Mon Allociné
Deux jours, une nuit
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Deux jours, une nuit</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
Deux jours, une nuit Bande-annonce VF
Film : Deux jours, une nuit
3,4 pour 2 747 utilisateurs
Stars : Marion Cotillard, Fabrizio Rongione, Catherine Salée, Baptiste Sornin, Pili Groyne
Mise en ligne : vendredi 18 avril 2014
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Deux jours, une nuit</strong> Bande-annonce VF 1:22
Deux jours, une nuit Bande-annonce VF
572 290 vues
1 Extrait
Deux jours, une nuit - EXTRAIT "Ils ont pitié" 0:25
Deux jours, une nuit - EXTRAIT "Ils ont pitié"
17 314 vues
7 Emissions d'actu ou bonus
Cannes 2014 - Marion Cotillard chez les Dardenne 0:50
Cannes 2014 - Marion Cotillard chez les Dardenne
4 165 vues
Cannes 2014 - Du glamour, des Expendables, et du cinéma d'auteur ! 2:40
Cannes 2014 - Du glamour, des Expendables, et du cinéma d'auteur !
3 377 vues
Cannes 2014 - Deux jours, une nuit : Marion Cotillard dans l'univers des Dardenne 2:15
Cannes 2014 - Deux jours, une nuit : Marion Cotillard dans l'univers des Dardenne
2 676 vues
Cannes 2014 - Jean-Pierre et Luc Dardenne : "Notre histoire d'amour est avec Cannes" 0:54
Cannes 2014 - Jean-Pierre et Luc Dardenne : "Notre histoire d'amour est avec Cannes"
354 vues
Cannes 2014 - "Deux jours, une nuit" : Marion Cotillard chez les Dardenne 5:50
Cannes 2014 - "Deux jours, une nuit" : Marion Cotillard chez les Dardenne
3 874 vues
Cannes 2014 - "Deux jours, une nuit" : un film ancré dans la crise 5:16
Cannes 2014 - "Deux jours, une nuit" : un film ancré dans la crise
1 026 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°217 - Les films du 21 mai 2014 0:04
Plein 2 Ciné N°217 - Les films du 21 mai 2014
1 590 vues

Commentaires

  • Captain fantastic

    Quelle déception !! Le thème était très excitant !! Mais alors quel ennui !!! Des dialogues répétitifs, un jeu d'actrice déplorable et une quête complètement irréaliste !! On y croit pas deux secondes et moi ca m'a agacé !!! Je n'ai pas été ému du tout et je suis ressorti énervé et décu !!! Film porteur d'espoir mais très moyen je trouve !!

  • MDCZJ

    Très bon film social qui donne vraiment à réfléchir ! Marion Cotillard y est renversante !

  • felson

    Pas de chance, ce film n'est pas une documentaire mais une fiction, même si elle est ancrée dans notre réalité sociale.

  • Eireann

    Superbe film qui fait réfléchir

  • Laurent Kerrien

    encore un chef d oeuvre des dardennes brothers ! cotilliard y est epatante, vérité, sincérité et enjeux , de grand 7 eme art

  • Madely L.

    Ce film est mou....

  • sparowtony

    J'ai adoré. Un film profondément prenant, réaliste et touchant. C'est le genre de film qui te parle. Marion Cotillard y est géniale ! 4,5/5.

  • Shanea

    extraordinaire la cotillard

  • C.connu

    Extraordinaire de vérité ce film est interprété de façon magnifique. Cotillard et Rongione sont au sommet de leur art. Voilà un spectacle plein de sensibilité réalisé de main de maître qui exprime majestueusement le génie du cinéma Français.

  • Woody Q. Kubrick

    Ah ouais et quand le personnage principal tabasse un chauffeur de taxi dans "Mommy" de Xavier Dolan (se déroulant donc au Canada) y'a pas de police qu'on appel... on en parle ?
    je ne vois donc pas l'utilité d'un tel commentaire.

  • Cataleptique

    Marion Cotillard est transcendante. Ce genre de drame m'est hélas devenu familier dans la vie réelle... Une œuvre d'une justesse incomparable.

  • C3line

    "Justement nommée à l'Oscar pour sa prestation, Marion Cotillard [...] trouve son plus beau rôle, irradiant d'un éclat nouveau sous le regard bienveillant de deux cinéastes au sommet de leur art."

    Le film figure dans mon top 2014 : http://www.lesnouvelleslunes.c...

  • Pascal37

    Autant noté en premier le gros point faible de ce film : l'improbabilité complète du "deal" dans la "vraie" vie. Désolé mais cela ne se passe pas de la sorte pour un plan social d'une entreprise.

    Si l'on retire le cadre, reste une Cotillard qui fait merveille dans ses rôles-ci, précise, investie, tourmentée à souhait et l'émotion passe. Bien évidemment, le porte à porte ouvre des clichés attendus (et difficile d'y échapper), fait entrevoir dans cette "jungle" moderne : l'empathie, l'égoïsme, la tendresse, la violence (...), une photographie des relations humaines tel un documentaire révélateur s'il fallait malgré des propos, je trouve, assez convenus.

    Dommage quand même que le prétexte de la base du scénario soit si peu crédible. A voir pour l'interprétation ! 3.5/5 !!!

  • Maximemaxf

    Il sera peut être dans mon top 10, je dis bien peut être parce qu'il me reste à voir le dernier X-Men et Exodus ;)

  • FanAvatar09

    Très content que toi aussi t'as adoré :) Dans mon top de 2014.

  • Maximemaxf

    Je viens de le voir à l'instant alors que j'en attendais rien : je ne comprend pas pourquoi autant de monde se montre aussi pessimiste et froid avec ce film, ça a capté mon attention du début à la fin et j'ai pas mis moins de 5 moi non plus ;)

  • Maximemaxf

    Je ne vous comprends pas ! Pourquoi tant d'avis aussi frileux et pessimistes contre ce film ?
    J'en attendais rien même avec Marion Cotillard, mais au final ce drame a le mérite d'être terriblement intelligent et réaliste sur la société de travail dans lequel on vit et Marion Cotillard est très touchante dans son interprétation. La réalisation n'est pas sensationnel mais elle fait ce qu'elle doit faire, raconter l'histoire d'une femme qui se bat pour protéger son travail et traiter comme il faut des thèmes propre à notre société, ce film ne mérite pas autant de désintérêt de la part du public et je suis prêt à le défendre dans une courte critique.
    Pour ma part, ce film est à ajouter dans ma liste des bonnes surprises de 2014 :)
    5/5

  • lebrun46

    Un film excellent , tout est juste et marion cotilard habite avec une grande justesse cette histoire des Freres dardennes.

  • FanAvatar09

    Eh ben dit donc! Les avis positifs je rame pour les trouver sur cette page.
    En ce qui me concerne, un drame social très poignant avec une Marion Cotillard toujours aussi bouleversante.
    Un de mes coups de coeur de 2014.
    5/5

  • defleppard

    D'un ennui dès le départ, un Dardenne raté. 1 demi-étoile......!!

  • Chlo? S.

    Très mauvais. 1h30 de film pour arriver à cette conclusion... ennuyeux à souhaits, histoire niaise et sans but. Quel est le message du film ???

  • angelabassompierre

    comparer la perte de son emploi à cause de restructuration à ce que raconte Mommy, rien à voir, pour celui de Dolan, j'ai préféré "Tom à la ferme", seulement une violence inouïe et qui prend à la gorge dans ses films. Ensuite, (spoiler) la relation extrême entre la mère et son fils, l'absence de tiers, de masculin, de père, c'est terrifiant aussi. bon j'ai vu mommy seulement une fois m'a suffi, le film est riche et dense, ceux qui se font taper dessus ça ne passe pas à Québec donc Mommy les hérisse et le mode opératoire au final d'une mère avec son fils
    qui lui en donne un sang d'encre, ce qu'elle met en actes, c'est complètement odieux!

  • rene V.

    C'est pas si mal.Par contre faut pas être de nature dépressive car c'est pas joyeux comme film.Une chose que je ne comprends pas celui qui tabasse l'autre gars personne n'appelle la police et la fille que ce fait quasiment battre par son mari personne ne fait rien.C'est vraiment bizarre.Ici au Québec ce genre de chose ça ne passe pas.Y a conséquence a ce genre de geste.

  • Jean-philippe N.

    Visiblement, mon com' précédent n'a pas été compris...

  • Bull35700

    Hé ben... Tout ça pour ça... Un porte-à-porte d'1h30 plutôt mal interprété, peu crédible au regard des enjeux, constant dans son inconsistance, paradoxalement désincarné, et... tellement monotone !! (à tel point qu'une TS passe quasi-inaperçue). Bouuu... Laborieuse reconstitution.
    Quel dommage d'en arriver là avec un fil conducteur aussi passionnant que celui de l'empathie. Personnellement, mes neurones-miroir n'ont jamais répondu présents. Pas de rythme, pas de profondeur de champs... un défilé d'ombres stéréotypées... Juste une faible lueur lors du dénouement : de quoi éclairer le couloir et vite aller me coucher.
    Zola revisité par AB Productions.
    1/5

  • avalon666

    super decu par ce film aussi ennuyeux que mal interpreté. le message en trame est interessant mais de faire du porte à porte tout le film reste agacant et trop attendu. on zappe.

  • elriad

    et la fatuité, la certitude de détenir la vérité, vous la voyez objective ou subjective...

  • Jean-philippe N.

    Quand un réalisateur tourne un film à vocation sociale, soit il montre des faits "bruts" et pour autant que ces faits soient exacts çà s'appelle un documentaire, soit il tente d'apporter un avis personnel que l'on approuvera ou pas mais qui dénote d'une certaine démarche que l'on pourrait associer à de la conscience artistique et/ou intellectuelle. Dans ce cas, difficile de rester impartial car on se sentira forcément pour ou contre l'avis en question. C'est l'une des forces du cinéma: faire ressentir de l'empathie ou de la défiance sur tel ou tel sujet abordé. Ce n'est plus du niveau de l'objectivité ou de la subjectivité sur une oeuvre de fiction. Qui peut se targuer d'être l'un ou l'autre? Surtout l'un! Dans 95% des cas, on aime (ou pas) un film à cause de ses acteurs, de sa mise en scène, de la puissance de sa narration ou de la logique de l'histoire, de son/ses message(s) quand il y en a, bref, de son impact sur notre inconscient. Sinon, le risque est de regarder qque chose que l'on ne comprend pas. L'expérience (quand on en a) fait forcément partie du processus de compréhension. La vérité n'existe pas puisque chacun a la sienne. L'objectivité pure est une chose vers laquelle nous devons tendre mais qui est bien utopique. sinon, nous serions tous des Dieux... tout çà pour dire que "Deux jours, une nuit" m'a paru opportuniste et nauséabond. Pour dire les choses pudiquement et subjectivement...

  • elriad

    quand on mélange film et vie privée, la critique prend à mes yeux un aspect nauséabond, douteux. si une critique est subjective, l’argument que l'on apporte,lui, se doit d'être honnête.

  • elriad

    comme quoi la critique d'un film, le regard que l'on pose sur lui, est une affaire purement subjective; cordialement.

  • Jean-philippe N.

    Pas d'accord. Le cinéma de Ken Loach apporte une dimension politique complètement absente de ce film des frères Dardenne. K. Loach est bien plus critique et nettement moins consensuel que les Dardenne, choses que l'on pouvait également constater dans les films de M. Cimino (entre autres) dans les 70'-80'.
    Le misérabilisme politiquement correct qui est malheureusement dans l'air du temps et la lutte des classes, elle intemporelle, sont deux concepts différents...

  • Jean-philippe N.

    En soi le scénario n'est pas mauvais. Sauf qu'il ne faut pas être trop déconnecté de la réalité pour en parler ou la filmer. Sur ce point, le film est contestable.
    Ce n'est que mon humble avis...

  • Jean-philippe N.

    On a vu des documentaires sociaux plus passionnants et nettement mieux étayés sur des chaines de télévisions publiques. La misère fait recette pendant que d'autres en meurent. Ainsi va la vie...
    1,5/5

  • Jean-philippe N.

    T'es un peu dur! On a échappé au fait que les enfants auraient pu "se faire perdre" dans la forêt façon le petit Poucet. Quand on fait dans le misérabilisme social, faut pas hésiter à taper fort. Le ridicule ne tue pas...

  • Jean-philippe N.

    En effet, une prime est due, pour autant qu'elle ait été versée au moins une fois. Sauf si c'est une participation aux bénéfices auquel cas quand l'année fiscale est déficitaire elle peut ne pas être versée ni être négative. Celà dit, si l'entreprise est dans le rouge, ce n'est pas un vote plus ou moins bidon qui fera fléchir la décision d'un employeur. Pour des raisons trop longues à expliquer (ce n'est pas l'endroit) je sais exactement de quoi je parle. Le plus drôle dans ce film c'est la symbolique de la somme en jeu: la même que mlle Cotillard a extorquée à un malheureux RMIste pour des photos non compromettantes prises dans un aéroport voici à peine quelques années...

  • Batfleck

    Un film humainement intense.

  • Hareng rouge

    merci :-) lol
    ah bah c'est sur qu'à force d exploiter le miserabilisme a outrance, les coutures finissent par se voir ou carrement exploser..
    J'avais pas pensé au coté ilégal, mais à mon avis les ouvriers ont surtout peur que leur patron se barre et se reflechissent pas trop en fait, le patron s en sert surement
    Sinon J'aime bien le mec qui se met à chialer aussi ou l autre qui dit que son mari vend des pavés à la trocante pour boucler les fins de mois mdr, c'est pire que Germinal ce film en fait :-D
    et tout ça pour 1000 euros ça craint.. et pourquoi pas 10 euros

  • arnaud F.

    très bonne analyse, il faut aussi rajouter un scenario complètement irréaliste des dialogues complètement niais et sortis d'un autre monde. J'ai vu un film de SF où les des gens sont amenés à voter pour quelque chose de complètement illégal : se faire payer une prime (de quoi d'ailleurs on ne sait pas mais si c'est une prime elle est dûe c'est un salaire) ou garder quelqu'un qui sort d'un arrêt maladie. ?????. Des dialogues pathétiques où les gens dinent à midi et des plateaux repas sont servis à la demande à l'hopital. Bravo les frères Dardenne, revenez sur terre !!!!!!!!!

  • elriad

    dans la pure lignée du cinéma de Ken Loach, les frères Dardenne livrent une nouvelle fois une œuvre sociale profondément humaine, illuminée par la présence de Marion Cotillard, dont la force intérieure et la souffrance pudique irradie tout au long du film. Le choix cornélien pour lequel l'héroïne va se battre pour ne pas perdre son emploi pose la question de l'individualisme et de la cohésion de groupe lorsqu'il est difficile de joindre les deux bouts. Tout en subtilité, la galerie de personnages que rencontrera Marion Cotillard est d'une justesse permanente et permettra à celle-ci de repartir la tête haute en faisant un choix qui sera un pieds de nez au fatalisme auquel elle semble vouée depuis le début. Une œuvre sombre et digne, bouleversante.

  • chalomi

    Bien bien bien
    Cotillard que je n'aime pas,top.
    Comme dans "de rouille et d'os".

  • Saymyname-WW

    Je n'accroche vraiment pas à Marion Cotillard... et bonne surprise, je l'ai trouvée convaincante, émouvante et juste dans ce rôle.

    J'apprécie les films réalistes et celui-là est réussi. J'ai particulièrement aimé le fait que malgré le sujet et le désarroi de Sandra (Marion C), on reste dans la sobriété... on n'en fait pas des tonnes, pas de niaiseries, etc. Ce n'est pas très étonnant de la part des frères Dardenne mais certains films devraient s'en inspirer.
    Je vais pas en dire plus pour laisser la surprise mais je recommande ce film. 4/5.

  • zvock083

    Quand on accroche pas à ce genre de film on passe toujours pour des insensibles alors que ça reste du cinéma et en tant qu'oeuvre cinématographique on ne peut pas dire que ça soit le film le plus abouti des frères Dardenne car même si le message est touchant et d'actualité la forme n'est pas irréprochable avec une scène qui se répète encore et encore ce qui est très vite lassant il ne se passe pas grand chose en faite le synopsis est le scénario ni plus ni moins puis pour finir j'ai toujours autant du mal avec Marion Cotillard. 2/5

  • Patrice L.

    A découvrir,
    J'accroche!

  • lucas b.

    Sérieusement j'ai bien accroché.

  • angelabassompierre

    les Dardenne, ils sont belges, d'où rosetta avec émilie dequenne actrice belge, "le gamin au vélo" avec Cécile de France actrice belge....etc. ça énerve qui?

  • mrtoo

    C'est le cinéma d'aujourd'hui hélas, maintenant quand il y a un bon film je vais le voir les premiers jours sinon ils sont très vite déprogrammés, le dernier Cronenberg il à fait une semaine normale et une semaine avec que des séances à 22h30 et déprogrammé par la suite... Par contre barbecue passe toujours :(

  • Fan-De-Minions!!

    J'ai vu le dernier film d'Abdellatif Kechiche, et il m'a beaucoup plu. Les Dardenne réalisENT (:p) un cinéma imprégné de la vraie vie, le plus souvent dur, direct, mais jamais exagéré. Et puis il ne faut pas non plus mettre tous les réalisateurs dans le même panier : entre les Dardenne et Kechiche, il y'a un écart (aussi minime soit-il). C'est mon point de vue :)

  • mojopin

    Tu détestes "le genre de cinéma que réalisENT les Dardenne" alors que tu n'as vu qu'un seul de leurs films ? Comment définirais-tu leur genre ? En tous cas, tu ne risques pas d'aimer le cinéma de Kechiche si tu n'es pas sensible à ce cinéma...mais peut-être que ça viendra plus tard.

  • Marie232

    et bien je ne pourrais pas le voir car il est en "vente flash" ce soir et autre chose de prévu...il ne sera pas resté longtemps à l'affiche !

  • Bartz

    Film fort et intéressant qui reste néanmoins limité par son concept. En effet, malgré la superbe performance de Marion Cotillard, les arguments se répètent avec pour seul changement l'intensité de la réaction de l'interlocuteur. Un sentiment de longueur se fait donc sentir au bout d'une heure de film mais qui est heureusement rapidement rattrapé par l'émotion qui finit par l'emporter.
    3.5/5

  • bean30

    Je viens de voir ce film,et vraiment et il nous interpelle au plus profond de soi,sur la durete des situations de perte de son emploi,et de la solidarite entre les collegues et les proches.Marion Cotillard que j avais deja fort appréciee dans "de rouille et d'os"est boulversante.Fabrizio Rongione,tres bon en resistant dans " le village francais,le reste dans le role du mari de Marion Cotillard

  • Fan-De-Minions!!

    Enfin médiocre est un synonyme de moyen, mais je viens juste de changer de mot de tout façon. :)

  • Fan-De-Minions!!

    Non c'est le premier long que je vois des Dardenne, et j'ai bien sûr été horrifié... Pour ce qui est du Gamin au vélo, que je ne connaissais que de nom, je le regarderais lorsque je serais en vacances, je m'y étais déjà assuré, comme des films de Kechiche, d'Haneke, et d'autres classiques! :)

  • carol M.

    Vous n'avez pas vu le gamin au vélo, alors ... Car ce film des Dardenne est vraiment bouleversant (bien plus que deux jours et une nuit, du moins à mon avis). Il me paraît impossible d'y être indifférent.

  • Vertigo60

    Un drame social à voir absolument. Marion Cotillard est encore une fois excellente.

  • mca61

    Avis partagé. Marion Cotillard sauve le côté un peu redondant du film, en incarnant parfaitement les névroses du personnage. Un film intéressant, qui fait réfléchir sur la condition sociale. Un peu plat tout de même. 3/5

  • MD1969

    0,5/5 ce n'est pas moyen, c'est médiocre.

  • MTXOS

    Je suis allé voir ce film presque méfiant. J'avais le pressentiment que le film me ferait ni chaud ni froid, me laissant avec l'idée d'être "passé à côté". Mais j'ai adoré :
    http://mtx-os.blogspot.fr/2014...

  • DanySH

    Critique et analyse du film sans spoiler : http://fenetresurcran.blogspot...

  • Fan-De-Minions!!

    J'adore Marion Cotillard, je suis sincère. Mais je déteste le genre de cinéma que réalise les Dardenne. Je n'ai donc pas été bouleversé par ce film, et encore moins intéressé.
    Un long-métrage moyen, comme ma note : 1,5/5.

  • dehaas84

    Caméra à l'épaule, grisaille, intérieurs tristes, bienvenue chez les Dardenne. Inlassablement, les deux frangins continuent de labourer la misère humaine et la détresse des petits dans leur Belgique natale.

    Après avoir révélé de grands comédiens (Jérémie Renier, Olivier Gourmet, Emilie Dequenne), les réalisateurs se laissent convaincre par l'intégration d'une star galamour à leur univers dépouillé. Après Cécile de France, c'est donc THE star Marion Cotillard qui relève le défi. Avec brio.

    Elle est Sandra, qui semble seule dans sa petite maison. Elle est agitée, inquiète. On comprend bientôt qu'elle se remet de quelque chose, qu'elle est encore fragile. Et pourtant il lui faut repartir au combat, pour convaincre un par un ses collègues de travail de l'aider. Car la Direction leur a laissé le choix : une prime ou la réintégration de Sarah, mais pas les deux. Il reste un week-end, soit deux jours et une nuit, pour convaincre la moitié des 14 personnes.

    Le début du film peut rebuter. Que ce soit cette habituelle caméra à l'épaule, ou l'invraisemblance poussée de la situation de l'entreprise (pas très crédible), on pourrait craindre un film social qui va donner dans le pathos facile avec le grosses larmes de Marion Cottilard. Mais cela monte en puissance, doucement et surement. Si l'on oublie que la faiblesse du postulat de départ, le reste est passionnant.

    Car chaque scène de confrontation va être différente et profonde. Chaque collègue va réagir à sa manière : la pitié, l'incompréhension, la colère, la tendresse, ...

    Critique complète : http://dh84.over-blog.com/2014...

  • jamesbond10

    exactement !

  • MickDenfer

    Merci au festival de Cannes de nous avoir épargner ça.

  • carol M.

    Je suis d'accord avec vous. Le scénario part sur de mauvaises bases. Aller demander à ses collègues de se priver d'une prime dont ils avaient sûrement besoin, eux aussi, n'était pas la chose à faire. Mais plutôt une action à l'encontre de ce patron cynique qui oblige ses salariés à se dresser les uns contre les autres !

  • Christoblog

    Même si je ne l'ai pas évoqué dans mon article, moi aussi j'y ai pensé, c'est vrai, car il y a dans le Dardenne une scène de suicide encore particulièrement ratée...

  • carol M.

    Un vrai film social ce serait ça, tout à fait ! Qui c'est le vrai méchant ? Les frères Dardenne vont donner de mauvaises idées aux patrons avec cette histoire de vote ...
    Un kidnapping et ... (paroles de Boris Vian)
    Une bonne paire de claques dans la gueule
    Un direct au creux de l'estomac
    Les orteils coincés sous une meule
    Un coup de latte en plein tagada
    (je plaisante) !

  • mrtoo

    Faudrait avoir autre chose comme référence cinématographique que batman maintenant ! Non parceque là c'est clairement saoulant d'entendre parler de ce film à chaque fois qu'on parle de Cotillard ! Ou alors faut revoir ses réparties et changer un peu au lieu de tomber dans la banalité !

  • mrtoo

    C'est l'une des rares fois ou j'ai complètement oublié l'actrice et vu totalement le personnage ! Cotillard incarne Sandra c'est hallucinant !!!

  • jamesbond10

    Je n'aime absolument pas les drames sociaux faciles, tapageurs et larmoyants alors je me méfie beaucoup du genre. Mais là; c'est indéniable, l'ensemble est très réussi car très subtil, la dimension sociale est très juste, sans aucun effet tapageur, et très sensiblement interprétée (grande surprise pour moi le jeu de Cotillard est ici hyper juste, très sobre, très digne, très fort elle interprète merveilleusement, sans mièvrerie, mais avec une force instinctive le combat de cette femme). Réaliste, poignant, voilà ce qu'est ce petit bijou humain venu de Belgique...

  • DanySH

    Critique et analyse du film sans spoiler : http://fenetresurcran.blogspot...

Voir les commentaires