Mon Allociné
L'Ennemi de la classe
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>L'Ennemi de la classe</strong> Bande-annonce VO
facebook Tweet G+Google
L'Ennemi de la classe Bande-annonce VO
Film : L'Ennemi de la classe
3,8 pour 103 utilisateurs
Stars : Igor Samobor, Natasa Barbara Gracner, Tjasa Zeleznik, Masa Derganc, Robert Prebil
Mise en ligne : mardi 3 février 2015
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>L'Ennemi de la classe</strong> Bande-annonce VO 1:49
L'Ennemi de la classe Bande-annonce VO
243 252 vues

Commentaires

  • spider1990

    2/5 vu l'année dernière. Un an et mois jour pour jour pour qu'il sorte. Il a redoublé d'une année. Pas assez poussé et fait pas mal de surplace. Le pire prof au monde (dans le sens de ce qu'il a provoqué sans le vouloir)

  • Galareine

    J'ai vu ce beau premier film en avant-première au Reflet Médicis pour le Prix Lux, je le trouve au contraire extrêmement maîtrisé, les acteurs sont remarquables, le film explore tout en finesse et hors des sentiers battus les rapports complexes entre profs et adolescents. Pas si courant de voir des films de qualité sur ce thème.

  • Silence Moteur Action

    Une jeunesse désarmée qui décide de se rebeller contre un système scolaire qu’ils jugent injuste. Rok Bicek s’est attelé à un sujet fort pour son premier long métrage L’Ennemi de la Classe. Hélas, le jeune cinéaste mérite le bonnet d’âne pour l’ensemble de son œuvre, malgré des ambitions louables. Silence Moteur action corrige les copies. http://www.silence-moteur-acti...

  • scarface1972

    Bon bah voilà mon film de ce samedi.... cool en VO tout ce que j'aime

  • scarface1972

    3.5/5
    L'ennemi de la classe est un film slovène qui relate le bras de fer entre un professeur strict, remplaçant récemment arrivé et ses élèves révoltés suite au suicide d'une de leurs camarades.

    Pour ces derniers, Robert Zupan est le responsable tout trouvé de ce malheureux geste et dès lors, ils se lancent dans une "guerre des nerfs" : escalade des provocations, insinuations, violences, etc contre ledit professeur et aussi les uns avec les autres....

    Film dur, austère mais intéressant....Deux acteurs tirent leurs épingles du jeu : Igor Samobor et l'élève qui s'appelle Luka (Voranc Boh) ...

  • Bluemornings

    Robert Zupan, nouveau professeur d'Allemand pour remplacer un départ en congé maternité, pénètre dans sa nouvelle classe et donne tout de suite le ton en précisant ses exigences de discipline. Peu de jours après, Sabina, élève discrète et fragile, se suicide. Parce que la classe a besoin de trouver les raisons de ce suicide pour entamer son deuil, elle désigne Zupan comme le coupable idéal: il l'a malmenée, l'aurait tourmentée psychologiquement et menée à ce geste.

    On va alors assister à une montée de violence verbale d'abord, puis physique, chaque maladresse de communication de Zupan entraînant une montée en puissance de la tension entre le professeur vite traité de "nazi" et les élèves multipliant les coups d'éclat pour l'atteindre et le démolir.

    Quand les autres professeurs veulent faire "ami-ami" et finalement, montrer à quel point eux comprennent la souffrance des élèves et leur tristesse, Zupan lui, reste fidèle à ses convictions et refuse de dorloter les élèves. Il va même vouloir se servir de ses cours pour mettre en scène le suicide, les pousser à la réflexion sur ce thème, chose qui sera immédiatement mal perçue. L'escalade d'incompréhension et d'agressivité atteint son paroxysme quand l'ancienne prof cool, ayant accouché, revient voir la classe et se fait attaquer de tous côtés dans une des scènes qui sera les plus dures du film.

    On pourra juste reprocher que les personnages des élèves ne soient pas plus creusés et n'aillent pas au delà des différents stéréotypes que sont le rigolo de service, la fille dans la lune, le taciturne toujours triste et le fayot de service. Car celui du professeur confirme lors de son discours final face à une classe médusée toute la justesse et la profondeur de son personnage.

    On parvient à un film maîtrisé et très intéressant par les relations et situations qu'il aborde qui n'est pas sans rappeler les dangers des dynamiques de groupes à pensée unique comme dans "La Vague" de Dennis Gansel.

    http://www.senscritique.com/fi...

  • Pulp-Movies.com

    '' Porté par un Igor Samobor ahurissant, L’Ennemi de la Classe parviendra à toucher son public malgré ses quelques défauts de rythme. Le film touche par sa sobriété et dresse un portrait réaliste de l’adolescence et du deuil. Pour son premier film, Rok Bicek décroche le tableau d’honneur !'' La suite ici: http://pulp-movies.com/2015/03...

  • Just A Word

    L'ennemi de la classe ne mise pas sur sa réalisation ou son jeu d'acteurs - de très bonne tenue tous les deux au demeurant - mais bien sur son sujet de fond aussi captivant que véritablement bien traité. Rok Bicek nous offre un film intéressant qui suscitera certainement moult débats.
    Certainement la marque d'un long-métrage posant des questions morales et sociétales pertinentes.

    http://justaword.eklablog.com/...

Voir les commentaires