Notez des films
Mon AlloCiné
    "Matrix revolutions" : rencontre avec l'équipe ! (Episode 2/3)
    6 nov. 2003 à 07:00

    Keanu Reeves, Laurence Fishburne, Carrie-Anne Moss, Jada Pinkett-Smith, Nona Gaye et le producteur Joel Silver : AlloCiné a rencontré à Los Angeles les membres de l'équipe de "Matrix revolutions".

    Los Angeles. Dimanche 19 octobre. Rencontre avec l'équipe de Matrix revolutions sur le plateau 22 des studios Warner Bros. Keanu Reeves (Neo), Laurence Fishburne (Morpheus), Carrie-Anne Moss (Trinity), Jada Pinkett Smith (Niobe), Nona Gaye (Zee) et le producteur Joel Silver : ils sont tous là. Impressionnante photo de famille. Manquent juste à l'appel Hugo Weaving (l'Agent Smith), sans doute "coincé" en Nouvelle-Zélande pour tourner quelques scènes complémentaires du Seigneur des anneaux : le retour du roi, et bien entendu les mystérieux frères Larry et Andy Wachowski, traditionnellement absent des rencontres avec la presse. Pour la dernière fois sans doute, l'équipe de la saga Matrix au (presque) grand complet répond aux questions de journalistes l'esprit encore chargé des images de Matrix revolutions, vu la veille dans l'enceinte du Stephen J. Ross Theater des studios. Pour la dernière fois, ils reviennent sur la révolution Matrix et la saga-événement. Pour la dernière fois, Neo, Morpheus, Trinity & Cie se connectent à la Matrice. Morceaux choisis...




    Des questions... et des réponses ?
    Keanu Reeves : Je ne sais pas si Matrix revolutions avait pour but de répondre à toutes les questions. Bien sûr, vous aurez certaines réponses mais également certaines questions. C'est un film à propos de la vie et de son cycle : il n'y a pas de réelle conclusion à l'histoire.

    http://www.allocine.fr/film/galerie.html?cfilm=28546&rc=15 Joel Silver : Si vous jouez au jeu vidéo Enter the Matrix, vous allez plus au fond des choses : vous voyez ce qui arrive à l'Oracle par exemple, et pourquoi elle a dû changer d'apparence (une modification de scénario apportée après la disparition de Gloria Foster, NDLR). Et après le DVD de Matrix revolutions au printemps, nous souhaitons sortir à l'automne 2004 un coffret regroupant les trois films, dans lesquels les frères veulent réintroduire au sein de Matrix reloaded les scènes jusque-là réservées au jeu vidéo. On est également en train d'aborder l'idée d'un commentaire audio ou de quelque chose approchant, mais les deux frères n'aiment pas vraiment parler de leur film... Nous verrons. Mais en tout cas, toutes les questions que vous vous posez ont une réponse, quelque part au sein de l'univers Matrix. Peu de choses restent sans réponse...

    Révolution visuelle
    Keanu Reeves : J'ai été impressionné par la séquence du Siège, l'attaque de Zion par les machines. C'est une scène vraiment épique, spectaculaire et divertissante. Je me suis senti vraiment concerné par cette lutte pour la survie de l'humanité... C'est très beau. D'autant plus avec ce parallèle entre cette guerre et le voyage de Trinity et Neo vers le monde des machines. C'est un spectacle vraiment épique, mêlé de quelque chose d'intime et d'émouvant.

    http://www.allocine.fr/film/galerie.html?cfilm=28546&rc=15 Laurence Fishburne : Vous ne pouvez pas imaginer le résultat final. Vous devez faire confiance à l'équipe, et croire que ce sera super à l'écran ! (rires) Mais vous savez, le résultat est bien meilleur que tout ce que j'avais imaginé : j'avais des images en tête, mais les images à l'écran vont bien plus loin...

    Nona Gaye : Quand j'ai vu le résultat final et ce qu'avaient fait les deux frères, j'étais heureuse, reconnaissante et impressionnée par ce que je voyais. Notamment sur les scènes tournée devant un fond vert, car je devais sans cesse imaginer toutes ces choses... Et c'est comme si les frères avaient pris ce que j'avais en tête pour le projeter dans le film : vous voyez ces créatures menaçantes et horribles, c'est incroyable ! La scène du Siège de Zion est vraiment impressionnante.

    http://www.allocine.fr/film/galerie.html?cfilm=28546&rc=15 Les Wachowski Brothers
    Joel Silver : Je les ai rencontré quand ils étaient scénaristes, en 1994 à Chicago. Ils avaient écrit le scénario d'Assassins : nous avons tenté d'obtenir ce qu'ils souhaitaient voir à l'écran, mais le réalisateur et les stars du film n'étaient sans doute pas le meilleur choix pour ça. J'étais ennuyé par rapport à ça, car je n'ai pas pu assez influencer l'équipe pour aller dans le sens de leur vision... Puis ils sont revenus plus tard avec un autre scénario, et m'ont demandé de le lire et de les aider à le monter : c'était Matrix. Ils m'ont dit vouloir le réaliser. Auparavant, ils ont réalisé Bound, un film peu onéreux qui était une sorte d'audition pour eux, afin de prouver qu'ils pouvaient diriger un film. Faire Matrix est ainsi devenu possible.

    Laurence Fishburne : Ils sont vraiment uniques, dans le sens où je n'avais jamais travaillé avec des gens comme eux. Ils sont très timides, très introvertis, très secrets... Ils sont brillants avec un style visuel bien défini. Et ils prennent un malin plaisir à laisser les gens deviner et se poser des questions...

    http://www.allocine.fr/film/galerie.html?cfilm=28546&rc=15 Nona Gaye : Ce sont deux personnes très cérébrales. Ils sont constamment "penchés" dans leur tête. Quand vous les regardez, vous les voyez constamment en train de réfléchir à ce qui doit être fait, ce qui doit être amélioré... Ils travaillent très dur pour aboutir à la perfection. Je n'ai pas vraiment eu de relation très poussée avec eux, mais j'ai été plus proche de Andy que de Larry. Mais ça ne veut pas dire grand chose car une fois la scène finie, ils sont "partis"... (rires)

    Keanu Reeves : Les frères Wachowski ont une maîtrise technique des choses, de la mécanique et de la constitution de tous les éléments utilisés sur leurs films. Un réalisateur se contente d'habitude de choisir parmi les propositions des différents artistes engagés sur le film. Un choix de costume par exemple. Les frères sauront quant à eux de quoi le costume est fait ! Ils participent à la conception de tous les éléments, physiques ou virtuels, de leurs films. C'est ça qui leur permet d'être aussi précis.

    Joel Silver : Ce sont des perfectionnistes, qui souhaitent tout contrôler : ils travaillent sur chaque spot TV, chaque photo divulguée... Je ne pense pas qu'ils se sentent incompris. Ils veulent que les gens retirent de ce film ce dont ils ont besoin. Ils sont contents de laisser les gens dans ce mystère et cette "ignorance"... Et si on ne les aime pas pour ça, ils font avec ! Mais ils ne se sentent pas à l'aise pour parler eux-mêmes du film, donc ils me disent de quoi parler et comment en parler, et je le fais.

    http://www.allocine.fr/film/galerie.html?cfilm=28546&rc=15 Laurence Fishburne : Ils sont très sages de ne pas parler à la presse : c'est sage de maintenir ce côte privé et anonyme, pour réinjecter dans leurs films ce qu'ils voient et apprécient dans la vie quotidienne...

    Nona Gaye : Ce n'est pas qu'ils n'aiment pas la presse : leur travail est tellement important et sacré à leurs yeux et leur a demandé tellement d'énergie et de sacrifice qu'ils ne veulent peut-être pas s'exposer et répondre aux reproches ou aux critiques qu'on peut leur faire. Je ne sais pas si cela est vrai, mais c'est ma vision des choses. Je pense que je serais également comme ça si j'avais écrit trois films et passé dessus sept ans de ma vie, pour ensuite m'asseoir autour d'une table et tout expliquer.

    DERNIERE PARTIE DES INTERVIEWS A SUIVRE DEMAIN...



    Propos recueillis pas Yoann Sardet - Montages making-of : Nicolas Chazot




    -

    - - - - -

    - -


    COMMANDER VOS BILLETS POUR "MATRIX REVOLUTIONS"


    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top