Saga "X-Files a 20 ans" : tout sur la série culte ! [DOSSIER]
mercredi 9 octobre 2013 - 00h30

Pour fêter les 20 ans de "X-Files", AlloCiné vous propose de plonger en profondeur aux frontières du réel. Comment tout a commencé ? Quels sont les meilleurs guests et les meilleurs épisodes ? Quid de la théorie du complot et de la tension sexuelle entre les héros ? Que sont devenus les acteurs principaux depuis ? Tout est là... Dossier réalisé par La Rédaction

Précédente Suivante
5 / 8

Si l'on a tant aimé X-Files et si l'on aime encore la revoir, ce n'est pas nécessairement pour ses épisodes mythologiques, qui ont connu des hauts et des bas et qui ne se revoient pas tous avec le même plaisir lorsque l'on connaît l'aboutissement de toutes ces années d'enquêtes et de rebondissements, mais avant tout pour ses épisodes "loners". Indépendants de la grande histoire, ils se divisent en trois catégories, ceux qui sont ratés et dispensables (ils sont finalement peu nombreux), ceux qui sont sympathiques mais plus ou moins marquants, et ceux qui sont originaux, étonnants, souvent brillants et tout bonnement inoubliables, des classiques instantannés. Voici notre sélection des 10 meilleurs, mais il y a en a évidemment beaucoup d'autres...

 

-----------

 

© 20th Century Fox Television

 

Faux frères siamois (Humbug)

Saison 2, épisode 20

Mulder et Scully assistent à un enterrement pas comme les autres. Le défunt, Jerald Glasburgh, était l'un des meilleurs illusionnistes américains mais, à cause de son allure physique, il ne se produisait que parmi des phénomènes de foires. L'homme souffrait en effet d'une maladie congénitale qui déssèche l'épiderme et ressemble à une peau en écailles. Jerald a été assassiné. L'arme du crime est d'origine inconnue...

 

DELIRANT.

Cet épisode a été le premier clairement tourné vers la comédie et le premier écrit par Dan Morgan, qui s'est ensuite spécialisé dans ce type d'histoires décalées et délirantes. Il traite du thème, réccurent dans la série, de la différence via le prisme du "freakshow" avec une grande ironie. La production a fait appel à deux anciens de Twin Peaks pour camper deux de ces "freaks" : Michael J. Anderson et Vincent Schiavelli.

 

Quelques scènes tournées ont finalement été coupées au montage, le réalisateur Kim Manners ne se sentant pas à l'aise sur celles-ci, estimant qu'elles allaient trop loin et dérivaient trop de ce qu'était la série. David Duchovny, lui, a déclaré quelques années plus tard que ce qu'il avait aimé dans ce script c'est qu'il donnait l'impression de vouloir "détruire le show". Cette audace a été récompensée : Humbug est systématiquement cité parmi les meilleurs épisodes de X-Files.

 

-----------

 

© 20th Century Fox Television

 

Le seigneur du magma (Jose Chung’s from Outer Space)

Saison 3, épisode 20

Scully profite de sa rencontre avec le fameux romancier Jose Chung pour donner sa version des faits d'une affaire d'enlèvements de deux adolescents et de deux Petits Gris par l'extra-terrestre Lord Kinbote...

 

HILARANT.

Rempli de références en tous genres, cet épisode signé Dan Morgan (son dernier aussi) est un travail d'orfèvre, dont aucun détail n'a été laissé au hasard. Le résultat est impressionnant mais aussi et avant tout extrêmement drôle.

 

La crainte de l'équipe de production était qu'il ridiculise la série en traitant certains de ses thèmes, surtout ceux liés à la mythologie, de façon moqueuse. Mais ce n'est pas ainsi qu'il a été reçu par le public. Il n'a rien ridiculisé. Il a seulement prouvé que les auteurs savaient prendre du recul sur leur travail, avec beaucoup d'auto-dérision.

 

La bande-annonce de l'épisode diffusée à l'époque :

----------

 

© 20th Century Fox Television

 

 

La meute (Home)

Saison 4, épisode 2

La découverte du cadavre d'un nouveau-né affligé d'épouvantables malformations mène Mulder et Scully dans une petite ville en Pennsylvanie où tous les habitants se considèrent comme une grande famille. Ils y font la connaissance du clan Peacock, issue d'une lignée complètement dégénérée à cause des années de consanguinité...

 

CHOQUANT.

Souvent comparé au travail de David Lynch, cet épisode des X-Files est probablement le plus dérangeant car il traire d'un thème tabou, qui plus est en prime-time à la télévision américaine : l'inceste. Les auteurs Glen Morgan et James Wong avaient pour objectif de surprendre et de choquer. Et ils ont réussi ! Un avertissement a précédé sa première diffusion (ce n'est arrivé que deux fois en neuf ans) et la FOX a refusé de le rediffuser par la suite.

 

En plus d'être une satire du rêve américain, Home traite de la maternité de la manière la plus sordide qui soit. C'est d'une histoire racontée par Charlie Chaplin dans son autobiographie qu'est née l'épisode. Lors d'un tournée avec une compagnie de théâtre, le comédien s'était retrouvé dans une maison d'accueil. Après le dîner, la famille qui s'occupait des lieux a tenu à lui présenter leur fils, un quadruple amputé vivant sous un lit ! On retrouve une scène équivalente dans l'épisode.

 

-----------

 

© 20th Century Fox Television

 

Prométhée post-moderne (Post-Modern Prometheus)

Saison 5, épisode 5

Dans les campagnes de l'Indiana, des fermes sont visitées par une créature proche de Frankenstein, que les habitants appellent le Grand Mutato. Après avoir été invité au Jerry Springer Show, Mulder est contacté par une téléspectatrice de la région, qui voudrait le voir enquêter sur son cas. Cette femme affirme avoir été visitée par la créature il y a dix-huit ans et être tombée enceinte de son fils quelques jours plus tard...

 

BRILLANT.

Esthétiquement et scénaristiquement, ce chef d'oeuvre en noir et blanc est sans doute la plus grande réussite de la série. Un classique. Pour preuve : il a reçu sept nominations dans diverses catégories aux Emmy Awards de 1998 et en a remporté un. Chris Carter, qui en est le scénariste et le réalisateur, s'est en large partie inspiré de la légende de Frankenstein, mais également d'Elephant Man et de... Cher !

 

A la base, après avoir écouté les chansons de la star pendant tout un été, il avait envie de la voir apparaître dans le show, dont il savait en plus qu'elle était fan. Mais pour des raisons d'emploi du temps, elle n'a pas pu y participer. Elle a toutefois accepté que plusieurs de ses chansons soient utilisées. Bien qu'elle ne soit pas présente physiquement, elle en est pourtant l'âme. Ses textes et sa voix ajoutent de l'émotion à un épisode qui n'en manquait déjà pas.

 

La danse de fin de Mulder et Scully :

-----------

 

© 20th Century Fox Television

 

Le Shérif a les dents longues (Bad Blood)

Saison 5, épisode 12

L'agent Fox Mulder doit répondre devant ses supérieurs de la mort brutale de Ronnie Strickland survenue quelques jours auparavant, dans une petite ville du Texas. Mulder affirme que cet homme était un vampire. D'après Scully, si la famille décide d'attaquer le FBI en justice, la peine pourrait s'élever à quelques 440 millions de dollars. Les deux enquêteurs se remémorent alors tous les détails de cette affaire...

 

MORDANT.

Ce qui rend cet épisode léger et amusant, c'est sa narration, laquelle prime au fond sur l'enquête en elle-même (d'ailleurs centrée sur des vampires, un thème peu exploité dans la série). Chacun leur tour, Murder et Scully la racontent de leur point de vue. Une idée qu'a eue Vince Gilligan en revoyant un épisode de la sitcom culte The Dick Van Dyke Show où les héros racontaient deux versions très différentes d'une même dispute.

 

Derrière cette idée, il y avait l'envie de confronter les deux agents à leurs paradoxes, en insistant sur certains dysfonctionnements dans leur routine, mais aussi en mettant en lumière plus que d'accoutumée la tension sexuelle qui les traverse. La façon dont chacun choisit de relater les événements lui permet de paraître plus attirant aux yeux de l'autre.

 

----------

 

© 20th Century Fox Television

 

Poursuite (Drive)

Saison 6, épisode 2

 

CAPTIVANT.

Sans cet épisode mythique de X-Files, Breaking Bad n'aurait peut-être jamais existé, en tout cas pas sous la forme telle qu'on la connaît ! C'est effectivement sur Poursuite que Vince Gilligan, le créateur de Walter White, et Bryan Cranston, son interprète, se sont rencontrés et liés d'amitié. Et c'est uniquement lorsque Gilligan a montré la prestation de Cranston dans cet épisode que la chaîne AMC et les producteurs ont accepté de lui donner le rôle du professeur de chimie dealer de drogues.

 

Au-delà de cette anecdote, la force de cet épisode réside en son concept à la Speed, un hommage appuyé (jusque dans les dialogues) et confirmé par le scénariste. Forcément super prenant et même assez émouvant.

 

La bande-annonce de l'épisode diffusée à l'époque :

----------

 

© 20th Century Fox Television

 

Triangle (Triangle)

Saison 6, épisode 3

Mulder se rend au Triangle des Bermudes lorsqu'il apprend que le Queen Anne, un luxueux navire anglais disparu pendant la seconde guerre, est réapparu au large de la mer des Sargasses. Mais, sur place, son bateau a coulé et des marins repêchent son corps inanimé. Après avoir repris ses esprits et des forces, Mulder découvre qu'il a voyagé dans le temps pour se retrouver à l'aube de la seconde guerre mondiale...

 

HISTORIQUE.

Inspiré par le film de Hitchcock Rope, cet épisode écrit et réalisé par Chris Carter est aussi l'un des plus chers de la série, dépassant les 2,5 millions de dollars de coût de production. Il a été tourné sur le paquebot Queen Mary pendant 11 jours et a pour particularité de suivre une construction théâtrale en quatre actes. Chacun d'entre eux correspond à une action en continue de 11 minutes. Ils n'ont toutefois pas été tournés en plan séquence pour des raisons techniques.

 

Pour compliquer la tâche déjà ardue, les deux derniers actes contiennent également des split-screen sophistiqués. Les acteurs ont avoué que le tournage avait été épuisant, de même que le montage a été long et complexe selon les dires de Louise Innes, la chargée de post-production. Chris Carter a truffé le récit de références, notamment au Magicien d'oz ou au film de Steven Spielberg de 1979, 1941. Un bijou à tous points de vue en somme !

 

---------

 

© 20th Century Fox Television

 

Lundi (Monday)

Saison 6, épisode 14

C'est lundi matin. Pour Mulder, la semaine commence très mal. Son matelas d'eau s'est crevé pendant la nuit ! Son appartement est inondé. Son radio-réveil ne fonctionne plus. Il est en retard pour sa réunion. L'agent arrive enfin au bureau. La réunion a déjà commencé. Mulder raconte sa mésaventure à Scully et file à la banque la plus proche. Tandis que le «malchanceux» fait la queue au guichet, un jeune marginal nommé Bernard pénètre dans la banque avec la ferme intention de réaliser le braquage du siècle...

 

INTERMINABLE.

Un Jour sans fin. Combien de séries ont repris ce principe le temps d'un épisode (voire carrément en concept comme Day Break) ? Beaucoup ! Mais X-Files était sans doute l'une des premières à oser et de l'aveu même de son auteur, Vince Gilligan, elle s'est plus inspirée d'un épisode de La Quatrième dimension que du film.

 

Elle s'en est en tout cas brillamment sortie en évitant les écueils habituels qui rendent en général l'entreprise extrêmement ennuyeuse pour le téléspectateur. Mettre la vie de Mulder directement en danger car il se fait tirer dessus est LA bonne idée qui injecte une tension énorme alors que l'on ne doute pourtant pas une seule seconde qu'il se sortira de cette affaire sain et sauf. Un épisode très ingénieux et tendu du caleçon.

 

---------

 

© 20th Century Fox Television

 

Peur Bleue (X-Cops)

Saison 7, épisode 12

A Los Angeles, le shérif-adjoint Keith Wetzel est filmé par l'équipe du programme télévisé C.O.P.S, lors d'une intervention dans le quartier de Willow Park, où un "monstre" semble rôder. De retour chez lui, Wetzel entend des bruits derrière sa maison et part se réfugier dans sa voiture avec l'équipe. Mais le véhicule est retourné par une force invisible. Venu enquêter, Mulder songe à un loup-garou...

 

PARODIQUE.

Dès son introduction musicale, cet épisode détonne visuellement en reprenant tous les codes de la célèbre émission américaine C.O.P.S., une institution qui fête cette année sa 26ème saison et qui a longtemps été un pilier de la chaîne FOX (justement diffuseur des X-Files), en y ajoutant évidemment une dimension fantastique. Le concept est ainsi exploité à son maximum.

 

Filmé caméra à l'épaule pour un rendu très VHS so 90s, il nous plonge dans une ambiance qui n'est pas sans rappeler celle du Projet Blair Witch, sorti un an plus tôt avec le retentissement médiatique que l'on connaît. Il faut toutefois noter que l'idée de ce spécial date de la saison 4. Vince Gilligan l'avait proposée à Chris Carter à l'époque, qui l'avait rejetée avant de finalement reconsidérer la question à un moment où la série était en perte de vitesse et avait besoin d'originalités de ce type pour surprendre le téléspectateur. On se demande par ailleurs si la série de MTV Death Valley ne s'est pas inspirée de cet épisode, bien des années plus tard...

 

Voici la fameuse intro ci-dessous, filmée elle aussi "à l'arrache" !

----------

 

© 20th Century Fox Television

 

Hollywood (Hollywood A.D.)

Saison 7, épisode 19

Lors d'une réunion dans les bureaux du FBI, Mulder, Scully et Skinner discutent d'une affaire : une bombe a explosé dans la crypte de l'église du cardinal O'Fallon, un homme pressenti pour devenir le premier pape américain. Un réalisateur de cinéma assiste à la réunion et prend des notes. Wayne Fetterman, un vieil ami de Skinner, est en effet en train de travailler sur un film traitant du FBI ; il veut juste quelques tuyaux pour son scénario...

 

ETONNANT.
Qui l'eut cru ? David Duchovny n'est pas qu'un bon acteur : il est aussi un scénariste ingénieux et un  réalisateur talentueux ! En effet, cet épisode sympathique et innovant, qui égratigne gentiment le système Hollywoodien, on le lui doit en intégralité. Il en a profité au passage pour filmer sa femme, Tea Leoni, qui joue son propre rôle. C'est elle qui est choisie pour incarner Scully dans le film adapté de ses aventures paranormales avec Mulder.

 

Deux scènes marquantes sont à relever : une où les héros conversent au téléphone, tandis que l'on découvre en split-screen qu'ils se prélassent chacun dans leurs bains respectifs... jusqu'à ce que Skinner les rejoigne; puis la séquence finale, chorégraphiée, où des zombies se mettent à danser ! Deux jours de tournage ont été nécessaires pour la mettre en oeuvre.


La bande-annonce de l'épisode diffusée à l'époque :

 

>>>> Découvrez les invités les plus marquants sur la page suivante >>>>

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

  • dvdmike452

    je me reconnais exactement dans le commentaire de yoann sardet (moi aussi je coupais la pub par exemple ! lol); j'ai 10000 souvenirs & anecdotes en rapport avec cette serie & j'aime me les remémorer sur les forums consacrés à la serie où je suis inscris (car la ferveur est toujours là, 11 ans apres son arret !!!!)

    vive X-files !

  • RG83

    X-Files... L'une des meilleures séries de tous les temps... A cause de laquelle j'ai la phobie des cafards (cf. : "La guerre des coprophages", saison 3)... Des multiples frissons, interrogations, suspicions, pistes et fausses pistes en 9 ans et deux films.
    Bref, je me répète mais : l'une des meilleures séries de tous les temps !!!!

  • BobWww

    Meilleur série de tout les temps !

    Mulder et Scully !!!

  • vendest

    Moi aussi comme Jean Maximme,je me cacher pour pouvoir regarder les épisodes avec mon grand frère.Que du bonheur cette série,une des meilleur série jamais faite qui aura marquer est aider le petit écran(Lost,Buffy,Fringe,ect),ah la la,THE NUMBER ONE des série pour moi(est après c'est Breaking Bad avec un certain Vince Gilligan).

    Après avoir regarder en cachette une demi saison,j'ai finalement eu gain de cause,le deal"si je ne faisait pas de cauchemar,je pourrait continuer l'aventure"....est oué....je suis un homme moi.

    Malgré tout beaucoup de frisson,mais aussi d'aventure est de paranoïa"ne faites confiance a personne",c'était devenue mon leitmotive,d’ailleurs tellement que ça ma marquer que chaque été je me refait l'intégral de la série(toujours aussi bon),oui bon il est vrais la dernière est la moins réussi...pour ne pas dire louper,snif,mais quand bien même,elle restera une de mes plus grandes série de tout les temps.A telle point que je scrute n'importe quel infos(je suis la)de la série,je rêve d'un 3é films plus accès sur la mythologie,est que je me procure a chaque fois divers choses de la série(le poster culte je l'ai déjà,figurine,magasine,mais aussi comics),bref I WANT TO BELIEVE.

  • zafkiel

    Meilleure série all-time, le coffret DVD des 9 saisons tourne en boucle chez moi depuis des années.

  • glz-92

    @yoann sardet : lors de la sortie du DVD, la toute première chose qui m'est venu à l'esprit c'est le gain de place et non la qualité du support.

  • Crillus

    Rho oui ! c'était géant X-Files, ce générique était juste magistral, je me rappelle qu'étant gamin c'était la première chose qui me faisait frissonner, je me rappellerai toujours de ces deux boules qui cassent pour en libérer du liquide et de cette phrase étrange que j'avais dite un jour : "Hé ! mais c'est le sida ?!". Pour moi c'est aussi une affiche devenue culte dans le bureau de Mulder, une soucoupe volante avec la phrase "I want to believe" marquée en dessous. Et encore une fois tellement de frissons !!

  • bedsouin

    Je me souviens avoir découvert "x-files" qui s'appelait en France "Aux frontières du réel" (pas mauvaise traduction, pour une fois), alors que j'allais embêter ma soeur qui était entrain de regarder le fameux épisodé "Tooms". Je me suis finalement assis à côté d'elle, immédiatement happé et fasciné par la série et par ces deux agents atypiques. Depuis ce jour, je n'ai plus jamais raté un épisode diffusé de la série, rediffusion ou pas. C'est tout simplement la série qui m'a le plus passionné et tenu en haleine sur une si longue durée. Dans un registre diamétralement opposé, seule "Friends" aura eu le même impact.

  • regimbald

    j'était le fan ultime dans mon entourage a l'époque, un grand merci a cette serie qui m'a donné le gout de m'intéresser aux Mystères et aux Secret de la Réalité de notre monde réel ! merci de m'avoir rendu conspirationiste, j'en suis tellement fier ! la Verité est au cœur des ténèbres qu'il faut avoir le courage d'explorer, et l'intelligence de comprendre et la noblesse d'esprit et le cœur vaillant ! au bout du tunnel froid et terrifiant, vous verrez une petite lumiere qui brille ! elle est là la Verité.

    - "je ne pretend pas que la réalité dépasse la fiction, pour la simple raison que je ne connais ni l'une, ni l'autre !"

    -signé Charles Fort, le 1er fox Mulder réel, 19eme siècle.

  • Calos74

    Je me souviens d'un épisode qui m'a particulièrement marqué. Mulder emprisonné par un champignon carnivore qui crée l'illusion d'une vie normale pour mieux le dévorer. Ou encore les hommes-écorces.

  • Chris46

    J'ai les 9 saisons en DVD . Je me la suit refaite entièrement récemment et elle passe toujour aussi bien . Elle viellit bien . J'espère un jour un 3ème film .

  • ZeBlackRider

    Je me rappellerai toujours lorsque j'ai vu le début de l'épisode Poursuite (Drive) en Irlande, celui-ci débute par une course poursuite filmée depuis un hélicoptère de la police, je croyais à un évènement en direct, jusqu'au générique bien connu ^_^ ce dossier m'a redonné envie de me plonger dans cette série mythique.

  • Fran?ois M.

    La série qui te fais flipper avec : une poupée rousse qui parle, un cul-de-jatte indien lépreux, des araignées microscopiques forestières, un mec qui s’appelle Toomes, un vétéran de la guerre du Golfe qui manie un corps astral, un culte sanguinaire qui agit au sein du milieu chirurgical d'une clinique...un scanner qui se transforme en four à micro-onde (brrrrrrrrrrrrrrr).

    La première saison avait une atmosphère Lovecraftienne très bien développée et qui sonnait fort juste (à tel point que les auteurs du jdr l'appel de Cthulhu ont surfé sur la vague en écrivant un supplément mythique intitulé Delta Green qui est quasiment devenu un jeu à part entière), de plus, avec Duchovny, on semblait avoir une continuité de son rôle de policier travlo qu'il tenait dans Twin Peaks et qui développait une ambiance qui allait grandement influencer X-files, mais plus on avançait dans la série, plus on accumulait les problèmes :

    L'épisode où Mulder & Skully sont dans un univers virtuel avec une herztas de Lara Croft qu'ils affrontent en tenues de combats dignes de starship troopers...franchement mauvais.

    L'épisode où on mélange X-Files et la série de télé-réalité : Cops.

    Un épisode qui mélangeait cannibalisme et comédie musicale...si ma mémoire est bonne.

    etc. ...

    Nul, nul, nul.

    Plus la série avançait et plus on était lassé de voir la vérité s'éloigner, on se sentait un peu mené en bateau (à chaque saison les héros ont un informateur qui se fait tuer) ça n'en finissait plus.

    Jusqu'aux saisons finales où : Mulder était sur la touche, on parlait moins de conspiration (11 septembre oblige ?) l'acteur qui joue le T-1000 était de trop et faisait presque tache, l'homme à la cigarette qui meurt jamais...enfin, si, en l’occurrence...mais il était mort tellement de fois que quand ça arrive enfin, ça en touchait une sans réveilleur l'autre. Un peu comme la romance entre Skully et Mulder, au début la midinette qui sommeille en chacun de nous l'espérait et à la fin, ça tombait tellement à plat qu'il valait mieux plutôt qu'ils fassent ceinture mutuellement et qu'ils se concentrent sur leur boulot.

    Un film "X-Files combattre le futur", qui aurait dû faire office de conclusion à la série et qui n'était au final qu'un épisode sur grand écran que tu ne peux que difficilement comprendre si tu n'as pas mâté tous les épisodes auparavant.

    Ce qui, à la fin, sauvait cette série, quasiment, c'était les épisodes parodiques voir auto-parodiques : "Le Shériff a les dents longues" l'épisode qui fait passer Skully pour une hystérique aux goûts douteux en matière d'homme et Mulder pour un beauf obsédé sexuel, juste énorme ! Même le mythe du vampire en prend pour son grade.

Nouveaux épisodes
The Walking Dead
Saison 11 - Infiltré

dimanche 26 sept.
00:00 sur AMC (U.S.A.)

Nouvelle série
Scenes from a Marriage
Saison 1 - The Vale of Tears

dimanche 26 sept.
00:00 sur HBO (U.S.A.)

Nouvelle série
BMF
Saison 1 - See It…Touch It...Obtain It

dimanche 26 sept.
00:00 sur Starz (U.S.A.)
Teaser de l'épisode

Episodes inédits demain à la TV
Nouvelles séries venant de commencer
Blue Period

Drame

Foundation
  3,5

Science fiction
Bande-annonce

Braqueurs: La série
  3,2

Drame
Bande-annonce

Nouvelles séries en ce moment à la TV
Dernières news Séries
Teen Wolf : une suite sous forme de film en préparation !
Tweet  
 
Plus belle la vie du lundi 27 septembre 2021 : résumé en avance de l'épisode 4376
Tweet  
 
Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 1022 du lundi 27 septembre 2021
Tweet  
 
Ici tout commence : ce qui vous attend dans l'épisode 236 du lundi 27 septembre 2021
Tweet  
 
New York Unité Spéciale : une date de diffusion française pour la série dérivée sur Stabler (Christopher Meloni)
Tweet  
 
Voir toutes les news Séries
Meilleures Séries US
Game of Thrones
  4,6

De D.B. Weiss, David Benioff
Avec Kit Harington, Emilia Clarke
Drame
Bande-annonce

Breaking Bad
  4,6

De Vince Gilligan
Avec Bryan Cranston, Aaron Paul
Drame
Bande-annonce

Notre planète
  4,6

Avec David Attenborough, Salma Hayek
Documentaire
Bande-annonce

Chernobyl
  4,6

De Craig Mazin
Avec Jared Harris, Stellan Skarsgård
Drame
Bande-annonce

Le jeu de la dame
  4,5

De Scott Frank, Allan Scott
Avec Anya Taylor-Joy
Drame
Bande-annonce

Meilleures séries US