Mon Allociné
Love
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Love</strong> Teaser VO
facebook Tweet G+Google
Love Teaser VO
Film : Love
3,2 pour 1 017 utilisateur
Stars : Karl Glusman, Aomi Muyock, Klara Kristin, Juan Saavedra, Gaspar Noé
Mise en ligne : lundi 29 juin 2015
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Love</strong> Teaser VO 1:13
Love Teaser VO
1 031 761 vues
1 Extrait
Love - EXTRAIT VF "Plan à 3" 1:46
Love - EXTRAIT VF "Plan à 3"
709 226 vues
6 Emissions d'actu ou bonus
L'orgasme féminin, grand oublié de tous ces films-là, n'est-il pas trop porno ? 5:49
L'orgasme féminin, grand oublié de tous ces films-là, n'est-il pas trop porno ?
17 201 vues
"Love est un porno super bien filmé, mais qui ne s’assume pas comme tel" 8:33
"Love est un porno super bien filmé, mais qui ne s’assume pas comme tel"
24 765 vues
Sur le papier, "Love" devrait être interdit aux moins de 18 ans, mais… 8:33
Sur le papier, "Love" devrait être interdit aux moins de 18 ans, mais…
22 883 vues
Cannes 2015 - Love : porno en 3D ou réussite formelle et personnelle ? 4:53
Cannes 2015 - Love : porno en 3D ou réussite formelle et personnelle ?
55 924 vues
Cannes 2015 : Gaspar Noé inonde le tapis rouge de son "Love" 1:11
Cannes 2015 : Gaspar Noé inonde le tapis rouge de son "Love"
7 011 vues
Cannes 2015 - Gaspar Noé : "Toute passion amoureuse commence par une overdose sexuelle" 2:12
Cannes 2015 - Gaspar Noé : "Toute passion amoureuse commence par une overdose sexuelle"
29 502 vues

Commentaires

  • dagrey1

    "Love" narre l'histoire d'amour (très illustrée...) entre Murphy et Elektra qui se rencontrent à Paris. Murphy, jeune cinéaste en herbe veut faire un film sur l'amour avec beaucoup de sexe...ce pari, on peut dire que Gaspar Noé, cinéaste provocateur (seul contre tous, irréversible..) l'a réalisé. Choquant par certains cotés (scènes d'amour non simulées), le réalisateur et son équipe tente pourtant de faire ce pari, une gageure il est vrai, tant la crudité de certains plans et la radicalité du film peuvent en rebuter certains.

  • Fred_F

    0/10

  • mitchfrank

    Quel beau film, que c'est triste, quel puissance dans la bande son, magnifique film d'auteur... Les jeunes d'aujourd'hui sont éduqués avec le porno sur internet donc ce n'est pas très grave de montrer leurs parties génitales et toutes leurs positions sexuelles de manières explicite, aller dans des boites échangistes, des plans à trois ou encore se droguer.
    C'est la routine d'aujourd'hui quoi ! Tout le monde fait ça ! On est en 2015 messieurs, dames ! Tout le monde fait l'amour donc où est le problème ! On devrait éduquer nos enfants avec ce film :) Je rêve d'un monde où les gens peuvent faire l'amour dans la rue comme prendre le bus :)
    Bon trêve de trollerie, regarder ce film sans musique et vous verrez un vrai film porno. L'interdiction aux moins de 18 ans est justifié.
    Ce gars là est un provocateur et pervers refoulé. Refoulé, car il dit que son film n'est pas un film porno mais il dit que les gars vont "bander" en regardant ce film. Il dit que ce n'est pas un porno mais regardez tout le romantisme et l'esthétisme de sa première affiche du film censuré.
    Pas un porno mais regardez toutes ses scènes du kama sutra où tout est montré de manière explicite. J'ai plutôt l'impression que c'est un frustré qui émet tous ses fantasmes à travers ses films et cache ça par un semblant de scénario.
    La musique est là pour couvrir tout ça.
    Vu que c'est la mode de tout montrer maintenant, à quand un film sur une histoire d'amour entre un homme et son chien ?

    Désolé d'être aussi catégorique aux plus sensibles bobos mais ce n'est pas parce que nos jeunes voient du porno sur internet qu'on peut le transmettre aussi au cinéma avec une interdiction au moins de 16... Tant qu'on y est, autant mettre du "vrai" porno au ciné aussi avec un scénario et un budget...

  • Yoann L.

    Bravo KraK3n, au pire on s'en fou des critiques, on l'a vu ce film, et nous l'avons aimé. Tant pis pour ceux qui n'y ont pas été sensible.

  • Yoann L.

    le rapport ?

  • Saymyname-WW

    Oui les jeunes juste à cause de ce film, ils vont croire que la vie c'est comme dans les films porno. En fait, vous prenez vraiment les jeunes pour des idiots.

  • guillaume75

    J'suis tout à fait d'accord. Je n'ai pas vu Love encore, et n'en attend pas grand chose (pas vraiment fan de Noé, un cinéaste abscons pour moi), mais en effet interdire un film aux moins de 18 ans quand celui-ci a des scènes de sexe explicites, c'est ridicule. C'est marginaliser la sexualité et l'erotisme (le cinéma populaire vit une belle régression à ce niveau-là), comme si la représentation des organes et des corps en excitation n'avait aucune valeur cinématographique, artistique. En gros, c'est un tabou, et les quelques films qui osent représenter et figurer le sexe, il faut les mettre hors-circuit (Baise-moi en 2000 a été un exemple radical, Nymphomaniac amputé d'une heure vingt). Et surtout, assimiler Love, ou bien Nymphomaniac ou Shortbus à du porno pur et simple, est complètement stupide et réducteur, et il ne faut vraiment pas être doué intellectuellement pour faire l'amalgame. Je trouve ça hypocrite et hautement puritain, alors que la société entière hurle au sexe. C'est naze !

  • KraK3n

    Pourtant il semble que AlloCiné, Wikipedia, IMDb, RottenTomatoes et l'ensemble des sites spécialisés en cinéma ne soient pas de cet avis. A bon entendeur.
    Je suppose donc que, selon votre définition, "L'Origine du Monde" de Courbet n'est qu'un tableau pornographique et n'a rien d'artistique, c'est bien cela ?

    Ah et vous avez de nouveau éludé mon commentaire précédent. Je vais commencer à croire que vous êtes dans le déni.
    Allez, revenons au sujet premier. Prenez un peu le temps de relire ce qu'il y a ci-dessous, j'aimerai avoir votre avis sur la dernière question :
    "Vous éludez la quasi-totalité de mon commentaire précédent mais je vais vous faire un résumé :

    -Les ados de 16 ans regardent Game of Thrones, passe sur des sites porno ou on déjà fait leur première fois, ils savent très bien ce qu'est du sexe explicite.

    -50 Nuances de Grey est classé -12 ans alors que le sujet principal est quand même du BDSM, une pratique sexuelle deja bien spécifique.

    -Vous pensez qu'en regardant la scène de sexe dans "Le Nom de la Rose" à 10 ans (puisque c'est autorisé à partir de 10 ans selon le CSA), un enfant n'aura pas le temps d'expliciter ce qui est montré à l'écran entre ses 10 et 16 ans, âge auquel Love aurait dû être autorisé au visionnage ?"

  • carol M.

    Emmanuelle est bien un film érotique, Love est un film porno ! C'est porno quand on voit les sexes des acteurs au cours de scènes explicites. Ce n'est plus de l'art, c'est du voyeurisme.

  • fyrosand

    Je sais pas comment je dois prendre la phrase XD
    Dans un sens oui ^^

  • KraK3n

    Dans ce cas, vous considérez qu'"Emmanuelle" (interdit aux -16 ans je le rappelle) est de la pornographie ? Je dis ça parce que ces deux films rentrent dans la même catégorie selon Wikipedia et AlloCiné.
    Vous semblez avoir du mal à saisir la nuance entre érotisme et pornographie. Je vous laisse vous renseigner.

  • KraK3n

    Relisez bien :

    1) Je n'ai jamais dis qu'il y avait des "scènes d'assassinats", j'ai dis que des moines s'y faisait assassiner (du genre où on retrouve un cadavre noyé), nuance.

    2) Je n'ai jamais, ne serait ce que sous entendu, que "Le Nom de La Rose" est mauvais, c'est un excellent film. Je soulignais juste qu'il est classé -10 ans alors qu'on a une scène de sexe plutôt intense qui dure bien 2 minutes, parallèle intéressant avec notre film puisque "Love" qui est classé -18 ans pour ses scènes de sexe justement.

    3) Considérer "Love" de Noé comme de la pornographie, c'est aussi subtil que de considérer que des nus ou "L'Origine du Monde" de Courbet sont des tableaux pornographiques. C'est ne pas voir le travail du réalisateur ou du peintre, c'est ne pas comprendre qu'on un message au-delà de l'image, c'est ne pas comprendre l'essence du cinéma ou de la peinture et de l'art en général. Love parle d'amour, le sexe fait partie de l'amour, donc le sexe fait partie de Love.

    4) Vous éludez la quasi-totalité de mon commentaire précédent mais je vais vous faire un résumé :

    -Les ados de 16 ans regardent Game of Thrones, passe sur des sites porno ou on déjà fait leur première fois, ils savent très bien ce qu'est du sexe explicite.

    -50 Nuances de Grey est classé -12 ans alors que le sujet principal est quand même du BDSM, une pratique sexuelle deja bien spécifique.

    -Vous pensez qu'en regardant la scène de sexe dans "Le Nom de la Rose" à 10 ans (puisque c'est autorisé à partir de 10 ans selon le CSA), un enfant n'aura pas le temps d'expliciter ce qui est montré à l'écran entre ses 10 et 16 ans, âge auquel Love aurait dû être autorisé au visionnage ?

    Prenez le temps de réfléchir un peu à tout ça.

  • Gabrielle Be

    Ah lala, la mégère raconte toujours n'importe quoi.

  • carol M.

    C'est plus rare mais si c'est votre cas, alors bon appétit ! Vous connaissez sans doute la blague du peigne dans le plat de nouilles ? (re-mangé et vomi plusieurs fois le plat de nouilles par des clients différents dans un restaurant ...)

  • carol M.

    On ne voit pas de scènes d'assassinat dans Le nom de la Rose donc il n'y a pas de violence et même pas de sadisme (comme dans la Isla minima). C'est un thriller et un policier qui se déroule dans un cadre inhabituel, un monastère. C'est la seule différence avec bien d'autres policiers comportant également des meurtres, même chez les films adaptés des œuvres de la paisible Agatha Christie, sans jamais que ces films soient interdits à qui que ce soit. C'est le propre des films policiers ! Ce film est un chef-d'œuvre.

  • trineor

    Que ce film puisse mettre le spectateur en colère contre le réalisateur, ça je veux bien l'entendre : d'autant plus que j'ai été moi-même très en colère la première fois que je l'ai vu ; je trouvais la démarche beaucoup trop perturbante. Je la trouve toujours perturbante, d'ailleurs, si ça peut vous rassurer ; je ne pense pas qu'on puisse la trouver autre chose que perturbante d'ailleurs. Mais la seconde partie du film, notamment la fin, avec les scènes d'amour intimes et tendres partagées par Cassel et Bellucci, sont si belles qu'elles en ont une dimension réparatrice... malgré le propos du film sur la fatalité qui est très sombre et très grinçant, qui montre d'ailleurs que Noé exprime dans son cinéma une affliction et une douleur réelles, et qu'il ne prend pas plaisir à la souffrance qu'il montre.

  • carol M.

    Si vous allez par là, la violence c'est naturel aussi ... Noé a une vision des rapports hommes-femmes limitée au sexe et cela n'a rien de romantique ni d'édifiant, cela vole très bas c'est un mauvais message pour les jeunes qui peuvent le croire et agir en conséquence.

  • carol M.

    Vous avez raison, il ne mérite pas ce traitement pour moi ça aurait été direct poubelle. Film à réserver aux sites pornos du net pour les frustrés en manque.

  • KraK3n

    Ce classement -18 ans est ridicule... Dans énormément de films interdit aux -12 ans destiné au public adolescent, on a souvent une scène où les personnages couchent ensemble implicitement (Twilight par exemple).
    Rappelons que "50 Nuances de Grey" est classé -12 ans donc faut franchement être idiot pour croire qu'entre 12 et 16 ans, on a pas eu le temps d'expliciter ce qui n'est pas montré à l'écran...
    Ces ados auront soit appris ça en passant sur YouPorn, soit en matant Game of Thrones dans le dos de leurs parents.

    Comparaisons intéressantes :
    1974 : Orange Mécanique : Interdit au moins de 16 ans pour une scène de viol.
    1986 : Le Nom de La Rose : Interdit au moins de 10 ans alors qu'on a des moines qui se font sauvagement assassinés et qui font l'amour comme des bêtes.
    2004 : La Passion du Christ : Interdit au moins de 12 ans pour actes de torture, de violences et autres joyeuseries auxquels on ne sera jamais confronté dans notre quotidien.
    2015 : Love : Interdit au moins de 18 ans pour actes sexuels auxquels on est confronté dans notre quotidien, et ce sans tomber dans la pornographie.
    Bref, tout ça pour dire que Love ne mérite clairement pas ce traitement, j'espère que le visa d'exploitation -16 ans leur sera rendu sous peu.

  • carol M.

    C'est votre interprétation, ce n'est pas la mienne. Neuf minutes de ce spectacle, c'est trop ! A ce stade, on n'en veut pas au violeur du film mais bien au réalisateur.

  • Chenlong X.

    it's unimaginable and unacceptable that a great piece with such a low comment and rate while so many trash movies way ahead of it.

  • Saymyname-WW

    Sauf que ce n'est que du sexe et c'est naturel notamment à 16 ans. Si on parlait de violence gratuite, torture extreme, etc... je comprendrais mais là, c'est juste du sexe, rien de plus. Aucun jeune de 16 ans sera choqué par ce film.

  • trineor

    Il n'a jamais pris plaisir à la scène de viol d'Irréversible, enfin !
    Excusez-moi, mais ne serait-ce que pour le penser, c'est vous qui avez d'inquiétantes idées tordues, là ! Il a fait comme Haneke dans Funny Games : il a refusé qu'une violence abominable soit représentée autrement dans son film que de façon abominable ! Il a refusé de faire d'un viol un objet de divertissement, contrairement à ce que font tant d'autres films en ajoutant de façon indécente des effets de suspense ou de mise en scène ; lui a décidé de poser sa caméra, de ne plus rien faire, pour montrer l'horreur crue, sans atténuation. Ça dénote au contraire un rapport à la violence infiniment plus moral et mature que ce qui se trouve dans les centaines de films qui utilisent la violence comme un jeu !

  • carol M.

    J'en parle oui parce qu'il semblerait qu'aux yeux de certains, cette éjaculation en 3 D soit le morceau de bravoure qui fait crier certains au génie. Moi j'y trouve juste une magistrale moquerie (pour parler poliment). Par ailleurs, je ne crois pas du tout à la tendresse d'un homme qui prend plaisir à filmer longuement un viol.

  • carol M.

    C'est invraisemblable, pourquoi mon commentaire a-t-il été supprimé ? Je n'ai absolument rien dit d'incorrect. La pensée unique sévit chez Allociné. Une raison de plus de pleurer avec vous MAIS sur ce que devient le cinéma, le festival de Cannes, le métier d'acteur, les films "romantiques", histoires cousues de fil blanc prétexte à des fellations, sodomies, partouzes ...

  • carol M.

    J'en déduis que vous avez une vie personnelle suffisamment satisfaisante pour ne pas avoir besoin de mater du porno !

  • _silentbob_

    Ce qui me choque c'est pas le film c'est sa réputation.

  • _silentbob_

    mdr Honnêtement il en aurait fallu car je l'ai trouvé vraiment triste et touchant (c'est pas une blague)

  • Nashecol C.

    j'espère que du sopalin et fournir l'entrée du cinéma

  • carol M.

    ça vous arrange de le croire mais c'est faux. Tout ce qu'on voit, tout ce qu'on vit, se répercute sur notre personnalité et notre comportement. Encore plus quand on est jeune et malléable. J'espère que vous n'êtes pas éducateur ...

  • Fan-De-Minions!!

    Après, vous faites comme bon vous semble, je peux le comprendre.

  • Fan-De-Minions!!

    Ou le contraire.

  • carol M.

    Ejaculer, même virtuellement, sur le public n'est certainement pas un acte émoustillant et ne justifie pas tant de lyrisme. Ce n'est pas plus métaphysique qu'envoyer un jet de salive, Je n'ai pas de préjugé, je vois les choses telles qu'elles sont, sans pondre un roman. Noé se moque du monde et peut-être n'a-t-il pas tort, tant qu'il y en a pour l'applaudir et payer pour voir son œuvre. .

  • Saymyname-WW

    Et pourtant c'est vrai, ce film n'aura aucune conséquence sur un jeune de 16 ans.

  • trineor

    Vous en faites une obsession de cette éjaculation en 3D, ma parole !
    Quant à la tendresse dans le cinéma de Noé, je l'y aurai vue nécessairement plus facilement que vous, puisque contrairement à vous, j'ai vu ses films.

  • carol M.

    Quel dommage, la censure bien-pensante d'Allociné a supprimé ma réponse où je vous exposais très clairement ma propre première expérience du film porno à cet âge, un film très spécial, particulièrement pervers et violent qui m'a tellement dégoûtée et horrifiée que cela m'influence encore aujourd'hui dans des choix disons sociaux et politiques. C'était peut-être le but de la personne qui m'a montré ce film, que je me fasse une opinion sur . .. certaines choses, certaines gens. Mais c'est un sujet tabou, la liberté d'expression est une utopie. Tout cela pour vous expliquer que non, ce n'est pas anodin du tout comme vous l'affirmez et que certains films peuvent marquer pour très longtemps, parfois définitivement, de jeunes esprits. Je ne peux pas vous laisser dire que cela est sans importance car c'est faux, archi-faux.

  • carol M.

    Je pense que ce genre de film est tout à fait dispensable et n'apporte rien de bon. Les femmes sont traitées comme des morceaux de viande et les hommes entre eux sont des bêtes brutales. Quant à la tendresse de Noé, je ne sais pas où vous l'avez vue. Dans l'éjac en 3D ?..

  • trineor

    L'éjaculation face caméra, il l'avait déjà fait dans Into the void.
    Ca n'a pas du tout chez lui vocation à être émoustillant. La façon dont c'est filmé d'ailleurs rend la chose presque irréelle. Ce qu'il essaie de restituer à ces moments à l'écran, c'est l'impression d'être littéralement submergé dans quelque chose qui perpétue au-delà de soi : l'extase, l'enfantement, l'éternité... Il y a une dimension métaphysique forte dans le cinéma de Gaspar Noé ; le cantonner à du porno, c'est manquer tellement... Si vous étiez capable de voir le film sans être noyée de préjugés, je vous recommanderais bien de voir Into the void pour vous en convaincre, mais je pense que c'est inutile.

  • carol M.

    Pas question que j'aille voir ce film. Mais je me suis bien renseignée à son sujet. C'est ce qu'il faut faire pour éviter de perdre son temps et son argent.

  • carol M.

    S'il voulait attirer les spectateurs avec son affiche putassière, c'est raté. On peut en toute logique déduire qu'une affiche putassière correspond à un film putassier, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Et il récidive avec son éjac en 3D. L'overdose (c'est le cas de le dire).

  • MysteryMan57

    rien de tel qu'un bon marc dorcel !

  • trineor

    Mais vous vivez dans quel monde ?
    Les ados de seize ans, du porno, ils en regardent sur internet en permanence. Et du sans esthétisme et sans tendresse. Alors au contraire, voir le film de Noé réintroduirait sans doute de la sentimentalité et de l'humanité dans la représentation qu'ils se font du sexe.

  • trineor

    L'affiche est putassière parce qu'elle est du ressort du producteur, qui veut attirer du monde, vendre sur le nom de Noé "qui fait des trucs chocs, même que, vous avez vu ? on met une police bien vulgos avec du sperme sur l'affiche". Ça ne veut pas dire que le film soit cela. Il y a énormément de films vendus par leur promotion pour autre chose que ce qu'ils sont.

  • trineor

    Euh... tu l'as vu ?
    Ou tu délires juste sur l'idée que tu t'en fais ?

    Ou encore, tu décrètes a priori, sur la base de quelque jugement arriéré, que du sexe filmé ne peut être que quelque chose de laid ? Parce que quand on connaît un minimum le cinéma et qu'on a vu un ou deux Noé (si possible autre chose que la première heure d'Irréversible en s'arrêtant au milieu parce qu'on a été choqué), on sait qu'étant donné le soin infini qu'il porte à la lumière, à la composition des cadres, à la symbiose entre le mouvement de la caméra et celui de ses personnages, non, son film ne va pas être au sexe ce que le vomi est à la nourriture.

  • Saymyname-WW

    Mais oui, les ados de 16 ans qui vont voir ce film vont devenir dégénérés. Qu'est ce qu'il ne faut pas lire !

    Puis c'est juste du sexe (que la grande majorité des gens de 16 ans ont déjà fait), ce n'est pas de la torture ou autre.

  • Yoann L.

    Je n'ai pas suivi la "promo", je suis juste aller voir le film. Et je ne regrette pas. Peut-être suis je une fille et vous un homme en fin de compte ;)

  • Yoann L.

    Je crois qu'il ne passait qu'en VO de toute façon, mais en effet, film à voir pour les êtres doté d'une sensibilité. :)

  • carol M.

    Ce film est au sexe ce que le vomi est à la nourriture. On peut aimer la nourriture et être dégoûté par le vomi.

  • carol M.

    Tout ce qu'ils lisent ou voient a une influence sur les ados et ce film (porno !) ne peut exercer aucune influence positive. Shakespeare avec Roméo et Juliette est une représentation romantique de l'amour bien plus adaptée à la culture d' un ou une ado de seize ans que les éjaculations en 3D et autres sodomies et fellations de Monsieur Noé. (c'est valable pour les adultes aussi). Rien de romantique là dedans, ni de talentueux. Noé n'est pas Shakespeare, c'est sûr. Je trouve invraisemblable qu'on projette de tels films à Cannes. Et la presse bobo qui l'encense, on aura tout vu.

  • Saymyname-WW

    Qu'il ne faut pas beaucoup de talent pour imaginer le "scénario" de ce film, je suis d'accord.
    Mais si il faut du talent pour la réalisation. Et Gaspar Noé n'a plus rien à prouver dans ce domaine depuis bien longtemps.

    Et après, il faut arrêter d'en faire des tonnes. Un jeune de 16 ans ne sera absolument pas choquer par ce film et ça n'affectera pas sa vision de la vie.

  • carol M.

    Chef d'œuvre, grâce à une éjac en 3D d'une intense émotion qui bouleversera les cœurs sensibles ;-).

  • carol M.

    Je crois qu'il faut vraiment aller très loin dans le domaine sexuel pour que s'exerce la censure. Malgré tout, il me semble que ce n'est pas un film à conseiller à des jeunes et pas seulement pour leur vertu mais aussi pour leur vision de la vie. L'affiche, la porte d'entrée en quelque sorte, est si moche, si tristement réductrice . Ce n'est pas du grand cinéma dans le sens où un tel film ne nécessite pas beaucoup de talent ni beaucoup d'imagination et c'est valable non seulement pour le réalisateur mais aussi pour les acteurs.

  • MON CINEMATOGRAPHE

    Une fois passée l'hystérie cannoise, que reste-il du nouveau Gaspar Noé ? http://jullelien.blogspot.fr/2...

  • marine W.

    Electra...ce mot resonne encore dans ma tête quand je repense à ce film.
    L'amour passionnel et fusionnel est très intense ici.
    Ce n'est pas un porno, c'est une histoire reellement poetique et le defi est pour moi relevé.
    A voir d'urgence ( en VO)

  • Saymyname-WW

    Je n'ai jamais dit que c'était du grand cinéma mais quel est problème ? On a pas le droit de montrer ça au cinéma ?

  • carol M.

    Des acteurs qui b-----t et qui montrent leurs parties génitales : Du grand cinéma ! :-)

  • carol M.

    C'était dit sur le ton de la plaisanterie, en écho avec votre précédent commentaire. Plus sérieusement je n'ai pas eu la moindre envie de voir ce film et de contribuer ainsi à son succès. Son affiche très explicite m'en a dissuadée qui n'évoquait nullement l'amour mais du sexe pornographique et anonyme.

  • Fan-De-Minions!!

    Faux, ce sont ceux qui respectent une oeuvre en la voyant qui volent haut, ce sont eux qui sont le haut du panier, ce n'est pas en jugeant une oeuvre et en ne daignant même pas de l'observer et de tenter de l'apprécier qu'on obtiendra quelque chose, voilà tout.

  • carol M.

    Alors qu'en réalité volent haut et sont intelligents ceux qui sont d'accord avec vous et qui aiment Gaspar Noé, c'est bien cela ? ;-) Gaspar, le délicieux, le radieux chantre de l'Amour.

  • Craspeck

    Death un Vegas - Dirge ;)

  • LaitCerises

    Est ce que quelqu'un peut me dire quelle est la track trip hop passé lorsque Murphy prend Electra en photo avec le drapeau de la france ? C'est une voix feminine très deep, sensuelle qui chante juste " la laaaa laaaaa la lala laaaa laaa " ( vraiment que ça ) on dirait du Portishead ou du Massive Attack mais il me semble que c'est aucun des deux. S'il vous plait, s'il vous plait !

  • FanAvatar09

    À tout hasard... dans un cinéma? ^^

  • _silentbob_

    Si t'as pas peur des faciales en 3D ça va.

  • _silentbob_

    Retourne à tes bock-busters, merci.

  • Tristan Z.

    j'me demande ou tu la vu

  • Miles QUARITCH

    Décrédibilisé dés les premiers mots !

  • ServalReturns

    T'as vu le film ? De toutes évidences, non...

  • Saymyname-WW

    Non ce n'est pas un porno mais oui tu vas voir des scènes de sexe explicite et les parties génitales des acteurs.

  • fyrosand

    Une aversion pour le sexe, ça dépend dans quel contexte et comment c'est montré à l'écran !
    Je vais pas au cinéma pour mater du porno si tu vois ce que je veux dire ^^

  • fyrosand

    J'ai pas envie de passer pour un rabat joie mais je sais d'avance que je n'aimerai pas !
    Néanmoins, je me forcerai à le regarder pour m'en faire un avis honnête .

Voir les commentaires