Mon Allociné
Good Kill
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Good Kill Bande-annonce VOST
facebook Tweet G+Google
Good Kill Bande-annonce VOST
Film : Good Kill
3,3 pour 1 183 utilisateur
Stars : Ethan Hawke, Bruce Greenwood, Zoë Kravitz, Jake Abel, January Jones
Mise en ligne : mardi 6 janvier 2015
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
2 Bandes-annonces & Teasers
Good Kill Bande-annonce VOST 1:35
Good Kill Bande-annonce VOST
265 470 vues
<strong>Good Kill</strong> Bande-annonce VF 1:35
Good Kill Bande-annonce VF
22 807 vues
5 Extraits
Good Kill - EXTRAIT VOST "Cible verrouillée" 1:26
Good Kill - EXTRAIT VOST "Cible verrouillée"
1 267 vues
Good Kill - EXTRAIT VF "Cible verrouillée" 1:26
Good Kill - EXTRAIT VF "Cible verrouillée"
915 vues
Good Kill - EXTRAIT VOST "J'ai détruit sa maison" 2:28
Good Kill - EXTRAIT VOST "J'ai détruit sa maison"
1 371 vues
Good Kill - EXTRAIT VF "J'ai détruit sa maison" 2:28
Good Kill - EXTRAIT VF "J'ai détruit sa maison"
576 vues
Good Kill - EXTRAIT VOST "Une journée au travail" 1:34
Good Kill - EXTRAIT VOST "Une journée au travail"
726 vues
2 Emissions d'actu ou bonus
Good Kill : la guerre derrière un écran 6:15
Good Kill : la guerre derrière un écran
3 927 vues
Ethan Hawke et Andrew Niccol : retour sur une fructueuse collaboration 4:23
Ethan Hawke et Andrew Niccol : retour sur une fructueuse collaboration
1 453 vues

Commentaires

  • Nico H

    A mon avis ce film est un film éducatif qui amène à la réflexion... les américains ! Autant chez nous tout ceci peut paraitre ridicule de simplisme autant le spectateur moyen américain sera obligé de se poser des questions sur la frontière entre le bien et le mal qu'il n'est peut être pas habitué à se poser. Vu que les américains se prennent pour les gendarmes du monde et pensent leur guerre la plupart du temps légitime...

  • Nico H

    Bin oui c'est totalement différent de tirer un missile assis derrière un bureau que...de tirer un missile dans un jolie zavion ! Et puis ce sont des méchants ! Rien avoir avec des gentils morts ça c'est triste...

  • ohio53

    bon film, et j'en fût surpris !! rien a voir avec un film de guerre en Irak ou Afghanistan comme on voit souvent. Tout se passe de Las Vegas; le sujet est intéressant car on ne s'imagine pas de ce point de vue là. A voir.

  • La Philo Selon Philipe

    Non c'est vrai que l'on est jamais volontaire dans tous corps militaires et encore moins dans les missions que l'ont nous propose !Bisounours on y va !!!

  • Mario H.

    cliquez ici pour Bon kills Complete Movie:

  • ama O.

    Reconnaissez quand même qu'on nage en pleine caricature. Les deux militaires qui tirent, tout en versant des larmes, n'importe quoi. A ce moment, on peut faire aussi un film sur les bourreaux des camps de concentration qui torturent en pleurant. Tout ça, c'est du "cinéma".

  • ama O.

    Good kill ne se veut pas un film d'action, mais plutôt un film de réflexion (raté, d'accord) sur la guerre.

  • ama O.

    Dommage, ça commençait bien, le sujet est intéressant, mais ça se noie dans des clichés ultra convenus, les larmes qui coulent sur la joue des innocents bourreaux (obligés de tirés et qui obéissent tout de même, ce qui pose quelques questions, hélas laissées de côté), les gentils, les méchants, scène de ménage, madame qui demande le divorce, mais le bon héros récompensé à la fin par une autre conquête... Après avoir Bienvenue à Gattaca, quelle déception.

    Et puis, je ne vois pas où est le "thriller", par ailleurs.

  • 7eme critique

    Il n'a pas signé pour commettre des crimes de guerre, tuer des femmes et des enfants... Faut réfléchir un minimum avant d'écrire...

  • Greatalan

    Si vous chercher un film d'action avec un rythme soutenu, passez votre chemin. Malgré quelques longueur et un rythme assez plat, ce film met bien en avant l'état d'esprit et les ressentis d'un soldats coincé derrière son bureau, frustré par ses missions.

  • Anna L.

    Voici ma critique du film:
    http://caramiezone.blogspot.ca...

  • groove S.

    un tueur qui a signé pour pleure devant sa femme ensuite est d'un ridicule !!! mais parrait il que ça fait des bons films !

  • 7eme critique

    Andrew Niccol refait appel à
    Ethan Hawke, après plusieurs collaborations à succès ("Bienvenue à
    Gattaca", "Lord of war"), pour ce "Good kill" au scénario captivant. La
    guerre 2.0 a commencé ! Inévitable face à cette évolution technologique,
    le terrain cède sa place au fauteuil confortable, et l'arme à feu,
    quant à elle, se change en joystick. La sensation de lâcheté, l'impact
    psychologique, les crimes de guerre, "Good kill" frappe fort par
    l'importance de son scénario. Novateur et pourtant d'actualité, le
    cinéaste Andrew Niccol a une fois de plus, visé dans le mille. 3,5/5

  • cedric84

    Après des cultissimes Gattaca, Lord of War, ce film était attendu au tournant... Les acteurs toujours impeccables, Hawke toujkours aussi bon, sa femme aussi, les personnages secondaires aussi, le sujet est intéressant (semblable à ASniper), après le film manque de rythme, dynamisme, d'intensité, là où il y en avait beaucoup dans AS... C'est un bon film, mais ça n'est pas le coté culte qu'avait Gattaca, Lord of War...

  • Pascal37

    Un presque huis clos qui ne m'a pas convaincu. Si les interprétations sont au rendez-vous, la profondeur du scénario est en demie teinte (pour ma part). On survole le plan psychologique et c'est dommage.

    Et pour finir, des actions attendues gâche l'ensemble. Juste à voir ! 2.5/5 !!!

  • Heisenberg...

    Est bien une trés bonne surprise.

    Pourtant la BA ne m'avait pas spécialement accrocher...le réal ne m'intéresse plus depuis Lord Of War, il y avait juste Ethan Hawke que je suis toujours prêt a suivre (même dans c'est moins bon films)!

    Donc oui j'ai étai assez surpris, déja le traitement de l'intrigue...le coté First-person shooter rajoute un gros plus au film, c'est vraiment anti spectaculaire...mais dans le bon sens, la on voit réellement l'impact "humain",du film (chose qu'ont voit rarement dans les films de ce genre et meme dans les séries.

    Il y a même une certaine atmosphère étouffante je trouve, qui colle a merveille au film et surtout au perso de Hawke.

    Ce que j'ai aussi aimée, ces que ca pose des vrais question, mais pas non plus au point de prendre le pas sur le scénar...ce n'est pas non plus ultra moralisateur, ont les pose au public...et c'est a eux de juger!

    Le réal pour le coup a assurer, que ca soit le traitement de l'histoire ou la réalisation (pesante, distante), de meme que le casting. Un excellent Etahn Hawke en tète d'affiche, un Bruce Greenwood vraiment bon, et même Zoë Kravitz trés convaincante...

    Les petit défaut pour moi, sont le coté répétitif (un peux a la manière de American Sniper), mission, maison, mission, ect...

    Qui peut ne pas plaire a tout le monde. Est pour le perso de January Jones...en surface elle est trés bien...mais justement, elle reste qu'en surface, ont la laisse de coté (et je comprend pourquoi), mais au final elle n'a pas une grande importance, juste un rôle assez primaire de femme qui veut soutenir sont mari...(en soit un bon rôle, mais la trop superficiel)!

    Bref je le conseille vivement, ensuite pour ceux qui s'attende a de l'action, un film de guerre qui explose de partout...passez votre chemin...ou plutôt regarder le, car finement plus intelligent que la moitié d'entre eux.

    4/5

  • zvock083

    Andrew Niccol restera le scénariste de génie qui a fait l'un de mes films préférés à ce jour "The Truman Show", c'est une personne très peu active, mais qui a fait quelques très bons films comme "Gattaca" ou "Lord of War". "Good Kill" son nouveau film m'a directement fait penser au DTV "Drones" pas seulement parce qu'il est aussi question de drones et que le cadre est exactement le même, avec des soldats qui pilotent les drones à distance dans de petits cabanons bien rangés au milieu de la base militaire, mais surtout parce qu'il propose et aborde le même thème de la guerre à distance qui arrive à être perturbante même pour les soldats qui sont à l'autre bout du monde. La similitude avec le film de Rick Rosenthal n'a pas une énorme place ici, mais la ressemblance est frappante dans certaines scènes lorsqu'on voit les soldats qui doutent d'eux-mêmes et de ce qu'ils font, on a l'impression qu'ils ne savent plus si ce qu'ils font est bien ou mal, ils ne sont là que pour obéir aux ordres quitte à devenir des pions sans âme. Peut-être que c'est un petit tacle ou une remise en question du réalisateur par rapport à cette guerre 2.0 qui satisfait les médias puisque comme ils le disent, il n'y a plus de retour de cercueil, mais est-ce vraiment efficace quand on est si loin du conflit. Ce film est avant tout un drame psychologique à défaut d'être un vrai film de guerre, on y retrouve un soldat, très bien interprété par Ethan Hawke, qui a du mal à se faire à l'idée de faire la guerre derrière son écran même si ça lui offre une protection que le terrain ne peut lui garantir lui qui ne rêve que d'une seule chose, c'est de voler et de combattre à nouveau. Ce mal-être va bien évidemment le suivre jusqu'à chez lui et va mettre à mal son mariage, c'est malheureusement à ce moment-là que j'ai décroché, car les problèmes du couple prennent trop de place et n'apportent pas grand chose au traitement du sujet de départ même si c'est une des conséquences du mal-être de Tom Egen. Au final, le film est pas mal du moins il se laisse regarder, le sujet est intéressant, mais le traitement est vraiment inégal sur la longueur, il manque une tension dramatique et une réflexion un peu plus profonde. 2,5/5

  • titicaca120

    vu en VO magnifique interprétation de Ethan Hawke.
    et le sujet est parfaitement maitrisé.

  • dehaas84

    La guerre a changé.

    Malgré les dernières tentatives un peu pathétiques d’Hollywood pour nous faire croire au mythe du héros invincible (Oui, American Sniper, on parle de toi), la plus grande partie de la (ouvrez les guillemets) « guerre contre le terrorisme » passe par l’utilisation massive de drones. Des avions dirigés depuis les Etats-Unis, par des pilotes qui disposent alors d’outils incroyablement précis pour traquer l’ennemi.

    Si on les voit régulièrement apparaître dans les films ou les séries, pas grand monde ne s’était encore intéressé au pilote lui-même. Le genre de type à la vie bizarre : bombarder des cibles urbaines et causer des dizaines de morts, puis aller chercher les enfants à l’école et rentrer chez soi pour le barbecue.

    Un sujet en or, dont s’est saisi le très irrégulier Andrew Niccol. Un sujet en or qui a le mérite d’être mis en images, mais dont il ne tire pas toujours parfaitement le potentiel.

    A l’intérieur des cabines, le film est souvent passionnant. En refusant délibérément de donner d’autres images du terrain que celles que voit le pilote, l’effet est saisissant. Les explosions se font sans bruit, les « ennemis » sont toujours vus de haut, on aurait presque la sensation d’une guerre propre et chirurgicale. Mais des civils se retrouvent inévitablement pris dans les feux. Et avec les doutes des pilotes apparaissent les missions « top secret » de moins en moins encadrés. Formidables séquences, où un anonyme chef de programme de la CIA donne des ordres par téléphone, justifiant la plus grande sauvagerie dans une novlangue de technocrate parfaitement maitrisée et totalement culpabilisante. Terrifiant.

    Critique : http://dh84.over-blog.com/2015...

  • dagrey1

    Tout à fait de ton avis. "American Sniper" était bien réalisé avec ce coté "live/on air" qui faisait oublier les enjeux et les véritables responsabilités qui ont conduit au gâchis de la deuxième guerre d'Irak de 2003 sous le prétexte fallacieux de la recherche des armes de destruction massive (Encore merci Bush jr!)...avec les graves conséquences que l'on connait encore aujourd'hui (Des centaines de milliers de morts dans la région victimes de tensions communautaristes en chiites et sunnites, émergence de DAESH depuis 2006...).

  • Go with The Blog

    GOOD KILL s’empare de son
    sujet non pas avec une neutralité absolue – cela serait exagéré -, mais
    sans non plus tomber dans une diatribe. Le réalisateur souhaite avant
    tout montrer un nouveau genre de guerre encore assez mal connu, au-delà
    des simples images d’Épinal .... Notre avis en détails : http://gowith-theblog.com/avis...

  • Hareng rouge

    c'est clair que c'est totalement cynique et effrayant comme truc, et c'est un truc qu'on connait qu'en surface au final .. j'ai presque envie de dire "la guerre tu la merites ou alors tu reste chez toi..

  • Mam?1972

    Ah merci enfin quelqu'un qui me dit que je le tacle méchamment mais c'est NUL en effet 1.5 pour les paysages

  • dagrey1

    Hello Alex, j'ai vu Jauja ce matin....pas terrible, c...t comme la mort....

  • Mam?1972

    Salut Dorian, tout à fait d'accord avec toi. En effet, les pavillons proprets et alignés sont choquants et l'univers bling bling de Vegas...Une mise en abime en tout cas.
    Aujourd'hui Every thing will be fine et toi ?

  • dagrey1

    FIlm posé, Good kill décrit le quotidien de miltaires pilotes de drones torpillant des faubourg de Las Vegas les bases arrières des talibans afghans et yéménites. Le personnage central du film interprété par Ethan Hawke est un ancien pilote de F16 reconverti dans ce nouveau type de guerre moderne. Le déroulement du film montre la puissance de ces moyens mais également les dommages collatéraux causés sur le terrain comme l'absence d'états d'âme des commanditaires, le tout pouvant poser des cas de conscience aux militaires chargés d'exécuter les missions. Le casting est bon particulièrement Ethan Hawke en taiseux tourmenté, Bruce Grinwood en chef d'unité et Zoé Kravitz dans le rôle du caporal Suarez. Ce qui m'a le plus marqué est la cadre contrasté des "zones de guerre" si on peut les nommer de la sorte:l'univers cliquant de Las vegas avec ses pavillons proprets et son soleil de plomb face au désert aride et aux habitations simples de l'Afghanistan ou du Yemen.

  • Flaw 70

    Ma critique du film : http://www.senscritique.com/fi...

  • Mam?1972

    J'espère surtout que tu aimeras Dagrey.
    Bonne séance surtout. Je reviens d'Avengers 4 de l'action, des effets spéciaux et un peu d'humour et surtout RDJ, que pourrait demander Mamà de plus ? Rien

  • dagrey1

    Merci pour ton avis détaillé Alex. Je vais le voir ce soir. Bon week end à toi!

  • Mam?1972

    4/5

    Good Kill ou le quotidien d'un ancien pilote de chasse reconverti malgré lui. Désormais, son job se passe derrière un joystick pour drones dans une base militaire en plein désert de Vegas. Ce changement de vie a un impact non négligeable sur son moral, ses addictions, son couple...Cela le pousse à remettre beaucoup d'aspects en cause jusqu'au bien-fondé des ordres reçus.

    L'interprétation d' Ethan Hawke est sobre, juste, touchante. Il EST Tom Egan, cet homme à la dérive, qui n'arrive plus à trouver assez de "musique dans son coeur pour faire chanter sa vie". Les émotions différentes qu'il ressent m'ont touchée. Le message passe très bien, il n'est pas besoin d'en faire trop.
    Le reste du casting est très bon également.
    Je conseille ce film. Difficile d'en sortir indemne.

  • MON CINEMATOGRAPHE

    Un film aux intentions louables mais qui finissent par le desservir. http://jullelien.blogspot.fr/2...

  • trineor

    Pas mal du tout !

    C'est un peu l'anti-American sniper : la preuve qu'un film de guerre d'actualité peut être traité de façon attentive et lucide, en proposant une compréhension complète et non manichéenne de son sujet, et en s'adressant à l'intelligence de son spectateur plutôt qu'à ses tripes.

    Alors évidemment, c'est pas un divertissement. Du tout.
    Et en cela aussi d'ailleurs, ça s'oppose assez à American Sniper : ça n'en a ni les grands éclats de tension et de suspense, ni l'action haletante, ni la rage, ni l'esthétique pâle et poussiéreuse. Pas de grands éclats, parce qu'ici Niccol choisit le malaise continu : le film est presque dépourvu d'action et sa structure très répétitive ne cherche pas à être palpitante ou ludique, mais à restituer la pratique concrète d'une guerre par drones interposés. Pas de suspense, donc, parce qu'ici l'on voit l'engrenage se dérouler jusqu'à l'homme lançant la frappe, et l'on sait que la frappe aura lieu, et qu'en un sens l'on voit bien au regard du parti pris du film que jouer avec ça pour chercher le suspense aurait été déplacé, voire cynique. Pas de travail esthétique, non plus ; et pourtant on sait que, même dans ce registre spécifique, Niccol peut tout à fait maîtriser l'esthétique à des fins intelligemment réfléchies - dans Lord of War, l'esthétisme fort contribuait à l'outrance de son personnage principal et à l'humour très noir dont était empreint tout le film. Ici, il a voulu laisser strictement place à la réflexion politique.

    Parce que c'est une réflexion politique en bonne et due forme.
    C'est presque une dissertation emballée dans un film. Et genre, une dissertation de très bon élève, qu'on sent très impliqué, très documenté, avec un propos fort, évidemment engagé et de nature pacifiste. Du coup c'est assez complet, hautement intéressant, mais en contrepartie ça a un peu pour défaut d'être trop didactique, de donner les questions et les réponses, de "faire penser" son spectateur plutôt que de lui "donner à penser". En somme c'est loin d'être un grand film, mais quelque part, ça ne semble même pas trop être la question parce qu'on sent que Niccol n'a pas cherché à faire un grand film. Seulement un film sérieux qui traite son sujet. Et en tant que tel, ç'aurait presque dû être à recommander après toute séance d'American sniper pour tempérer le jugement après lavage de cerveau.

  • Mister Shady

    Alors là cette époque est lointaine très lointaine !!!

  • kassoumay1

    il a seulement laissé vieillir son corps normalement , pas comme certains "keanu reaves et Tom Cruise en tête" (sérieusement ils ont la 50taine et peuvent encore jouer des ados...)

  • Hareng rouge

    J'ai vu aucun des deux films comme de la propagande, même si derrière Good Kill on devine l'intention de "dénoncer"

  • Hareng rouge

    Good Film

  • dalton15

    Surtout depuis le cercle des poètes disparus

  • Zethian

    Bon film, mais très lent. C'est voulu, et la mise en scène se focalise sur d'autres aspects afin de garder le téléspectateur en alerte. Le point fort c'est l'évolution psychologique du personnage principal. La bande son nous permet de rester en immersion dans l'histoire, et la présence de Zoë Kravitz rajoute un peu de lumière dans ce film si sombre. D'ailleurs, l'évolution de son personnage est très intéressante. Ce film nous amène à réfléchir sur la façon de faire la guerre de nos jours, avec en débat le "pour ou contre" cette méthode de surveillance et lutte envers le terrorisme. On en ressort avec une réflexion personnelle, qui sera propre à chacun suivant ses convictions.

    Retrouvez toutes mes critiques sur ma page cinéma : https://www.facebook.com/zetha...

  • Willow-des-bois

    Qui t'a fait croire que ton avis pourrait m'intéresser?

  • Jameson51

    C'est plutôt une adaptation pour ado complètement ratée.. Clairement l'un des pires de sa filmographie..

  • Mister Shady

    ouais pas faux, mais certain vieillissent mieux que d'autres ;-)

  • Marceau G.

    En même temps il y a presque 15 ans d'écart entre les deux films ! ^^

  • Newt1

    Le retour d'Andrew Niccol ?

  • Mister Shady

    Il à pris un coup de vieux notre cher Ethan depuis Training Day ...

  • kassoumay1

    Dire que les âmes vagabondes et time out sont ses meilleurs films et jeter Gattaca et lords of wars? comprends pas....

  • kassoumay1

    tu parles, ce film sent la bonne grosse déprime... regardes les extraits tu comprendra...

  • le roi en paix

    Bien au contraire, c est pas un American Sniper. Andrew Niccol ne fait pas vraiment dans la propagande en général. On verra bien.

  • Ricardo G.

    Même si il a l'air bien réalisé ce n'est probablement qu'un énième film de propagande étasunien !

  • Willow-des-bois

    Des caprices?
    Achètes un dico, ça sert ds la vie!
    Quant à déformer les propos d'autrui, c'est un comportement très courant, mais qui ne te grandis pas non plus.
    AI-je dit que c'était interdit?
    Ne le fais-je pas moi même qd l'envie m'en prend?
    Après, il y a l'art et la manière, et le respect ne t'étouffant pas, ça ne m'étonne pas venant de toi.
    Pour conclure, tu démontres tte ta sagesse et ta maturité en te permettant de traiter d'intolérant qqn à qui tte forme d'intolérance donne la nausée, et qui donnerait tt ce qu'il possède pour éradiquer ce concept de la Terre, donc qd on sait pas, on se tait, ça évite de s'afficher.
    Et tu sais ce qu'il te dit le vilain pas beau?
    Je te laisse deviner pour pas être censuré, et parce que je vaux trop bien pour te l'écrire, mais il te dit aussi entre autre de te regarder ds une glace avant d'écrire ce genre de choses.

  • Marla-Jane

    Pour ceux qui ont raté le Master Class d'Andrew Niccol sur Good Kill: http://marlasmovies.blogspot.f...

  • Marla-Jane

    Plutôt "Lord of War": http://marlasmovies.blogspot.f...

  • Aretemis

    3.5/5

  • my_name_is_bruce

    naze. la carriere de Andrew Niccol est morte vite! Plus vite que celle de Alex Proyas.

  • Hareng rouge

    C'est Schwarzie sur l'affiche ou quoi

  • MON CINEMATOGRAPHE

    Malgré son sujet polémique, une (nouvelle) déception de la part d'Andrew Niccol. On est loin de l'amoralité jubilatoire de Lord of War.

  • Hareng rouge

    ce serait pas plutot toi qui fait des caprices? ;-)

    j'ai rien denigré du tout (et quand bien même j'en ai envie..) j'ai juste dit 'pas très convaincant' ce qui veut dire moyen bof peut mieux faire.. ce serait pas plutot toi le vilain pas beau intolerant qui denigre l'avis de ceux qui sont pas du tien? ;-)

  • Willow-des-bois

    Tes rires de humhum qui se croit supérieur avec ses goûts de toilettes (XD), tu te les gardes mon ptit.
    Les gens qui n'ont aucun respect des goûts d'autrui comme toi n'ont pas leur place ds la société, et devraient être bannis des sites, clairement.

  • Hareng rouge

    'juste génial'

    rire

  • Willow-des-bois

    Ça a beau avoir été écrit par elle, ça n'a rien de chez rien à voir avec Twilight, c'est juste 10 fois mieux.
    Simone pas vu, Truman (je ne savais qu'il l'avait coécrit, et je me disais que tu te plantais, que c'est de Ron Howard, parce que j'avais lu entre les lignes ;)) et Gattaca, ses films les mieux notés sont pour moi surcotés et moyens, mais The Host, Time Out et Lord of War excellents (sans être des chefs-d'oeuvre non plus).
    Et il a donc aussi coécrit LE Terminal de Spielberg? Effectivement, très bon également, comme la plupart des Spiel.

  • Willow-des-bois

    Time Out est juste génial mais c'est pas grave.
    A dénigrer ce film et Les Âmes vous faites pitié les gars.

  • Willow-des-bois

    Les Âmes vagabondes est juste son meilleur film mais c'est pas grave…
    Esthétiquement c'est une perle.
    Lord of War et Time Out sony géniaux aussi.
    La faute de sa carrière s'il y en a une c'est le moyen Gattaca, surcoté.
    Enfin, je l'ai vu il y a une éternité, bien avant les autres, ptèt que j'l'aimerais mieux now, mais pas envie de me le refarcir pour savoir.

  • Willow-des-bois

    Ben moi j'aime pas trop Ethan (mais je le déteste pas du tt non plus), mais les films d'Andrew Niccol (à part Gattaca,- déjà avec Hawke - que tt le monde aime mais que j'avais trouvé moyen) sont justes des petits bijoux.
    Lord of War cité aussi ds la BA, mais également Time Out (Out of Time) et Les Âmes vagabondes.

  • Heisenberg...

    Bien hâte...ca peut étre vraiment bon(puis j’adore Ethan Hawke).

  • Allolant

    Il y a un cratère entre "décevant" et "raté", Time Out était innovant, visuellement sans faute avec un jeu d'acteur un peu bateau, il n'a rien d'un navet et beaucoup de gens l'ont adoré. Les Ames Vagabondes sont le seul que je n'ai pas vu, peut être pour cette raison, je n'en ai jamais eu l’appétit.

  • Hareng rouge

    et Time Out était pas très convaincant non plus

  • Christophe S.

    désolé sur l'application les anciens com n'apparaissaient pas mais nous sommes d'accord ;)

  • Christophe S.

    euh...avec les âmes vagabondes on peut difficilement parler d'un sans faute...

  • fran?ois m.

    Hâte ! Retour aux choses sérieuses pour Andrew Niccol.

  • Doctor Nico

    Oui pardon, on va oublier The Host qui est un film de commande (faut bien manger^^). Par contre, j'ai bien aimé Time Out, pas son meilleur, je serais plutôt Gattaca et Lord of War, mais je le trouve très bon. Bien aimé SIMone aussi, et dans les films qu'il a juste scénarisé, Truman Show est génial. Bien aimé aussi Terminal.

    Bref, j'ai un peu occulté The Host (les âmes vagabondes) de ma mémoire, car je pense juste Stephenie Meyer quand j'entends parler de ce film, j'oublie bizarrement Andrew Niccol ! :D

  • Doctor Nico

    Hâte de le voir, la filmographie de Niccol est un sans faute !

  • Kilian Dayer

    Ouais, prions. Mais la présence d'Ethan Hawke laisse présager du bon. Il semble que les deux gars sont meilleurs ensemble. ça marche pour l'un comme pour l'autre.

  • Meryn Fuckin' Trant

    Alors, aura-t-on droit au Andrew Niccol de "Gattaca" et "Lord of War" ou à celui de "In Time" et "The Host" ? Prions.

  • MickDenfer

    toujours le même thème.

Voir les commentaires