De "Bones" et de chair
vendredi 19 janvier 2007 - 00h18

Découvrez "Bones", la série événement de M6 ! Quand les cadavres se taisent, Temperance les fait parler...



Kathy Reichs et Hart Hanson, les cerveaux de "Bones"

Kathy Reichs, l'auteur

Quel est votre lien avec Temperance Brennan ?
Temperance Brennan est l'héroïne de mes romans. Dans la série, elle travaille dans le département de recherche de l'Institut Jefferson et aide le FBI dans des enquêtes difficiles; la nuit elle écrit des romans dont l'héroïne, une anthropologue judiciaire, s'appelle Kathy Reichs. Les scénaristes de Bones ont complètement inversé les rôles en fait : la vraie romancière devient personnage de fiction et le personnage de fiction devient la romancière ! Quand j'ai “créé” Temperance je voulais qu'elle soit un personnage complexe mais attachant. J'avais aussi mis une touche d'humour dans mes romans et je suis ravie qu'Emily Deschanel ait gardé ce ton. C'est en tout cas très intéressant de voir mon personnage prendre vie et, quelque part, c'est aussi ma vie que je vois à la télévision.

Pouvez-vous nous parler de votre travail ?
Nous sommes amenés à travailler sur des cas pour lesquels une simple autopsie ne suffit pas car le corps peut être détérioré, brûlé, décomposé, démembré... Nous répondons principalement à deux questions : quelle était l'identité de la personne décédée ? Quelle est la cause de la mort ? Notre travail permet de dresser un profil de la victime et de connaître l'âge, le sexe, la race, le poids, le passé médical et d'autres particularités qui nous renseignent sur la vie de la personne.

Quel impact l'adaptation de vos romans à la télévision a eu dans votre vie ?
Après le lancement de la série, j'ai reçu des centaines de mails de jeunes gens qui, grâce à la série, s'intéressaient à la médecine légale et à l'anthropologie. Je suis ravie de cet impact car les jeunes comprennent que leurs cours de biologie ou de physique peuvent être plus utiles que ce qu'ils ne pensent. Au delà de l'école, il y a une application concrète à tout ce qu'ils ont appris. Beaucoup de ces mails viennent de jeunes filles, ça doit être "l'effet Temperance/Emil".

Hart Hanson, le créateur

En comparaison de J.J. Abrams, Tim Kring, Marc Cherry ou Shonda Rhimes, Hart Hanson n'est pas le plus connu des créateurs de séries. Pourtant, comme ses collègues, il est à la tête d'un des shows les plus populaires de la télévision américaine.

Scénariste sur différentes séries (Le Monde de Joan, Amy, Snoops), Hart Hanson a développé Bones pour la Fox en 2005. Pour la première fois, il est à la tête d'une série. Et pour un coup d'essai, c'est un coup de maître !

A l'origine, il avait refusé le projet, peu intéressé à l'idée de développer une série judiciaire. Mais il changea d'avis après s'être plongé dans les travaux de Kathy Reichs et en avoir discuté avec Barry Josephson, l'un des producteurs de Bones. Décidé à faire une série différente, plus drôle, plus sexy et plus "proche" des personnages, Hanson développa un show fondé et inspiré de la propre vie de Kathy Reichs et non de ses romans... Un créateur est né !

Des Bones et des acteurs

Le duo Temperance – Seeley est magique. Bien sûr, la formule était écrite dans les scénarios mais encore fallait-il que l'alchimie passe à l'écran ! Grâce au duo Emily DeschanelDavid Boreanaz, c'est le cas...

Un ange passe...

Le risque était de taille pour David Boreanaz. Après avoir incarné un charismatique et ténébreux vampire dans les séries cultes Buffy et Angel, l'acteur remettait en jeu son titre de golden boy de la télévision avec Bones.

Après des années dans la peau du vampire avec une âme, le personnage de Booth représentait un vrai challenge pour Boreanaz. Il fallait faire oublier au public l'univers de Joss Whedon... Mission réussie : en 2006, l'acteur est de nouveau nommé dans la catégorie "Meilleur Acteur" aux Teen Choice Awards ! Le public a adopté Seeley Booth...

... un autre arrive

Il était culotté de confier le premier rôle d'une série à une actrice quasi inconnue du grand public !

Le CV d'Emily Deschanel n'était certes pas vierge, mais ne comportait pas non plus de faits d'armes notables. Les fans de Spider-Man 2 se souviendront peut-être de l'avoir vue dans le rôle de la réceptionniste au début du film, lorsque Peter livre ses pizzas avec quelques minutes de retard. Mise à part cette apparition, et quelques unes dans Preuve à l'appui, Providence, Boogeyman ou Retour à Cold Mountain, le visage de l'actrice était encore peu familier.

En octobre 2004, Emily Deschanel avait été désignée comme une des étoiles montantes d'Hollywood. Un peu plus de deux ans plus tard, Deschanel est Temperance Brennan, l'héroïne d'une des séries les plus populaires de la Fox. La comédienne en devenir n'est plus un espoir !

L'actrice a séduit Hart Hanson, le créateur de Bones, après avoir effectué une séance de lecture avec David Boreanaz. Hanson, qui était à la recherche d'une comédienne alliant l'intelligence, l'humour et la beauté, se désespérait de trouver la perle rare. Après avoir vu les deux Boreanaz et Deschanel ensemble, il savait qu'il la tenait. Une question d'alchimie...

La dynamique du couple

Les nouveaux Mulder et Scully ?
Oui et non. Le couple d'X-Files a marqué des générations de téléspectateurs et de scénaristes. La relation si particulière qui existait entre les deux agents du FBI est devenue une référence, dont il faut s'inspirer mais ne pas copier. Bones est un parfait exemple d'hommage distancié à la série culte, et la référence est assumée dès le début.
Parlant de son personnage, Emily Deschanel explique que "la relation entre les deux personnages est primordiale : ils s'apprécient et se détestent à la fois, se chamaillent constamment mais au fond ont du respect pour le travail et la personnalité de l'autre." D'ailleurs, rarement à la télévision, on aura vu couple plus mal assorti que Bones et Booth... mais, c'est bien connu, les opposés s'attirent.
Tout au long de la saison, une attirance inavouée, une tension sexuelle diront certains, une tendresse infinie diront les autres, se crée. Au petit jeu du "Je t'aime moi non plus", Bones et Booth (Bo et Bo) sont des experts...

"Chien et chat"
Selon David Boreanaz, la dynamique issue du couple explosif Bones – Booth est à coup sûr l'un des points forts de la série : "La vision différente qu'ils ont de leur travail, de leur vie privée ainsi que leurs chamailleries incessantes les rendent réels et attachants."
Au-delà des enquêtes, les téléspectateurs reviennent chaque semaine pour assister aux petites saynètes entre Bones et Booth et écouter leurs échanges piquants... parce qu'ils aiment se taquiner ! Seeley est passé maître dans l'art de titiller sa collègue, parfois simplement pour le plaisir de la voir enrager, parfois pour la pousser à s'ouvrir un peu plus. Dans tous les cas, ces chamailleries sont un des points forts de Bones, l'un de ses principaux ressorts humoristiques.

C'est moi le meilleur !
Ils ont beau être chacun des spécialistes dans leur branche, Bones et Booth donnent parfois l'impression de n'être que des enfants, chacun essayant de prouver à l'autre qu'il est le meilleur.

Le couple Bones – Seeley est le moteur de Bones...

Des cadavres et de l'humain

Oui, parfois les images sont à la limite du supportable ! Les corps en décomposition laissant échapper des liquides visqueux que chacun imagine nauséabonds font partie du musée des horreurs de Bones.

A coup sûr, certains observateurs sortiront les cartes "esthétique tapageuse", "violence gratuite" et "fascination morbide" pour mettre en garde contre la série. Indéniablement, la série n'hésite pas à montrer des images pouvant choquer certains téléspectateurs, quitte à verser dans le gore.

Mais c'est sans compter des scénaristes diaboliques qui, à coup d'humour noir et de dialogues ironiques, dynamitent tout malaise ! A l'image de Bones, capable d'adopter automatiquement un regard scientifique et distant, le téléspectateur a beau être collé à son écran, nez à nez avec un cadavre putréfié, il n'a pas besoin de pince à linge pour éviter la nausée...

Alliage de la modernité et du classicisme, Bones est un vrai paradoxe : les images sont impressionnantes et pourtant la série se refuse à tomber dans le spectaculaire gratuit. Bones n'est pas lente, elle prend son temps, permettant aux personnages et aux dialogues de gagner en consistance et en profondeur. Au-delà des enquêtes policières, le véritable enjeu de la série est son exploration des personnages, de l'humain.

Autopsie des audiences

Avec près de 9 millions de téléspectateurs de moyenne, Bones a réussi sa première saison. C'est peu diront certains, mais la série est diffusée sur la Fox, dont l'audience moyenne est plus basse que sur CBS ou ABC. Seuls Jack Bauer (24), Gregory House (Dr House) et les apprentis chanteurs d'American Idol réussissent des scores comparables aux grands networks.

Concernant la seconde saison, seuls 11 épisodes ont été diffusées pour le moment. La moyenne des téléspectateurs est un peu plus basse que la saison passée (juste un peu plus de 8 millions d'accros). Mais Bones s'accroche : cette série est une vraie battante ! D'ailleurs les audiences des deux derniers épisodes montrent une très nette progression...

Bones revient sur la Fox le 31 janvier et arrive sur M6 le 19 janvier !

Thomas Destouches

Infos, coups de coeur, fun : rendez-vous sur le blog de la Rédac !

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • NEO5000

    Vue, pas terrible, longue, ennuyeuse, incohérente ... le seul avantage de cette série est de nous prouver une fois de plus que Les Experts : Las Vegas demeurent inimitables.

  • sandana

    Et bien , cette série, elle me plaît.
    Les acteurs sont sympas (surtout David...) : du sérieux, un peu d'humour, de l'ambiguité, du répondant.
    Tout ne va pas à fond et ça change du "cadavre, autopsie, enquête" maintenant, c'est "ossements, autopsie, enquête". De toutes façons, c'est le thème des séries du moment.
    Par contre, bien que notre Angel de Buffy est un peu grossi, ses cravates sont plutôt moches et toujours trop courtes !
    Bref un détail...

  • belgariade

    Complétement d'accord pour les cravates, je n'ai vu que ça au fil des 3 épisodes, elles sont toutes plus moches les unes que les autres.
    Sinon dans l'ensemble la série est pas trop mal sans être super géniale,peut être avec les autres épisodes...
    De plus il parait qu'elle a fait autant d'audience que Prison Break donc a suivre!!!

  • yol1

    pas vu j'etais pas chez moi!

  • greddy


    Bien mais vraiment sans plus...Disons qu'on s'en passerait.
    Ils pourraient nous faire une suite à la série FREAKYLINKS ce serait largement plus judicieux.

    Imports et homologations de Nissan Skyline. :jap:

Nouveaux épisodes
This Is Us
Saison 5 - Forty - Part 1

mardi 27 oct.
00:00 sur NBC (U.S.A.)
Teaser de l'épisode

Nouvelle série
neXt
Saison 1 - File #3

mardi 27 oct.
00:00 sur FOX (U.S.A.)

Episodes inédits demain à la TV
Nouvelles séries venant de commencer
The Undoing
  3,2

Drame
Bande-annonce

Barbares
  3,6

Drame
Bande-annonce

Le jeu de la dame
  4,2

Drame
Bande-annonce

Nouvelles séries en ce moment à la TV
Dernières news Séries
Ici tout commence (TF1) : on a vu les premiers épisodes du spin-off de Demain nous appartient
Tweet  
 
Les séries à voir du 26 octobre au 1er novembre : The Mandalorian, La Flamme, Fear The Walking Dead...
Tweet  
 
The Haunting of Bly Manor sur Netflix : 10 références à Hill House que vous avez peut-être manquées
Tweet  
 
Derby Girl sur France TV Slash : les comédiennes maîtrisent-elles l'art du roller-derby ?
Tweet  
 
Quiz sur SALTO : que vaut l'étonnante série sur la tricherie à Qui veut gagner des millions ?
Tweet  
 
Voir toutes les news Séries
Meilleures Séries US
Game of Thrones
  4,7

De D.B. Weiss, David Benioff
Avec Kit Harington, Emilia Clarke
Drame
Bande-annonce

Breaking Bad
  4,6

De Vince Gilligan
Avec Bryan Cranston, Aaron Paul
Drame
Bande-annonce

Chernobyl
  4,6

De Craig Mazin
Avec Jared Harris, Stellan Skarsgård
Drame
Bande-annonce

Notre planète
  4,6

Avec David Attenborough, Salma Hayek
Documentaire
Bande-annonce

Stranger Things
  4,5

De Matt Duffer, Ross Duffer
Avec Millie Bobby Brown, Finn Wolfhard
Drame
Bande-annonce

Meilleures séries US