Mon AlloCiné
Imagine
Imagine Bande-annonce VO
122 838 vues
20 sept. 2013
32
Partager
Partager cette vidéo sur
facebook Tweet
Imagine
Imagine
De Andrzej Jakimowski
Avec Edward Hogg, Alexandra Maria Lara, Melchior Derouet, Francis Frappat, David Atrakchi
4,1
pour 110 utilisateurs
1 Bande-annonce & Teasers
Imagine Bande-annonce VO 1:43
Vidéo en cours
Imagine Bande-annonce VO
122 838 vues
1 Extrait
"Imagine" : "Vous êtes américain ?" 1:34
"Imagine" : "Vous êtes américain ?"
899 vues

Commentaires

  • Jack L.
    On n'envie presque la beauté de la perception des sons qu'ont ces aveugles. Paradoxalement, ils voient mieux que nous. Le film m'a l'air très touchant. ça me fait penser à l'histoire de Ben Underwood et à l'idée d'"human echolocation" (fonction qu'utilisent déjà les dauphins). Fascinant !
  • de Dupre F.
    OK, ça c'est le genre de bande-annonces devant lesquelles je me pose pas de question, enfin juste une seule: c'est quand la sortie ?
  • marrrrie
    Un an que j'attends de le voir ce film!!! Il sort enfin!
  • mathilde1003
    Il a l'air super !!! Vivement que j'aille le voir !!
  • Mitra Basteth
    Deux acteurs principaux, ainsi que les dialogues de leurs personnages, me laissent perplexes. Les acteurs ont des gestes spontanés de personnes voyantes et à leur personnage sont prêtés des propos de voyants : « People stare at me »... dit-elle ? Comment fait-elle pour savoir que les gens la regardent ? Éventuellement, ils l'interpellent, la touchent, lui proposent de l'aide... Les gestes de ces personnages surprennent - une personne aveugle songerait-elle à encourager à recommencer quelques pas en magasin avec un mouvement de moulinet de la main qu'il ou elle n'aurait ni jamais vu ni facilement intégré à sa communication s'il ou elle l'avait éventuellement perçu par le toucher ? Pour qui Ian fait-il ce geste ? Il ne s'adresse ni à la vendeuse ni à la jeune aveugle qui ne devrait pas voir ce geste de la main. L'orientation de leur visage lorsqu'ils échangent surprend également. En comparant avec les autres personnes réellement mal-voyantes et récitants dans le film, le contraste apparaît progressivement. C'est dommage, car l'ensemble était pourtant très touchant, esthétique et prometteur. C'est pourtant le travail de l'acteur d'approfondir et de maîtriser sa gestuelle, et celui du scénariste de ne pas mettre dans la bouche de ses personnages des propos qu'ils ne prononceraient probablement pas à moins d'avoir l'humour de Gilbert Montagné.
Voir les commentaires
Back to Top