Notez des films
Mon AlloCiné
    Boutchou : "Je voulais que tout le monde puisse s'identifier à cet enfant et à cette famille"
    Par Mégane Choquet — 23 sept. 2020 à 08:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Dans la comédie familiale Boutchou, une guerre entre grands-parents éclate pour l'amour du nouveau né. Le réalisateur Adrien Piquet-Gauthier nous raconte l'origine de son premier long-métrage, au cinéma ce 23 septembre.

    Paiva Films Orange Studio M6 Films Adama Centaure Umedia

    Nouvelle comédie familiale en cette rentrée, Boutchou est la première réalisation d'Adrien Piquet-Gauthier, un auteur habitué à écrire pour la télévision et les one man shows. Il s'agit d'"un aboutissement" pour lui, une manière de "mettre en image les idées qu'on a". Porté par un casting impliqué, Boutchou met en scène une famille décalée accueillant le premier petit-enfant de la famille. Paul (Lannick Gautry) et Virginie (Stéfi Celma) viennent d'avoir un petit garçon mais leur bonheur de jeunes parents est de courte durée lorsque leurs parents respectifs se lancent dans une lutte sans merci avec pièges et stratagèmes pour s'attirer les faveurs du nouveau né et s'autoproclamer les meilleurs grands-parents. L'intrigue a permis aux acteurs de s'amuser sur le tournage "très bon enfant".

    Paiva Films Orange Studio M6 Films Adama Centaure Umedia

    Inspiré par sa vie personnelle de papa, Adrien Piquet-Gauthier a écrit le scénario avec son ami et producteur Simon Istolainen mais aussi l'humoriste Kheiron. Adrien Piquet-Gauthier et Simon Istolainen se sont nourris de leurs expériences, le premier étant devenu papa, le second tonton, et ont réfléchi aux idées qu'ils pourraient tirer des similitudes de leurs relations familiales et ont couché leurs idées sur papier. Dès l'écriture, Adrien Piquet-Gauthier avait déjà les visages de certains de ses personnages : "J'avais déjà Gérard Darmon et Pascal Nzonzi en tête pour les rôles des grands-pères, et pour les grands-mères, les idées d'actrices sont venues naturellement au fur et à mesure de l'écriture du scénario. Et pour mon plus grand plaisir, Carole Bouquet et Clémentine Célarié ont accepté".

    Pourquoi Boutchou ?

    Tout au long du film, le nouveau né est appelé Boutchou. Une volonté du réalisateur qui adore le fait que le titre du long-métrage soit répété plusieurs fois. Mais il s'agit surtout pour Adrien Piquet-Gauthier de rendre l'histoire du film universelle et facilement abordable : "Je voulais que tout le monde puisse s'identifier à cet enfant et à cette famille. En ne nommant pas l'enfant précisément, n'importe qui pouvait apposer n'importe quel prénom et se retrouver facilement. A la base, je ne voulais même pas donner le sexe de l'enfant mais c'était beaucoup plus compliqué dans l'écriture des dialogues. On a donc dû se décider sur le sexe de l'enfant et on a choisi d'en faire un petit garçon". Cette petite pirouette scénaristique est propice à plusieurs gags et n'empêche pas les personnages d'être totalement conquis par le petit Boutchou, devenu l'enjeu d'une guerre entre des grands-parents déterminés et hilarants.

    Propos recueillis par Mégane Choquet le 18 septembre 2020.

    La bande-annonce du film Boutchou, au cinéma ce 23 septembre :

    Boutchou Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Dmitrram
      Volonté de rendre l'histoire universelle dans les milieux CSP+ parisiens.
    Voir les commentaires
    Back to Top