Raphaël Personnaz à propos du prix Patrick Dewaere