Mon Allociné
Ali a les yeux bleus
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Ali a les yeux bleus</strong> Bande-annonce VO
facebook Tweet G+Google
Ali a les yeux bleus Bande-annonce VO
Film : Ali a les yeux bleus
3,6 pour 41 utilisateurs
Stars : Nader Sarhan, Stefano Rabatti, Brigitte Apruzzesi, Marian Valenti Adrian, Cesare Hosny Sarhan
Mise en ligne : mercredi 26 février 2014
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Ali a les yeux bleus</strong> Bande-annonce VO 1:47
Ali a les yeux bleus Bande-annonce VO
12 301 vues
2 Extraits
Ali a les yeux bleus - EXTRAIT VOST "J'ai pas le droit d'avoir une copine ?" 2:07
Ali a les yeux bleus - EXTRAIT VOST "J'ai pas le droit d'avoir une copine ?"
1 869 vues
Ali a les yeux bleus - EXTRAIT VOST "Je ne peux pas rentrer chez moi" 1:44
Ali a les yeux bleus - EXTRAIT VOST "Je ne peux pas rentrer chez moi"
424 vues

Commentaires

  • Nelly M.

    Cycle italien Univerciné Nantes 2013. Les contradictions adolescentes sont ravageuses quand s'y ajoute l'obligation identitaire. Ainsi même si l'on naît à Rome de parents égyptiens, il faut faire des choix en tenant compte de l'islam. Ce film explique cette obligation à travers des situations simples. On comprend la difficulté que crée la souplesse de moeurs du pays d'adoption comparé à la bride que sont les valeurs familiales traditionnelles (être renié = impensable). Ils paraissent plus que seize ans les deux copains, Nader l'oiseau sur la branche, fascinant avec son regard bleu lavande et ses allures sensuelles, Stefano le Romain libre d'entraves religieuses, g... butée, volonté franche de s'affirmer, un tantinet mauvaise graine a priori, qui l'entraîne dans la débrouille... Au moins, Claudio Giovannesi prend-il discrètement parti en exposant les différents angles qu'il entend décrire. Chaque étape amène le déclic permettant de se mettre à la place des personnages lors des crises (tristesse que les yeux bleus soient sacrifiés à l'image !). Les parents, les copains, Brigitte... L'islam semble longtemps très loin, voire incompatible... A moins que Stefano, qui lorgne une pudique jeune fille à la chevelure engageante, la serre d'un peu trop près...

Voir les commentaires