Mon Allociné
The Giver
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>The Giver</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
The Giver Bande-annonce VF
Film : The Giver
3,5 pour 3 724 utilisateurs
Stars : Jeff Bridges, Meryl Streep, Brenton Thwaites, Alexander Skarsgård, Katie Holmes
Mise en ligne : jeudi 14 août 2014
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
5 Bandes-annonces & Teasers
<strong>The Giver</strong> Bande-annonce VO 1:44
The Giver Bande-annonce VO
503 319 vues
<strong>The Giver</strong> Bande-annonce VF 1:44
The Giver Bande-annonce VF
452 864 vues
<strong>The Giver</strong> Bande-annonce (2) VO 1:19
The Giver Bande-annonce (2) VO
130 631 vues
<strong>The Giver</strong> Teaser VF 0:29
The Giver Teaser VF
5 102 vues
<strong>The Giver</strong> Teaser (2) VF 0:29
The Giver Teaser (2) VF
4 772 vues
2 Extraits
The Giver - EXTRAIT VF "Je peux pas te suivre" 0:26
The Giver - EXTRAIT VF "Je peux pas te suivre"
1 769 vues
The Giver - EXTRAIT VF "Un terrible secret" 0:32
The Giver - EXTRAIT VF "Un terrible secret"
1 269 vues
2 Emissions d'actu ou bonus
Jeff Bridges est The Giver 6:02
Jeff Bridges est The Giver
2 246 vues
Top Promo : les films du 29/10/2014 6:09
Top Promo : les films du 29/10/2014
3 971 vues

Commentaires

  • victo0054

    très bien, j'ai adoré

  • David -H

    Évite la prochaine fois, merci.

  • DavY Croquette

    L'histoire de base plutôt intéressante mais malheureusement ça ne prend
    pas, mais pas du tout, trop "gnan gnan" un film de surface, la
    psychologies des personnages n'est pas assez poussée. dommage

  • Zethian

    Je reste perplexe à la fin de ce film. J'ai pas trop aimé le début, mais
    le rythme du film se met en place et là je me suis immergé totalement
    dans le film, et puis arrive cette fin, où désolé, j'accroche pas. Sans
    spoiler, je trouve aucune cohérence dans tout ça. Je trouvais pourtant
    le concept à mi parcours plus que plaisant, mais soit ça manque de
    profondeur, soit de cohérence, soit de bon sens, mais, un truc m'a
    manqué pour être entièrement satisfait. Je n'ai pas lu le livre (Comme
    toujours vu que je lis pas ...), donc je ne sais pas du tout si l'oeuvre
    est adaptée correctement, mais de mon côté je ressort déçu. C'est
    pourtant pas mauvais, et je trouve que l'acteur principal joue plutôt
    bien, mais toujours ce sentiment de "trop gros" sur la fin ... Dommage.
    Ceux qui auront un esprit moins critique sur cette fin, vont surement
    apprécier bien plus que moi, donc ne vous formalisez pas, et regardez le
    pour vous faire votre propre avis, car le fond du film à quand même de
    l'intérêt !

    Retrouvez toutes mes critiques sur ma page cinéma : https://www.facebook.com/zetha...

  • MickDenfer

    qui veut se faire élargir ? quelle violence !

    le dialogue Jeff Bridges Meryl Streep à la fin trop lourd

    et puis il y a Odeya ^^

  • ohmyscreen

    Ah du coup je l'avais bien aimé. Après il est très fidèle au livre que j'avais adoré. Certes ce n'est pas un méga blockbuster, il reste assez simple, mais n'a pas la prétention de l'être non plus.

  • luxe

    Un peu trop pompé sur Equilibrium et moins réussi ! 2,5/5

  • KaoliMa

    Un film mignonnet. Il faut admettre qu'il est dirigé pour un jeune public. Du coup il est assez court, succinct et franchement grossier dans sa caricature. J'ai tout de même passé un bon moment - pas trop long heureusement - 3/5

  • Franck A.

    A une jolie fille près, on l'a échappé belle ^_^
    C'est dommage qu'il y ait cette éternelle opposition du régime totalitaire laveur de cervelle face au libre arbitre et surtout face à l'amour et aux bon sentiments. On aurait pû être plus subtile et moins caricatural.
    Malgré tout, ça reste un film à voir. Je ne cracherai pas dessus.

  • jdtwist P.

    quelqu'un pourrait me rendre cette heure et demi de ma vie? J'ai plutôt apprécié le premier hunger games... mais alors là, juste... please...
    Ça ne tient pas dutout la route, trop de contradictions...

  • Jerome Redout?

    Hunger games : le monde est divisé en une dizaine de districts dans lesquels les individus ont une destinée prédéfinie.. Mais une gentille ado va bousculer l'ordre établi
    Divergente : la société est divisée en 5 factions dans lesquels les individus ont une destinée prédéfinie.. Mais une gentille ado va bousculer l'ordre établi

  • Elthib7

    et ce sont des ados/jeunes adultes qui sont les héros du film comme dans Hunger Games et Divergente, après je suis d'accord que l'histoire n'est pas la même mais bon ça reste le même genre de film pour moi

  • .BonusMalus.

    Je ne veux pas paraître mal polie, mais en quoi il ressemble à Hunger Games ou à Divergente ?! Petit rappel :
    Hunger games : des gamins innocents qui se font balancés dans une arène pour souffrir et à la fin crever.
    Divergente : une société qui est divisé en 5 factions (après je sais pas quoi dire d'autre)
    OK, il y a l'esprit 'futuriste', et ..?

  • mulder67

    original

  • Sh4o

    J'ai trouvé ce film moyen, je sais pas il manque de piment, il manque quelque chose pour passer l'échelon supérieur. C'est dommage.

  • Patrice M.

    comme dit David Ça pourrait aller plus loin , il découvre une vie normale et se met au graffiti , il dealerai du shit, et la cheftaine, dirait je te l'avais dit, c’est un scénario d'enfer

  • Patrice M.

    mauvais ,qu'est ce que c'est mauvais ! ! les bons sentiments àc la mort moi le noeud ,

  • WAZA2113

    Encore un teen-movie dans le même genre que Hunger Games.
    Malgré tout j'ai passé un bon moment sans pour autant accrocher à toute la trame, il mérite selon moi plus que 2,3
    3.5/5

  • David -H

    WHAT ?! Pourquoi une note si basse ? Les spectateurs ont quoi à la place du cerveau ? Ce film est juste magnifique, il m'a vraiment touché. Il porte un vrai message sur l'humanité. Emouvant, brillant, du cinéma comme je l'aime. Je l'ai malheureusement trouvé trop court, il pouvait aller plus loin et il serait simplement parfait. 4.5/5

  • nor007

    ça faisait longtemps que j'avais pas regardé la note d'un film avant de le voir, du coup j'ai regardé parce que la note presse et spectateurs m'a mis le doute:

    Beaucoup d'apprioris très vite dissipés, et encore une fois la note presse est a la ramasse !
    Définitivement la dernière fois que je vais voir les notes avant de regarder le film.

    Seul gros défaut: le film est pas assez long, un peu trop succinct !

    C'est un 4/5 !

  • frigecroc

    WoW comment j'ai pu rater ce film. C'est rare que mon cerveau reste figé sur un film et soit a fond dedans mais un petit quart d'heure en plus pour détailler mieux le comment du pourquoi ça aurais été sans refus...

  • jamesdu13

    The Giver raconte l'histoire d'un monde peuplé par une communauté qui ne ressent plus aucune émotion pour en faire des êtres parfaits, même si ce thème a été abordé plusieurs fois ces dernières années, le film est d'une élégance remarquable autant sur l'aspect esthétique que la narration. Cet étalonnage par rapport aux différents émois des personnages est à considérer, le scénario est relativement bien construit. The Giver aurait eu toutes ses chances de laisser une empreinte dans la science-fiction si le livre avait été adapté plus tôt, cela lui aurait évité une certaine pénalisation en le comparant à d'autres films traitant cette thématique. Néanmoins, The Giver est à voir, ne serait-ce que pour l'émotion qu'il dégage à certains moments, prouvant que Phillipe Noyce détient encore un certain génie en lui.

  • Nicolas L.

    SPOIL : Le mec il arrive à tomber de la hauteur d'une cascade avec un bébé dans les bras. Le bébé ? Au top de sa forme. Ils ont réussi à faire pire qu'Hunger Games et Divergente.

    Triste de voir Meryl Streep et Jeff Bridges dans ce truc.

  • Thedarkwarlock

    Excellent film ! Les acteur sont bons et les effets réussis !

  • ???????

    Dans la veine du film aux héros adolescents évoluant dans un régime totalitaire, je croyais que j'avais vu ce qui pouvait se faire de plus inconsistant et de plus minable avec Divergente. Ben non. Bingo ! Il y a toujours un tâcheron pour empoigner sa pelle avec ferveur et creuser plus fort et plus profond. Je ne sais même pas quoi dire devant tant de procédés grossiers, d'effets de manche moches à la mise en scène, de facilités et de vide dans le scénario, de propos superficiels à la mièvrerie forcée sur le pouvwar de l'amûr... c'est rare, vraiment rare (car j'ai une propension à bien aimer être même devant des mauvais films) mais là c'était tellement moisi que je me suis senti mal à l'aise de regarder un truc pareil.

  • Elthib7

    Bof, un espèce de mélange entre Hunger Games et Divergente que je n'avais déja pas trop aimé d'ailleurs.... Ça donne au final un teen-movie fadasse et trop lisse... Pas terrible : 2/5

  • Chunk?

    Très bon film, à voir.

  • clemvs

    Encore une réalisation qui surf sur la vague des autres adaptions du même style. Cependant, je ne l'ai pas trouvé trop mal de part le message que veut faire passer le film qui donne un sens tout le long du film. Cela se laisse regarder un bon petit soir malgré quelques petits défauts.

  • jacques p.

    Film nul sans aucuns intérets

  • defleppard

    Bien les 20 premières minutes, puis d'un ennui, à l'image de cette communauté. 1 étoile et demie.

  • divergente2014

    J ai adoré The Giver certe ce n est pas un carton comme Divergente mais c'est quand meme un très bon film que je conseille enormément

  • batiaz

    Mon avis:
    Ca partait plutôt bien ce film, un bon début avec quelques bonnes idées sympa comme le noir/blanc (me rappelant l'excellent Pleasantville) , le style pure et propre très 'Gattaca', et surtout l'histoire proche de 'Brave New World', le roman dystopique d'Aldous Huxley.

    SPOILERS

    ...il y a la découverte des couleurs liées aux sentiments, aux émotions, l'amour, un peu comme si le héros se prenait une puberté accélérée en pleine tronche, les premiers émois pour une fille, c'est joli tout ça...

    ...puis ça part en vrille totale avec une fuite improbable et en 5 minutes d'images dans 36 climats différents avec pour terminer, le franchissement d'une sorte de ligne d'arrivée, en luge, pour sauver tout le monde comme par magie. Si je résume, il suffit de franchir une simple barrière magnétique pour que tout le système s'effondre? Et les médocs du matin alors ils servent à quoi? Un système aussi complexe tient à un fil aussi mince? Mais je rêve! Et si un lapin de garenne avait franchi la barrière, ou un pinson à col bleu, ou un des habitants du chalet qui cherche du bois pour griller la dinde de thanksgiving?

    Bref, ça n'a aucun sens, en tout cas dans le film, le bouquin je l'ai pas lu, mais au risque de me répéter un film doit se suffire à lui-même et pas être l'extrait mal géré d'un livre qu'on doit sans arrêt consulter pour comprendre, car dans ce cas...le film est raté.
    Et malheureusement, pour moi The Giver est...raté.

    Malgré un bon postulat de départ, The Giver se perd dans du patos et des poncifs habituels (le choipeau...enfin la sélection, encore et toujours la 'différence' du héros, l'ami méchant-gentil, la méchante qui cache mal sa méchanceté, le vieux gentil rebelle désabusé, l'amour naissant, les images d'archives de l'humanité lourdingues à souhait) et le final...bon sang le final, ce machin est envoyé d'une manière tellement expéditive et peu réaliste qu'on en reste bouche-bée...sauf si bien entendu il faut avoir bouffé un space cake en lisant toutes les pages des bouquins pour comprendre les incohérences et les raccourcis scénaristiques...ce qui je répète ferait que le film soit raté.

    Il n'y a pas besoin de 250 millions de milliards pour faire un film de qualité, qui plaise au grand public et qui soit intelligent, innovant et pertinent.
    Il suffit d'un peu d'imagination, de l'envie de plaire et surtout il faut respecter l'intelligence des spectateurs, quel que soit leur âge.

    Dommage, ce film avait un bon potentiel, et pour moi il est totalement gâché
    Ah et Taylor Swift n'y est pour rien!

  • Chris C.

    C'est dommage, l'idée sans être révolutionnaire était bonne.
    Mais il y a pas mal d'incohérence et un certain côté "édulcoré" qui fait que ce film est clairement à ranger pour les 12-16 ans.
    Il manque beaucoup trop de profondeur, ce qui est dommage parce que l'histoire aurait réellement pu être exploitée en faisant un focus sur notre manière de penser de ce début du 21è siècle où l'émotion individuelle n'a plus sa place dans cette société où pour s'en sortir il faut courber l'échine et ne surtout pas faire de vagues, ce qui n'est pas en soit nouveau mais dont la voie pour y parvenir est différente.
    Alors le film peut se laisser voir mais je le conseille plutôt pour passer le temps si l'on a rien à faire.

  • Tani B.

    Pas terrible du tout ! Fin nul ! Histoire d'ados encore et encore ! Triste de voir Jeff Bridges dans un pareil film ! J'espère qu'il à eu un bon chèque !

  • gregbutton

    Je n'ai rien compris. La langue utilisée ici est le français, tu semble dans d autres commentaires le manier correctement, pourquoi donc utiliser de l'araméen ici ?!?

  • Kiki F.

    Pas terrible. De nombreuses reprises des films Equilibrium et Divergente. Beaucoup d'incohérences :
    SPOIL

    - Pas d'émotion ? donc pas d’amitié pour la vie, pas de "oh le joli bébé Gabriel", pas de jalousie entre amis...
    - Le mec voit sur une carte digne de Google Map : frontière mémoire et il se dit " OMG papy, voilà la solution, je vais dépasser cette ligne et tout le monde retrouvera la mémoire, mémoire qu'on a jamais eu vu qu'on était drogué."
    - Le bébé ultra résistant à l'eau, au froid, au désert et aux chutes en motos.
    - Le drone qui arrive pas à accélérer pour rattraper Gugus et le mioche dans les bras dans la montagne, et puis tiens je te jette dans l'eau et je croise les doigts pour que tu vives (sachant que je n'ai pas d'émotions et que je suis un putain de drogué qui conduit un drone qui va a 2 km/h.
    - La performance magistrale de Katie Holmes se résume en 3 mots : "précisions du langage"
    ...

    Quand même l'effet comme le noir et blanc pas mal.

  • Kiki F.

    Ton chat est moche sur ta photo gregbouton !! Allé veille SAMBA don lenguete ton momon! Arrete de critiquer la population!

  • Doctor Nico

    Sympathique petit film, mignon. Il se regarde bien, mais pas inoubliable, la résolution est trop facile. On est quand même loin de la réussite d'un Divergente.

  • Michel C.

    Il est normal que pour ce film la presse officielle donne la note de 2,3, et de très bonnes notes à des petits films français qu'elle dit grands. C'est la même qui encense des séries télé même pas pour enfant. Regardez ce film et pensez en ce qu'il vous plait, sans écouter les autres. C'est à parier que votre note sera bien meilleure.

  • kowazoe

    Je me suis laissé emporté par ce film sans avoir lu ou vu quoi que ça soit dessus, je dois bien avouer que j'ai été agréablement surpris ! malgré quelques incohérences, j'imagine qu'il y aura une suite :)

  • lastachille

    Et bein c'est un peu normal. Mauvais timing déjà, sorti après Divergente et empreinte une même ligne directrice. Puis il ne faut pas oublier que les ados ont plus de temps libre, d'argent à dépenser pour le simple plaisir, quitte à revoir le film plusieurs fois, juste pour s'en venter,..etc Et ça adore les histoire milleuse qui prime sur le fond disons plus intellectuel... on a tous connu ça, se mettre à des trucs stupides pour impressionner sa chérie ou son chéri...
    Et tout ça joue énormément sur la balance des entrées, donc sur la rentabilité du produit (hélas c'est ce qui est devenu le cinema) et donc sur l'investissement de production et surtout du marketing et la campagne publicitaire...
    De toute façon ça existait depuis la nuit des temps, les artistes "vrai" se compte sur les doigts de la mains, mais combien y en avait qui ne souhaitaient que de peindre ou d'égaïer les soirée...etc de leur maitre? Jusqu'à present ça existe, et les vrai artistes sont souvent reconnu post-mortem, car le mort ne parle pas, et on leur fait dire tout ce qu'on veut ^^

  • Amel A.

    2/5 trop d'incohérences même si le film reste sympa à regarder

  • Mathy22

    Lisez le livre, vous verrez que cela n'a rien à voir avec la littérature jeunesse de ces dernières années...

  • Mathy22

    Sans vous spolié, le passeur est suivi de 3 autres livres. Il atterri dans une nouvelle communauté à la quelle, il va apporter ses sagesses.

  • codi985

    3,5/5 vu en vostfr et agreablement surpris meme si c est bourré de defauts ils ont que 25 millions pour un film de science fiction ce qui n est pas enorme et il s en sorte vraiment pas mal....

    j avais peur de revoir un truc a la" divergente" que j avais trouver hyper cul cul mais ici c est pas le cas ,ou en tout cas beaucoup moins...et ils ont presque 4 moins de budget que divergente et pour moi ce film est un meilleur film de science fiction

    on a certe comme pour tout film d ados et jeune adulte
    une romance mais au moins ici elle est en second plan ...

    et c est credible vu qu ils se connaissent depuis quasis tjrs...parce que marre de ces romances a 2 balles ou ils se connaissent depuis quelque jours et c est l amour fou

    bref je mettrais 3,5/5 j ai pas compris le succes de divergente et encore moins le flop de ce film

    qui est certe loing d etre parfait mais tellement mieux joué et moins mielleux que divergente, le succes au box office aurait du etre l inverse pour moi..mais on reste loing d avoir de l excellente science fiction

  • Looxy

    Des longueurs insupportables, un développement de l'histoire qui tire tellement qu'il en devient insupportable et une réalisation vue et revue qui reprend toutes les ficelles des autres films d'ado à l'instar de Hunger games, Divergente, le Labyrinthe, ... Très déçue.

  • Hack en solo

    Me fait penser à la série "'L'âge de Cristal"

  • denhamr

    149 000 entrees ! Bravo à Studio Canal, quelle reussite!

  • eternien

    Adaptée d'un roman pour jeune adulte donc forcément ça ne pouvais qu'être mauvais avec le fameux petit coté SF du pauvre -_-
    Pour les films se déroulant dans une dystopie ont lui préférera 1984 ou même Equilibrium (pour ceux qui veulent de l'action en plus), Bienvenue à Gattaca et bien d'autres.

  • Cin?mangaeek

    euh... non, ce film a un message et est intelligent ! et ce n'est pas une pompe à fric pour ados...

  • Cin?mangaeek

    Tout à fait d'accord ! ;)

  • Cin?mangaeek

    Superbe film !! Les acteurs jouent à merveille ( Meryl Streep parfaite ). Bon le début est un peu long. J'ai préféré le film au livre même, je sais, ça ne se compare pas ^^ 4/5

  • Warms R.

    mais même dans la première partie....
    Et dans ce cas, comment peut-tu faire pour écrire toute une critique en comparant de films ensembles qui "se ressemblent" dans la première partie...

    Enfin bref...

  • Fiona L

    Pas du tous aimer ce film..l'histoire en elle meme et interessante, mais l'histoire et courte et il manque quelques passage pour que ce film soi interessant....

  • Warms R.

    Un film en noir et blanc d'un côté, un film en couleur de l'autre. Un héro d'un côté, une héroïne de l'autre. Je suis désolé et je sais que c'est chiant de lire des commentaires comme ça à longueur de journées. Mais non, Divergent et The Giver ne se ressemblent pas. Bien sur que le décor peut faire penser à d'autres films actuels : c'est post-apocalyptique, c'est de la dystopie. Je ne comprend pas comment on peut se dire que les deux se ressemblent comme deux gouttes d'eau... Vraiment... Comment peut-tu faire une critique ENTIÈRE en te basant sur un autre film au lieu de prendre The Giver comme un film unique ? Outre la manipulation de masse, le fait que ça soit un film pour ado, le décor et le personnage jeune, trouve-moi d'autres rapports (quatre, c'est assez, je suis d'accord, mais ça ne suffit pas à dire que ça se ressemble "comme deux gouttes d'eau")

  • Xerkhal

    D'accord sur toute la ligne.

  • Xerkhal

    Film sympathique sans être chef-d'oeuvre. Le concept de base est intriguant et original et le film est servit par de bons acteurs et des décors assez fouillés, mais il manque ce petit quelque chose qui rend une histoire passionnante.

    Le périple de fin du personnage qui je suppose doit paraître long, difficile et assez épique dans le livre passe ici beaucoup trop vite pour que l'on s'en fasse pour lui et son paquetage (pour ne pas trop spoilier). On passe en quelques secondes du désert à la montagne et franchement ça m'a parut beaucoup trop facile. J'ai trouvé que ces quelques scènes suffisait a gâcher le peu de la tension que le film avait réussit à instaurer. Bref il manque quelque chose, mais je ne saurai pas précisément dire quoi.
    3/5 ça se regarde sans problème, mais c'est loin d'être aussi bouleversant et prenant que le concept aurait pu le permettre à mon avis.

    Quand à la toute dernière scène, s'il y avait un sens caché j'ai pas compris si quelqu’un veut bien me l'expliquer je suis preneur, et si c'est une scène gratuite pour "entretenir le mystère" c'est juste "tout pourris", le truc de trop dont le film pouvait se passer.

  • 3azzy

    le bébé le plus résistant de l'histoire du cinéma

  • LBDC

    Cela faisait près de vingt ans que Jeff Bridges souhaitait adapter le roman de Lois Lowry sur grand écran; et hélas on peut dire qu’en sortant maintenant, le film souffre d’une comparaison directe avec les autres récits de science-fiction et de dystopie puisés dans la littérature jeunesse ces dernières années ( Hunger Games, Divergente et autre Labyrinthe se taillant allègrement la part du lion au box-office). Ici, on retrouve une nouvelle fois un personnage principal adolescent se découvrant un destin messianique qui l’incitera à remettre en questions toutes les règles et les vérités établies par la société dans laquelle il a grandi. Si au premier abord, The Giver risque de se voir reprocher la ressemblance de la cérémonie de passage à l’âge adulte et le parcours initiatique qui s’en suit avec les mêmes éléments déclencheurs de l’intrigue de Divergente, le spectateur ne doit pas oublier que le roman d’origine date en 1993, bien avant que les sagas dédiées aux adolescents n’envahissent les rayons des librairies.

    Toutefois, si l’originalité du concept n’est pas à remettre en cause, je reste davantage perplexe en ce qui concerne son traitement choisi par Phillip Noyce,un réalisateur qui n’en est pourtant pas à son coup d’essai. Le film a le mérite de proposer une évolution de l’image mettant en exergue l’apprentissage de Jonas, son héros: au début le noir et le blanc exprime la monotonie et la fadeur de son existence, puis l’apparition progressive des couleurs soit par un effet ponctuel façon Sin City, soit par la coloration minimale de toute l’image, révèle les émotions qui naissent chez le jeune adulte en quête de maturité. Une idée judicieuse mais qui à elle seule ne suppléait pas au manque d’inspiration de la narration (...) ARKHAM

    Retrouvez l'intégralité de notre avis à propos de THE GIVER sur Le Blog du Cinéma

  • Foxy b.

    Moins bien que ce que je pensais,
    Bande d'annonce pas en rapport avec le cours de l'histoire/peut prêter à confusion
    Beau travail pour le scénario, en revanche, la fin aurait pu être un peu plus développée.

  • Lechat20071

    J'ai lu le livre (l'un des seuls que j'ai lu d'ailleurs) et je dois dire qu'autant le livre m'a laisser un super souvenir, autant le film est distrayant mais le film ne fait pas d'étincelles. Un peu trop hollywoodien à mon goût, cela aurait pu être un peu plus fouillé, un peu plus profond et ne pas suivre ma principale veine teenagers du moment (même si on sent que le film cherche à s'en éloigner par son style comme le recours au noir et blanc). Les images auraient pu être plus poussées et le tout moins romancé (bien que montrer l’annihilation des sentiments soit une bonne idée). Le marmot Gabriel était pour moi dispensable.
    Et puis bon, si il fallait montrer l'horreur de notre monde on aurait pu montrer bien pire que des chasseurs qui tire sur un éléphant, qu'on se le dise, m'enfin ...
    J'aurais bien aimer quelque chose d'un peu plus adulte et philosophique voir dénonciateur, il y avait largement matière, le parallélisme des deux mondes était tout trouvé.
    2,5/5

  • Titie95

    Ah ouais ! Ca m'avait marqué aussi maintenant que tu le dis ^^

  • crazy - punk

    en plus il est largué dans l'eau de très haut avec le bébé,en plus le bébé passe de la chaleur du désert au froid glacial de la montagne pas mal pour un bébé de deux mois environ!

  • Titie95

    Je confirme, ça m'a fait rire quand il a sauté la falaise avec le bébé devant la moto ^^

  • Titie95

    Voilà c'est clairement une question de goût. Personnellement violences et tueries je n'aime pas du tout, mais si c'est ce qu'il te plait tu risques d'être servi dans le troisième volet qui est centré sur la rébellion et non sur les jeux. Je doute que la pudibonderie soit présente aussi du coup (ou peu).
    Après certains films sont aussi là pour nous divertir, pas forcément besoin qu'ils nous bombardent de messages pour être appréciables. Cela reste mon avis ;)

  • Fred L.

    Hunger Games pour moi est un film bisounours. La héroine est blanche comme neige, les violences ou tueries sont très peu présentes alors que l'histoire s'y prête clairement.
    Rajoutons à ça, la pudibonderie sauce américaine, ça devient assez peu interessant.
    Je parle de film pour adolescent car pour un adulte comme moi qui a vu des films libre de toute censure ou morale (par morale j'entends matraquage de bons sentiments, message bien lourd), je trouve que ce film est vraiment très formaté.

  • crazy - punk

    PETIT SPOILER par contre faire tout ce que le héros fait avec un bébé dans les bras?dans ce monde les bébés sont drolement resistants!

  • jevaisvousniker

    Ouais ! Enfin ! Ça faisait longtemps un petit film pour ados cons espérant devenir le nouveau Hunger Games ou Twilight !

  • Titie95

    Je trouve le film "sympa" et j'en suis pas moins une adulte. Tout est une question de goût.

  • elriad

    sorte de "1984" pour les pré-ados, ce pâle ersatz du roman de Georges Orwell multiplie les poncifs et raccourcis simplistes, du genre "apprends à penser par toi-même".
    Même la caution des deux bons acteurs Meryl Streep et Jeff Bridges ne parvient pas à relever le naufrage de ce film pré-mâché qui donne l'illusion à ceux nourris au pop-corn de ressortir plus intelligents. sans intérêt.

Voir les commentaires