Notez des films
Mon AlloCiné
    Toy Story 4 : une plainte a été déposée contre le personnage de Duke Caboom
    Par Clément Cusseau — 25 sept. 2020 à 09:37
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Une plainte a été déposée contre le film "Toy Story 4", après que le fils du légendaire cascadeur Evel Knievel ait noté la ressemblance entre son père et le personnage Duke Caboom, incarné en version originale par Keanu Reeves.

    Pixar Animation Studios

    Si Toy Story fait aujourd’hui la une des actualités, ce n’est malheureusement pas pour annoncer la mise en chantier d’un cinquième volet, mais parce que le long métrage Pixar fait l’objet d’une plainte déposée pour contrefaçon d’identité. Le fils du légendaire cascadeur Evel Knievel (décédé en 2007) a en effet jugé que le personnage de Duke Caboom – apparu dans Toy Story 4 – a été grandement inspiré de son illustre père, rendu notamment célèbre pour ses exploits en moto.

    Déposée au tribunal de Las Vegas, la plainte stipule notamment que "les accusés ont utilisé à des fins commerciales l’image et la réputation d’Evel Knievel dans le film Toy Story 4 à travers le personnage de Duke Caboom, utilisé dans le marketing, la promotion, la publicité et les ventes du film, mais également, dans la fabrication, la distribution, le marketing, la publicité, la promotion et la vente de figurines estampillées Duke Caboom, sans l’approbation ou le consentement de l’entreprise K&K.".

    Incarné par Keanu Reeves en version originale, le jouet cascadeur a été sans l’ombre d’un doute l’un des meilleurs personnages de Toy Story 4, tant pour la flamboyance de ses cascades que son aspect de jouet abandonné (son propriétaire d’origine n’ayant jamais joué avec lui). Une somme de 75 000 dollars est demandée par la famille d’Evil Knievel, un montant raisonnable laissant entendre qu’un accord sera rapidement trouvé entre les deux partis, bien qu’il soit également exigé que la compagnie Disney/Pixar reconnaisse s’être inspirée du célèbre cascadeur pour la création du personnage.

    Toy Story 4
    Toy Story 4
    Sortie le 26 juin 2019 | 1h 40min
    De Josh Cooley
    Presse
    4,2
    Spectateurs
    4,3
    Streaming

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • The Rotisseur
      Les gens ont vraiment du temps à perdre... ou de l'argent à réclamer plutôt.
    • Bobby
      Okay merci !
    • negeil
      les cheveux longs et la barbe
    • Bobby
      Pourquoi tu l'appelles Jésus ?
    • Bacta142.
      Ok mais la thématique de Toy Story a quand même toujours été de porter une réflexion sur les jouets et ce qu'on en fait. Ca fait forcément écho à notre monde et malgré le caractère fantastique des jouets qui s'animent, ça reste toujours ancré dans une certaine réalité. Là c'est quoi le message concrètement? Si tu perds un jouet dans la nature, il va vivre sa vie dans son coin. Déjà ça va complètement à l'encontre de ce que racontait la saga précédemment, mais en plus c'est débile en faisant croire n'importe quoi à des enfants pour les rassurer. La vocation d'un jouet c'est d'être utilisé, pas de servir de déchet (alors que paradoxalement, un déchet remplace Woody dans le cœur de Bonnie). Et au-delà de Woody qui décide de tout quitter, y compris ses amis de toujours (m'est d'avis qu'il le regrettera), je pense au pauvre Andy, qui sans non plus vouloir récupérer son Woody pour jouer avec lui, se rendra compte que la gamine à qui il l'avait confié l'a perdu...
    • Bacta142.
      Emouvante sans doute, mais si c'est la fin de toute l'histoire je trouve ça triste quand même, et pas satisfaisant.
    • Blasi B
      les sensibilités de chacun sans doute...
    • Blasi B
      ou juste faire un peu parlé d'eux histoire d'avoir un peu de visibilité pour vendre leur jouet... surtout que c'est une ressortit d'un vieux jouet a ce que j'ai compris, donc pas sur qu'il risquais un quelconque procès ...
    • mekah
      Du coup, je pense que leur stratégie c'est peut-être d'attaquer pour éviter d'être eux-mêmes attaqués.
    • mekah
      N'importe quoi. Le type a pas de moustache et n'est même pas canadien. Et quand bien même les auteurs se seraient inspirés de lui pour créer leur personnage, depuis quand il faut payer des droits pour créer un personnage de jouet s'inspirant vaguement d'une personne ayant existé. Et puis, si le fils d'Evel Knievel obtenait gain de cause, ce serait la porte ouverte à tout et n'importe quoi. Tous les cascadeurs à moto portant une tenue ridicule pourraient tenter le coup aussi. Et puis Donald Trump pourrait porter plainte pour la ressemblance entre lui et M. Patate tant qu'à faire.
    • mekah
      Bizarre, moi c'est le 4 qui m'a ému aux larmes. Et franchement, c'est vraiment pas un truc qui m'arrive souvent devant un film. Surtout devant un dessin animé.
    • L'Otaku Sensei
      Tu as l'air de reprocher au 4ème film de ne pas être réaliste.....mais ça n'a pas de sens puisque jamais le but de la saga Toy Story n'a été d'être réaliste. Le but a toujours été de stimuler l'imaginaire des enfants (et même des adultes) et de nous faire philosopher sur la présence d'âme dans des objets inanimés. Je ne trouve pas ça choquant que Bonnie délaisse Woody car au final, ça donne encore plus d'importance au lien Andy/Woody, ça rend leur relation enfant/jouet d'autant plus unique. Si Woody avait été aussi heureux avec Bonnie qu'il l'a été avec Andy, ça serait un cycle qui se répèterait éternellement. Au contraire, là ça montre, et d'une que les enfants sont différents, et que les jouets considèrent avec un réel amour un enfant plus qu'un autre. Pour que Woody grandisse, il a besoin de casser ce lien avec Andy, qui le rend malheureux. Car en fait, il a cherché à retrouver Andy à travers Bonnie, c'est là le problème (j'imagine). Le but de TS n'est pas d'imiter la vie, mais de la sublimer en nous invitant à imaginer des choses, à simuler notre conscience.
    • Blasi B
      bah comme on en vois souvent pour shrek, toy story même etc.... j'aurais plus apprécier ça si ça avait été un genre de bonus sur disney+ par exemple que comme la vrai fin de la saga si tu préfère ... le 3 clôturais la relation andy/woodie magnifiquement bien, faire un 4, j'ai vraiment trouvé ça dommage... et pourtant j'était super confiant au début... mais j'ai pas pu m'empêcher d'être déçu...
    • Blasi B
      je viens de voir passer une pub sur FB de la compagnie evel knievel toys sur facebook qui m'annonce que la compagnie ressort en exclusivité et pour une courte durée le jouet dont on parle dans cette article.... mais c'est surement une coïncidence ...
    • Hunnam29
      C'est bien ça qui rendait la fin très émouvante et réussie pour ma part.
    • Olivier M
      Les motards cascadeurs sont légions aux USA. Pourquoi aurait-il servi de modèle plus qu'un autre ?
    • Bacta142.
      Mais cette amitié se termine par une séparation, ce qui est quand même difficile à accepter après toutes ces années..
    • Bacta142.
      Cette thématique du 4 a peut-être du sens vis à vis des jouets qui sont vivants dans cette saga, mais vis à vis du monde réel, ça n'a aucun sens. Un jouet, ça sert à jouer pour des enfants. Pas obligé que ce soit toujours le même, il peut être transmis de génération en génération, bien que les vieux jouets aujourd'hui sont généralement délaissés par les jeunes générations. C'est ce qui se passe d'ailleurs dans le 4: Bonnie délaisse finalement Woody. Il y a des solutions à ce problème de mise au placard: soit le jouet devient une pièce de collection comme dans le 2, soit il sert dans une crèche comme dans le 3. Mais s'il est abandonné, il ne sert plus à rien, n'a plus de vocation, est voué à disparaître. Donc si on croit que les jouets sont vivants, en effet ça pose pas de problème. Sauf que c'est pas le cas dans la vraie vie. Voilà pourquoi je trouve cette fin pas pertinente. En plus du fait que finalement, Andy, qui voulait que Woody l'accompagne, s'en est finalement séparé parce qu'une gamine le voulait, avant de s'en débarrasser. Pour moi ça gache quelque part la fin du 3 pour le personnage. Parce que si je trouvais celle-ci satisfaisante, je trouve celle du 4 beaucoup moins, bien qu'il ait retrouvé sa bergère.
    • David M
      Ah là là un nouveau procès inutile dans le seul but de se faire du pognon facile... GG au fils du cascadeur pour le coup qui finalement se sert de son père décédé pour extorquer de l’argent à DISNEY ; j'espère qu'il est fier de lui. :-(
    • Hunnam29
      Je l'ai ressenti exactement de la même façon. Ça faisait des années qu'on avait des aventures avec ces jouets via Andy. C'était souvent un jouet qui disparaissait et la mission était de rapatrier tout le monde à la maison pour ne pas qu'Andy soit triste. Mais... Qu'en est-il de cette relation qu'ils ont forgé entre eux à travers les années ? Si dans les premiers opus c'était trop tôt pour développer un film entièrement autour des jouets, pour le 4 c'était le timing parfait. L'arc narratif d'Andy étant fermé de la plus belle des manières, il fallait se concentrer sur les jouets et l'amitié développée entre eux. Pour avoir revu les 3 premiers récemment, je me dis quand même que pour moi ça en fait presque le plus beau de tous ce 4. D'avoir tenté un paris de faire parler et bouger des jouets en 1996, et en 2019 de pouvoir faire un film entièrement consacré à ces jouets, indépendamment d'Andy. Comme un aboutissement ultime.Mais bon, tout le monde ne peut pas ressentir tous les films de la même manière :)
    Voir les commentaires
    Back to Top