Mon AlloCiné
    Take Two : si vous aimez Castle, vous aimerez (peut-être) la nouvelle série policière d'ABC avec Rachel Bilson
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 22 juin 2018 à 19:06

    La chaîne américaine ABC lançait hier soir "Take Two", sa série policière de l'été, portée par Rachel Bilson ("Newport Beach") et Eddie Cibrian. Un procedural par le créateur de "Castle", qui fait du Castle, et qui arrivera bientôt sur France 2.

    ABC/Craig Sjodin
    De quoi ça parle ?

    Après un pétage de plomb suite à une rupture et un passage en cure de désintoxication qui ont fait du mal à sa carrière, Sam Swift, l'ancienne star d'une série policière à succès, se voit proposer un rôle de détective privé dans un film qui pourrait enfin lui permettre de remonter la pente. Avec l'aide de son agent, elle se met alors à suivre dans ses enquêtes Eddie Valetik, un détective cynique et arrogant, afin de s'imprégner au maximum du rôle qui l'attend. Et si ce duo mal assorti à dans un premier temps bien du mal à faire équipe, Eddie doit rapidement se rendre à l'évidence : les talents d'actrice de Sam et ce qu'elle a appris au cours des 200 épisodes qu'elle a passé dans le peau d'un flic pourraient bien lui être utiles sur le terrain.

    Take Two, saison 1 (13 épisodes), tous les jeudis depuis le 21 juin sur ABC. Prochainement diffusée en France sur France 2.

    Ça ressemble à quoi ?
    Take Two : Enquêtes en duo - saison 1 Teaser VO

     

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Depuis la fin de Castle en 2016, qui s'est probablement arrêtée plus tôt qu'elle ne l'espérait, la chaîne américaine ABC semblait désespérément chercher sa nouvelle série policière à succès, capable de s'inscrire dans les traces tout en humour et en légéreté du duo formé par l'écrivain Richard Castle (Nathan Fillion) et l'inspecteur de police Kate Beckett (Stana Katic). Tous les espoirs semblaient même placés ce printemps dans Deception, sorte de Castle à la sauce David Copperfield (le magicien, pas le roman de Dickens), qui voyait un illusionniste de renom prêter main forte à la police et parvenait à étonner et à divertir malgré une formule vue et revue. Malheureusement la sauce n'a pas pris et Deception (qui aura pour titre Cameron Black : l'illusionniste lors de sa diffusion prochaine sur TF1) a été annulée après une petite saison. Plongeant ainsi à nouveau ABC dans une quête incessante de son nouveau cop show humoristique à succès ?

    Pas vraiment, puisque la chaîne avait déjà en réserve Take Two, dont le tournage a commencé en février dernier près de Vancouver. Une nouvelle série dont le créateur n'est autre que Andrew W. Marlowe qui, on vous le donne dans le mille, est aussi le papa de Castle. Le scénariste et producteur, qui s'est allié à son épouse Terri Edda Miller pour imaginer Take Two, n'a donc pas dû avoir trop de mal à reproduire la formule qui a fait les grandes heures de Castle. Mais le problème c'est qu'à force de trop vouloir reproduire ce qui a déjà été fait en mieux, Take Two tombe dans la pâle copie et n'apporte vraiment rien de neuf à un genre déjà bien usé jusqu'à la corde. En effet, hormis l'inversement des genres (la femme devient la star en recherche d'inspiration et l'homme devient le flic, ou plus précisément le détective privé), tout sonne très Castle dans Take Two : la même musique, les mêmes cas de la semaine pas très passionnants et un peu artificiels, la même tension sexuelle entre les deux héros, et le même secret pas très bien gardé du détective privé : il est fan de la série dans laquelle jouait Sam, sa nouvelle partenaire (rappelez-vous, dans Castle, Beckett était elle aussi fan en secret des romans de Castle).

    ABC/David Bukach

    Bref, Take Two sonne trop souvent comme un remake un peu cheap et peu inspiré de la précédente création de Marlowe pour s'imposer comme une bonne série. Et c'est bien dommage tant Rachel Bilson rayonne dans le rôle de Sam Swift, ex-star de la série policière Hot Suspect, qui tente de retrouver un semblant de carrière et se prépare à son prochain rôle en suivant le détective privé Eddie Valetik dans ses enquêtes. Bilson, qui retrouve ici un premier rôle dans une série trois ans après Hart of Dixie, fait preuve d'une énergie folle et d'un timing comique proche de la perfection, qui nous rappelle pourquoi on l'aimait tant dans Newport Beach et dans Dixie. Malheureusement, elle porte un peu à elle seule un navire qui semble dès le départ condamné à couler (créativement parlant en tout cas). Car l'alchimie entre la comédienne et son partenaire Eddie Cibrian (Sunset Beach, New York 911, Les Experts : Miami, Rosewood) n'est jamais vraiment très palpable (mais donnons-leur le bénéfice du doute, nous n'avons vu qu'un épisode sur 13), et on ne parle même pas des talents de comédien limités de Cibrian, dont l'intérêt dans le rôle de Valetik semble se résumer à sa plastique avantageuse (rassurez-vous, oui, vous aurez droit dans le premier épisode à une scène où il tombe la chemise).

    Mais là où ABC réussit quand même plus ou moins son pari c'est que, une fois que tout ça a été dit, Take Two reste tout de même un divertissement pas complètement déplaisant, qui parvient donc à remplir son objectif premier : divertir. Et les amateurs de séries policières fun et légères, dans la veine de Castle, de Monk, ou encore de Rizzoli & Isles, pourraient donc y trouver leur compte, s'ils ne sont pas trop exigeants. Car Take Two est finalement calibrée pour l'été et pourrait, qui sait, s'en sortir honnêtement dans une case horaire et une grille moins concurrentielles que durant la saison traditionnelle. Et la bonne nouvelle pour ceux qui auraient envie de jeter un oeil à ce nouveau procedural, ou pour les fans de Rachel Bilson, c'est qu'il arrivera bientôt sur France 2 puisque la chaîne française a participé au développement et au financement de la série, avec ABC et les Allemands de RTL/VOX.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top