Mon Allociné
A trois on y va
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>A trois on y va</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
A trois on y va Bande-annonce VF
Film : A trois on y va
3,1 pour 1 274 utilisateur
Stars : Anaïs Demoustier, Félix Moati, Sophie Verbeeck, Patrick d'Assumçao, Olivier Broche
Mise en ligne : lundi 23 février 2015
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>A trois on y va</strong> Bande-annonce VF 1:52
A trois on y va Bande-annonce VF
469 713 vues
4 Emissions d'actu ou bonus
Félix Moati - Anaïs Demoustier : de la complicité... aux scènes d'intimité ! 3:47
Félix Moati - Anaïs Demoustier : de la complicité... aux scènes d'intimité !
7 207 vues
Portrait d'une jeune actrice : Sophie Verbeeck, révélation d'A trois on y va 10:31
Portrait d'une jeune actrice : Sophie Verbeeck, révélation d'A trois on y va
5 839 vues
César 2016 : que retenir des nominations ? 2:30
César 2016 : que retenir des nominations ?
4 965 vues
César 2016 : à la rencontre des révélations 3:07
César 2016 : à la rencontre des révélations
4 285 vues

Commentaires

  • defleppard

    Vaudeville au goût du jour . Le film manque "d'habillage", dans ses plans, sa mise en scène. 2 étoiles.

  • luxe

    Ils passent leur temps à s'envoyer en l'air, sans ça, j'aurais peut-être aimé ce film même si cette histoire n'est pas très crédible... 2/5

  • katsuo72

    ah on sent qu'il y a un petit réflexe féministe dans ce commentaire :)

  • zvock083

    On est face à un vrai triangle amoureux pas comme dans certains films où il n'est question que de deux personnes et d'une au milieu qui subit la situation là, c'est les trois personnages qui sont attirés l'un par l'autre. C'est un film très jovial, frais, léger, amusant, touchant et surtout porté par l'excellente Anais Demoustier, les deux autres acteurs ne sont pas en reste non plus... La 1re partie du film est vraiment bien, le triangle amoureux est bien exploité et donne lieu à des scènes amusantes et cocasses, mais la 2e est un peu plus poussive, je n'ai pas retrouvé tout ce que j'avais aimé au début peut-être à cause d'un scénario qui n'a pas réussi à se renouveler en tout cas et malgré la 2e partie, c'est un film qui fait passer un agréable moment. 2,5/5

  • Close U.

    Retrouvez la critique de A Trois on y va sur le site de Close-up, l'association cinéphile de Sciences Po! http://closeup-asso.fr/atypiqu...

  • Sylvain B.

    c'est une remarque intéressante

  • 5minutes2cinema

    Que c'est joli, frais, subtile et bien joué. Le temps de l'aventure m'avait déjà réjoui, cette fois je suis emballé. Du bon cinéma français. http://fiveminutestocinema.ove...

  • Arno dgris

    Je suis un peu d'accord.

  • Arno dgris

    Grâce à des gens comme Xavier Dolan, les films avec des gays ne sont plus forcement des films de genres, il deviennent des films "normaux", je veux dire "qui ne sont ni de la propagande , ni du militantisme".

  • Saymyname-WW

    Analyse bas de gamme et mettre Nolan à côté de Kubrick et Scorsese... ça pique :)

  • matthias A.

    "Le loup de Wall Street" est en effet caractérisé comme tel par un grand nombre de personnes. En ce qui me concerne, j'aime assez l'humour du film et son énergie, même si pour moi sa limite réside dans l'absence de distance critique de Scorsese par rapport à son sujet.

  • ariane o.

    "Le loup de Wall Street" est pour moi un très grand film…

  • ariane o.

    matthias, tu remarqueras qu'à la question "lesquels" ?, Destal et katsuo72 n'ont tout à coup plus rien à dire ;-) Personnellement, je trouve que c'est un film au sujet et au traitement très français en effet (même si tous les films français sont loin de tous se ressembler) et cette petite musique subtile, fine et mordante me plaît énormément…

  • ariane o.

    Analyse un peu réductrice si je puis me permettre. "Digne des films hollywoodiens" ? Vous les trouvez tous ambitieux les films hollywoodiens avec leurs films de superhéros à la pelle, leurs franchises interminables, leur comédies romantiques niaises, j'en passe et des meilleurs ? Je préfère nettement leur cinéma indépendant… Certes Audiard est un maître mais il n'est pas le seul, ça dépend vraiment des goûts et des sensibilités. Et oui, le cinéma français a une tradition de cinéma social, je ne vois vraiment pas où est le problème… Quant à "À trois, on y va", c'est effectivement un film ultra frenchie, très bien joué, au scénario, frais, subtil et moderne, quoi que vous en pensiez, au charme indéniable. Tout ce que les cinéphiles (je parle bien des cinéphiles !) du monde entier nous envient ;-)

  • elecdv

    Un vrai bol d'air, les personnages sont touchants et attachants, et leur jeu est excellent! A voir :)

  • matthias A.

    Kechiche, Carax ("Mauvais sang" et "Holy motors" sont deux chefs-d'oeuvre) ou encore Guiraudie sont des cinéastes français et font des films forts avec des sujets originaux. Pour moi, Audiard a du talent mais ne se distingue pas par sa subtilité. Quant aux cinéastes américains que tu cites, Nolan est quand même loin d'avoir une mise en scène aussi puissante que Scorsese (bien qu'il n'ait pas fait un grand film depuis quelque temps) et Kubrick.

  • akaki P.

    Il y en a marre en France des films sur l'arabe qui veut se marier avec une juive , sur le sans papier qui se bat pour pas être expulsé , sur le mec qui trompe sa femme avec un mec ( ou l'inverse ) etc...
    Pour moi Le seul cinéaste français qui a un travail digne des films Hollywoodiens ou autre grand réalisateur est Jacques Audiard.

    A quand un Kubrick , Scorsese ou Nolan français ???

  • akaki P.

    --> rubrique --> films similaires
    Ou sinon films français en générale ( pas tous mais la majorité)

    Ils ne racontent pas la MEME HISTOIRE mais aurait pu tous ne pas être tournées car il ont aucune recherche cinématographique en eux et en plus ne sont même pas des films d'action pour qu'on puisse dire : "rien que pour le plaisir des yeux "

    Il y en a marre en France des films sur l'arabe qui veut se marier avec une juive , sur le sans papier qui se bat pour pas être expulsé , sur le mec qui trompe sa femme avec un mec ( ou l'inverse ) etc...
    Pour moi Le seul cinéaste français qui a un travail digne des films Hollywoodiens ou autre grand réalisateur est Jacques Audiard.

    A quand un Kubrick , Scorsese ou Nolan français ???

  • katsuo72

    Je parle du cinéma sponsorisé par le système et donc à la une,je me fous du reste puisqu'il n'a pas autant d'impact sur la masse.Je pensais que t'avais compris.

  • Leane L.

    Une très belle histoire avec de jeunes acteurs formidables bravo!

  • Guillaume D.

    Découvrez ma critique du film :) http://apreslefilm.over-blog.c...

  • carol M.

    Récompenser un réalisateur de film gays juste parce que son film est gay - même si comme vous dites "pas besoin d'être gay pour l'avoir" c'est bien de la propagande, c'est d'une certaine façon un parti-pris politique (c'est comme si on récompensait un film parce qu'il est communiste par ex) et d'ailleurs Dolan a refusé, parlant de ghettoïsation. Il ne veut pas être estampillé réalisateur de film gays, être connu sous cette étiquette réductrice et il a bien raison. J'imagine la réaction des lobbies gays si un réalisateur recevait un prix pour avoir fait un bon film hétéro prônant l'hétérosexualité. Nul doute que cela ferait un scandale, qu'on crierait à l'homophobie.

  • Qwintijn

    Je suis tout à fait au courant de la Queer Palm accordé chaque année au festival de Cannes. Prix d'ailleurs un peu ridicule car réducteur. Tout ce qui est gay n'est pas forcément synonyme de qualité :p Et pas besoin d'être gay pour l'avoir. Des cinéastes hétéros l'ont déjà reçu. C'est un prix qui récompense une thématique et pas la personnalité d'un réalisateur.

    Traitez-moi d'aveugle ou d'ignare, mais je ne vois pas une "propagande gay" dans le cinéma actuel mais surtout une évolution des mœurs, des thèmes qui permettent de nouvelles pistes dans le cinéma mainstream.

  • Qwintijn

    "Le cinéma français actuel se résume à "on ne choisit pas sa famille","qu'est ce qu'on a fait au bon dieu","samba" et encore une daube avec ce film..."

    Le cinéma est bien plus varié que ce que tu ne penses.

  • matthias A.

    Lesquels ?

  • katsuo72

    La majorité des films français à la une,oui.

  • katsuo72

    Bon résumé,rien à dire Par contre je ne suis pas sur d'avoir saisi ton passage sur les femmes au moyen age jusqu'à leur "émancipation".Peut être qu'il y avait du second degré ou du sarcasme avec les gros clichés du rapport homme femme de l'époque,mais c'est pas clair :)
    Enfin voilà je sais que c'est pas un scoop de dire que le paysan moyen se cassait le dos au travail pendant que la femme s'occupait de la maison et des enfants,et pourtant on dirait que d'après toi,le comportement actuel des femmes serait une revanche envers les hommes suite aux siècles de "domination" par ces derniers.C'est possible en fait,mais pourquoi leur donner raison ,alors que finalement on sait que les 2 sexes morflaient autant l'un que l'autre?

  • katsuo72

    Propagande,courant de pensé,morale appelle ça comme tu veux mais concrètement c'est ce qui se passe.
    Le cinéma français actuel se résume à "on ne choisit pas sa famille","qu'est ce qu'on a fait au bon dieu","samba" et encore une daube avec ce film.
    Tu sent pas qu'il y a un problème?

  • dagrey1

    La moyenne spectateurs fond comme neige au soleil les jours passant...

  • spider1990

    3,5/5 Une histoire simple, de beaux dialogues, drôle, bien filmé. Moi je reste pour voir ses prochains films

  • matthias A.

    C'est-à-dire ? Tous les films français racontent la même chose ?

  • carol M.

    "Si elle pense comme elle pense c'est que son instinct se met en alerte." Je ne suis pas sûre qu'il convienne d'être flattée par cette réflexion ;-) Le seriez-vous, à ma place ?

  • carol M.

    Ah que c'est dur de ne pas être comprise !. En fait je m'adressais à Miles QUARITCH, pour commenter son commentaire ... Vous devriez le lire (cliquer sur le lien). Pour ce qui de la "propagande gay" dans le cinéma, êtes-vous au courant de ce qui est arrivé à Xavier Dolan ? Je n'ai jamais entendu parler d'un cinéaste hétéro récoltant une médaille pour ses préférences sexuelles et ses films "hétéros" !

  • Marla-Jane

    Il est si joli, ce film: http://marlasmovies.blogspot.f...

  • titicaca120

    comme toujours Anaïs Demoustier est touchante et fragile mais quelle charmante comédienne. le film est sympa et très court pas le temps de s'ennuyer.
    moi j'ai bien aimé.

  • carol M.

    Je ne pense pas avoir été désagréable dans mes propos, même si j'évoque une augmentation relativement récente des films gays. Moi je ne le suis pas, donc une histoire d'amour de ce genre ne m'attire pas, quoi de plus normal ? Ce qui est sûr, c'est qu'il y a un puissant et très influent lobby gay (mais il n'existe pas d'équivalent version hétéro à ma connaissance !). Xavier Nolan (dont j'ai beaucoup aimé les films Laurence Anyways et Mommy - hé oui !) en sait quelque chose, qui n' a pas voulu être catégorisé comme cinéaste gay, a refusé la Queer Palm et s'est fait pour cela rudement taper sur les doigts (façon de parler) par le lobby en question.
    Extraits d'une interview : Télérama: Vous avez quand même écopé d’un étiquetage de cinéaste gay… Et obtenu la Queer Palm, à Cannes, pour Laurence Anyways.
    Xavier Dolan: Que de tels prix existent me dégoûte. Quel progrès y a-t-il à décerner des récompenses aussi ghetoïssantes, aussi ostracisantes, qui clament que les films tournés par des gays sont des films gays? On divise avec ces catégories. On fragmente le monde en petites communautés étanches. La Queer Palm, je ne suis pas allé la chercher. Ils veulent toujours me la remettre. Jamais! L’homosexualité, il peut y en avoir dans mes films comme il peut ne pas en avoir.

  • Qwintijn

    Gros troll ou homophobe-raciste qui s'ignore et qui pense avoir tout compris du monde qui l'entoure ? Mon pov' vieux, ton post est tellement haineux et minable qu'il peut être démonté en 5 secondes. Mais comme tu n'en vaut pas la peine, et comme de toute façon, tu ne prendras pas la peine de comprendre ou même de te remettre en question vu la fermeté avec laquelle tu décris notre pauvre société qui vomit toute culture étrangère... Je te laisse donc avec ta bêtise et ton vomi et je retourne à mes conneries libido-bobo-mondaines comme tu dis.

  • R?da Thoustra

    Si elle pense comme elle pense c'est que son instinct se met en alerte.
    Tu crois valoir mieux qu'elle, parce que tu te situe dans la vague de cette propagande bien réelle.
    Arrêtes d'extrapoler jusqu'à une théorie du complot que personne n'a dressé. Mais la propagande est bien là, on peut aussi l'appeler morale républicaine, discours sur la tolérance, dérivés dans le peuple en cette sorte d'ineptie, de principe nihiliste de l'indifférencié, du "chacun pense et fait ce qu'il veut", cette immense sottise.
    Mais cette propagande est bien là, et c'est tout à fait sain de réagir avec circonspection à ce qui nous est étranger - toi même si tu te retrouvais avec des gens d'une autre classe sociale que la tienne tu vomirais peut-être en cachette mais tu vomirais, surtout si tu devais être souvent soumis à ses comportements sans avoir la possibilité de rétorquer, et je parle de classe sociale mais on pourrait parler de bien d'autres lignes de fractures.
    Si les hétéros, soit les gens normaux, naturels, s'offusquent - sans haïr d'ailleurs - mais sont vite saturés, et rejettent, c'est que justement cela ne leur est pas naturel. Il n'y a jamais eu de propagande hétéro, depuis l'aube de l'humanité, pour que les sexes opposés fassent de leur union une source de plaisir, de sacré, et de perpétuation de l'espèce.
    Or, les gros sabots de la remontrance, de la culpabilité, de la prêtrise "tolérante", l'inquisition de type "sois tolérant sinon je te balance au tribunal", on sait de quel côté ça part. Toujours de ce type de "minorités" numéraires, mais majorité de pouvoir. Bah, voui, il y a infiniment plus d'homos dans les milieux médiatiques que dans l'hôtellerie, le bâtiment, etc... Or ce ne sont pas les professionnels du BTP qui produisent des contenus culturels, donc n'influencent pas les mentalités, contrairement à certains qui, eux, influencent, tout en méprisant cette opinion publique récalcitrante, trop au fait avec les réalités pour se pâmer de ces conneries libido-bobo-mondaines.

  • R?my J.

    A trois on y va explore trois visions de l’Amour à travers les
    passions amoureuses d’un couple à triangle amoureux qui s’ignore. Porté
    par la jeune garde française, le dernier film de Jérôme Bonnell réussit à
    offrir quelques rires sincères sans toutefois dégagé une émotion
    sincère. (Lire la suite sur Une Graine dans un Pot : http://unegrainedansunpot.com/... )

  • Christoblog

    Charmant dans sa première partie le film patine dans la deuxième. http://www.christoblog.net/201...

  • Qwintijn

    Encore cette théorie de la "propagande gay" qui commence sérieusement à me saouler. "Une augmentation très nette de ce type de film". De quel "type" de films parles-tu ? Une comédie dramatique où l'on voit une femme bisexuelle ? Ca court les rues en effet. J'attends ta liste. Je prépare la mienne sur les films hétéros. On verra qui gagne... C'est surtout le terme "ce type" de films. C'est juste condescendant vis-à-vis de la sexualité des personnages et non des qualités intrinsèques du film.

    Tu peux ne pas être concerné par un sujet et quand même être touché par ce qu'on te raconte ou te montre. Maintenant que tu n'y trouves pas d'intérêt, c'est ton choix mais taxé le film de propagande sans l'avoir vu... C'est pas très malin.

    Pour finir, il faut arrêter avec le thème "propagande gay". Il n'y a pas de propagande gay dans le cinéma. C'est un terme qui ne veut rien dire. Tous les producteurs de France sont gays ? Le président donne des budgets secrets pour financer des films sur l'homosexualité ? Dans le but ultime de faire changer les mentalités au plus vite et de tous vous transformer en homo le plus rapidement possible. Sérieusement...

    La théorie "propagande gay" est un réaction stupide du spectateur hétéro qui est juste saoulé de voir l'homosexualité plus représenté dans un cinéma grand public.

  • Go with The Blog

    Le grand atout de ce film ce sont inévitablement ses acteurs, sur qui repose tout le dynamisme de ce récit ! Ainsi, Anaïs Demoustier offre à son personnage tout son brio de comédienne et une vraie touche insouciance .... La suite >> http://gowith-theblog.com/crit...

  • carol M.

    "Misérabilisme", c'est peut-être un peu fort. "Propagande", je veux bien car en effet, depuis quelque temps, il est indéniable que l'on constate une augmentation très nette de ce type de film (et ça continue encore et encore, c'est que le début, d'accord, d'accord ?). Ne me sentant pas concernée du tout, je n'éprouve pas d'intérêt pour une histoire d'amour comme celle-ci. J'ai juste été voir Saint-Laurent (celui de Bonello, celui qui est vilipendé par M. Bergé, pas celui qui le rend fou de joie - selon son tweet) parce que c'était le biopic de Yves Saint-Laurent, une référence internationale de la haute-couture. J'aurais été le voir aussi s'il avait été hétérosexuel, ce n'est pas sa seule sexualité qui est intéressante mais toute sa vie - et son œuvre.

  • carol M.

    Je suis de votre avis. Et puis j'ai du mal à croire à une telle histoire. Même si, je veux bien l'admettre, l'amour est un oiseau rebelle et un enfant de Bohème. C'est un amour léger comme une bulle, c'est pas la grande passion ...

  • carol M.

    Yes ! Si ! Jawohl ! Da !

  • angelabassompierre

    Comédie humoristique, je vous le conseillerai et c'est pour se détendre, faire passer son temps. Des moments d'humour, des idées.... aux fans d'Anaïs Demoustier, elle en joue des personnages différents, c'est super bien. Moi je ne vais pas dire des perdants, l'idée, déjà tant qu'ils jouent, font des films et qu'ils en ont au compteur,
    beaucoup aimeraient être perdants comme ça!
    Globalement, j'ai bien aimé, simple et par moments, c'est pur film. très film français, logique, on dirait qu'ils se ressemblent, que ce soit "l'amour c'est mieux à 2", "une nouvelle amie" ou autre, ça fait un peu ça. un tremplin pour voir le suivant avec la même actrice, il sort bientôt.

  • Aka G.

    Un amour véritable ??? On se ment, on se cache, On est cocu, on est trompé, ... et c'est ça pour vous le véritable Amour ??? (Sur)Vive la France !

  • dagrey1

    Bof...après 45 premières minutes un peu amusantes à apprécier les espiégleries de cette délicieuse Anais Demoustier, le film devient plus sérieux et sentimental et là, j'ai commencé à m'ennuyer. Le bon point cependant par rapport à Jules et Jim, c'est que Jeanne Moreau ne chantonne pas cette satanée chanson entêtante...2,5 sur 5

  • Destal

    Rien qu'en lisant le synopsis j'avais deviné que c'était un film français.

  • Go with The Blog

    Deux filles, un garçon, trois possibilités :-)

    Rejouant la partition du triangle amoureux bien connu au cinéma, mais avec ici quelques originalités, À TROIS ON Y VA
    nous parle d’amour avec finesse et sans tabou. Bien qu’il y ait une
    relation homosexuelle entre Charlotte et Mélodie, lorsqu’on regarde ce
    film, on ne voit que l’amour qu’il y a entre elles ... http://gowith-theblog.com/crit...

  • suk b.

    lol je claques des figures et on me donne des bisous ...

    (réveille toi c'est de l'ironie qu'il fait)

  • Miles QUARITCH

    Le misérabilisme à la française http://www.senscritique.com/fi...

  • Craspeck

    bises ma belle, toi au moins tu es une gagnante :)

  • matthias A.

    "Le Temps de l'aventure" est un beau film, particulièrement fin en terme de mise en scène. Intéressant de voir si Bonnell a réussi à mettre encore plus d'intensité dans "À trois on y va".

  • suk b.

    Anaïs Demoustier... Félix Moati...
    Sophie Verbeeck ... une belle palette de perdants ...

    je passe ...

  • angelabassompierre

    chez nous si!!! programmé en av prem lundi soir ah aha!!!!

  • angelabassompierre

    réservé aux motivés... sort mercredi.

  • Pulp-Movies.com

    ''Le soleil, il est là : chez Anaïs, Sophie et Félix. Mais aussi dans la mise en scène délicate d’un film qui n’a rien à cacher, un film qui s’affranchit de toute étiquette, de toute question de genre : hétérosexualité, homosexualité, on s’en moque. Dans ce film, l’amour est véritable. Il est admirable. Et c’est tout ce que l’on pouvait espérer.'' La suite ici: http://pulp-movies.com/2015/03...

  • ginaladiabolique

    Ou on y va. Faites votre choix.

  • ginaladiabolique

    A 14h on n'y va pas.

  • MickDenfer

    ça ne sera pas avec le printemps du cinéma.

  • Cosmicm

    Vu en avant première ! Ce film est très intrigant c'est le moins qu'on puisse dire

  • Go with The Blog

    Des invitations pour une projection privée du film en île-de-France à gagner, avec une rencontre avec l'équipe du film ! >> http://gowith-theblog.com/conc...

Voir les commentaires