Mon compte
    Les 10 séries fantastiques qu'il faut avoir vues dans sa vie
    Par Léa Bodin, Jérémie Dunand & Jean-Maxime Renault — 29 juil. 2016 à 18:08

    Elles nous ont émerveillé, fait frissonner, elles nous ont parfois foutu carrément la trouille voire traumatisé, ces 10 séries fantastiques sont mythiques et immanquables ! Vous auriez tort de ne pas les laisser vous embarquer...

    Penny Dreadful (2014-2016)

    Showtime Networks Inc.
    De quoi ça parle ?

    Dans le Londres de l'époque Victorienne, Vanessa Ives, une jeune femme puissante aux pouvoirs hypnotiques, allie ses forces à celles d'Ethan, un garçon rebelle et violent aux allures de cowboy, et de Sir Malcolm, un vieil homme riche aux ressources inépuisables. Ensemble, ils combattent un ennemi inconnu, presque invisible, qui ne semble pas humain et qui massacre la population...

    Pourquoi il faut la (re)voir ?

    Envoûtante, sombre, torturée… Durant 3 saisons, Penny Dreadful, diffusée sur Showtime aux États-Unis et sur Netflix en France, est parvenue à élever le genre du fantastique, et le bestiaire qui va généralement avec, vers des sommets de beauté, de réalisme, et d'exigence rarement atteints en télévision. Même si la série ne s'est jamais imposée comme un énorme succès d'audience, elle a emballé la critique et ses fans assidus, notamment grâce aux prestations de son casting impeccable, Eva Green en tête (la "révélation" du show, impressionnante lors des séquences de possession ou d'exorcisme dont est victime son personnage, Vanessa Ives). Et nous a rappelé que, oui, Josh Hartnett est un bon acteur.

    En plus de son esthétique ultra travaillée, qui retranscrit l'époque victorienne comme si on y était, Penny Dreadful rend ses lettres de noblesse à Dorian Gray, Frankenstein, Dracula, ou encore Van Helsing, personnages cultes de la littérature gothique du 19ème siècle, pour un résultat loin des (médiocres) exemples récents que le cinéma nous a offert. Sans oublier de faire de ses héroïnes des figures d'un féminisme en avance sur son temps, qui se révoltent contre les hommes (Lily) ou refusent le joug des conventions ou de Satan lui-même (Vanessa). Arrêtée à temps pour certains, trop tôt pour d'autres, Penny Dreadful restera longtemps un exemple de ce que le petit écran a fait de mieux ces dernières années.

    Le saviez-vous ?

    Si les chaînes sont dans la plupart des cas responsables de l'arrêt des séries, en décidant de les annuler, le cas de Penny Dreadful est différent puisque c'est son créateur, John Logan (scénariste de Skyfall, Aviator, et Alien : Covenant), qui a décidé de mettre un terme à l'aventure, après 3 saisons et 27 épisodes, alors que Showtime envisageait au départ une saison 4. Tout simplement car il estimait que l'intrigue avait atteint sa logique conclusion.

    Laissez-vous embarquer dans l'univers gothique et inquiétant de Penny Dreadful :

    Penny Dreadful - saison 1 Bande-annonce VOST DVD / Blu-ray

     

    >>> Découvrez la semaine prochaine notre sélection des 10 séries ado qu'il faut avoir vues >>>

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Les 10 séries comiques qu'il faut avoir vues dans sa vie
    Commentaires
    • keyboardie
      Il manque ONCE UPON A TIMEet XFILES, pour moi, c'est de la SF, pas du fantastique.
    Voir les commentaires
    Back to Top