Mon AlloCiné
Au bord du monde
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Au bord du monde Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
Au bord du monde Bande-annonce VF
Film : Au bord du monde
3,8
pour 217 utilisateurs
Mise en ligne : mardi 10 décembre 2013
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
Au bord du monde Bande-annonce VF 1:58
Vidéo en cours
Au bord du monde Bande-annonce VF
62 739 vues

Commentaires

  • why ?

    Ce film nous emmène. Nous sommes pris par la beauté des images et les
    plans laissent du temps au regard. Nous sommes bien sûr émus mais aussi
    secoués par les propos de ceux du bord de notre monde qui vivent sur nos
    trottoirs. Ils nous parlent de leur vie, de leur quotidien et nous
    livrent leur ressenti. Empathie et poésie se déroulent au fil des images
    et des mots dans un Paris nocturne sublimé. La parole des sans-abris
    n’est jamais influencée par les questions posées. Si ce film pouvait
    changer un peu le regard posé sur ceux qui habitent nos rues dans le
    plus grand dénuement, la réussite serait alors totale.
    A NOTER Expo photos sur les sans abris de Sylvain Leser qui signe l'image du film, à partir du 6 janvier à l'église st Leu-st Gilles, 92 rue St Denis à Paris

  • AvecCalme

    Vu à l'occasion d'une avant-première, ce film est un véritable face à face urbain où s’entrechoquent confidences de trottoirs et réflexions sur l’essentiel. Il nous livre, la parole et le regard de personnalités peu ordinaires. Clochards, sans domicile fixe, sans abri, ils errent de jour comme de nuit dans les rues de Paris tout en gardant précieusement, au fond des yeux et du cœur, quelque chose à dire, à donner, à apprendre : l’espoir.
    Sans repère, ni refuge et parfois, pour seul (ré)confort qu'un couloir de métro, un
    pont, une bouche d'aération, ils sont anonymes, mais chacun, avec sa propre identité et sa richesse existentielle, dégage une émotion forte.
    Le choix du travail photographique apporte à l’image toute la lumière et l’esthétique picturale pour un décor à l’extrême, sublime et puissant, révélateur d’une œuvre cinématographique profonde. Juste et digne reflet de ces invisibles du dehors, bien plus qu'un témoignage, Au Bord du Monde est un don.

  • Herend

    Ce film permet de réveiller une part d'humanité en chacun de nous, tout en rendant leur humanité aux personnes filmées. C'est aussi l'occasion de voir Paris sous un autre angle, les images sont magnifiques.
    Je ne dis pas que cela changera le monde mais ce film peut aider à le voir différemment et c'est déjà beaucoup.
    A voir absolument !

  • Philippe F.

    Très beau film, émouvant, , parfois drôle, et qui ne peut laisser indifférent... Ce petit bout de chemin que l'on fait avec ces personnes par caméra interposée marque profondément, et on en conserve une trace durable.
    De plus, les images sont d'une grande beauté avec un travail de la lumière exceptionnel. A voir, sans hésiter!

  • ad?le K.

    Un film incroyable, renversant, qui nous bouleverse au plus profond de nous. Pendant plus d'une heure, nous nous immisçons dans la vie de ces hommes et femmes grâce aux images spectaculaires qui nous sont offertes. Un film grandiose du début à la fin, qui nous laisse ébahis, émus, sur le cul si je peux dire. A voir, revoir et re-revoir encore et encore.

  • leptigars

    Je reprend un commentaire : "Ce film est un don."_ AvecCalme.

  • Fred L.

    Profondément humain, Au bord du monde nous donne à voir et entendre ce que nous nous refusons de regarder et d'écouter. Ils sont hommes et femmes avant toute chose, Wenceslas, Christine, Pascal, Michel et les autres. Des vies qui se disent en mots sensibles et émouvants. Des vies difficiles, et pourtant assumées.
    Une belle leçon d'humanité, splendide adagio dans un Paris sublimé par la caméra de Sylvain Leser.

  • Stephane Pagnier

    Tellement criant de vérité merci de leur donner la parole

  • ariane o.

    j'irai, c'est sûr !

  • Sandrine N.

    je suis passé par la. J'irais le voir je dirais juste 1 mot BRAVO

  • Nicolas T.

    C'est Bon quand ça fait mal!
    Et puis pour une fois on porte à l'écran des situations qui méritent qu'on leur accorde quelques attention,ça c'est sur ce n'est pas "fast and furious 33",mais je conseille vivement à tout les habitants de notre beau pays qu'est la France de faire un petit crochet par un ciné le 22 janvier pour aller voir le Movie de mon pote LZR,et d'un je pense que cela permettra à pas mal de gens de relativiser quand à leur propre condition,mais aussi cela leur fera cotoyer le temps d'un film la misère de quelques concitoyens proche d'eux géographiquement,mais si loin...finalement!
    Il serait grand temps que le père Hollande ou quelques un de ses petits copains se rendent compte que tout a un prix...!!

  • dewige35

    un sujet poignant... il y aura de l'émotion et je pense de l'humour, et surtout, quand on lit les critiques dans la presse, on sent déjà que ce sera un super film à voir, à diffuser, à partager ! j'ai hate !!

  • Julien L.

    ca a l'air magnifique

  • critine77

    vu en avant première il y a un petit moment déjà, mais un souvenir toujours intact, un film qui ne s'oublie pas.
    Un film magnifique à tout point de vue: un beau témoignage qui ne tombe jamais dans le facile ou le misérabilisme, juste du vrai. Les images sont magnifiques et très émouvantes. Un film qui a su redonner un prénom à ces oubliés qu'on ne remarque souvent même plus. Merci monsieur Leser!!
    un très beau film à ne pas rater!

  • marion-crane

    Sincèrement, je serais allée voir ce film si le documentariste avait proposé de reverser ses recettes à tous ces clochards que je croise tous les jours et qui me donne envie de pleurer tous les jours. A bon entendeur !...

  • st?phanie F.

    marion-crane: sachez que le producteur reverse une partie des recettes.. http://next.liberation.fr/cine...

  • Jean-Fran?ois R.

    La beauté du cadre qui entoure les témoins naufragés d'une société qui exclut de plus en plus les débarrasse de la crasse. Celle de leur corps et de leurs vêtements ? Non, celle qui a colonisé nos esprits qui les réduisent à une simple image de "moins qu'humains".

Voir les commentaires
Back to Top