Mon Allociné
The Master
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>The Master</strong> Teaser VO
facebook Tweet G+Google
The Master Teaser VO
Film : The Master
2,9 pour 2 637 utilisateurs
Stars : Joaquin Phoenix, Philip Seymour Hoffman, Amy Adams, Jesse Plemons, Laura Dern
Mise en ligne : mardi 22 mai 2012
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
4 Bandes-annonces & Teasers
<strong>The Master</strong> Bande-annonce VF 2:08
The Master Bande-annonce VF
292 213 vues
<strong>The Master</strong> Bande-annonce VO 2:08
The Master Bande-annonce VO
418 136 vues
<strong>The Master</strong> Teaser VO 1:39
The Master Teaser VO
90 094 vues
<strong>The Master</strong> Teaser (2) VO 1:30
The Master Teaser (2) VO
33 993 vues
4 Extraits
<strong>The Master</strong> Extrait vidéo VO 1:42
The Master Extrait vidéo VO
3 057 vues
<strong>The Master</strong> Extrait vidéo (2) VO 1:29
The Master Extrait vidéo (2) VO
889 vues
<strong>The Master</strong> Extrait vidéo (3) VO 1:30
The Master Extrait vidéo (3) VO
11 481 vues
<strong>The Master</strong> Extrait vidéo (4) VO 1:00
The Master Extrait vidéo (4) VO
1 037 vues
4 Emissions d'actu ou bonus
<strong>La Minute</strong> N°590 - Friday 04 December 2009 5:13
La Minute N°590 - Friday 04 December 2009
37 863 vues
<strong>La Minute</strong> N°1114 - Wednesday 30 May 2012 6:48
La Minute N°1114 - Wednesday 30 May 2012
83 292 vues
<strong>La Minute</strong> N°1194 - Saturday 29 December 2012 0:31
La Minute N°1194 - Saturday 29 December 2012
76 217 vues
<strong>Top 5</strong> N°405 - Les grands gourous 2:22
Top 5 N°405 - Les grands gourous
15 518 vues

Commentaires

  • Maximemaxf

    J'irais pas jusqu'à dire extraordinaire non plus, mais personnellement j'ai trouvé pas mal de point qui ont suffit pour que je mette un 4/5 quand même donc, ça vaut au moins un visionnage je trouve.

  • MDCZJ

    Je n'ai pas trouvé ce film extraordinaire. Au-delà de son aspect original et pertinent sur le monde des sectes, "The Master" manque de rythme, de virtuosité et l'évolution des personnages n'est vraiment pas intéressante selon moi.

  • Maximemaxf

    Pour mon deuxième Paul Thomas Anderson : son absence de rentabilité au Box-Office est clairement injustifié, mais ce film n'en est pas moins un OVNI auquel adhérer ou pas, dans mon cas je rejoins plus la première catégorie.

    Le casting est somptueux avec le regretté Phillip Seymour Hoffman charismatique en gourou de secte, Joaquin Phoenix tantôt violent et émouvant en tant qu'épave de guerre et un face à face intrigant entre ces deux grands du cinéma, le tout très bien secondé par Amy Adams, Laura Dern ou encore Jesse Plemons. Les personnages sont tout aussi développé et intéressant, j'ai une petite préférence pour Lancaster Dodd d'ailleurs.

    Jonny Greenwood est, une fois de plus, à la musique et la recherche sur les sons et les instruments se sentent, ça devient tantôt pesant et par moment émouvant, le musicien attitré de Anderson fait des siennes et apporte une véritable ambiance à cette oeuvre complexe, les décors sont soignés et magnifique. Le tout très bien accompagné par la mise en scène de Paul Thomas Anderson dont le style et le travail effectué m'accroche de plus en plus (les plans fixes, les déplacements en plan séquences en gardant la caméra stable, etc...), que du bon sur ce point là.

    Quant à l'histoire écrite par le réalisateur, c'est complexe et froid mais amplement intéressant avec le point de vue dégagé sur les sectes (plus approfondi que dans "There Will Be Blood" et avec un face à face une nouvelle fois prenante), les maladies mentaux ou le pouvoir. Et le traitement de Freddie Quell est des plus intéressant et apporte certaines scènes bien dérangeants (que je ne spoilerais pas).

    Mais c'est parfois trop lent et très difficilement accessible, je prévois même de le revoir pour entièrement saisir ce que le film vaut montrer.

    Un OVNI cinématographique et psychologique étonnant, mais j'y adhère. Vivement mercredi prochain pour "Inhérent Vice" :)

    4/5

  • Maximemaxf

    Mais loin d'être mauvais cela dit.

  • matthias A.

    "The Master" est très différent de "Punch Drunk Love", moins drôle mais plus abstrait et vraiment radical.

  • Alex A.

    Je me demandais quelque chose. Le seul film de PTA que j'ai vu pour l'instant est "Punch Drunk Love" mais il m'a assez déçu. Tous ces autres films ont l'air d'être vraiment intéressants. À votre avis, est ce qu'ils pourraient me plaire alors que j'ai pas aimé "Punch Drunk Love" ?
    Merci d'avance :-)

  • scrat28

    Eh bien décidément ce genre d'objets cinématographiques n'est pas ma tasse de thé. Les critiques des films de PTA sont toujours exceptionnelles, alors j'ai voulu tester... J'ai trouvé ce film absolument sans intérêt, il ne m'a pas captivé, ne m'a rien appris, ne m'a pas fait réfléchir, ne m'a pas ému, ne m'a pas amusé, bref je n'y ai trouvé aucune satisfaction, rien de ce que je pourrais éventuellement rechercher au cinéma. Le jeu d'acteur est certes très bon, mais ça s'arrête là. 2/5

  • koozniak

    Ce film est emblématique, très proche de "there will be blood" (avec l'excellente performance de D.D.lewis) où l'on retrouve la même musique, le thème de la secte et son gourou qui se retrouve face à face avec un sceptique qui fuit les hommes (mais ici pas les femmes), et qui nouera une relation ambivalente faite d'estime et de doute avec la haine jamais bien loin (cf la scène finale "dans la prochaine vie nous serons.....(je ne spoile pas exprès)) les performances des protagonistes sont magistrales, J.Phoenix joue admirablement le rôle de l'épave (il est d'ailleurs marin et n'est pas fait pour la terre en plus d'être alcoolique et souvent d'allure dépravée) quant à P.S.hoffman il campe son rôle de maître avec brio, bref, P.T.Anderson assoit véritablement son autorité.

  • CZJ69

    C'est intéressant mais c'est lent.

  • Julien T.

    Une performance stupéfiante de Phoenix et Seymour.

  • clanki r.

    Ce film est un ovni, je dois dire qu'il est très particulier, mais comment ne pas être ébloui par le jeu d'acteur, et J-Phoenix en tête, absolument remarquable. 3/5

  • Knight Walker

    Chef d'œuvre sous noté et malheuresement incompris, pour ma part mon film favori de 2012. 5/5 Joaquin Phoenix et Phillip Seymour Hoffman nous offre une performance inoubliable.

  • Christian A.

    La magnifique démonstration qu'aucune société secrète ne peut sortir de la détresse psychologique un garçon de retour d'une immonde guerre !!!!
    Même s'il se sent pétri d'amour pour son gourou au point de se battre pour lui,
    l'oubli de ses démons est seulement provisoire, l'alcool et le sexe restent ses maitres.
    Cela restera pour moi une démonstration optimiste de liberté ..............

  • ardeo

    Pour moi, "There were be blood" est un des films "phare" de ces 10 dernières années. Une bonne raison pour regarder un autre enfant de PT Anderson ! Ce nouveau film est complexe et désarçonne ! Tout comme la plupart des critiqueurs d'Allociné, je salue l'interprétation (Phoenix est un de mes acteurs préférés) et je suis encore perplexe sur la manière d'aborder le sujet mais je n'aurais pour rien au monde voulu me priver de regarder l'oeuvre d'un visionnaire : c'est tellement rare les films qui ne ronronnent pas sur les écrans. Pour cinéphiles ou curieux.

  • Vinceralmetaladicted

    J'attendais beaucoup sur ce film ( à cause du réalisateur biensûre) j'ai beaucoup aimé les belles images, les beaux plans, l'idée en elle même - que je trouve très bien pensée- ,le jeu de certains acteurs (la scène de la dispute entre Freddie et le maître dans la cellule à voir et à revoir). Seulement j'ai été extrêmement déçu par la fin, presque au point de sentir que j'avais gaspillé 2h15 de ma vie pour... rien. J'ai clairement l'impression que la dernière partie a été bâclée. J'essaie en vain de trouver vers quoi ce film veut nous mener.

    Je préfère garder en tête ce que Paul Thomas Anderson a fait de bien , et c'est assez frustrant de mal noter un réalisateur dont les films jusque là, me plaisaient au plus haut point. 3/5

  • Joker93Fil

    Bien d'accord Hunnam. Affligeant.

  • gerholtz

    d'un ennui!

  • Made?

    Acteurs (mention spéciale a Phoenix qui juste... quel talent) magnifique dans une Amérique absolument de toute beauté mais histoire assez plat.

  • Kloden

    PTA a quand même un cinoche bien prétentieux, à trimbaler son spectateur sans prendre la peine de lui éclaircir son propos. Résultat, ça donne des films captivants et frustrants à la fois. Visuellement très léché, en tout cas.

  • Agent Doggett

    Joaquin Phoenix est époustouflant sauf que j'ai tout de même perdu 2H15 de ma vie à regarder une ode à lafayette ron hubbard, dont certaines répliques ne sont compréhensibles que par une logique scientologique.

  • theben21

    j’étais pressé et je finis déçus....Il est vrai que Joachim Phoenix est phénoménale mais le film n'en est pas moins terriblement chiant, des scènes qui ne servent à rien parfois un montage qui nous fait demander "ba merde y'en manque un bout ou quoi ?" et des scènes montrant des expériences et au final ça dure des plombes et on comprends rien .Bref si certains ont compris quelque chose et ont adorés moi je suis sortis en ayant eu le sentiment d'avoir véritablement perdus mon temps

  • krimo

    Joaquin Phoenix est juste phénoménale dans ce film, il a fallu un grand Daniel Day Lewis pour lui "voler" l'Oscar !

  • Pietro CV

    la performance d'acteur est absolument stupéfiante

  • SimoTheBlue

    Malgré qu'il s'agit de grands acteurs et de grosse production, mais l'histoire me parait qu'elle part dans tout les sens, il n'y a pas d'histoire à vrai dire, juste des scènes et une fin choquante !

  • julyane

    Paul Thomas Anderson est toujours au top

  • Karine Z.

    L'interprétation des acteurs est vraiment excellente. Toutefois il semble que les spectateurs ne comprennent pas vraiment le film. Ce que je comprends moi, c'est que le Maître devient en définitive "accroc" à Freddie Quell, comme la secte qu'il met en marche, il est tributaire des actes fous et éperdus de son cobaye. La relation au final est inversée car Freddie n'a pas besoin de ce Maître là, et n'a besoin d'aucun Maître, ce qui fait fondre en larmes Lancaster qui est persuadé que chacun de nous a un maître pour survivre. J'ai aimé malgré la confusion du récit, c'est un beau travail.

  • eldarkstone

    Un bien étrange film, ou P.T Anderson visite toujours en profondeur l'humanité de ces personnages. Peut-être moins personnel et moins prenant que ces anciens films, mais intéressant dans son histoire et son évolution ! Quand à l'interprétation des acteurs, elle est excellente !

  • marcfieldfr

    Décu. Malgré un sujet intéressant sur la naissance d'un secte, on n'accroche pas .... le jeu des acteurs est appréciable mais ne suffit pas à rattraper le tout

  • quetedugraal

    +Très bon malgré quelques longueurs. Phoenix et Hoffman sont excellents.

  • Mr Nice

    Après une première vision, j'avoue (comme certains) ne pas avoir tout compris, j'aurais probablement besoin d'une seconde vision pour tout assimiler.

    Quoi qu'il en soit, pas besoin de tout comprendre pour apprécier l'incroyable jeu d'acteur de Joaquin Phoenix et de Philip Seymour Hoffman (entre autre).

  • Henri Mesquida

    Acteurs en très grande forme, belle réalisation, j'avoue ne pas avoir tout compris (je m'en fous et je suppose que c'est voulu par le réalisateur), mais le film est fascinant ce qui tombe bien vu le sujet (le pouvoir de la fascination).

  • general-miaou

    Joaquin Phoenix et Philip Seymour excellents, très bon film qui fait réfléchir je trouve, très bien réaliser, étant fan de Paul Thomas Anderson je n'est pas été déçu une seconde :)

  • jupiterandbeyontheinfinite

    joaquin phoenix ne sait jouer que des rôles de tarés ou quoi?

  • ismail2

    Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman, se regroupent pour donner une oeuvre excellente
    http://www.facebook.com/pages/...

  • thyrannique

    et je lance une petition pour qu on retire l oscar a day lewis meme si je l adore et qu on le donne a joacquin phoenix pour l interpretation qu il a eu dans ce film
    son role etait tres complexe et il s en est tire a merveille je trouve ca aberant qu il ne l est pas remporte ou peut etre fallait il donner quelque chose a lincoln pour son cote patriote et de l histoire des USA
    C est comme l annee dernier the artist a tout raflle car ca traiter de l histoire du cinema americain ca aurait etait du cinema allemand ou autre il aurait rien remporte du tout
    et le grand vainqueur de cette annee Argo de quoi parle t il d une operation historique d un agent de l CIA pour sauver des compatriote prient en otage dans un ambassade
    moraliter vous voulez des oscars faites un film pro americain
    je ne sais pas si on juge la qualite ou le chauvinisme

    bref joacquin aurait du avoir l oscar

  • thyrannique

    le film est inspire de la vie du fondateur de l eglise de scientologie
    filme a la there will be blood ne prenant pas de partie pris et nous laissant libre de juger
    comme dans there will be blood day lewis est il bon ou mauvais?
    l eglise scientologique est elle une profession de foi ou juste une arnaque?
    difficile d en juger dans le film
    Lancaster Dodd est il fou ? est il un illumine? un escroc? son entourage meme s il le suis part l appat du gain et du pouvoir a l air divise
    SPOIL
    La scene final nous montre quand meme la manipulation exerce meme si la therapie a l air d avoir aide notre Freddie Quell a touve un semblant de paix
    film intelligent et tres bien joue ne plaira pas a tout le monde moi j adore joaquin phoenix donc j adore

  • stingmatique

    j'adore les gens qui disent si vous aver aimer there will be blood vous serez decu par the master ! j'ai trouver les 2 films asser identiques dans la forme mais l'histoire est differente c'est tout ! PJ'ai trouver ca mieux que there will be blood et magnolia que je considere comme des chef-oeuvre alors !

  • Toutou to you

    L'immense, que dis-je, le prodigieux Paul Thomas Anderson est de retour. 5 ans après le somptueux There Will Be Blood, voilà le cinéaste génial de retour avec ce The Master. Récit d'un déglingué de la vie et de son mentor, pour ne pas dire gourou, The Master n'est pas anodin. Drame de l'existence, métaphore filée de l'assujettissement moral et physique, ce long-métrage très austère parvient, grâce à une mise en scène sublime, à tutoyer la perfection formelle.

    La seconde guerre mondiale vient de se terminer, laissant le pays exsangue. Freddie est un homme cassé, alcoolique et en proie à une folie qui le pousse dans ses derniers retranchements. Bientôt, il fait une étrange rencontre, Lancaster Dodd, appelé Le Maître, sorte de gourou qui va devenir son mentor...

    The Master est-il, à l'image de Paul Thomas Anderson, destiné à n'être apprécié que par la presse élitiste ? Il est vrai que ses choix artistiques sont déstabilisants mais quand on fait fi de cette contemplation statique, on perçoit la grandeur, le génie qui affleure dans chaque plan de son film, dans chaque oeuvre qu'il nous a donnée. The Master n'est pas le simple récit d'un pays qui se reconstruit difficilement, c'est surtout l'histoire d'une rencontre improbable et d'une recherche intérieure. Ce film bénéficie de tout le talent de son auteur : reconstitution élégante, esthétisme superbe, un 70 mm parfait et une direction d'acteurs inspirée. Joaquin Phoenix, il y a du Daniel Day-Lewis en toi. Sa performance est juste énorme. Entre des plans séquences magnifiques, une bo grandiose et une photographie exceptionnelle, The Master est un film digne de louanges. Attention, c'est très lent. 4,5/5

  • S?bastien Coueffic

    Excellent.

  • Yes_Future

    Critique positive du film ici :
    http://yesfuture.fr/the-master...

  • Anthony C.

    Film très intéressant, autant dans le contenu que dans l'esthétique. Deux personnages antipathiques, confrontés à eux-mêmes, se lient d'une relation à tendance à la fois douce et violente, dans la psychologie comme dans l'aspect physique. Une réussite !

  • -Bat(e)man-

    Premier PTA pour ma part et je dois dire que The Master est une très bonne surprise, une grande leçon de cinéma qui nous aspire au sein de La Cause avec virtuosité et talent. Mise en scène millimétrée et B.O entre sérénité et hypnose, The Master est un film magistral, un chef d'oeuvre.

  • Actors Studio

    @Leen a. En même si pour toi un bon film se résume à "Les beaux gosses" je comprend que tu sois dépassé par celui-ci :)

  • Genesis RVLG

    Salut à tous !

    Venez discuter avec nous de The Master sur le nouveau site d'info culturelle décomplexé et familial

    On vous envois la critique, en vous disant à très vite, du mois on l'espère. La bonne journée !

    http://rvlg.fr/cine-serie/crit...

  • bergoud

    très bon jeu des 2 acteurs principaux pas un chef d oeuvre comme son précédent film mais un film très interressant sur la manipulation mentale par un gourou de pacotille sur ses sujets! magnifique bande son

  • leen.a

    ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant ennuyé devant un film

  • Polly6789

    Pourquoi ce film est il une vaste perte de temps ? Découvrez une critique punchy sur un Tumblr de qualité:

  • jamesbond10

    Ah quelle magie dans « The Master » !!!!! Une œuvre envoûtante, aussi riche visuellement que particulièrement déstabilisante. Ce qui reste littéralement fascinant chez ce génial Anderson (ou bien gênant ou sidérant pour certains), c’est cette vivacité cette volonté d’exprimer le plus sincèrement possible sa vision de l’histoire, sa propre insertion psychologique des personnages.
    Cette magnifique vivacité ressort à l’écran, elle nous explose au visage au-delà de toute barrière conventionnelle, et ce à travers l’intensité du propos et la richesse de l’interprétation, mais aussi à travers des plans grandioses, dignes de tableaux, aux cadrages extrêmement minutieux et précis et directement liés à l’imaginaire du réalisateur. Des plans qui respirent l’art, qui ont chacun des choses à dire (ah la scène ou Joaquin court dans le champ, ah le plan séquence jusquà l'entrée dans le bateau ou celui de l'accrochage dans le hall).
    Pour ce qui est du fond, il est clairement question de secte dans « The Master ». Le génial réalisateur n’en fait ni l’apologie ni la critique. Il la montre d’ailleurs à travers le parcours de Freddie (interprété avec magnificence par Phoenix) , un homme tourmenté, torturé, dont la violence est difficilement contrôlable, mais extraordinairement intelligent et en quête de réponses, qui plus est après sa traumatisante expérience de guerre. Il se sent seul, seul et incompris dans ce monde où personne ne l’accompagne ou l’aide à trouver sa voie… jusqu’à ce qu’il rencontre (d’une manière sublime d’ailleurs) un certain « Master » (superbe Philip Seymour Hoffman). Tout est diablement beau, linéaire (on pardonnera l'absurdité de certaines scènes une demi heure avant la fin), la reconstitution des années 1950 est brillante et tour à tour se succèderont espoir, pessimisme et ironie dans ce tableau dressé de cette dite secte, dans laquelle, qui sait, Freddie aura peut-être trouvé un semblant de voie et de compréhension, car sans avoir été finalement totalement accompagné, il aura trouvé un peu de lumière au bout de son chemin…
    Que dire de plus c’est de l’art du beau…

  • Nelly M.

    Brillant techniquement parlant peut-être, quelques fulgurances desservies par des dialogues qui en restent aux petites touches" qui en jettent" et rien de plus, comme s'il fallait ne se fâcher avec personne. Film pas aimable et pas non plus émouvant. Plein de tics de comportements comme pour meubler. En plus du trop plein de bien-pensance dégoulinante étasunienne derrière les situations ! Vraiment rien à en tirer si ce n'est une espèce d'enchaînement de deux hommes, ce à quoi on arrive à force se frotter l'un à l'autre faute de perspectives. Même fatras global que "Magnolia" dont on pouvait déplorer la pesante démonstration mais jubiler en seconde partie pour cause de "point sur les i"... Ici on s'embourbe toujours plus (pauvre Joaquin Phenix en type tordu, pitoyable Philip Seymour Hoffman en prêcheur autocrate !). Défilent tous les côtés "crades" du puritanisme américain du nord... Ce qui froisse est la totale opacité du point de vue du réalisateur. Complaisance ? Vacuité ? Bien la peine d'employer un tandem de cette trempe pour un numéro aussi fadasse !

  • Christ B.

    From The Master to Django
    http://empreintes-digitales.fr...

  • alain T.

    grandes prestations des deux acteurs principaux, mais des longueurs et des situations dans la deuxième partie incompréhensibles, on a failli assister à un grand film, dommage

  • SyphX-

    "The Master est le meilleur film du réalisateur, la quintessence de son œuvre jusqu’alors." Maxime ★★★★★★★★☆☆ | Lire la critique complète du film sur LE BLOG DU CINÉMA : http://www.leblogducinema.com/...

  • Seriba-Superstar

    Un bon film de Paul Thomas Anderson. Pas un Chef d'oeuvre. Un peu long, mais à voir quand même avant l'arrivée de gros films de 2013 :)

  • stingmatique

    Pas encore pu le voir mais je pense que pour une fois la presse a raison ! j'ai vu tout les films de P.T.A est c'est juste zero faute ce real ! Et puis j'aime ce genre de cinema et c'est tres visuel , mysterieux ...

  • vittore92

    marrant le décalage entre la critique presse et spectateurs, je l'ai pas vu mais j'en ai eu des échos, on m'a décrit ce film comme brillant et bien réalisé, bien joué mais chiant comme la mort - on accroche pas quoi
    encore un film surcôté mais pas par les spectateurs cette fois

  • ygor parizel

    Un des films que j'attends le plus de voir pour 2013. http://A-Travers-Le-7e-Art.sky...

  • Cin?motions

    Malheureusement ce n'est pas le chef d'oeuvre que j'attendais... J'ai vu tout les films de PTA (sauf son premier) et There will be blood restera son meilleur film pour l'instant. J'ai trouvé PSH meilleur que JPhoenix dans ce film : plus crédible dans son rôle. Des moments parfois incomprehensibles et quelques longueurs sans reels interets...

    Lincoln sera surement un peu plus énergique que The Master et j'ai hate de voir uns de mes 5 acteurs americains préférés DDLewis ! (avec C.Bale, G.Oldman, J.Nicholson et DeNiro/Pacino) en esperant que je serais moins décu que The Master.

  • dehaas84

    Dès le début, Paul Thomas Anderson n'avait jamais cherché la facilité.
    Enfant terrible d'une résurrection du Nouvel Hollywood avec ses copains Fincher et Tarantino, il est probablement le seul qui a toujours refusé le compromis avec l'Entertainment américain. Un réalisateur qui cherche toujours le grand film, voire le chef d'œuvre et tant pis si les finances ne suivent pas toujours. Une route parfois chaotique qui avait trouvé une forme d'accomplissement avec There will be blood, film somme célébré parfois comme le plus important long métrage américain de la décennie passée.

    D'où cette fébrilité dans le retour du maitre, que tout le monde attend dorénavant au tournant. C'est probablement pourquoi The Master devrait décontenancer une grande partie du public, après avoir surpris la critique. Film mystérieux, énigmatique, souvent difficile, il est indéniablement réservé au spectateur curieux et patient, à celui qui peut se laisser entraîner dans un univers sans forcément comprendre des motivations de l'artiste. Sans aucun doute le film le plus inaccessible de son auteur...

    Critique complète : http://dh84.over-blog.com/arti...

  • lolipop120 L.

    Il est indéniable que Joachim Phoenix est un excellent acteur et sa prestation doit être saluée dans ce film. En revanche, le film est un incompréhensible, plat et souffre d'un gros vide. Les allusions au sexe ne sont pas claires et souvent mal faites. Je rejoins la personne qui s'est dite larguée depuis Cosmopolis.

  • fandeclint

    Grosse déception pour ma part, j'avais tellement aimé There will be blood. Rien à dire sur la mise en scène. Les acteurs ? Philip Seymour Hoffman est impeccable comme d'hab, mais Joaquin... Oui, il fait bien l'homme qui en a plein le dos et il fronce très bien les sourcils... mais j'ai trouvé sa performance trop "méthode" : je n'adhère pas et je n'y crois pas. Je ne comprends pas trop non plus le pourquoi de ce film. Le sujet était intéressant et m'intéressait, mais je suis passée à côté (et je suis pas la seule apparemment, ouf).

  • SamBeaveR

    Film vraiment bizarre. Assez plat, on comprend pas tout, on attend tout le film l'explication qui ne vient pas...
    Joaquin Phoenix est en revanche remarquable. Performance incroyable.

  • beubeu891

    Allez, une fin de carrière au demi million^^

  • blissnet

    joaquim phoenix mériteun oscar, un jeu d'acteur excellent, l'un des acteurs les plus doués de sa génération.
    Le film est long mais la réalisation est bonne, surprenante et osée.
    J'ai aimé

  • Go with The Blog

    THE MASTER se dévoile dans un bel écrin permettant à ses deux acteurs principaux d’être nommés dans de nombreux festivals et récompenses cinématographiques (et c’est amplement mérité) ; mais par manque d’audace dans son propos et en raison d’une histoire qui souffre d’une absence de relief, le projet finit malheureusement par ennuyer sur la longueur. gowith-theblog. com/the-master-paul-thomas-anderson/

  • The Dark Clown

    RustyJames ---> Les films sont choisis automatiquement en fonction du nombre de "tags" en commun. Je reconnaît que c'est souvent un peu idiot.

  • superboubouge

    ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...

  • stingmatique

    Pareil pour moi ! il y a genre 3 gros cinema dans ma ville et aucun ne le dfiffuse , tempis jdevrais attendre 6 mois que le dvd sorte ( si il sort --' )

  • Ola Bissi

    Mention très honorable avec les félicitations du public pour Joaquim Phoenix. Mais quel film nul.... Je n'ai jamais été aussi largué depuis Cosmopolis. A fuir

  • Maxou.

    Joaquin Phoenix est juste énorme dans ce rôle d'alcoolique,un vrai chef-d'œuvre.

  • brianthewell212

    J'ai très envie de voir ce film, mais dans les 6 cinémas de ma ville, aucun ne le diffuse. Une honte !!

Voir les commentaires