurent Stoecker est à mourir de rire. François Cluzet tellement fin.
    A VOIR MIAM!

  • pascal o.

    L'art d'aimer L'art d'aimer : http://cestarrivepresdechezmoi...

  • kikou114

    J'ai passé un excellent moment avec ces petites tranches de vie amoureuses. Amusant, rafraichissant ! Se laisse regarder avec sourire !

  • defleppard

    Construit comme une succession de sketchs , le film devient vite ennuyeux. 1 étoile et demie.

  • Bad-Monster

    Film sans aucun rythme ! Le jeu des acteurs est très varié, avec les bons d'un coté (comme Pascale Arbillot, François Cluzet, Frédérique Bel & Gaspard Uliel) et d'un autre les mauvais ( = Judith Godrèche, Julie Depardieu...) En bref, malgré un sujet intéressant, un film plat et ennuyant.

  • bibialien

    Sympa ce petit film plein de poésie amoureuse. Les histoires entrecoupées sont originales et donnent un joli rythme. A voir

  • Fanja R.

    Un film particulièrement "lourd" à regarder: le scénario n'a aucun rythme, les sujets sont tirés par les cheveux (les couples qui veulent à tous prix rentrer dans des relations hors normes !). Je n'ai pas tellement jusqu'au bout tellement c'était ennuyeux et lent !

  • Eric B.

    Pour les acteurs.

  • Obr1

    Moyen.

  • Giulietta.

    Ennuyeux à souhait.

Voir les commentaires