Mon compte
    Bande-annonce The Batman : Robert Pattinson sombre et brutal en Chevalier noir
    23 août 2020 à 08:55
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    L'évènement DC Fandome a permis à Matt Reeves de montrer une première bande-annonce de son long métrage très attendu "The Batman", porté par Robert Pattinson dans le rôle titre. Et un Gotham CIty sombre et crasseux.

    Robert Pattinson en Batman, ça donne quoi ? La réponse que tous les fans attendaient se trouve dans les premières images de The Batman montrées lors de l'événement Fandome organisé par Warner et DC. Si l'on y aperçoit Colin Farrell méconnaissable en Pingouin ("He's crazy" hurle-t-il) ou Zoë Kravitz en Catwoman -dans un costume différent de ceux des comics car elle n'est "pas encore Catwoman" selon Matt Reeves, l'accent est davantage mis sur l'intrigue générale. Et quelqu'un en veut à Batman.

    Le réalisateur Matt Reeves (La Planète des singes 2 et 3) nous avait promis un polar dans l'univers de Gotham et c'est très exactement ce qu'il va offrir aux spectateurs. Il y a un parfum de Batman Begins dans cette première bande-annonce avec une vision sombre et réaliste de Gotham City. Apparemment le Joker (ou ses premiers "disciples") existent déjà, sont-ce les mêmes que dans Joker de Todd Phillips ?

    Reeves a en tout cas précisé lors de son panel que son Batman se passait en "année 2" et que la future série sur la police de Gotham se déroulerait en "année 1" et explorera la naissance de la corruption au sein du service. La série est en cours d'écriture et le tournage est censé reprendre en septembre pour plusieurs mois (Reeves estime avoir tourné 23 à 30% du long métrage).

    L'indice sur qui est le méchant principal du film réside dans l'annonce de l'année de sortie du long métrage en fin de bande-annonce : un "?0?1" assez explicite pour nous laisser supposer que c'est bien l'Homme-mystère (joué par Paul Dano) qui est le méchant principal. Le film est donc pour l'instant daté au 29 septembre 2021 pour une sortir "en salles" nous précise-t-on en conclusion de trailer. Disney sera heureux de cette petite pique.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Madozam
      Chacun sa vision. Moi je vois complétement autre chose !!
    • Jackslater1994
      Oui on peut pas juger mais c’est le ressentit que j’ai en voyant cette bande annonce
    • Madozam
      on peut pas juger tant qu'on a pas vu le film !!
    • Jackslater1994
      Jaime le personnage mais la on dirait juste du réchauffer de ce qu’on a déjà vu .
    • Jackslater1994
      Avant mon pseudo c’était Jackslater1993 ( en référence effectivement au héros de Last Action Hero et à la date de sortie du film ) mais ils me l’on supprimé du coup j’en est fait un autre avec 1994 à la place de 1993. Sinon non c’est pas ma date de naissance . Je suis né dans les années 80.
    • CC30
      Je t'ai cru né en 1994 vu que la date figure dans ton pseudo... sachant que Last action hero, c'est 1993 ;-)
    • Madozam
      mais oui !! et c'est ce qui fait toute la beauté de ces films!! les films de Tim Burton sont différents de ceux de Christopher Nolan qui eux sont différents de la vision de Zack Snyder et maintenant celle de Matt Reeves!!! maintenant si t'es pas passionné par ce personnage, c'est tout-à-fait normal que tu critiques malheureusement!! c'est exactement comme les bandes dessinées, chacun a posé sa vision pour le personnage et l'histoire qui lui correspond le mieux!!
    • Madozam
      c'Est ca mec !! tu sais ca fait pas de mal de s'ouvrir à d'autres histoires différentes de ce qu'on a connu auparavant !! et juger sans savoir, je pense que c'est mal !!
    • Danny Wilde
      oui c'est fort possible
    • _silentbob_
      Je parles plus du personnage que des films. Il y a plus de respect que pour Spiderman.
    • TheBatman
      En soi, on s'en fiche de Snyder, ici, on parle d'influences inévitables. Il y aura forcément des comparaisons puisque de nombreux réals sont passés avant, et surtout, il est vrai que ce trailer ne donne pas l'impression que ce Batman sera innovant. C'est le film de Matt Reeves, peut-être, mais on sent nettement les influences. Tu peux continuer à nier ce fait mais ça n'en demeurera pas moins vrai. A première vue, le film ne dégage pas beaucoup de personnalité. Je suis assez d'accord avec ce constat que font certains.Qu'apporte-t-il de plus que ses prédécesseurs ? Le Batman détective, peut-être. Ok, c'est chouette mais esthétiquement, ça a l'air vu et revu.Si on avait eu un Batman Beyond par exemple, avec une esthétique cyberpunk à la Blade Runner, là y'aurait eu du renouveau, au moins sur le plan visuel.Alors à voir par la suite si ça se confirme, on aura peut-être une bonne surprise, qui sait ? Faut rappeler que le trailer a été réalisé avec seulement 25% des images du film.
    • James M.
      Bon vous vous rendez compte que vous essayez d'argumenter pour prouver qu'un film de matt reeves ressemble plus à un film de zack snyder qu'un as un film de matt reeves ?J'ai crois que j'ai suffisamment expliqué que l'imagerie snyderiene été superficielle et numérisé la scène au superman sauve une gamine pondent un fête des mort mexicaine et d'ailleurs biens représentatif de ce que j'avance avec son feu numérique le fossoyeur a déjà fait vidéo disant que le même les feu a l'air froid dans c'est film et il as raison.Dans la planète des singe encore une fois il y a l'effort de donner du naturel aux scène ce que je retrouve dans ce trailer pas forcément identiques parce que matt reeves cherche à ce réinventé contrairement à snyder qui fait la même choses depuis watchmen.Ensuite jai biens compris que tu parlé du bataffleck et ça fameuse scène de baston don apparemment vous vous êtes jamais remis il me semble même l'avoir précisé ça aussi. Mais cette scène de baston n'a riens avoir il s'agissait d'une scène fan service pompé sur le jeux vidéo ou en voyez un ben affleck de 200kl faire des cabrioles comme dans un jhon Who. Et qui narrativement n'apporter riens d'autre que de vouloir faire une scène cool alors qu'il c'etais fritter avec un demi dieux juste avant.Le séquence dans le trailer c'est pour montrer comment Batman neutralise rapidement un adversaire. De plus tu n'a même pas le contexte de la scène et il ne s'agit que d'une seul séquence tu n'a pas vue réellement comment ce Batman vas combattre dans le film. Je crois que tu compare les les deux scènes parce que dans le deux cas un moment Batman tabasse un mec au sol. Mais c'est la seul comparaison réel et ce n'est même pas filmé pareil ou dans le même contexte.Voila pour finir le the Batman de matt reeves sera un film de matt reeves et si vous pouviez arrêter d'essayer de faire passer snyder pour la quintessence du cinéma moderne ça serait gentil
    • Danny Wilde
      bah ça dépend de quel point de vue on se place, BvS n'était pas parfait, et dans Justice League, n'en parlons pas... chez Nolan, les 2 premiers j'aime bien, mais le 3ème pas du tout...
    • Hunnam29
      Perso le côté bestial ça me plait beaucoup. Batman, on le qualifie de super héros mais c'est pas pour autant un enfant de cœur. Il cogne, il broie, il a ses démons. C'est une approche que je trouve intéressante.
    • Hunnam29
      Clairement les Comics sont déjà des caricatures, ça c'est bien vrai. Après il y a des choses qui fonctionnent en BD, mais pas en cinéma. Tout le truc, c'est d'adapter. Il y a une tonne de films qui sont adaptés de Romans par exemple, parfois sans qu'on le sache, avec une certaine liberté sur des choix, parce qu'ils ne sont pas cinématographiques.Pour Glass je suis d'accord, pas du tout accroché à la résolution de ce que le réalisateur avait mis en place.Après perso il y a des adaptations de Comics que j'ai beaucoup aimé, et qui ont su pour moi mêler plusieurs aspects : Kick Ass (le 1, pas le 2), Kingsman (le 1, pas le 2), Watchmen, Sin City (le 1, pas le 2), Watchmen, The Crow, V pour Vendetta... Qui prouvent pour moi que c'est possible de trouver un juste milieu. Même si faut avouer que certaines des adaptations que je cite sont des copier coller bulle par bulle, que certaines sont peut être plus faciles que d'autres. Après je t'avoue qu'entre du sombre, et du familial comme MARVEL (ou Aquaman/Shazam chez DC), je signe direct pour du sombre. Ça me saoule tellement de voir des héros se battre tout en faisant des blagues pendant 2h que bon... Mais après parfois ça peut être tellement pompeux et forcé aussi, que c'est l'overdose. Résultat des courses, un film de super héros ne me réjouit plus du tout depuis plusieurs années. J'en attends plus grand chose.
    • TheBatman
      la colorimétrie, la brutalité ressemble plutot au dernier planète des singe de matt reeves La colorimétrie de La Planète des Singes était plutôt bleutée si je me souviens bien. Là on est sur des teintes dorées / jaunes. Teintes que l'on retrouve parfois chez Snyder (la conférence de Lex où Bruce et Clark se rencontrent par exemple, ou bien quand Superman va sauver une petite fille d'un immeuble en feu).De plus, pour faire de l'audiovisuel, je t'assure qu'il y a un filtre sur l'image de le trailer du Batman de Matt Reeves. C'est pas le rush de base que tu vois-là.En ce qui concerne la brutalité, je parle du Batman de Snyder. Regarde la scène dans BvS où il sauve Martha, c'était la première fois que l'on voyait un Batman aussi violent. Matt Reeves semble vouloir lui redonner un côté bestial, comme l'était celui de Snyder.Même s'il y avait beaucoup de scènes sur fond vert chez Snyder, ça reste un vrai photographe. Il sait très bien ce qu'il filme et comment le filmer pour le rendre iconique. Pour quiconque s'y connaît un peu en photo, s'il y a bien un truc qu'on peut pas critiquer chez Snyder, c'est la qualité de ses compositions. A tel point que certains disent qu'il devrait faire de la publicité plutôt que du cinéma. C'est pas anodin.Snyder maîtrise sa caméra, on aime ou on aime pas son style. Je comprends ceux qui disent que son cinéma est cliché, et que sa photo a des allures de publicité, mais on ne peut pas dire qu'il soit un branque avec une caméra en main.
    • TheBatman
      Ok, je comprends mieux ton point de vue. ;)Après les comics sont un peu clichés par excellence. Et dans le cas de DC, c'est souvent de l'homérisme pompeux ou du dark trop dark. C'est comme ça même dans les comics. C'est même pour ça que je les aime bien. Snyder est peut-être pompeux mais je trouve qu'il a bien su retranscrire le super-héroïsme iconique à la DC.Aussi, je pense que c'est compliqué de réaliser une adaptation de comics qui ne vire pas un peu dans la caricature ou le jusqu'au-boutisme. Si les films de super-héros ne le faisaient pas, ce serait juste des coquilles vides avec des mecs dotés de pouvoirs. Des films qui n'apporteraient rien d'intéressant visuellement ou scénaristiquement, comme le Push avec Chris Evans par exemple.Je préfère encore que les films de comics aillent au bout de leurs intentions, jusqu'à parfois, friser la surenchère, voire le ridicule.Ou alors, faut que le super-héroisme soit au contraire très subtil, comme dans Incassable.Mais je ne crois pas au juste milieu. Glass tentait cette approche du juste milieu entre le blockbuster et le film intimiste qu'était Incassable et de mon point de vue, Glass est plutôt médiocre (quelques bonnes idées visuellement néanmoins) alors que Incassable, je le considère comme un des meilleurs films de super-héros.Il faut garder en tête que tous ces films ne sont pas des adaptations de grands romans mais des adaptations de comics et qu'ils doivent être appréciés (ou ne pas l'être) en tant que tels.
    • Hunnam29
      Après son expérience sur Alien 3 je pense qu'il a compris ce que c'était les gros blockbuster avec un gros studio.Ceci dit, et à ma grande déception, il était près à se lancer dans World War Z 2.
    • Hunnam29
      Les deux sont vrais. Ne lis pas trop entre les lignes, je n'ai jamais dit donnez-nous de l'humour, je déteste ça aussi. Mais le BvS de Snyder par exemple, ça ne fonctionne pas. Les plans sombres de Batman face à Superman sous la pluie battante sont pompeux. D'autres pareil dans le film. On force des choses à tout prix d'un côté ou de l'autre, ils sont rares les films de super héros où on se dit que le dosage est bien fait. Soit tu as une BA avec que des punchlines humoristiques à la pelle, soit tu as des BA avec des mystérieuses écritures partout, avec une photographie on ne peut plus sombre, genre Batman dans l'ombre à regarder par terre qui dit I'm Vengeance !. Genre Superman qui est érigé en Dieu et qui est dans un champs de crâne.Ceci dit j'ai plus confiance en Matt Reeves qu'en la branche principale de DC Comics (qui est pour moi une vraie catastrophe artistique). Mais je ne me ferais pas non plus totalement happé par une BA qui vend du sombre à tout prix. Parce qu'on sait par expérience que derrière, le film ne suit pas forcément comme il faut. Après je ne demande qu'à ce que ce soit bien.
    • Flamme-010
      Les comics ont fait un sacré bond en avant pour se démarquer des origin story, avec Robin, Batgirl, Red Hood, Oracle, La Cour des hiboux, Flashpoint...Mais non...On en revient toujours au Batman solitaire, jeune, inexpérimenté, qui rencontre Catwoman et Gordon...Vu et revu.
    Voir les commentaires
    Back to Top