Mon Allociné
La Désintégration
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>La Désintégration</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
La Désintégration Bande-annonce VF
Film : La Désintégration
3,1 pour 452 utilisateurs
Stars : Rashid Debbouze, Yassine Azzouz, Ymanol Perset, Mohamed Nachit, Zahra Addioui
Mise en ligne : mercredi 21 décembre 2011
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>La Désintégration</strong> Bande-annonce VF 1:35
La Désintégration Bande-annonce VF
453 662 vues
2 Emissions d'actu ou bonus
<strong>Philippe Faucon</strong> Interview : La Désintégration 6:49
Philippe Faucon Interview : La Désintégration
10 759 vues
<strong>La Minute</strong> N°1044 - Monday 13 February 2012 5:00
La Minute N°1044 - Monday 13 February 2012
120 204 vues

Commentaires

  • Ralphy59500

    Si vous voulez comprendre comment un attentat comme la fusillade au
    siège de Charlie Hebdo a pu avoir lieu, sachez que ce film explique quasiment tout.

    Loin du bla-bla habituel des médias, ce film touche le cœur du problème de l'intégrisme:
    L'intégrisme monte, car notre république se désagrège.

  • titicaca120

    moi je l'ai regardé comme un film, une fiction sans porter de jugement sur l'ensemble d'une communauté religieuse. je l'ai trouvé intéressant.

  • yasine b.

    Pardon mais si ce film reflète la réalité c'est totalement faux,car si c'était le cas il y aurait eu un bain de sang en France comme dans le monde c'est une propagande la plupart des attentats dont j ai étudié c'est beaucoup plus particulier et sa profite souvent aux conspirateurs alors nous faire croire que un jeune de banlieue en france qui fréquente une mosquée est susceptible de commettre un attentat,c'est ne pas maitriser le sujet mais au contraire propager de la haine,de la crainte et du doute pour ceux qui s interrogent sur cette religion.Surtout que avec le temps on apprend que la plupart des rebelles mercenaires de différente nationalités soit disant islamique servent la cause de l otan et financés par le golfe sans parler de ben laden qui était un agent de la cia pour le compte des usa face aux soviétiques et qu'on veut nous faire croire comme un commanditaire du 11 septembre a partir dune grotte en afghanistan mais oui rien que sa! etc et l histoire nous apprendra encore beaucoup de choses c'est certain,bref c'est trop long a tout détailler et les films propagandes deviennent nombreux,sa devient insupportable.

  • Alan H.

    Hiroshima et nagasaki sont arrivés car les japonais étaient les alliés des allemands, et excuses moi, mais les Allemands ont fait une guerre de religion,basée sur l'anti-judaisme, et c'est cela qui à conduit à la suite à l'attaque nucléaire ! et la guerre du Vietnam à aussi été la csq de la 2 éme guerre mondiale, Après l'occupation par les troupes japonaises durant la Seconde Guerre mondiale, les mecs du Viêt Minh, profitant du vide créé par la reddition du Japon, ont pris Hanoi.. ensuite, bim guerre du Viet. Les religions ne nous ont amenés que la guerre et la mort, elle endoctrine les plus faibles, souvent, et on peut interprété la bible, le coran de 1000 façon différente suivant la personne et là ça devient une arme, qui permet de justifier tous tes actes, aussi fous soit-il. Devenir Martyr en tuant 200 personnes ? Il ne faut pas blâmer les croyants, la plupart ne font de mal à personne. Mais tout le monde se porterait bcp mieux, si il n'y avait pas ce clivage des religions. Au lieu d'attendre et de donner beaucoup à une divinité imaginaire, nous ferions mieux d'attendre et de donner beaucoup aux gens autour de nous.

  • Bilane R.

    dis donc cynops, t'es vraiment si bete ou tu le fais expres ? Les guerres de religion t'y connais quoi ? A ce que je sache les 2 grandes guerres ne sont pas religieuse, ni hiroshima et nagasaki, ni le vietnam et ses bombes au napalm, ni la traite negrier, ni la guerre de cent ans... Alors la phrase toute faite mais sans fondement ça suffit. Quand à Mr blanc "j'ai grandi dans la cite exclu par les mumu !!! T'es un comique toi. Allez continuez à vivre dans votre espace en deux dimensions (c bon ou mauvais). J'etais venu là voir les critiques et eventuellement chercher à voir le film.. rien d'interressant à lire.

  • K-os O

    ˋ︿ˊ TOUT POURRI ˋ︿ˊ CE FILM APPREND RIEN, TROP TROP LENT, LA SEULE CHOSE UN TRES BON JEU DE TOUS LES ACTEURS, DEBBOUZE JOUE BIEN SON ROLE QUI JE PENSE LUI CONVIENT A MERVEILLE

  • Celine Anthony C.

    Debouzze à moins le mérite de convaincre j'ai beaucoup aimé et je le recommande

  • defleppard

    Je n'ai pas accroché , ai arrêté au bout de 5 minutes . 1 demie étoile.

  • philippe_du_blanc

    bref c est un film de merde avec tous les cliches du pauvre petit musulman a qui la France refuse tout non mais faut arrêter je viens d un quartier ou lorsque je trainais avec mes potes et que les imams passaient pour leur vendre leurs salades ils me disaient de partir car je suis catho donc l exclusion ce sont eux qui la font tout seule c est une religion a part des autres qui ne s accordera jamais avec les lois de la république donc d après le film il a pas eu son stage donc on devient un soldat de dieu tout ça est normal endoctrinement et matraquage de prière telle est le fléau de notre pauvre et futur pays........

  • cynops

    N'oublions pas que les guerres de religion sont les pires fléaux que l'humanité ai jamais connu.
    Je ne crois pas que le bouddhisme, au hasard, en soit une des causes. CQFD

  • cynops

    bref, vive Charlie HEBDO

  • marcfieldfr

    Sujet inintéressant

  • flimo

    j'ai vu ce film...peu réaliste et grossièrement traité. Certains cinéastes utilisent le cinéma comme s'ils faisaient du byzness pour faire du fric ou simplement se faire connaitre parce que le sujet serait dans l'air du temps et que par conséquent beaucoup de personnes se sentiraient concernées!..en fait lisez le synopsis et..vous aurez vu le film!

    Ps: Comme si la désintégration était l'inverse de l'intégration. (Genre,tout est tout noir ou tout blanc). Plaçant ainsi le sujet "borné" au même niveau qu'une religion qui le serait tout autant...
    Ce film n'apporte aucune nuance à ce paradoxe il ne fait que reconstituer un fait divers grossièrement
    traité qui rappellera l'affaire Mohamed kelkhal qui par ailleurs n'a pas été influencé par des gens de "cité" mais par des gens du g.i.a dans les années 90 en prison! Ainsi que l'histoire de Mohamed Merah influencé non pas par des gens de cité mais par des groupements de terroristes étrangers..(comme si les gens des cités ne sauraient pas faire la différence consciemment entre le bien et le mal et qu'il suffirait qu'ils connaissent une carence de travail pour justifier des actes de barbarie innommables. Il Faudrait voir à ne pas se tromper de coupable et de catégorie...Je ne pense pas que pour traiter d'un sujet aussi grave il ne suffise comme le prétend l'auteur de ce film de simplement se documenter sur internet.....

  • Nassim-emilie Aliouat

    c est quoi un débat politique ou quoi c est qu un film tu sois musulman bouliste ou cretien c est dans le coeur de l être humain d être noir d etres mauvais chaque siècle en na critiquer les religion moi je dit chacun sa croyance et de les respecter au lieux de vous insulter et de parler pour rien y en na qui serve a rien des NO LIFE

  • H Miguel Raisson

    Mela, toi, c'est avec l'orthographe que tu coinces :)

  • Downtower

    ( et je me suis jamais fait racqueter )

  • Downtower

    Mela je suis pas du tout coincé et je vois pas le rapport, j'ai 20 ans donc l'adolescence c'est fini et j'ai des potes musulmans avec qui je m'entends très bien. Merci au revoir.

  • Mela Lefebvre Benchikhi

    BASTIEN TU DOI ETRE UN ADO COINCER OU TE FAIRE RACKETTER PAR D MAGREBEN COMME TU DIS MAI FO PA G2N2RALISER DAN TA VIE TU RENCONTRERA D MUSULMAN SI TU NE RESTE PA RENFERMER DAN TA LOGIQUE SUR KI TU VERRA QUE TU PE CONTER DAN N IMPORTE KEL SITUATION DLA VIE PLUS KE TON PROPRE FRERE

  • Bastien S.

    si je raconte ma vie en prenant des exemples concrets c'est pour prouver que l'idéologie de ce film est fausse.

  • Castleville Friend

    @Bastien S : C'est bien beau tout ce que tu dis , mais quand on lit les commentaires , c'est pour avoir des avis sur le film pas ton autobiographie !

  • Bastien S.

    Bah en reprenant un exemple vécu (parce le vécu c'est objectif et véridique) j'ai garder contact avec un maghrébin qui était dans cette classe difficile justement avec qui je m'entendais bien et qui lui a réussi, même mieux que moi. Après y en avait 2 ou 3 autres comme lui qui étaient motivé pour s'en sortir comme lui mais je sais pas du tout ce qu'ils sont devenu donc je ne peux pas parler de leur cas bref, comment tu expliques que lui qui s'appelle pourtant Amhed K**** (je ne vais pas citer son nom) avec de la motivation il aurait réussi en partant avec les même moyens que les autres et avec un nom maghrébin et pas les autres ? Il y a surement des entreprises qui ne prennent pas de maghrébins car elles sont racistes même si je pense que c'est plutôt rare, mais il y a surtout des entreprises qui n'ont pas envie de recruter des jeunes qui ont le casier judiciaire bien rempli.. et puis pour ce qui est des qualifications, mon cousin est très qualifié et ne trouve pas d'emploi, pour une simple et bonne raison que dans ce pays il y a un problème d'emploi qui touche autant les "Jean-Jacques" que les "Mohammed"

  • japonais chaoui

    Bonjour à tous, Bastien vous avez raison mais..., en effet, ta commencé une analyse correcte de la situation à partir des données valides vécu perso et une méthodologie très simpliste pour arriver à un résultat erroné, je t’explique quand ta un nom maghrébin tu es foutu tout simplement, parce que en France on ne juge pas les personnes par apport leurs qualifications mais plutôt par leurs origines, à titre d’exemple si t’as un grand frère ingénieur en galère pour trouver un emploi dans son domaine, bin le résultat ta rien à foutre de cette école ( chose inadmissible pour moi car l’éducation est très importante même si on travaille pas avec. ..) et avec la ghettoïsation, l’environnement..etc, tu sais que la plupart des immigrés arrivés dans les années 70 étaient analphabètes conséquence leurs descendance pas très loin d’eux et la faute à qui, bien sûr la colonisation (je blâme pas la France mais l’incapacité des maghrébin de se défendre…) l’exemple frappant c’est les maghrébins en USA qui occupent des postes importants. Conclusion de tout ce bazar des jeunes sans but. Bien cordialement.

  • Driss B. Benatia

    Bastien je suis Marocain et je suis d'accord avec toi. Mais ceux dont tu parles n'oublie pas de dire que se sont en grande majorité les -25 ans, parce que les adultes en général sont très bosseurs, y a qu'à voir le métier de maçon, personne veut faire ce métier qui est très dur, ils n'ya que des maghrébins qui le font en grande majorité. Ne pas confondre les tranches d'âge. Après sinon pour la mentalité des jeunes en général je suis entièrement d'accord, et que ce soit un français qui le dise ne me derange absolument pas parce que je sens dans tes propos que tu n'es pas raciste et j'ai aimé la façon dont tu la dis.

  • Bastien S.

    Tonydu59 > tu dis que que dans ces jeunes de quartiers difficiles il y en a seulement qu'1 sur 5 qui ne veulent pas travailler et ce sont des cas particuliers, bah ayant été dans une classe de quartiers difficiles je peux te dire qu'au contraire il y en a qu'1 sur 15 qui veut travailler. Sur toute la classe on devait être 5 français et 15 maghrébens, sur les 5 français les 5 ont réussis l'examen de fin d'année et sur les 15 magrébhens seulement 4 ont réussis. Pourtant je peux affirmer qu'on était traité exactement de la même manière, même peut être moins bien (je pense que les profs sont loin d'être racistes pour la plupart au contraire) alors oui on va me dire que chez eux dans leurs quartiers ils sont dans de mauvaises conditions pour travailler etc mais moi j'ai jamais rien foutu chez moi et je suis pas un bosseur non plus mais j'écoutais un minimum en cours pour pouvoir réussir tandis qu'eux au lieu de profiter des cours pour pouvoir réussir et se sortir de la "merde" ils préfèraient se battre, dormir, insulter les profs, sécher, brûler des chaises (et j'exagère pas ce sont des faits réels) et je ne pense pas avoir été dans l'école la plus chaude de france non plus alors j'imagine même pas dans les pires. Donc c'est facile de dire que c'est la société qui les rejète, qu'ils n'ont pas de bonnes conditions de travail mais quand on leur donne les moyens, ils en ont rien a foutre.

  • Bastien S.

    Pour tout ceux qui vont ce jeté sur moi, parce que je sais comment ça se passe, je peux vous dire que je ne suis pas raciste du tout, d'ailleurs je m'entendais bien avec la plupart de la classe et je dis bien plupart parce que des fois les racistes ne sont pas ceux qu'on croit et pour tout ceux qui vont me dire " ce ne sont pas des maghrébens mais des français comme toi" bah je vais leur répondre que même si il y en a qui ce considère d'abord français avant d'être maghrébens, bah la grande majorité que j'ai pu fréquenter se considère d'abord maghrébens avant d'être français, ce que je peux comprendre d'ailleurs ils sont fiers de leurs origines ça peut paraitre normal mais qu'il viennent pas nous sortir qu'ils sont français seulement quand ça les arrangent.

  • Erwan K.

    Un Islam de paix. La vidéo de l'interview d'un des 2 producteurs de "La désintégration" par Bruce Toussaint sur Europe 1 : http://www.europe1.fr/MediaCen...

  • Malika B.

    Pauvre libération ! Qui le lit encore? Ils préfèrent faire 3 pages et leur une sur des films comme "La dame de fer" et "Cloclo", pour les casser, mais en bénéficiant de leur médiatisation. Lamentable !

  • Erwan K.

    Sur Europe 1, interview (à 112:46) par Bruce Toussaint - à propos du film "La désintégration" et des événements de Toulouse - d'un des 2 producteurs du film et de Malek Chebel (anthropologue des religions et philosophe algérien)
    http://www.europe1.fr/MediaCen...

  • annereporter94

    Après ce qui s'est passé à Toulouse et Montauban, relire la critique de "Libération" fait froid dans le dos. Voilà au moins un journaliste qui ne pourra pas dire qu'il avait tout compris... avant!

  • Mikhael Borrel

    Pourquoi un tel film ?
    Le film relate t il la verité ?j'ai bien peur que oui malheureusement!
    Ou est la vrais religion? est que Dieu demande de tuer?
    Ce film fais froid au dos est on ne sais pas demain ce qui nous arrivera.
    Ce sont des kamikases est pret a tout..................................

  • Valentin M.

    battons nous pour faire voir ce film de toute urgence.
    D'une brulante actualité !!
    En effet, il faut une ressortie du film .

  • Petit-doigt

    Une ressortie de ce film est urgente, pour un reveil des consciences (surtout de la par de nos dirigeants). Souhaitons qu'un jour l'hypocrisie et les tabous tombent sur ce sujet.

  • Erwan K.

    "La désintégration" : un film prémonitoire ?
    A lire dans La Vie
    http://www.lavie.fr/actualite/...

  • Erwan K.

    Toulouse : le film "La désintégration" prend un nouveau relief
    A lire sur Culturebox :
    ‎http://www.francetv.fr/culture...

  • Erwan K.

    "La désintégration", un film malheureusement visionnaire suite aux tueries de Toulouse et Montauban par un jeune français se proclamant djihadiste.

  • Gouleur

    Sans emphase inutile, Philippe FAUCON nous guide avec justesse et simplicité du quotidien de l'intégration islamique dans la France moderne au terrorisme kamikaze. Cette embardée de l'autre côté du fossé de la violence s'annonce avec précision et s'accepte avec résignation tant les conditions de cette désintégration sont multiples et difficilement évitables. Sans émotion excessive, jeu d'acteur exceptionnel ou mise en scène esthétique, le parcours s'apparente à un fait divers mais nous réveille au souvenir d'autres drames de la violence aveugle du terrorisme et pas seulement islamique. A voir comme un documentaire rigoureux et particulièrement recommandé à ceux qui comme certains de nos politiques vantards n'auraient pas compris la complexité de ces phénomènes humains de desintégration.

  • gaelle t.

    Le film, moyen ++ ...Ce film dénonce les discriminations subies par les jeunes issues de l'immigration, et met en avant le lien qui peut exister entre un malaise vécu et un renfermement sur soi, dans une idéologie extrème. ps: je ne suis pas issue de l'immigration et suis très objective;
    Quant à vos commentaires négatifs sur l'islam, lisez le coran avec un oeil différent, vous verrez qu'il insitse sur le devoir de partage, d'aider les pauvres, les orphelins, pas une page sans ce rappel humaniste, pour le reste, on n'y comprend pas grand chose sans étude théologique, si : ne croire qu'à un Dieu unique sans associé comme dans le judaïsme et aussi le rappel de l'enfer. Oui, cela fait rire de nos jours de parler de l'enfer et du feu et pourtant la vie pour certains est un véritable enfer, au sens figuré...Les derniers seront les premiers, comme disait Jésus.C'est la mode de croire au big bang, d'autres l'appellent Dieu, voilà tout. Ce qui serait bien, c'est que tout le monde se respecte, mais il ne faut pas rêver, me répondrez-vous !

  • momo493

    Très bon film fort et sans esbrouffe ni manichéisme. Les comédiens sont bons surtout la mère qui est à mon avis au centre de toutes les influences contradictoires qui gravitent autour de Ali.

  • s b.

    Passez votre chemin sur ce film, qui est affligeant!! En gros c'est comment etre une bon musulman en 78min. Quelle honte!

  • momo493

    Une autre critique de La Désintégration ici :
    http://www.inthemoodforcinema....

  • momo493

    Retrouvez une critique de La Désintégration ici : http://www.jaivuaucinema.com/2...

  • -Heath-

    vos réactions sont assez affligeante... je ne comprends même pas pourquoi vous vous êtes déplacé voir ce film... votre avis était déjà fait bien avant on dirait ! Pour ton information mac6287, ce sont de français dont on parle ! il est donc d'autant plus légitime qu'on ne les juge pas sur leurs origines ! Ce film est tout sauf manichéen justement, mais au fond vous illustrez parfaitement ce que vous dénoncez...

  • mac6287

    Y'en a marre de passer toujours pour les méchants, nous les français, j'ai la nette impression que plus on tends la mains et plus on se fait battre!
    C'est notre pays qui accueille et aide le plus les étrangers, et malgré cela ça ne va toujours pas!
    Allez vous plaindre chez eux comme ils font chez nous, et vous verrez la réaction ne sera pas du tout la même! On nous dirais : "Si t'es pas content, retourne chez toi!"
    Ils viennent chez nous nous donner des leçons qu'ils feraient mieux d'appliquer a eux mêmes, car les plus gros racistes, c'est bien eux! Car il existe bien un racisme anti-blanc, ça on en parle jamais!
    Il y a des coins en France dans lesquels nous les français ne pouvons plus mettre les pieds, car ils s’approprient petit à petit nos terres et on trouve ça tout a fait normale.
    J'espère qu'on va se sortir la tête du cul très rapidement, ou nous n'aurons plus de pays! Faudra pas venir se plaindre après!

  • BadJills b.

    bien de parler toujours des mêmes thèmes

  • momo493

    Voilà une critique juste : http://www.inthemoodforcinema....

  • dehaas84

    En ces temps de campagne électorale intensive, le film tombe à pic. Le sujet de l’immigration et de l’intégration n’est pas (encore) devenu un enjeu électoraliste aussi brûlant qu'il l'a été, même si les sorties rythmées de notre charmant Ministre de L’intérieur montrent que le sujet reste sensible, questionnant, qu’il cristallise des peurs et des angoisses. D’où l’intérêt de se plonger dans cet univers du point de vue des premiers intéressés : de jeunes adultes, enfants d’immigrés, qui sont nés en France et vivent dans une des ces fameuses cités sensibles. Des jeunes adultes en perte de repères, en décrochage du système qui sont progressivement récupérés par des islamistes fondamentalistes. Jusqu’à ce que le pire advienne.

    Alors, ce film réalisé par un documentariste fin connaisseur de la « banlieue » et de son univers va-t-il nous faire le coup de la victimisation et de la faute globale qui retombe sur la société ? Et bien oui, en grande partie, mais en l’argumentant. En présentant des trajectoires crédibles, vécues, des personnages nuancés et surtout divers. Ce n’est pas parce que l’on parle d’un phénomène de société qu’il faut renvoyer une image monochrome, Philippe Faucon l’a bien compris et appuie (un peu trop) régulièrement pour montrer qu’on ne peut pas typer une seule catégorie de personnages. Même si les événements décrits ont une portée hautement réaliste. Car l’acteur Rashid Debbouze (le frère de Jamel) l’a expliqué à plusieurs reprises : cet écolier modèle issu des cités qui ne parvient pas à trouver de stages en raison de son code postal et de son nom à connaissance magrébine, ce n’est pas de la science fiction, c’est un réalité. La mécanique implacable s’enclenche alors : rejet, dégoût, mise au ban, puis basculement vers une forme de fanatisme finalement assez réconfortante. Que ce soit un étudiant entouré et formé, un jeune jeté en dehors de chez lui ou un « gaulois » en recherche mystique, le piège se referme sur chacun d’entre eux. Il prend l’image réconfortante d’un recruteur islamique convaincant : qui n’élève pas la voix, qui ne perd pas le contrôle, et qui se contente de remuer avec vigueur le couteau dans les plaies du modèle républicain.
    A côté, la mère abattue par son travail, et le frère qui a dépassé ce stade semblent démunis. Leur miroir est important car il porte le message de la responsabilité individuelle, au-delà de la responsabilité collective. Et le film ne se cache pas derrière son petit doigt. Victime ? Oui. Responsable ? Oui également.

    Critique complète :

  • beautifulfreak

    Une description froide et implacable de la dérive d'individus socialement déboussolés qui se raccrochent désespérément à une foi nihiliste. "J'en ai plus rien à foutre des gens et de la société, seul compte dieu" déclare l'un des personnages. Un dieu de haine qui n'aime que lui-même, seule boussole de gens se croyant délaissés et n'ayant plus rien à perdre.

  • latulle

    Très bon film. Très bons acteurs. A voir très vite avant que Claude Guéant le retire des salles.

  • TERRIEN H.

    JE M ADRESSE AU WEBMASTER COMMENT PEUT ON LAISSER DES PROPOS RACISTES INSULTER LE TRAVAIL DE CE REALISATEUR ET DE SES CRITIQUES OBJECTIVES??? Nous les Français Français Français....depuis quelle génération sommes nous français??

  • Aude occitania

    J'ai vraiment aimé ! le film m'a captivé du début à la fin, les acteurs sont vraiment super. ça permet de voir la banlieue sous un angle quand connait peu, immergé dans la vie du quartier, de la famille d'Ali . Bravo !

  • CLAUDIEBOISCOLOMBES

    Magnifique, passionnant, dérangeant, à voir au moins à 2 pour pouvoir en parler dès la sortie.........il y a d'abord un scénario et ensuite des acteurs - pas connus - , c'est souvent l'inverse.............

  • bourvil54

    j'aime pas dsl

  • t3tsuo


    --- Ce message a été censuré parce qu'il ne correspondait pas à la Charte AlloCiné. ---

  • Tonydu59

    Sinon ca va le racisme ? Honte à toi raciste de mes deux tu prends des "cas particuliers" on va dire 1 jeune de la cité sur 5 n'a pas envie de travailler, le reste ce sont des gens qui sont désinformés, et perdus dans les procédures, ce n'est pas la faute du "sarkozysme" non lui fait tout ce qui est en son possible pour aider le plus large public. Non c'est la faute de nous les français qui avons peur ! Peur de quoi ? Peur du danger que peuvent représenter ces étrangers autant physiques qu'intellectuels, en effet on a peur qu'ils nous piquent nos emplois et puis on pense que c'est pas le moment de s'en soucier en période de crise mais c'est bien maintenant que ces familles ont besoin de nous ! Mais demain cette idée sera abandonné et l'hypocrisie régnera comme toujours ...

  • Adi C.

    @BartZeroSix t serieu ? Va te pendre sale raciste

  • BartZeroSix


    --- Ce message a été censuré parce qu'il ne correspondait pas à la Charte AlloCiné. ---

  • Kao-BB

    Il y a des jours où j'en veut à la distribution. J'ai vraiment pas de bol en ce moment...:(

  • hallouf

    Ce film est une bombe ! (c'est pas de moi, c'est Le parisien)
    Un film coup de poing, sans fioritures, droit au but.
    On est pris du début à la fin; et le sujet fait vraiment réfléchir.
    ça montre bien qu'un endoctrineur mal intentionné, peut utiliser les positions des politiques pour manipuler des jeunes du genre : " regardez Guéant ce qu'il dit, vous ne serez jamais des français comme les autres"
    La droite entretient un climat abject qui fait beaucoup de mal à notre pays.

  • annastarnomberon

    j'ai très envie de le voir mais j'ai l'impression qu'on va tomber encore dans le même cliché. Encore une fois on va traiter la religion musulmane sous l'angle de ses dérives communautaires... Mais peut-être que je me trompe. J'espère. Par contre montrer en quoi dans la societé, la façon dont sont traitées les minorités, est un facteur de marginalisation me semble un angle d'attaque très intéressant.

  • Elsa T.

    J'ai eu la chance de voir ce film en avant première dans un festival et j'ai beaucoup apprécié.
    Même si certains aspects du sujet ne sont pas suffisamment développés à mon gout (notamment les discriminations quotidiennes qui poussent à la désespérance), ce film pose de vrais questions sur le sentiment de rejet qui pousse au désepoir et ses conséquences personnelles, professionnelles, familiales, sociales ou religieuses...
    Un grand grand bravo à tous les acteurs qui servent magnifiquement le sujet par un interprétation très juste à mon sens... Merci pour le bon moment qu j'ai passé

  • abdell el fari

    Mr le réalisateur Philippe FAUCON, Rachid DEBBOUZE, Ymanol PERSET, Mohamed NACHIT et Yassine AZZOUZ
    Laissez-moi vous féliciter pour le dynamisme et le courage dont vous avez fait preuve durant le tournage effectuer a nos coté. C’est donc avec un grand plaisir que je vous souhaite tous mes vœux de réussite.

  • Elias DENDANE

    Mon épouse Marilyne et moi Elias de Roubaix, sommes très heureux d'avoir partagé d'agréables moments avec la sympathique équipe lors du tournage.BRAVO et bonne continuation.

Voir les commentaires