Des gens qui s'embrassent
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
534 214 personnes ont vu cette vidéo

Des gens qui s'embrassent Bande-annonce VF

Film : Des gens qui s'embrassent
  2,0  pour 592 utilisateurs
Stars : Eric Elmosnino, Lou de Laâge, Kad Merad, Clara Ponsot, Max Boublil
Mise en ligne : jeudi 21 février 2013 | 1ère diffusion :

A voir aussi

6 Extraits

Des gens qui s'embrassent Extrait vidéo VF
3 921 vues
Des gens qui s'embrassent Extrait vidéo (2) VF
3 196 vues
Des gens qui s'embrassent Extrait vidéo (3) VF
3 261 vues
Des gens qui s'embrassent Extrait vidéo (4) VF
1 746 vues
Des gens qui s'embrassent Extrait vidéo (5) VF
2 962 vues
Des gens qui s'embrassent Extrait vidéo (6) VF
1 801 vues

5 Emissions d'actu ou bonus

Lou de Laâge, Clara Ponsot Interview : Des gens qui s'embrassent
3 420 vues
Des gens qui s'embrassent Making Of VF
788 vues
Plein 2 Ciné N°169 - Les films du 10 avril 2013
2 503 vues
La Minute N°1251 - Mercredi 10 avril 2013
4 140 vues
La Minute N°1049 - Lundi 20 février 2012
88 031 vues

Commentaires

  • Gilles Illg

    Kad Merad et Monica Bellucci, mais bien sûr...très crédible niveau couple

  • mary r.

    ca donne envie de le voir ca changera des navets du style "turf"

  • zazal

    Année Max Boublil donc !

  • scrat28

    @mary r.: que du contraire, pour moi ça s'annonce tout aussi pourri!

  • laurent l.

    kad merad superstar etait pas terrible celui ci je le regarderai pour max boublil pour moi il a du talent il faut l'encourager

  • Pascal R.

    ca a l'air d'être un gros navet !

  • Alasky

    Navet en vue !

  • Monge

    Je vais attendre qu'il passe à la télé, je ne veux pas mettre 10 euros pour CA...

  • zazal

    Vu ce soir en projection "presse", entre guillemets en effet car peu présente. Dommage ! qui va bien pouvoir rapporter que ce film est mauvais. En revanche les fauteuils du Pathé sont hyper confortables. Il y a peu de chose à sauver dans ce nouvel opus de Danièle Thomson qui écrit ses films au rythme des pages du Figaro magazine. Tout est clinquant, on ne voit que des riches gens, des problèmes de riches avec un deuil qui fait doucement rire tellement les acteurs eux mêmes ne croient pas à ce qu'ils font et aux "émotions" qu'ils (sur) jouent. En tête de ce casting lamentable, la plus "bellissima" des mannequins des années 80 : j'ai nommé Monica. Coincée, engoncée dans des tenues toutes aussi moulées que moulantes, ne sachant pas marcher, raide comme un pic, et piètre actrice. Longtemps j'ai pris sa défense expliquant du mieux que je le pouvais que dans sa la langue maternelle elle se débrouillait mieux. Pas "bien" mais mieux. Je revois mes commentaires. Même en italien, tout sonne faux ! et c'est assez incroyable que même pour jouer une potiche de service elle soit si mauvaise. Suit de très près Kad Merad qui n'a rien à raconter. Il est là mais on se moque bien que ce soit lui. Il ne raconte rien, sa vie ce n'est rien. Il a de l'argent, il vit dans une "grandissima casa avec tutta la famiglia", il a une fille super sexy vulgaire brune qui elle aussi joue plutôt mal mais bon elle est excusée puisque le manque de crédibilité semble héréditaire, même sur le plateau de cinéma. La caution "acteur de théâtre" m'a été très utile pour me sortir de la grande peine dans laquelle parfois je me morfondais .... Éric Elmosnino. Seul il croit à ce qu'il est, ce qu'il dit ce qu'il fait. Le pauvre, cela n'a pas dû être facile tous les jours de jouer en face des autres. Quoique le cachet devait être assez intéressant pour ne pas refuser !
    Ah! et arrivent les jeunes pousses. Alors dans l'ordre d'apparition : la belle (c'est vrai qu'elle est sacrément belle) Lou de laâge. Pas assez de métier mais une vraie télé génie, et comme finalement on se moque du métier - la preuve avec Monica Bellucci et consœurs mannequins top modèles actrices - autant dire qu'elle raflera le prochain césar. Clara Ponsot j'en ai déjà parlé. Max Boublil alors là idem. C'est énorme. Je me demande si il a pris UN cours de comédie ce garçon. J'ai pensé qu'il avait été choisi comme ça par hasard entre deux stations de métro. Beau look, belle gueule mais alors le charisme de ce jeune acteur, apparemment comique à ses heures perdues, reste suspendu dans les airs. La fin de la scène où il embrasse le personnage joué par Lou de laâge non loin du Maxim's est à se tordre les cervicales. Il a une expression, quand il se rend compte que "quand même j'ai roulé une grosse pelle à la cousine de ma femme qui en plus attend un enfant", à couper au couteau qui lui vaudra je l'espère le prix de la plus mauvaise interprétation dans un registre dramatique.
    Alors la scène finale entre les deux cousines, hallucinante d'irréalisme.... qu'avait fumé Danielle Thomson ? ou bu ? ou mangé ? du jambon ?
    Oui parce que c'est une famille juive et tatatatatatitititititi jambon pas jambon, porc pas de porc....
    Le seul qui mérite une étoile c'est l'immense Ivry Gitlis. Il est fin, drôle, subtil, touchant. Comment est ce possible de jouer si mal en face d'un homme si bon ?
    Deux bons acteurs qui se surpassent dans un film à la ramasse ....
    Ah! il y a aussi Alexis Michalik. Bon .... il n'a pas la partition qu'il mérite, et ce film le fait passer pour un acteur très moyen, lisse et sans intérêt. Ce qu'il n'est pas du tout. Dommage donc !
    Que dire ? des gens qui s'embrassent ? Qu'il y a vraiment des claques qui se perdent ! embrassez qui vous voudrez....mais moi je me casse !

  • Auditore

    Me voilà rassuré : je ne suis pas le seul à voir venir "le gros navet" !

  • zazal

    Il faut y aller pour justifier ce film de gros navet quand même. Je ne dis pas qu'il l'est, je dis juste qu'il est mauvais. C'est quand même affligeant de voir des cachets d'acteurs oscillant entre 1000 euros jours pour les moins connus à 10.000 ou 100.000 et + pour Merad ou Bellucci, et sortir d'une séance en constatant que ce que les gens qui beuglent, qui gémissent ou qui surjouent sont tout, sauf des acteurs .....
    Des gens qui gémissent, le titre aurait été plus justifié !

  • Mario C.

    Lu sur Vodkaster : "Des gens qui s'embrassent et des spectateurs qui se flinguent. D'ennui. Et de désespoir, aussi. J'ai du ricaner deux ou trois fois, mais je suis extrêmement bon public. C'est lourdaud et chiant. Les tribulations amoureuses (déjà pas très intéressantes au demeurant) sont balayées rapidos par des ellipses, on n'y croit pas une seconde. Y'a juste les séquences avec le grand-père qui apportent un peu d'émotion, et la fraîcheur de Lou de Laâge. Pour le reste, Kad Merad pousse la chansonnette tous les quarts d'heure.- je crois que tout est dit. BEAUF ALERTE !"

  • Mario C.

    Autre critique trouvée sur le Net :

    Des gens qui s’embrassent nous raconte les rapports entre deux frères.

    J’avoue avoir vu ce film en m’attendant à une comédie. Et au bout de 10 minutes, le scénario m’a bien fait comprendre que j’allais assister à une romance et un drame. Du coup, tout tombe à l’eau. Les acteurs sont la principale cause de soucis. Aucun n’arrive à faire en sorte de compenser la pauvreté de son personnage. Car le coup de foudre entre Max Max Boublil et Lou de Laâge n’est pas crédible une seconde. Et le film ne capitalise pas sur ses quiproquos et le comique de situation, du coup, c’est immédiatement ennuyeux.

    Kad merad et Eric Elmosnino n’ont pas à rougir de leur prestation, mais leurs rôles sont des clichés pauvres et parfois vides. Centré sur un scénario qui tente de se construire par ses références à la religion juive, c’est immédiatement que j’ai été exclu de la majorité des allusions. Sauf celle sur le porc bien sûr… Et il y en a des allusions sur le cochon ! Mais au delà, ça n’est ni une vraie réflexion sur son rapport à la religion, ni une source d’amusement ou de drame. Il y a aussi le vieux qui a Alzheimer mais ça, ça devient vite pénible.

    Pourtant, le tout ne dure que 1h40. J’ai dû m’ennuyer à partir de la 10ème minutes. Ça en devient triste car je n’ai pas du tout adhéré non plus à l’univers du luxe, ou de la musique classique. Bref ce ne fut que consternation et attente de la fin. J’ai tout de même réussi à sourires plusieurs fois, car certaines blagues sont très simples mais très efficaces. Pas d’émotions et pas d’attachements, c’est ce qui fut le plus ennuyeux dans ce long métrage. Peut être que cet aspect religieux conviendrait à d’autres, mais j’ai peu d’espoir.

    Des gens qui s’embrassent est un drame long et pompeux, avec trop de religion et pas assez d’humour. Un message trop facile et peu crédible.

  • Greg 2.

    producteurs français! on en peux plus de vos films de merdes!

  • chachames

    Je suis tombée par hasard sur vos commentaires, et j'ai également assisté à la projection presse de ce film. Et chaque personne en sortant était dans le même état d'esprit que moi c'est à dire un film frais, gai, ce dont nous avons tous besoin aujourd'hui plutôt que les films prise de tête soit disant intellectuels.
    Je trouve consternant que certaines personnes se permettent de tenir de tel propos méchant, raciste, et qui laisse entendre un soupçon de jalousie de leur part.
    Etes-vous des comédiens ratés pour avoir une telle haine envers ceux qui ont réussi grâce à leur travail et leur opiniâtreté?
    Comme disait La Fontaine "travaillez, prenez de la peine c'est le fond qui manque le moins"

  • zazal

    Pourquoi des comédiens ratés ? qu'est ce qu'un comédien raté ? celui qui donne un avis négatif sur un film qui l'est tout autant ? en quoi ce film est "frais" ? gai ? Qui vous dit que c'est de cela que "nous" avons besoin en ce moment ? Personnellement je n'ai pas besoin d'être une comédienne pour avoir un avis sur un film qui prend le spectateur pour un abruti. Lui sortant à tour de bras tous les clichés d'une piètre comédie. Mauvais casting, mauvais scénario, mauvaise image, mauvaise photo, quoi d'autre ? c'est déjà bien assez je vais arrêter. Au même titre que ceux qui "tirent" sur un film seraient des comédiens ratés, ceux qui encensent ce même film ne seraient-ils pas des membres de la famille de cette réalisatrice, du producteur, du banquier ? Le film n'a pour le moment pas fait l'unanimité, le film précédent de Danielle Thomson non plus d'ailleurs. Les spectateurs sont libres de payer leur place ou pas, mais cessez de tirer sur ceux qui n'aiment pas et de surcroît argumentent ce choix ! Celle que j'accompagnais à la projection presse est spécialiste du cinéma, et je peux vous assurer qu'elle n'a souri que deux ou trois fois. Elle n'est pas une journaliste ratée.

  • Thomas O.

    J 'aime bien le terme " spécialiste du cinéma " sourire, j'ai l'impression que la France en est rempli . . . de spécialiste de rien et de tout.

  • zazal

    de spécialistes de fautes d'orthographe elle est championne !

  • Simon1310

    la bande annonce permet de juger de la qualité du film, sans avoir à ce déplacer pour le voir. C'est pratique et cela fait une belle économie.

  • Azanulbizar

    Allez voir Pop Redemption !

Bandes-annonces similaires
Marie Heurtin Bande-annonce VF
61 504 vues
Vie sauvage Bande-annonce VF
271 868 vues
Voir toutes les bandes-annonces...
Dernières émissions
Fanzone N°287 - Avengers 2 : la bande-annonce décryptée
Tueurs en Séries N°282 - Vendredi 24 octobre 2014
Top 5 N°483 - Les films de 1957 selon les spectateurs
Plein 2 Ciné N°231 - Les films du 22 octobre
230 vues
Faux Raccord N°117 - Les gaffes de Labyrinthe
Plus de vidéos