Mon compte
    Saw 3D privé de salles… quatre ans après sa sortie
    Par Gauthier Jurgensen — 1 juin 2015 à 18:35

    Suite à une décision du Conseil d’Etat, le visa d’exploitation du film Saw 3D (septième de la saga) a été révoqué. Le film ne peut donc plus être projeté en salles de cinéma alors qu’il y a accompli et terminé sa carrière depuis longtemps.

    L’association de défense des valeurs judéo-chrétienne Promouvoir a été entendue une nouvelle fois par le Conseil d’Etat. Après avoir fait réévaluer la classification du diptyque de Lars Von Trier Nymphomaniac – la première partie passant d’une interdiction aux moins de 12 à moins de 16 ans, et la seconde de moins de 16 ans à moins de 18 ans – cet organisme a encore frappé, plus fort .

    C’est au film Saw 3D que ses militants s’en prennent aujourd’hui. Dernier volet de la saga emblématique du Torture Porn, Saw 3D était sorti en novembre 2010 assorti d’une interdiction aux moins de 16 ans avec, en complément, l’avertissement suivant : "Ce film comporte un grand nombre de scènes de torture particulièrement réalistes et d'une très grande brutalité, voire sauvagerie."

    Après avoir échoué en première instance devant le Tribunal Administratif, puis à nouveau en appel, l’association Promouvoir a été entendue en cassation par le Conseil d’Etat ce lundi 1er juin : "Le Conseil d’État a constaté que le film comportait de nombreuses scènes de très grande violence, filmées avec réalisme et montrant notamment des actes répétés de torture et de barbarie, susceptibles de heurter la sensibilité des mineurs".

    ==> Mad Max : d'abord classé X, sera-t-il finalement interdit aux moins de 12 ans ?

    Saw 3D Chapitre Final, qui a déjà été vu dans les salles de cinéma françaises par 573 085 spectateurs et qui n’est plus projeté en salles depuis début 2011, doit faire l’objet d’un nouvel examen par la Commission de Classification et la Ministre de la Culture, afin de se voir attribuer un nouveau visa d’exploitation. Si sa classification est revue à la hausse, il pourra obtenir une interdiction aux moins de 18 ans, tout comme Saw 3 (sans D) en 2006 et éviter la classification désuète, mais toujours en vigueur, "X Violence".

    Saw 3D Chapitre Final continuera d’être vendu en DVD et Blu-ray, vu sur les plateformes de téléchargement légales, ou visionné en VOD. Un sacré coup de promo pour un film dont la carrière en salles était de longue date accomplie !

    Vous aimez Saw ? Voici notre Top 5 des pièges de la saga !

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top