Notez des films
Mon AlloCiné
    Coronavirus : 50 millions d'euros pour relancer les tournages en France
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 26 mai 2020 à 10:23
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après les feuilletons dont les tournages reprennent progressivement, les films français devraient enfin se relancer également. Le CNC a débloqué un fonds d’indemnisation qui devrait débloquer la majorité des tournages à l'arrêt depuis mars.

    Mars Distribution

    Comment reprendre les tournages sans pouvoir assurer les risques liés au Covid ? Cette question était au coeur de tous les échanges sur les blocages des tournages de films français. Un fonds public d'urgence a été acté ce lundi par le CNC (Centre National de la cinématographie), annonce Libération ce matin, et va permettre aux équipes de reprendre le chemin des plateaux et relancer les productions, toutes à l'arrêt depuis mi-mars, parfois à seulement quelques jours de la fin du tournage. Cela représentait 40 tournages, juste pour la ville de Paris. 

    Coronavirus et cinéma français : quels impacts sur les tournages et les sorties à venir ? 

    Cette aide permettra d'indemniser les risques liés au coronavirus, en l'absence d'un accord trouvé avec les compagnies d'assurances. Ce fonds, doté par l'Etat de 50 millions d'euros, entrera en vigueur dès le 1er juin. Cela signifie que les tournages pourront reprendre dès lundi prochain, et plus vraisemblabement cet été afin de mettre en place les nouvelles normes liées à la crise du covid. Précisons qu'il ne s'agira pas d'une prise en charge à 100% en cas de sinistre, mais un pourcentage, et elle sera plafonnée (1 million d'euros).

    Dans quelles conditions reprendront ces tournages ? Le port du masque devrait bel et bien être obligatoire, y compris pour les acteurs (à l'exception des moments où la caméra tourne). Certains films devront sans doute revoir certaines scènes (éviter les foules, le trop plein de figurants) comme l'a fait l'équipe des Tuche qui a annoncé avoir remanié son scénario en tenant compte de ces nouvelles consignes sanitaires.

    A Paris, où le tournage d'Adieu Monsieur Haffman, avec Daniel Auteuil, réalisé par Fred Cavayé (photo), reprendra dès le 1er juin (après avoir restauré les décors qui ont été vandalisés), la préfecture a imposé que les équipes de tournage d'excède pas 50 personnes, avec port du masque et gel. Comme l'indique Le Parisien, "les règles de distanciation devront être respectées. Des bâches seront installées pour fermer les rues au public. Un infirmier et un pompier seront embauchés. Et une société sera engagée pour veiller aux mesures sanitaires." Le tournage d'Eiffel avec Romain Duris et Emma MacKey devrait également reprendre bientôt, dans le VIIe arrondissement de Paris, vraisemblablement dans les mêmes conditions imposées par la préfecture de Paris.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Coronavirus et tournages : la Californie se prépare, Hollywood toujours dans le flou
    • Coronavirus et cinéma français : quels impacts sur les tournages et les sorties à venir ?
    • Coronavirus, séries, chaînes et plateformes : quels impacts sur les tournages, les diffusions et les nouveautés à venir ?
    Commentaires
    • Guigui 13
      L'état ne montre pas trop l'exemple (macron, edouard phillipe, castaner gestes barrières oubliées et diffusées) ou encore il y a quelques jours darmanin pour fêter la mairie de Tourcoing mais lui c'était plus caviar et champagne que pétard !!
    • Hunnam29
      C'est vrai que déconfinement ça a sonné comme libération totale pour beaucoup, alors qu'en vrai faut quand même toujours faire un minimum attention. Mais bon l'état a peut être merdouiller aussi en acceptant les regroupements de 10 personnes. C'est pour que les familles puissent se voir peut être, mais ça ouvre la porte à des bonnes soirées dans les apparts surtout ouais. Et puis ils ont un peu trop dit (à mon goût) que le masque c'était la solution parfaite (alors qu'au début ça ne servait à rien). Enfin au final la com' a faite que beaucoup se sont sentis libérés comme s'ils pouvaient tout refaire quasi normalement (si ce n'est pas aller au bar / resto). Après dans les zones vertes c'est peut être pas grave, on verra...
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Ah oui c'est très fort ceux-là, à ranger dans la même case que les précédents. Et j'en ai vu dans les transports en commun. On a un grand classique aussi c'est ceux qui le portent comme un collier sur les quais bondés. Ils ont pas compris qu'un masque se porte dès que tu entres en gare :-/
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Le problème c'est que c'est impossible de mettre en place des mesures seulement pour irresponsables on n'est obligés d'englober tout le monde. Mais je suis d'accord avec toi, c'est insupportable d'être toujours obligé de prendre pour les autres...
    • kingbee49
      A part ça ? Vont-ils faire des tests sur les tournages ? Avant, pendant, après ? Parce qu'il faut quand même aborder la fameuse question des scènes intimes (scène d'amour, bisous, papouilles...) ou alors on va voir une kyrielle de films ou tout le monde s'évite, ça va faire bizarre...
    • Clémentine C.
      Nos voisins, le soir du déconfinement, ont invité tous leurs amis et ont passé la soirée à fumer des pétards et à boire donc ouais... à mon avis on va pas comprendre ce qui nous arrive dans une semaine...
    • andiran23
      Après, c'est un peu injuste de généraliser à l'ensemble de la population, à mon avis la grande majorité fait gaffe, même si on n'a aucun moyen de jauger en réalité, mais c'est jamais assez, y'aura toujours un petit groupe d'égoïstes qui gonfle tout le monde en société, et ici, nous met en danger
    • meiyo
      Les imbéciles que je vois ce sont surtout ceux et celles, tous âges confondus, qui n'ont pas compris qu'un masque ne sert rien s'il ne recouvre les narines. ;)
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Absolument, puis quand on voit les rassemblements d'imbéciles à 400 dans un stade de foot, 5000 aux Invalides on finit par se dire qu'on le mérite ce retour au confinement...
    • andiran23
      On va voir dans les deux prochaines semaines si effectivement c'était une erreur et si on s'est trop relâchés. Perso, mon pessimisme me fait penser que c'est certain, que c'est dangereux, trop tôt, pas possible. En tout cas perso je change quasiment pas mes habitudes par rapport au confinement, ça me dérange pas trop, je préfère être prudent. Un problème sera aussi la question de l'intimité sur le tournage entre les acteurs, comment on fait si on n'est pas sûrs à 100 % ...
    • Pierre C.
      Oh oui, hélas.
    • Hunnam29
      Tout semble aller vers la reprise de toute façon début Juin. En espérant qu'il n'y ait pas un gros revers de médaille vers mi ou fin Juin.
    Voir les commentaires
    Back to Top