Notez des films
Mon AlloCiné
    The Fall of Men : Dragon Ball Z bientôt en live !
    Par Clément Cuyer — 11 juil. 2015 à 05:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Rencontre avec Yohan Faure et Vianney Griffon, deux passionnés qui apportent actuellement la touche finale à la fanfiction The Fall of Men, adaptation live du manga culte Dragon Ball Z.

    BlackSmokeFilms

    Ils se sont lancés dans une aventure folle : adapter en live, avec une tonalité sombre et réaliste, le culte Dragon Ball Z. Eux, ce sont Yohan Faure (réalisateur) et Vianney Griffon (directeur artistique, responsable effets spéciaux), deux passionnés qui apportent actuellement la touche finale à The Fall of Men, fanfiction dont ils ont présenté l'an dernier quelques minutes à la très populaire convention américaine Stan Lee's Comikaze. Alors qu'ils prévoient de dévoiler le produit fini à la rentrée, AlloCiné les a rencontrés.

    AlloCiné : Comment avez-vous découvert "Dragon Ball Z" ?

    Yohan Faure : J'ai découvert Dragon Ball Z à la télévision, au Club Dorothée. La série a bercé absolument toute mon enfance. Tous les matins, je me réveillais pour aller la regarder et quand ça a été annulé, c'est passé sur TMC, et je rentrais exprès le midi pour regarder ! J'ai accroché direct, j'ai adoré. Ce qui nous a plu, c'est que DBZ, c'est Star Wars en dessin animé. T'as un monde hyper vaste, des créatures hyper chelous, des méchants, des gentils, des gens qui ont des pouvoirs...

    Vianney Griffon : Il y a un mélange de cultures phénoménal. C'est un croisement de plein de choses différentes qui, bizarrement, vont bien ensemble, alors que sur le papier, à la base, ça aurait pu être absurde. Ca fonctionne bien dans le dessin animé. Mais pour en revenir à la question, j'ai découvert Dragon Ball Z plus tard. En fait, j'avais pas le droit à la télé quand j'étais petit, et surtout pas à ce dessin animé, que mes parents trouvaient trop violent. Du coup, j'ai découvert l'univers plus tard au collège, par un pote qui avait tous les mangas de Dragon Ball chez lui. Il m'en a prêté un, puis j'ai tout pris, j'ai tout dévoré. Et après, j'ai maté tous les dessins animés en les regardant sur TMC, j'ai tout rattrapé tout seul !

    BlackSmokeFilms

    AlloCiné : Comment vous êtes-vous rencontrés ?

    Y.F.  : On s'est rencontré à l'époque du lycée. Très vite, on est devenus potes car en gros, on était les deux nerds de cinéma. On était à fond sur Fight Club, c'était la bonne époque. Mais on était aussi sur plein d'autres films, on avait plein de points communs culturels. On a ensuite été en coloc, il y a cinq ou six ans.

    AlloCiné : L'idée de faire un film adapté de "Dragon Ball Z" est née à cette période ?

    V.G. : Complétement. J'étais en plein dans mes études de design, on était en coloc et on s'est tapé un délire en se rematant tous les DBZ. On a bloqué sur une scène en particulier : quand Cell commence à arriver et qu'on voit des plans de la ville avec tous les vêtements éparpillés partout. Il y avait plein de plans très western, avec juste le bruit du vent... Là, on s'est dit que ça déboiterait en film ! Y'a un côté très dark. C'est vraiment avec cette scène qu'on a commencé à se dire qu'il y avait vraiment un truc intéressant à faire. Et en matant tous les épisodes suivants, cette envie n'a cessé de croître, on voyait plein de choses à faire en film.

    BlackSmokeFilms

    AlloCiné : la genèse a visiblement été très longue et ardue...

    V.G. : On a commencé à monter un projet au fur et à mesure, qui a pris du temps. J'ai commencé à faire des storyboards, des dessins, Yohan faisait du montage et des bruitages sur mes dessins... On a fait un dossier et c'est là qu'est né le projet, il y a cinq, six ans. On a mis ça de côté, on cherchait une opportunité, de l'argent, et puis Yohan a fait un Kino Caen en mars 2013.

    Y.F. : Pour le Kino Caen, on avait trois jours pour écrire un scénario, tourner et monter un film : j'ai fait un test caméra d'après une partie des storyboards faits avec Vianney. Ca avait un peu de gueule, je lui ai montré et je lui ai demandé s'il n'y avait pas moyen qu'il se mette à After Effect, il avait déjà fait de la 3D... On a donc paufiné le truc, et on a mis ça sur le net en avril 2013. Et là, grosse surprise : une chaîne Youtube américaine a pris l'info en pensant que c'était un vrai truc hollywoodien ! On a eu 4,5 millions de vues sur cette vidéo, les gens pensaient que c'était un truc à gros budget ! Alors que non !

    V.G. : En plus, ça se voyait que c'était pas pro, ça faisait très amateur ! (rires)

    BlackSmokeFilms

    Y.F. : Mais, bon, ça nous a donné une grosse motivation. On s'est dit que ça plaisait aux gens, ou qu'au moins ça les intriguait. On s'est dit qu'il fallait continuer et développer une histoire dans le même monde, mais une version sérieuse de DBZ. Lui donner un cachet ciné qu'on aime. On a alors commencé à réflechir à une histoire et en un temps record, et on a préparé ce film.

    V.G. : Juin et juillet 2013, on a préparé le film. Mi-juillet 2013, la campagne Indiegogo se terminait et on avait 1100 euros sur les 12 000 demandés. Le 1er Aout 2013, on commençait un tournage d'une semaine.

    Y.F. : On a ensuite eu plein de soucis en post-prod par manque de prépa, de moyens, plein de choses... Six mois après, en février 2014, on a reshooté pendant 10 jours tout les fonds verts et plein d'autres choses qui nous manquaient. Plusieurs personnes nous ont aidés, car financièrement on avait pas de budget, les acteurs ont bossé gracieusement pour le projet. Notre directrice de prod a du gérer le budget d'un tournage sans budget ! (rires) On a rajouté de l'argent à nous... Et puis la réécriture nous a amené à faire un fight de 5 minutes, du DBZ quoi, alors qu'il devait faire entre 15 à 20 secondes à la base !

    V.G. : Et maintenant, on est en post-prod depuis à peu près deux ans ! On bosse sur le générique de fin, ça fait bizarre. On a l'impression que c'est terminé, alors que pas du tout. C'est la dernière ligne droite.

    BlackSmokeFilms

    AlloCiné : Votre version de "Dragon Ball Z" est très sombre et réaliste...

    V.G. : On voulait montrer à quoi ressemblerait DBZ si ça se passait réellement dans notre monde. On a essayé de jouer là-dessus, en faisant l'impasse sur certaines choses qui font trop cartoon et qui ne correspondraient pas à un univers réaliste, par exemple les cheveux de Trunk...

    Y.F. : On a choisi l'histoire de Trunk comme base pour raconter notre histoire à nous. C'est une fanfiction, on a récréé un scénario original en s'inspirant des personnages et de la situation. Ce qui est génial avec Trunk, c'est que quand il voyage dans le temps, il crée des mondes parallèles, donc on se situe dans un monde parallèle du dessin animé. On ne veut pas effacer le dessin animé, au contraire, on adore ça. On vit à côté du dessin animé, dans un monde différent. Et ce qui est vachement bien avec l'histoire de Trunk, c'est qu'il vit dans un monde désabusé, triste, en gros un monde ou il n'y a pas Sangoku. Et le fait qu'on ait pas Sangoku dans le film, dans l'histoire de Trunk, ça enlève la notion d'espoir. Et en enlevant ça, tu peux enlever la couleur de l'histoire, et ça va avec les cheveux, avec l'ambiance cartoon, comic...

    BlackSmokeFilms

    AlloCiné : Craignez-vous le bashing de fans mécontents ?

    V.G. : On a eu beaucoup de bons échos, mais on a aussi eu beaucoup de bashing, c'est vrai. C'est pas grave, c'est notre vision, on l'assume. Le manga est une chose, il est génial, avec des traits très colorés, c'est très dynamique, c'est extraordinaire. Après, nous, on fait un film, ça n'a rien à voir. En plus, un film réaliste. Si on avait voulu garder les cheveux violets, ce genre de choses, on serait partis sur un film d'animation ou alors un truc très déjanté genre Scott Pilgrim. Nous, ce n'est pas le cas, c'est plus dark...

    AlloCiné : Un dernier mot sur la présentation d'images du film aux Etats-Unis...

    Y.F. : On faisait un break, on était rentrés chez nous dans le Sud. Et là, on reçoit un mail qui nous dit : "On adore votre teaser, on vous veut au Comikaze !" On tape Comikaze, et on voit que c'est un événement organisé par Stan Lee, qui accueille 70 000 personnes en 3 jours. Grosse pression... On leur dit alors : "Merci, mais le film est pas du tout fini !" Et eux répondent : "On s'en fout, vous avez carte blanche !" On a donc décidé de finir les 6 premières minutes du film avec effets spéciaux pour les montrer là-bas ! On dort pas pendant des mois et en novembre dernier, on se retrouve avec une partie de l'équipe aux Etats-Unis !

    V.G. : On avait très peur de l'accueil, c'est un événement très très geek. Il y avait plein de mecs déguisés en Sangoku, en Trunk, on avait super peur ! On se disait qu'on allait se faire démonter, mais en fait ils ont adoré, on a discuté avec eux pendant 45 minutes, c'était super cool.

    Propos recueillis par Clément Cuyer

    Le teaser de "The Fall of Men" :

    The Fall of Men Teaser VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Norbert M.
      je suis pas d'accord ca va etre different et trunk c trunk on doit le respecter un point c tout ,,, trunk doit avoir sa chevelure c tout ,, ah mais mince ou on va la on est entrain de tout changer autant les marvel et ca alor la non ,,, je le regarderais pas et je suis furieux de voir ca meme si c'est mieux fait que la daube du DBZ evolution on doit RESPECTER l'histoire et les personnage et bien moi je suis sur que cela ne marchera pas et puis c'est parceque la sale etait pleine avec 500 poireaux que cela va marcher ,, moi je dit tant que rien n'est respecte alor je ne respecterai pas celui la et donc je n'irai pas le voir pfffffffffffff,,,,,,,,,,,,,meme si c'est bien fait avec des effet speciaux plein la poireaux je dit non non non ,,, que diriez vous si star wars etait completement en faisant un reeboot a votre avis c'est logique et bien les fans serait pas content ,,, bref moi c mon avis un point c tout , d'ailleur il y a du montage amateur qui est mieux life of hope sur youtube et la c'est respecter
    • Exiana
      Fan de DB depuis la première heure , j'ai haïs tous ceux qui ont participé au projet de DB Evolution .Maintenant , pour ce qu'il en est de ce trailer ... c'est juste pas possible . Même si c'est mieux réalisé que DB Evolution , ça ne respecte quasi pas les persos de l'univers DB .Bon après si on me dit que c'est seulement un pilote et que les acteurs seront plus fidèle ok ... je marche , car pas mal fait . A voir la suite ....
    • Kupper2
      Il se posait exactement la meme chose avec les personnages de comics. Surtout que dans DBZ, on a des proportions realistes (mais fis toi au manga, non a l'anime). Apres, il est evident que le gag de la bouche grande ouverte ne sera pas transposable (encore que ça passera sur une fois mais ça ne pourra pas etre un running gag comme dans le manga) mais ça reste de l'ordre du detail. A 95%, le manga l'est.
    • -NAIROLF-
      Pas besoins d'être dark ou réaliste, il suffit juste d'être respectueux envers le matériaux d'origine. Pour preuve: les films du MCU. Ces films ne sont pas parfaits, mais ils restes très respectueux des comics et apprécié du plus grand nombre. Les spectateurs sont prêt à accepter beaucoup d'éléments WTF si ils sont amenés intelligemment (je pense notamment aux gardiens de la galaxie).Pour DB, je pense qu'il serai assez facile de transformer chaque arc narratif en un film de 2H30/3H.
    • Doctor Nico
      Il faut être indulgent là dessus, c'est un fan film !
    • Doctor Nico
      Ce fan film prouve, enfin le trailer, que faire une version live de Dragon Ball, contrairement à ce que beaucoup disent, c'est possible ! Le pilote de la série live "Light of Hope" le prouve aussi ! Dragon Ball Evolution est donc totalement inexcusable. Une honte. J'espère que leur film cartonnera. :)
    • freddo-06
      Il est vrai que DB Evolution est une honte....Quand je vois ce que font ces fans avec si peu de moyens je dis bravo !!! ça prouve qu'avec un budget de blockbuster à 150 ou 200 Millions, tu peux faire un sacré film !!! Mais il faut effectivement faire quelque chose de beaucoup plus noir, moins coloré, à l'instar de ce qui a été fait sur the Dark Knight ou Man of Steel quitte à adapter un peu les personnages....En tous les cas il existe une vrai narration dans le manga qui peut faire une super matière pour quelques films...Et puis il y a un gros potentiel de publique...
    • Destal
      Les animes sont difficilement adaptables en film live, notamment à cause de l'humour et du graphisme typique totalement inhumain (les expressions du visage et compagnie). Pour DBZ, je dis pas que c'est impossible de faire un film dans le même ton, avec une recherche des dragon balls et compagnie. Mais graphiquement je vois mal comment bien rendre les personnages du manga, avec ces cheveux qui ne passeraient jamais. C'est là qu'on voit qu'un style de dessin peut être cool mais que le transposer dans notre réalité le fait devenir risible.
    • Sunofureku
      Très bien foutu. Avec un aussi petit budget. Agréablement surpris.
    • -NAIROLF-
      Bah de toute façon, tu prends n'importe quelles fan-fictions de DBZ (même celles avec des effets spéciaux cheap), elle sera toujours 100 fois meilleur que "DB évolution"!
    • Ezhirel
      Ah oui, c'est vrai que le rose bonbon, c'est pas ce qu'il y de plus viril ^^
    • Kusharuman
      Argh quand tu vois ce qu'ils arrivent a faire avec si peu tu te dis qu'avec un gros budget il y a moyen de faire du très lourd....au lieu de ça il y a eu DB Evolution quoi. Triste monde.
    • sandalphon
      je garde un très mauvais souvenir de Dragon Ball Evolution alors un DBZ live...méfiance..!quoiqu'il en soit, le projet "DBZ LIVE AND HOPE" n'est pas mal..! alors vu que c'est fait par 2 vrais fans de la licence, ca sera certainement mieux... wait & see
    • Adrien Monthioux
      Et bien dis donc il y a de plus en plus de fans qui font des court métrage ou des films en honneur à Dbz et c'est tans mieux ;) j'ai hâte
    • Suprasl
      Pour avoir ete present au Comikaze et avoir vu les 6 premieres minutes, je peux vous dire que ca dechire!Je peux meme vous dire que lors de leur panel, la salle etait pleine, alors qu'au meme moment il y avait un panel Game of Thrones avec l'actrice Brienne et l'acteur Theon, et ils ont quand meme fait salle pleine! A la fin de la projection les ricains ont fait une stand up ovation pendant 5min! J'ai vraiment hate de voir le film complet!!!
    • Life_is_hard
      Ils parlaient de la couleur très certainement. ^_-
    • Ezhirel
      Ils sont classes les cheveux de Trunks :'( C'est peut-être le seul perso de DBZ qui a des cheveux normaux d'ailleurs haha.
    • Kupper2
      Oui, le cadrage est degueulasse. Les FX font bien compte tenu de l'ambition mais quand t'as un mec specialisé dedans c'est tout de suite plus simple. Ce qui m'inquiete, c'est justement tout le reste, notamment le jeu des acteurs (en plus du cadrage façon docu-fiction mal adapté a l'univers, même adapté de façon plus réaliste).
    • Cuderoy
      Je préfère voir ce type de version que quelque chose fidèle au manga. L'idée d'adapter Cell est une bonne idée car cela peut rajouter une dimension de science-fiction dans l'univers d'Heroic Fantasy. Il n'y a que les mouvements de caméras qui m'inquiètent un peu mais bon, on verra.
    • Kupper2
      Les films Marvel ont au contraires prouvé que le public est pret a accepter meme le plus absurde (la fameuse suspension de la crédulité). Un Dragon Ball Z réaliste fera au contraire ressortir toutes les absurdités, incohérences du manga d'origine.Dragon Ball Z peut largement être adapté tel quel en film. Evidemment il faudra des retouches, comme toujours, pour une question de durée et de rythme, mais le matériau brute d'origine est tout a fait transposable, avec une saga donc les arc narratif ont un debut et une fin (en gros, les sayens, puis freezer, puis Cell, puis Boo).A partir du moment ou tu estimes que "le truc est trop absurdes donc il faut le rendre plus réaliste", c'est que l'oeuvre ne doit pas être adaptée. Qu'elle n'est pas transposable sur une autre medium.
    Voir les commentaires
    Back to Top