Mon compte
    Bienvenue à Marwen : Steve Carell touchant dans la bande-annonce du film de Zemeckis
    Par Mathilde Degorce — 21 juin 2018 à 11:45

    Découvrez la bande-annonce de "Bienvenue à Marwen", le nouveau film de Robert Zemeckis, dans lequel Steve Carell prête ses traits au touchant Mark Hogancamp.

    Trois ans après AlliésRobert Zemeckis revient sur grand écran avec Bienvenue à Marwen. Inspiré d'une histoire vraie, le film raconte le parcours de Mark Hogancamp. Traumatisé et amnésique depuis la violente agression dont il a été victime, Mark se réfugie dans le monde imaginaire qu'il s'est construit. A l'arrière de sa maison, il a recréé une réplique miniature d'un village, plongé en pleine Deuxième Guerre mondiale et peuplé de petites poupées représentant son entourage proche.

    Robert Zemeckis en négociations pour adapter Sacrées Sorcières de Roald Dahl

    Cette auto-thérapie permet ainsi à Mark de canaliser ses émotions, suite à son accident, et de revenir doucement vers une réalité trop longtemps oubliée. Cette incroyable histoire a déjà fait l'objet d'un documentaire en 2010, quelques années avant que s'en empare Zemeckis.

    Son envie remonte à 2013 : lorsqu'il projette de porter à l'écran cette histoire, c'est Leonardo DiCaprio qui est approché pour le rôle. Mais la pré-production est plus longue que prévue et Steve Carell hérite finalement du personnage de Hogancamp. L'occasion pour l'acteur de retrouver Leslie Mann, également au casting, treize ans après 40 ans toujours puceau

    Bienvenue à Marwen sortira dans nos salles le 2 janvier prochain. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Nicano
      Est-ce qu'il l'aura un jour son oscar, Steve Carell ? AU vu de son talent, il le mérite en tout cas. Apres, pour ce role ou pas, on verra.
    • W-Albert
      Dans la b.a à un moment une poupée danseuse (je sais pas comment le dire autrement) danse comme un personnage du jeu Les Sims (c'est mon impression) c'est furtif mais je serais pas étonné que Zemeckis ait volontairement fait ce clin d'œil.Quoi qu'il en soit, un film que j'attends avec impatience.
    • Sicyons
      La BA est magnifique. Je connais mal Steve Carrell, mais ce film pourrait bien confirmer ce qu'il m'inspire : un très bon acteur en manque de très grands rôles. Et ça fait du bien de voir que mes réalisateurs cultes de l'écurie Spielberg des 80's sont pour certains toujours aussi impressionnants en 2018. Si la carrière de Spielberg lui-même m'intéresse beaucoup moins depuis le milieu de années 2000, et si un Joe Dante ne donne plus beaucoup de ses nouvelles, Zemeckis ou Howard sont toujours dans la course. Et à bien y regarder, il n'y a pas beaucoup de réals pour prendre la relève.J'espère juste que le film ne sera pas trop calibré Oscars. Mais encore uen fois la BA laisse présager le meilleur.
    • amaug
      C'est bon de voir qu'il y a encore de la place à Hollywood pour des artistes comme Zemeckis et de tels films.
    • Pouri50
      tu as deux type de sponso ici, la sponso officielle (celle-ci donc) et la non officielle (mattraquage d'articles sur une courte période pour faire parler du film : Exemple Spiderman new generation en ce moment)J'imagine que commercialement, c'est plus facile pour eux de montrer sur le site, les deux type de sponso auprès de leurs clients.
    • L'Indien .
      Tout a fait d'accord , mes dernières larmes reviennent pour Forrest Gump .
    • L'Indien .
      Pourquoi AlloCiné se les casse a coller des Stickers sponsorisé sur certains articles ?Vu qu'on a de plus en plus l'impression que TOUT est sponsorisé .Censuré , comme d'hab ...
    • Lccf
      Tout ceci a l'air très touchant ( j'ai déjà les larmes qui commencent à monter à I will be okay ). Peut-être pas aussi bien que Forrest Gump au final, mais je me contenterais que ça s'en approche.Mais franchement, j'aurais très mal vu Di Caprio dans ce type de rôle, quel que soit son talent. On l'a rarement vu aussi vulnérable ( à part dans Gilbert Grape ).
    • David D.
      Beaucoup s'essayent a la poésie de la folie, mais j’avoue que là je suis plutôt séduit par cette histoire de métaphore virtuelle dans le jardin soutenue par le terme bien utilisé d' auto-thérapie.Bien sur, en plus c'est Zemeckis donc ....I m in!
    • Hunnam29
      Sympatoche. A suivre.
    Voir les commentaires
    Back to Top