Mon Allociné
Vie sauvage
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Vie sauvage</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
Vie sauvage Bande-annonce VF
Film : Vie sauvage
3,7 pour 854 utilisateurs
Stars : Mathieu Kassovitz, Céline Sallette, Romain Depret, Jules Ritmanic, David Gastou
Mise en ligne : jeudi 11 septembre 2014
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Vie sauvage</strong> Bande-annonce VF 1:54
Vie sauvage Bande-annonce VF
431 124 vues
2 Emissions d'actu ou bonus
Vie Sauvage raconté par Cédric Kahn 5:47
Vie Sauvage raconté par Cédric Kahn
4 913 vues
Top Promo : les films du 29/10/2014 6:09
Top Promo : les films du 29/10/2014
3 971 vues

Commentaires

  • shyrelle M.

    bonjour je suis fan de david

  • Fan-De-Minions!!

    Merci de nous prévenir! ;)

  • jackburned

    Mouais.. Un 'mud' version française quoi, mais à voir quand même car j'adore Kso! <3

  • Geoffroy M.

    ça n'a rien à voir avec Mud

  • Maryanto D.

    sur le même sujet, nous avons eu droit l'an dernier au splendide, magnifique, extraordinaire film "la belle vie" de Jean Denizot qui avait fait l'unanimité de la presse et des spectateurs ... un nouveau film était il indispensable ?? j'irai bien entendu le découvrir en espérant qu'il sera à la hauteur des critiques qui l'encensent !

  • Sven G.

    J'ai pu le voir en avant première et je trouve ce film très très bien

  • Maryline Tronczyk Kochalski

    "La belle vie" denizot était très bien....je ne retournerai pas sur cette histoire...M

  • cedric84

    J'irais le voir uniquement pour MK, qui se fait trop rare.

  • DEFERRE

    Un film âpre, pris au piège d'un naturalisme qui l'étouffe un peu. http://jullelien.blogspot.fr/2...

  • Nathalie S.

    C est un tres beau film qui tient en haleine le spectateur. Cedric Kahn en parle tres bien avec beaucoup d humilité face au fait réel
    Allez le voir

  • angelabassompierre

    Le nom me dit quelque chose, ensuite, Mathieu Kassovitz a changé ! entre son tournage dans 'le fabuleux destin d’Amélie poulain", "l'ordre et la morale" et celui ci.
    L'histoire me paraît peu plausible alors que c'est inspiré d'un vrai drame vécu.
    (ne pas lire si vous n'avez pas vu, spoiler) Le scénar montre le syndrome de Stockholm
    et aussi le déchirement, c'est dur et poignant par moments. Il m'a paru long et trop long et je n'ai pas trop accroché, je ne le regarderai plus.
    Je trouve que c'est effrayant et là; ils ne font pas des confitures pendant la cavale... ont peu de repères et une peur comme sous d'autres temps. C'est à cause du film similaire peut être..... des moments, s'ils sont loin de tout, aller chez un coiffeur, peu éco.
    Le film contient des scènes violentes, assez cassantes même!

  • LBDC

    Bien que les noms de tous les protagonistes aient été changés, l’histoire est évidemment celle de la famille Fortin, dont le père avait enlevé les deux enfants chez la mère, avant de vivre en cavale pendant onze ans, au plus près de la nature. Le réalisateur Cédric Kahn sait de quoi il parle, ayant lui-même vécu avec ses parents dans une communauté rurale de « marginaux », comme les appellent les gens qui ont la télé. Le film fait écho à son précédent, Une vie meilleure, dans lequel les personnages cherchaient à améliorer leur condition en enchaînant les crédits à la consommation. Ici, la solution choisie est l’extrême inverse et rejette justement toute forme de consommation ou de modernité.
    Le danger, quand on s’attaque au biopic ou au film de faits divers, c’est d’illustrer platement la version connue des faits. Et une dépêche AFP de 1h45, c’est un peu long. De fait, on a le droit à l’enlèvement des enfants par le père, qui partent ensuite vivre dans la nature. Point. Vous connaissez toute l’histoire. Cédric Kahn a tout de même su élever sa mise en scène au-dessus de celle d’un téléfilm bien qu’une petite musique horripilante sur des scènes de vie soit censée signaler le temps qui s’écoule. Pour le reste, la photo naturaliste très à propos et la direction d’acteurs est aussi une réussite.
    Dans un film français, donc sans scénario, c’est en effet l’interprétation qui va faire le tri entre les bons films et ceux avec Francis Huster. On ne peut que constater que le principal défi du film, travailler avec des enfants, a été relevé haut la main par le réalisateur. Les deux petits sont parfaitement crédibles et naturels. Leur version adolescente oppose le brun calme, à l’intensité remarquable, aux coups de gueule du blond contre son père, un peu plus convenus, sans être ratés (...)

    Retrouver l'intégralité de notre critique, sur Le Blog du Cinéma

  • titicaca120

    sobre et efficace , convaincant et la nature est belle.

  • angelabassompierre

    trop long, j'ai mieux aimé l'ordre et la morale. La précédente version, si c'est tout petit version en art et essai, ça n'a pas été programmé et diffusé alors pas moyen de savoir...
    de Cédric Kahn, je pense que c'est le film l'avion qui m'a le plus plu.

  • jackburned

    L'envers du décor m'y fait vaguement penser en tout cas, si on enlève le reste, deux gamins avec un adulte initiés à la "vie sauvage" tous les trois cette fois et recherchés par la police... Bref, mais Je pensais pas dire mal du tout !

  • MickDenfer

    C'est moins bon qu'une pub pour les saucisses, un ado aurait pu réalisé les scènes.

    Parfois les acteurs semblent livrés à eux-mêmes.

    C'est dommage de gâcher tout ce potentiel humain.

  • MickDenfer

    le film manque de matière.

  • angelabassompierre

    oui et aussi de crédit, j'ai du mal à penser que les enfants Fortin aient eu aussi jeunes une attitude d'un tel soutien pour le papa.
    Très souvent, les enfants sont déchirés par les disputes des parents, en souffrent et ont peu de repères si c'est extrême. De leur faire choisir, c'est impossible. surtout s'ils furent traqués et en fuite, phobiques et dans la peur, de se dire ils n'ont rien choisi de ça, rejettent leur mère en bloc, ont refusé le contact... ce n'est ni la philosophie de Steiner ni celle de Montessori. On peut fuir le pan vie matérielle, superficielle et frime, seulement les enfants ont besoin d'harmonie et de sécurité pour se construire. j'ai trouvé que par moments, ça me donnait un malaise, un isolement et du faux dans ce qui était montré.
    ensuite, c'est vraiment fou et
    hallucinant qu'ils n'aient pas été capturés ou retrouvés avant tout ça.... Natacha Kampusch a bien été des années tapie et maltraitée et elle présente aussi le syndrome de Stockholm
    qui fait qu'elle a de l'ambivalence pour son tortionnaire en allant sur la tombe, en disant qu'elle ne l'accuse pas, elle était tellement jeune, arrachée à son milieu, coupée d'une scolarité et des autres, comment grandir? ce doit être long avant de réapprendre, s'en déprendre.
    je l'ai vu mais ne le regarderai pas deux fois et mathieu K. j'ai senti "too much", ça fait mal au cœur ce film.
    je préfère encore dans le film de J.-P. Jeunet.
    il manque de cœur, de tendresse, de loyauté aussi.

  • romain m.

    La Nature est quasiment inexistante...Quel dommage pour un film s'intitulant "Vie Sauvage". Et que dire des stéréotypes, de l'absence de mise en scène et de la piètre
    performance des jeunes acteurs. Frustrant.

  • ener1

    Magnifique à voir sans hesiter

  • zvock083

    Etant une adaptation du livre "Hors système" de la famille Fortin, je me doutais bien que ça ne serait pas un film riche en rebondissement, mais je m'attendais à plus d'émotion. Hormis, le point de vue du père qui est intéressant avec une vision bien à lui de la société et ses revendications tout à fait logiques sur ses droits de père, le film est très classique et ne fait que raconter la vie trop tranquille d'une famille à la campagne. Là où Cédric Khan échoue, c'est dans la psychologie des personnages, le film manque d'émotion et de profondeur avec pas mal d'éléments non exploités qui auraient pu combler le vide, car avec un traitement aussi linéaire qu'attendu le film devient progressivement ennuyeux. 2/5

  • elriad

    si sur la forme, le film réussit pleinement son contrat, acteurs impeccables, jeunes comme moins jeunes, caméra réaliste quasi documentaire, sans pathos, c'est sur le fond de ce sujet factuel que j'ai eu davantage de problème. Difficile pour ma part d'être en empathie avec cet homme qui au nom de l'amour, kidnappe ses enfants et les prive de leur mère pendant une dizaine d'années. Car c'est bien de rapt dont nous parlons, comme nous entendons souvent les terribles souffrances dans les témoignages à la TV lorsqu'un couple de nationalité différente emmène l'enfant dans un autre pays sans traité d'extradition.
    Rien de mieux pour déstructurer un enfant que lui enseigner le mensonge ( la scène où il doivent apprendre les volets de leur nouvelle identité avec une mère morte) ou le vol (avec celle du camion "emprunté").
    Même s'il s'avère que ces deux jeunes semblent avoir réussi à rester équilibrés dans cet épisode factuel, il n'en demeure pas moins en ce qui me concerne un malaise général tout au long du film qui m'a gêné jusqu'à la fin.

  • Drachiam

    Je n'ai pas vu ce film mais son affiche et le look de Kassovitz me font penser à Mud...

Voir les commentaires