Notez des films
Mon AlloCiné
    Au fait... Quel est le tout premier film à avoir évoqué l'homosexualité ?
    Par OP (@Olivepal) — 19 sept. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le thème de l'homosexualité n'est pas exactement ce que l'on peut appeler une nouveauté au cinéma; loin s'en faut. Précisément, à quand remonte justement sa première évocation à l'écran ?

    Le thème de l'homosexualité au cinéma est très, très loin d'être une chose récente. Il est évoqué pour la première fois en 1919 dans un film allemand, Différent des autres, réalisé par Richard Oswald. Il met en scène la romance secrète entre un pianiste du nom de Paul Körner (Conrad Veidt) avec Kurt (Fritz Schulz), étudiant en musique. Quand leur histoire est découverte et qu'on les fait chanter, Paul se suicide...

    Lorsque les nazis arrivèrent au pouvoir, ils s'emparèrent des copies du film pour les détruire. Seule la moitié d'une copie a pu être sauvée, grâce à la découverte d'une bobine en Ukraine à la fin des années 1970. Le reste a été irrémédiablement perdu, hélas.

    Ce film fut conçu comme un argument contre les lois en vigueur en Allemagne, et notamment le paragraphe 175. Une référence à l'article 175 du code pénal allemand, qui criminalisait l'homosexualité entre hommes, de 1871 à... 1994. C'est au nom de ce paragraphe qu'environ 50 000 personnes ont été poursuivies et pour certaines envoyées dans les camps de concentration sous le Troisième Reich. Ce même paragraphe a également permis, avant 1933 et encore longtemps après la Seconde Guerre mondiale (dans la pratique, jusqu'aux années 1970), de poursuivre les homosexuels devant la justice et de les condamner parfois à des peines de prison.

    Ci-dessous, un extrait du film mutilé...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Plaza13
      ahhh l'équité.... faut pas trop en demander avec eux
    • The Rotisseur
      ... bien se passer, ne t'inquiète pas !
    • The Rotisseur
      Bin bof, ça m'a pris 15 secondes (plus 15 autres pour celui-ci). Fascinant, nan ?
    • Clémentine C.
      Mais... quel est l'intérêt de critiquer l'homosexualité ? Vous critiquez l'hétérosexualité aussi alors ?
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      Sympa l'ambiance dans les coms, l'article évoque juste une petite anecdote historique et tout le monde est en train de s'écharper. Calmos les gars tout va bien se passer !
    • Chancre
      Non, je ne désigne pas homosexualité refoulée comme une condition pour être homophobe. Relis bien et à aucun moment, je n'ai fait ce sophisme. Si j'avais dis: Quand tu vois homosexualité, ça te rappelle celle que tu refoules, j'aurais fait un sophisme stupide mais la phrase continue de façon interrogative et avec plusieurs possibilités.Comme tu as pointé mon erreur et bien, je pointe la tienne. Monter au front pour dénoncer des choses, je suis d'accord, j'approuve, mais attention de ne pas aller au front pour un faux combat. C'est le cas ici, à aucun moment je n'ai fait ce dont tu m'accuses. Je me suis juste moqué, fait un peu d'ironie. Demander à un homophobe s'il est homo refoulé c'est juste du bonheur, voir la personne se mettre en rogne, rougir et perdre ses mots (je me suis déjà pris une droite pour ça mais le jeu vaut largement le prix)Enfin comme pour toutes les communautés méprisées, les LGBT ne s’épanouiront que dans la banalisation de leur communauté.Comme un conclusion n'arrive jamais seule: binaire, non binaire (même hexadécimal), hétéros, homos, femmes, hommes, gérontophiles, fessophiles et j'en passe sont tous identiques, des humains, avant tout (c'est un peu bateau comme phrase, Céline Dion sort de ce corps). Alors, quand je me moque fait de l'ironie, ou fustige, qu'importe la couleur de peau, le genre, l'orientation sexuelle, la validité ou l'handicape c'est pour tous la même chose car aucun n'est différent.
    • ManBat
      Oui Popcorn a raison! INTERDIT !!!! Je dit bien interdit de critiquer l'homosexualité, ! Soit ont est 100% Pour, soit ont est fusill.. euh critiquer
    • Vroumvroum
      Je valide le reste du commentaire, mais l'accusation en homosexualité refoulée, en revanche, c'est pas top. L'homophobie tue encore aujourd'hui en France et ce genre de sophisme un peu stupide ne fait qu'envenimer un débat hélas plus complexe qu'un simple les homophobes sont des homosexuel.le.s refoulé.e.s.
    • ScaarAlexanderTrox
      Oulà, on vous sent bien impliqué, avec le dernier paragraphe.
    • FlecheDeFer ..
      Article intéressant, par contre au train où vont les choses, un jour les lecteurs d'Allociné verront un article sur l'histoire du cinéma intitulé, Au fait... Quel est le tout dernier film à avoir évoqué l'hétérosexualité ?
    • Popcorn
      C’est pas pire que la perte de temps à écrire ce genre de commentaire.
    • Chancre
      Impressionnant les gars. heureusement qu'il y a des gens comme vous pour s'attaquer au fond des problèmes. De vrais guerriers qui luttent contre l'injustice et dont la force est de sortir des banalités vide de sens. Avec plus de gens comme vous, montant au front mais de loin (très loin), n’hésitant pas à dire ce qui dérange alors qu'en fait ça ne dérange personne, on serait dans un monde qui évoluerait comme il évolue maintenant.....en fait, vous ne servez à rien, à part peut être répéter les inepties des autres. Bravo.Tueurnain, c'est un article sur l'histoire du cinéma Quand tu vois homosexualité, ça te rappelle celle que tu refoules, ou alors tous ces gars qui se mangent la pomme et ces filles qui se mangent le gazon ça te dégoute mais peut être qu'il te manque juste des pièces?
    • The Rotisseur
      La fascination des gens pour l'homosexualité en ce moment...
    • tueurnain
      Et encore moins avant qu'un SJW ne débarque...
    • steven
      Conrad Veidt, on ne parle jamais assez de cet acteur, très important dans l'histoire du cinéma.
    • -Nomade-
      ... Ça faisait surement beaucoup moins que ça qu'un commentaire réac n'avait pas fleuri sur ces pages...
    • tueurnain
      Ah, ça faisait bien 2 heures qu'on avait pas eu un article politiquement correct et bien pensant...
    Voir les commentaires
    Back to Top