Mon AlloCiné
    À mon âge je me cache encore pour fumer
    À mon âge je me cache encore pour fumer Bande-annonce VO
    260 644 vues
    28 mars 2017
    126
    Partager
    Partager cette vidéo sur
    facebook Tweet
    À mon âge je me cache encore pour fumer
    À mon âge je me cache encore pour fumer
    De Rayhana
    Avec Hiam Abbass, Fadila Belkebla, Nadia Kaci, Biyouna, Sarah Layssac
    4,1
    pour 306 utilisateurs
    1 Bande-annonce & Teasers
    À mon âge je me cache encore pour fumer Bande-annonce VO 1:53
    Vidéo en cours
    À mon âge je me cache encore pour fumer Bande-annonce VO
    260 644 vues
    3 Extraits
    À mon âge je me cache encore pour fumer EXTRAIT VO "Tu parles, tu meurs" 1:01
    À mon âge je me cache encore pour fumer EXTRAIT VO "Tu parles, tu meurs"
    2 908 vues
    À mon âge je me cache encore pour fumer EXTRAIT VO "Je le savais !" 1:19
    À mon âge je me cache encore pour fumer EXTRAIT VO "Je le savais !"
    3 542 vues
    À mon âge je me cache encore pour fumer EXTRAIT VO "L'amour" 1:22
    À mon âge je me cache encore pour fumer EXTRAIT VO "L'amour"
    17 511 vues

    Commentaires

    • THE-CHECKER
      Et toi tu devrais relire mon commentaire que visiblement tu n'as pas compris! Quand au progressisme dont tu parles, à moins de penser que la diarrhée intellectuelle qu'on nous vend comme étant du féminisme éclairé soit la norme universelle, je ne pense pas qu'il y ait quoi que soit de progressiste dans ce truc (déjà présenté dans le film Caramel).
    • Bernard O.
      Tu devrais aller voir le film et pas te contenter de la bande annonce, puisque ce film ne parle pas de la clope malgré son titre, ce film est tellement plus profond, progressiste et surtout universel sur la condition de la femme dans le monde don l'occident comme vous dites!!! je vous conseille vivement d'aller voir le film! car votre nationalisme mal placé vous aveugle. LOL
    • Elisa P.
      Vu hier ! Recommandé aujourd'hui à tous mes amis. De sacrées comédiennes. Un film nécessaire, rien à voir avec le droit de la femme par la cigarette, la haine des hommes, ou le saphisme, propos bien plus large que ça ! Oui, ça se passe en 95 à Alger, (où l’obscurantisme qu'il soit au féminin ou au masculin, n’est pas le meilleur ami de la liberté d'expression). On en parle aussi, et tant mieux ! C’est drôle, émouvant, beau. Courez-y vite ! BRAVO !
    • nadia n.
      Film magnifique. Hiam Abbass y est pour beaucoup. J'adore cette actrice, tout ce quelle touche se transforme en or et là c'est un pur bijou. Bravo aux autres actrices aussi.
    • THE-CHECKER
      Heureusement qu'il existe ce genre de film pour permettre à ces actrices de jouer un peu au cinéma! C'est vrai, imaginez un peu les pauvres obligées de toujours taper dans le même registre du film qui nous vend du féminisme rebeu, dont le modèle est tout ce que la société occidental produit de plus crasseux. Parce que le vrai droit des femmes passe forcément par la clope, le saphisme et le rejet de la dictature barbue c'est bien connu!!
    Voir les commentaires
    Back to Top