Mon Allociné
La vida útil
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>La vida útil</strong> Extrait vidéo (3) VO
facebook Tweet G+Google
La vida útil Extrait vidéo (3) VO
Film : La vida útil
3,1 pour 35 utilisateurs
Stars : Paola Venditto, Jorge Jellinek, Manuel Martinez Carril
Mise en ligne : vendredi 17 février 2012
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>La vida útil</strong> Bande-annonce VO 2:07
La vida útil Bande-annonce VO
21 475 vues
3 Extraits
<strong>La vida útil</strong> Extrait vidéo VO 1:18
La vida útil Extrait vidéo VO
61 vues
<strong>La vida útil</strong> Extrait vidéo (2) VO 1:36
La vida útil Extrait vidéo (2) VO
85 vues
<strong>La vida útil</strong> Extrait vidéo (3) VO 1:44
La vida útil Extrait vidéo (3) VO
68 vues

Commentaires

  • Zaza Err

    Je l'ai vu en DVD. C'est un petit bijou pour les amoureux du cinéma - et accessoirement ceux qui aiment la langue espagnole.

  • sinemaze

    'La vida útil' est une fiction, qui ne ment pas. Sauf si l'on prenait au pied de la lettre ce mot tombé en désuétude au cinéma : "Fin" dès lors que le personnage principal se tire de son apathie, enfin. Après 25 ans axés sur l'essor de la cinémathèque, Jorge a réglé ou efficacement « monté » sa vie tel un film au contenu morne. Fossoyeur malgré lui, Jorge doit perdre son travail pour mesurer la farce inepte de son existence marginale. Il s'abandonne au moteur d'une passion, tel un cheval fou, pour les premiers rôles de sa vie jusqu'alors trop carrée, comme si, enfin, il se servait des clés qu'il rangeait dans le boîtier de son film préféré. À l'image de l'écran carré choisi par le réalisateur le film éprouve le cadre cinéphilique dans lequel baigne Jorge. Et par ce détour clinique sur les bases d'une cinéphilie juste, c'est peut-être la bande son qui sera la mieux mise en lumière. D'abord judicieuse, elle sauve aussi l'attente de l'aventure jorgienne avant de claquer aux règles de l'art, à travers un montage à fleur de peau, où Jorge s’étire sur la pellicule, féru d'improvisation, tout en plaçant pour une fois le spectateur à sa portée.

Voir les commentaires