Notez des films
Mon AlloCiné
    Halloween : on vous raconte nos pires peurs du cinéma d'horreur en podcast
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 30 oct. 2020 à 08:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "Shining", "L'Exorciste", "Scream", "Ca - Il est revenu"... Quelles sont vos plus grosses peurs au cinéma et en séries ? La Rédac' AlloCiné vous raconte quelques unes de ses pires frousses, en podcast et dans l'article qui suit. Joyeux Halloween !

    D.R.

    Pourquoi aime-t-on frissonner devant des films et séries d’horreur ? Quelles sont nos plus grandes frousses au cinéma et devant la télé ? Pour Halloween, la Rédac AlloCiné se souvient de ses pires peurs côté ciné et séries d'horreur... 

    PODCAST -  De Shining à Scream en passant par Ca, on vous raconte nos pires peurs au cinéma pour Halloween

    En plus de ce podcast, la Rédac a également convoqué ses souvenirs autour de la question : quelle est votre plus grande trouille au cinéma et en séries ?

    Découvrez nos réponses ci-dessous :

    Ring (1997)

    Début des années 2000. Seul chez moi, lumière éteinte, je me lance dans un visionnage longtemps repoussé : le soi-disant terrifiant Ring signé Hideo Nakata. J'ai tremblé mais survécu devant Shining, je n'ai pas dormi mais survécu après L'Exorciste, je suis allé me balader dans les bois de nuit après avoir vu Blair Witch (pas la meilleure idée du monde, mais j'ai survécu) : ce n'est pas une histoire de VHS maudite qui va me traumatiser. Et puis Sadako sort du puits, démarche désarticulée, avant de se diriger vers l'écran et de s'en extirper pour attaquer le héros... et le spectateur. Moi en l'occurence. Je me souviens avoir reculé au maximum dans mon canapé. Je me souviens de mes poils littéralement hérissés sur mes avant-bras. Je me souviens de cet oeil chargé de haine. Je me souviens m'être senti pris au piège. Je me souviens d'une terreur ABSOLUE. Sur le ring de l'horreur, j'ai été mis (Sada)KO. Yoann Sardet

    Ring
    Ring
    Sortie le 19 mars 2001 | 1h 38min
    De Hideo Nakata
    Avec Nanako Matsushima, Miki Nakatani, Hiroyuki Sanada, Yuko Takeuchi, Hitomi Sato
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    3,4

    Ca, il est revenu (1990)

    Ma plus grosse trouille de film d’horreur n’a rien d’original mais elle a été très efficace : la scène où Grippe-Sou attaque Georgie depuis les égouts dans Ça, il est revenu. J’ai fait la grosse erreur de regarder ce téléfilm beaucoup trop jeune quand je piquais les VHS de mes parents et depuis j’ai une peur panique des clowns. Je ne l’ai jamais revu et je ne compte pas le revoir tellement Tim Curry était effrayant dans la peau de Grippe-Sou. La seule fois où je suis allée dans un cirque étant enfant, j’ai fait une crise de panique devant les clowns. Aujourd’hui, j’ai toujours peur des clowns même si j’ai relativisé depuis mais cette scène reste un vrai traumatisme et j’évite de m’approcher de trop près des égouts. Mégane Choquet

    Ça - Il est revenu
    Ça - Il est revenu
    Sortie le 16 octobre 1993 | 3h 12min
    De Tommy Lee Wallace
    Avec Tim Curry, Harry Anderson, Dennis Christopher, Richard Masur, Annette O'Toole
    Spectateurs
    3,4
    louer ou acheter

    L'Exorciste (1974)

    Régulièrement le soir, alors que j'étais censée être au lit, je me cachais ça et là dans les recoins du salon ou derrière le canapé pour jeter un œil à ce que mes parents regardaient à la télévision. Westerns mythiques, romances illicites : mes trouvailles ont toujours été magiques. Jusqu'à ce terrible soir....et cette fameuse petite fille d'abord angélique qui, peu à peu sous mes yeux, est devenue diabolique.

    Spasmes excessifs, voix tétanisante, obscénités perturbantes, carnations et lévitations inquiétantes... J'ai tenu tant bien que mal, dans un état d'attraction-répulsion caractérisé. Puis il y a eu LA scène de dévalement dans l'escalier telle une énorme araignée, LA tête à 360 degrés et LE vomi verdâtre... Je me souviens de l'électricité dans mon corps, du froid dans le coeur et de la terreur, la vraie. Le tout sans me faire remarquer ! Des années plus tard, j'ai accepté de refréquenter la petite Regan et de me pencher sur les qualités cinématographiques de ce chef d'œuvre indétrônable. Mais ça c'était bien après. Et le traumatisme de toute façon est resté. Laetitia Ratane

    L'Exorciste
    L'Exorciste
    Sortie le 11 septembre 1974 | 2h 01min
    De William Friedkin
    Avec Linda Blair, Ellen Burstyn, Max von Sydow, Jason Miller, Lee J. Cobb
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,9
    louer ou acheter

    Signes (2002)

    Ça n’est pas vraiment un film d’horreur à proprement parler. Moins que le Sixième Sens de ce même M. Night Shyamalan. Sauf que Signes est parvenu à me terrifier et me donner des frissons qui reviennent rien qu’en y pensant : lorsque Mel Gibson aperçoit une silhouette sur le toit de sa maison en pleine nuit, ou quand l’invasion extra-terrestre redoutée depuis l’apparition de mystérieux symboles géants dans les champs est filmée du point de vue des héros, qui n’entendent que des bruits de pas et voient les rais de lumière de leurs barricades de fortune s’obscurcir momentanément. Sans oublier cette séquence de found footage qui s’achève par l’irruption inattendue d’un alien, image qui m’a glacé le sang comme rarement. Peut-être que le fait d’habiter, à l’époque, à la campagne comme les personnages a joué. Peut-être est-ce aussi la mise en scène redoutable. Toujours est-il que je lui dois l’une de mes séances de ciné les plus flippantes. Maximilien Pierrette

    Signes
    Signes
    Sortie le 16 octobre 2002 | 1h 45min
    De M. Night Shyamalan
    Avec Mel Gibson, Joaquin Phoenix, Rory Culkin, Abigail Breslin, Cherry Jones
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,2
    louer ou acheter

    The Thing (1982)

    Je l’ai certes découvert sur le tard, alors que je terminais mon adolescence, mais la claque ressentie à la vision de ce chef-d’oeuvre de Carpenter m’a littéralement renvoyé à mes cauchemars d’enfance. Ambiance de fin du monde, huis clos angoissant, personnages virant à la parano, bande-son magnétique. Et surtout ces mutations monstrueusement écoeurantes rendues possibles par des effets spéciaux qui restent encore aujourd’hui inégalés.... Tous les ingrédients sont réunis pour faire de The Thing un must du film d’horreur des années 1980. A regarder sous la couette par une nuit glaciale, histoire de faire monter le trouillomètre à son maximum... Guillaume Martin

    The Thing
    The Thing
    Sortie le 3 novembre 1982 | 1h 48min
    De John Carpenter
    Avec Kurt Russell, T.K. Carter, Wilford Brimley, David Clennon, Keith David
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    4,2
    louer ou acheter

    Le Projet Blair Witch (1999)

    Avec un budget dérisoire de 60 000 dollars, Eduardo Sánchez et Daniel Myrick, deux amis cinéastes, réalisent un petit film qui deviendra un grand phénomène : Le Projet Blair Witch. Sorti en 1999, ce found footage, fait de façon quasi-artisanale, relate la disparition de trois étudiants dans la forêt de Burkittsville alors qu'ils filmaient un documentaire sur la sorcière de Blair.

    Véritable moment de terreur et d'authenticité - 70% des dialogues sont improvisés -, Le Projet Blair Witch n'a rien perdu de sa force et de son ingéniosité. Aujourd'hui, le long métrage fait toujours figure d'exception dans le paysage du cinéma de genre. Après une belle tournée des festivals, de Sundance à Cannes, le film a été porté par un accueil critique et commercial inattendu. Pas besoin de litres de sang et de jump scares pour créer l'effroi. Sánchez et Myrick choisissent, au contraire, de tout miser sur une menace invisible, laissant au public le choix de se faire sa propre interprétation (la sorcière est-elle réelle ou s'agit-il d'un crime organisé ?).

    Comment oublier ce climax dans la maison abandonnée, filmé avec deux caméras, deux points de vue, et ce plan final sur Mike (Michael C. Williams) face au mur ? Avec deux suites ratées - sorties en 2000 et 2016 -, il semble presque impossible de recréer la magie du premier film. Thomas Desroches

    Le Projet Blair Witch
    Le Projet Blair Witch
    Sortie le 28 juillet 1999 | 1h 18min
    De Daniel Myrick, Eduardo Sanchez
    Avec Heather Donahue, Michael C. Williams, Joshua Leonard, Patricia DeCou, Bob Griffith
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    3,0

    Hérédité (2018)

    Après la mort de sa mère avec qui elle entretenait une relation difficile, Annie Graham (Toni Collette) découvre de lourds secrets sur son héritage familial. Des secrets qui vont avoir des conséquences terribles sur ses enfants, sans qu'elle ne puisse rien faire pour y échapper... Premier long-métrage du nouveau prodige du film de genre Ari Aster (Midsommar), Hérédité n'est pas un film d'horreur classique qui tente de vous faire peur à grands renforts de jumpscares. Le film est un lent poison, une histoire de possession démoniaque qui se déroule à bas bruit, servie par une bande-son angoissante quasiment imperceptible et des séquences insoutenables qui vont vous hanter longtemps après le visionnage. Idem pour Toni Collette : l'actrice livre ici une prestation totale et démente, qui lui aurait valu toutes les récompenses. Julia Fernandez

    Hérédité
    Hérédité
    Sortie le 13 juin 2018 | 2h 06min
    De Ari Aster
    Avec Toni Collette, Gabriel Byrne, Alex Wolff, Milly Shapiro, Ann Dowd
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    3,2
    louer ou acheter

    It Follows (2015)

    It Follows possède un pitch des plus intrigants, qui d'emblée ne donne pas forcément envie : des jeunes de Détroit sont poursuivis par d'étranges (et dangereuses) personnes après un rapport sexuel... Pourtant, dès les premières secondes, on est happé. Très peu gore mais flippant à souhait, grâce à son atmosphère poisseuse et ses scènes d'épouvante bien vues, It Follows constitue une aubaine de terreur. Et un grand moment de cinéma. Si vous en avez assez des slashers et autres films de fantômes formatés, laissez-vous tenter par cette pépite horrifique signée David Robert Mitchell, qui renouvelle le genre avec brio. Laurent Schenck

    It Follows
    It Follows
    Sortie le 4 février 2015 | 1h 40min
    De David Robert Mitchell
    Avec Maika Monroe, Keir Gilchrist, Daniel Zovatto, Jake Weary, Linda Boston
    Presse
    4,4
    Spectateurs
    3,4
    louer ou acheter

    L'Orphelinat (2008)

    Entre film fantastique et drame familial, Juan Antonio Bayona réalise avec L'Orphelinat, un long-métrage aussi effrayant que bouleversant. On s'attend à un film de fantômes à l'ambiance gothique et on en ressort totalement bouleversé. Car au delà de l'horreur pure et dure, ce qui effraie le plus est peut-être que nos peurs les plus sombres se réalisent. Et avec ce film, le protégé de Guillermo del Toro mêle habilement nos peurs d'enfants (les grandes maisons vides, l'abandon...) et nos peurs d'adultes (la perte d'un être cher). L'atmosphère envoûtante, l'histoire, les flashs-backs entre passé et présent font de ce film une oeuvre poétique effrayante. (Mention spéciale à la scène du "1,2,3, soleil avec les fantômes des enfants). Laëtitia Forhan

    L'Orphelinat
    L'Orphelinat
    Sortie le 5 mars 2008 | 1h 46min
    De Juan Antonio Bayona
    Avec Belén Rueda, Fernando Cayo, Roger Príncep, Mabel Rivera, Geraldine Chaplin
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    3,7
    louer ou acheter

    Martyrs (2008)

    J’ai grandi fascinée par les films d’horreur, si bien qu’au fil des années, rares sont devenus ceux qui arrivaient à me faire véritablement peur. Mais à 17 ans j’ai découvert Martyrs de Pascal Laugier qui a relancé mon intérêt pour le genre. De son ambiance angoissante, au jeu bouleversant de Mylène Jampanoï et de Morjana Alaoui, en passant par son scénario aussi cruel que réaliste, absolument tout m’a glacée sur place. Que ce soit dans son récit ou dans sa réalisation générale, le long-métrage ne nous épargne à aucun moment, et il peut s’avérer très dur à regarder pour les moins habitués (à noter que le film a d'ailleurs failli être interdit aux moins de 18 ans). Au-delà de m’avoir réconciliée avec l'horreur, ce film m’a également permis de découvrir le cinéma de genre français. Terriblement efficace et malaisant ! Et mention toute particulière à Isabelle Chasse qui m’a donné des cauchemars dans le rôle de « la créature ». Manon Maroufi

    Martyrs
    Martyrs
    Sortie le 3 septembre 2008 | 1h 40min
    De Pascal Laugier
    Avec Mylène Jampanoï, Morjana Alaoui, Catherine Bégin, Patricia Tulasne, Robert Toupin
    Presse
    2,6
    Spectateurs
    3,1
    louer ou acheter

    Freddy - Les Griffes de la nuit (1985)

    1985. Alors que je n'ai pas du tout l'âge légal pour voir ce film dans une salle obscure (ou même ailleurs), le petit garçon que je suis alors s'aventure dans un cinéma pour découvrir Les Griffes de la nuit, l'histoire d'un tueur défiguré qui s'invite dans les rêves d'adolescents pour les tuer. A quoi m'attendais-je ? A de petites griffounettes ? A une ambiance nocturne vaguement flippante ? Erreur, car le moins que l'on puisse dire est que j'ai été secoué et effrayé comme jamais ! Ces "Griffes de la nuit", premier volet de la saga culte "Freddy", m'a en effet foutu une frousse pas possible et sans doute plaqué des images horrifiques à l'esprit pour le reste de mes jours. Si la suite des aventures du croque-mitaine griffu au chandail rayé s'avérera moins glauque, versant parfois dans le grand-guignol, ce premier opus signé Wes Craven me laisse le souvenir d'une ambiance malsaine au possible, avec des scènes parfois franchement terrorisantes, comme celle de la mort de Glen (Johnny Depp, oui, oui...), englouti dans un lit duquel jailliront ensuite des litres de sang... Terrifiant. Clément Cuyer

    Freddy - Chapitre 1 : Les Griffes de la Nuit
    Freddy - Chapitre 1 : Les Griffes de la Nuit
    Sortie le 6 mars 1985 | 1h 31min
    De Wes Craven
    Avec Robert Englund, Heather Langenkamp, Johnny Depp, John Saxon, Ronee Blakley
    Spectateurs
    3,6

    Les Contes de la crypte (1989 - 1996)

    Qui a grandi dans les années 90 se souvient très certainement être tombé par hasard, par erreur ou avec joie (rayer la mention inutile) sur Les Contes de la crypte ! Cette série horrifique passait souvent sur M6 à cette époque et faisait partie de ces petits plaisirs coupables qui donnaient l'impression de regarder un programme interdit lorsqu'on était ado ! La série adaptée de comic-books, qui a vu défiler de nombreux guests prestigieux devant et derrière la caméra, s'ouvrait irrémédiablement par son génial générique composé par Danny Elfman. Puis, on se laissait surprendre par l'intrigue du jour, et plus c'était gore, pervers, machiavélique, subversif, drôle (rayer la mention inutile, bis), plus on adorait ! Chacun a probablement son épisode culte et son souvenir horrifique. Le mien est probablement un épisode de la saison 2 avec Patricia Arquette, dans lequel elle jetait son dévolu sur... un épouvantail ! Sanglant et flippant à souhait... Mentions spéciales aux épisodes avec le ventriloque, ou encore Joe Pesci en faux jumeau. Si vous ne connaissez pas encore la série, frisson culte et kitsch garanti ! Brigitte Baronnet 

    Les Contes de la Crypte
    Les Contes de la Crypte
    Sortie le 10 juin 1989 | 28min
    Série : Les Contes de la Crypte
    Avec John Kassir, John Kassir, Kerry Fox, Ewan McGregor, James Frain
    Spectateurs
    3,3

    The Terror (2018)

    Comment vous convaincre de regarder cette pépite qu'est la première saison de la série The Terror ? Dans une tentative (pas désespérée !) de vous motiver et situer un peu les choses, on osera jusqu'à écrire qu'il s'agit d'un croisement absolument parfait entre le chef-d'oeuvre Master & Commander de Peter Weir, qui aurait rencontré par bonheur (ou malheur, tout est question de point de vue...) The Thing de Carpenter. C'est dire le puissant électrochoc ressenti à la découverte de cette première saison produite par Ridley Scott, qui prend comme point de départ un fait divers historiquement authentique et passionnant.

    En l'occurence l’expédition Franklin de 1845; expédition maritime et polaire britannique qui avait pour but de réussir la première traversée du passage du Nord-Ouest et l'exploration de l'Arctique. Cette mission s'est révélée être un désastre et une tragédie humaine, à laquelle la série apporte toute une dimension fantastique (horrifique même), surnaturelle et terrifiante, qui ne jure pas une seconde avec son approche historique. Visuellement somptueuse, elle est aussi portée par une formidable brochette de comédiens, d'où se dégage un extraordinaire trio de têtes d'affiche : le toujours sensationnel Jared Harris, Tobias Menzies, et Adam Nagaitis. Pour la petite anecdote, ce n'est qu'en 2016 que l'on a retrouvé, intact, plongée dans l'eau glacée à seulement 24m de profondeur, le navire de tête de l'expédition, le tristement célèbre HMS Terror... Olivier Pallaruelo

    The Terror
    The Terror
    Sortie le 26 mars 2018 | 58min
    Série : The Terror
    Avec Derek Mio, Kiki Sukezane, Cristina Rodlo, Shingo Usami, Naoko Mori
    Spectateurs
    4,1

    Ecoutez notre podcast Spotlight spécial Halloween : 

      • Spotify
      • Apple Podcasts
      • Deezer
      • Soundcloud

    > L'émission est préparée et présentée par Brigitte Baronnet (@BBaronnet). Les chroniqueurs de ce numéro sont Mégane Choquet, Clément Cuyer, Thomas Desroches, et Laetitia Ratane. Montage : Brigitte Baronnet. Mixage et habillage : Philippe Pouzièlgues.

    N'hésitez pas à partager, noter, commenter l'émission et suivre le fil de "Spotlight" sur les plateformes de podcasts.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • palatine chénat
      je pense la même chose
    • Berserk Gatsu
      Un jour je me suis forcé à mater le Blob, et j'ai pas été déçu, c'était vraiment ignoble.
    • Berserk Gatsu
      Mais au moins ça a une âme pas comme la m actuelle.
    • Guillaume B.
      Moments de peur:Jan de Bont qui annonce sa version de Hill house. Oups...Paul Anderson qui annonce faire Resident evil. Peur confirmée (et répétée ad nauseam durant la franchise, avec l'espoir déçu du comeback -raté- de razorback mulcahy)Hollywood qui annonce son remake de Ring par le réalisateur du Mexicain. Là, j'ai eu très très peur. Heureusement, ça s'est étonnamment bien passé.;)Sinon, j'adore l'ambiance de Alien (qu'on ne peut voir qu'une fois sans rien en savoir, ce qui n'est plus évident aujourd'hui), de l'exorciste, les couloirs labyrinthiques de Shining, la cave de Blair witch, l'acupuncture d'Audition, les vues sous marines de Jaws avec le thème de Williams, la confrontation finale barbare de la colline a des yeux version Aja, l'ambiance banjo de Délivrance, l'ambiance poisseuse de la campagne dans the strangers, la séance de test dans The thing, la scène TV avec Sadako de Ring,..
    • Leonzat
      Je suis d'accord avec Thomas, perso, Le projet Blair Witch, c'est le film que je me passe tous les ans le soir d'Halloween. Je déteste les films gores. On peut faire peur tout en suggérant et Le projet Blair Witch qui ne montre jamais rien mais joue sur nos peurs le fait admirablement.
    • palatine chénat
      c'est de la série b comme les vendredi 13
    • palatine chénat
      the thing de carpenter ?
    • Hunnam29
      Toujours pas non ! Mais ça ne saurait tarder, merci pour la piqure de rappel :)
    • Might Guy
      Ce n'est pas de l'horreur, mais j'aime beaucoup l'ambiance de son film suivant under the silver lake. Si tu ne l'as pas encore vu...
    • Hunnam29
      Vraiment très envie de revoir It Follows en ce moment. L'ambiance, la musique, la photographie, les images, la façon de gérer la partie horrifique... Ca m'avait vraiment plu.Sinon c'est un genre que je ne regarde plus tellement, surtout les gros films bien trash -16.
    • PENN-AR-BED (USER BLOCK)
      Et heureusement que nous n'avons pas les mêmes goûts horrifiques 😉 il y a suffisant de choix pour contenter tout le monde.
    • Anthony C.
      Les griffes de la nuit nanardesque 🤔Tu es sur qu on a vu le même film ?Et preferer le remake ? On doit pas avoir les mêmes goûts niveau cinéma d horreur.
    • PENN-AR-BED (USER BLOCK)
      J'avoue que CA, IL EST REVENU m'a provoqué quelques nuits blanches !Par contre j'ai bien rigolé devant l'absurdité de L'EXORCISTE, je me suis ennuyer devant SIGNES, tout comme LE PROJET BLAIR WITCH (je préfère le troisième opus) et HEREDITE est un pétard mouillé. LES GRIFFES DE LA NUIT j'ai trouvé ça nanardesque comme le reste de la franchise (je préfère le remake) mais L'ORPHELINAT est magnifique sans être horrifique.Le reste pas vu.
    Voir les commentaires
    Back to Top