Mon Allociné
Welcome in Vienna - Partie 2 : Santa Fe
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Welcome in Vienna - Partie 2 : Santa Fe</strong> Extrait vidéo VO
facebook Tweet G+Google
Welcome in Vienna - Partie 2 : Santa Fe Extrait vidéo VO
Film : Welcome in Vienna - Partie 2 : Santa Fe
3,9 pour 56 utilisateurs
Stars : Johannes Silberschneider, Gabriel Barylli, Monica Bleibtreu, Tilli Breidenbach, Doris Buchrucker
Mise en ligne : jeudi 24 novembre 2011
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Extrait
<strong>Welcome in Vienna - Partie 2 : Santa Fe</strong> Extrait vidéo VO 3:15
Welcome in Vienna - Partie 2 : Santa Fe Extrait vidéo VO
8 403 vues

Commentaires

  • bobby d.

    bonjour, je suis à la recherche d'une future sortie dvd française, quelqu'un pourrait m'aider? je vous en remercie vivement d'avance!

  • Nelly M.

    Cette deuxième partie de la trilogie place avec fluidité d'autres personnages au premier plan (ce qui atténue la crainte de confusion). On est édifié sur les idées communément admises quant au sort des immigrants juifs aux Etats-Unis. L'accueil par liste... qui rend aux abois, requiert des protections, du culot, du cirque au besoin (ce baiser à la terre !), afin d'être administrativement recevable. Tout autant que la limitation des arrivées, "la sélection naturelle" joue davantage que le renom dans sa vie d'avant, (le manteau rapé de l'épouse humiliée de la dégringolade de son homme !). Pire qu'une portée de chatons larguée par bateau (cette course folle vers le cordage !). Pour les admis, déjà bien traumatisés, reste à affronter le quotidien. Improvisation, bizutage des frères de sang. Utile pour comprendre qu'ensuite l'enrôlement d'immigrants dans l'armée américaine allait presque de soi. Bande-son reconnaissable entre mille, pragmatisme très américain du nord. Sans gommer totalement le romantisme de fond, jamais trop larmoyant. Tout cela fait qu'on commence à s'attacher à la trilogie d'Axel Corti. Cette seconde partie, grouillante, vivante dans sa volonté de rebond, dépeint les facettes de tout exil de populations en temps troublés, cette loi du plus fort qui ne fait pas dans la dentelle !

Voir les commentaires