Notez des films
Mon AlloCiné
    Disney+ : des avertissements pré-génériques ajoutés pour Les Aristochats, Peter Pan...
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 16 oct. 2020 à 11:19
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Disney s'apprête à inclure un avertissement pré-génériques avant certains classiques de son catalogue disponibles sur sa plateforme Disney+, en raison des stéréotypes et préjugés raciaux que ces oeuvres véhiculaient à l'époque de leurs conceptions.

    Walt Disney Pictures

    Brève séquence flashback. Souvenez-vous : en juin dernier, la chaîne HBO retirait de son catalogue le film Autant en emporte le vent, avant de le rendre à nouveau disponible, accompagné cette fois-ci de plusieurs vidéos évoquant la position controversée de l'oeuvre sur sa vision romancée et contestable de l'esclavage afro-américain. La démarche de la chaîne, et les questions qu'elle soulevait, avait enflammé les réseaux sociaux tout l'été : faut-il censurer, couper, recontextualiser certains films et séries, dont le propos ou le ton aujourd’hui peut déranger ou faire polémique ?

    Dans cette perspective, et selon les informations du site US TheWrap, la firme Disney vient de décider d'ajouter des avertissements pré-génériques concernant certains classiques de son catalogue de films, disponibles sur sa plateforme Disney+, en raison de "descriptions négatives de races et descriptions erronées des personnes ou des cultures"; le mort race n'ayant, il faut le rappeler, pas du tout le même sens aux Etats-Unis que chez nous. Aux Etats-Unis, la race, telle qu'elle est définie aujourd'hui par le Bureau du recensement des États-Unis, est une donnée correspondant à un concept d'identification selon lequel les résidents choisissent la race ou les races avec laquelle ou lesquelles ils s'identifient le mieux. Ainsi, depuis deux siècles, les résidents américains doivent déclarer leur "race" aux agents du recensement, en répondant à la question posée : êtes-vous "noir", "blanc", "amérindien", "asiatique", etc...

    Sont donc visés les films Peter Pan, Les Aristochats, Les Robinsons des mers du Sud, et Dumbo. Ces films s'ouvriront ainsi : '"ce programme inclut des descriptions ou des représentations négatives des personnes ou des cultures. Ces stéréptypes étaient déjà mauvais, et le sont toujours. Plutôt que de supprimer ce contenu, nous souhaitons reconnaître son impact blessant, apprendre de celui-ci, et susciter la discussion pour créer ensemble un futur plus inclusif. Disney est dévoué à créer des histoires avec des thèmes inspirants, qui reflètent la richesse de la diversité des expériences humaines à travers le monde. Pour en apprendre davantage sur la manière dont les histoires ont impacté la société, rendez-vous sur www.disney.com/StoriesMatter".

    Concernant Les Aristochats, la firme va plus loin, évoquant les stéréotypes racistes à l'égard de la communauté asiatique, en référence au personnage / chat Shon Gon : "le chat est dépeint comme une caricature des populations asiatiques, avec des traits stéréotypes exagérés, comme les yeux bridés et des dents en avant. Il chante avec une voix ayant un mauvais accent anglais, doublé par un acteur blanc, et joue du piano avec des baguettes chinoises. Ce portrait renforce les clichés et les stéréotypes du "perpétuel étranger", tandis que le film comporte des chansons moquant la langue et la culture chinoise, comme "Shanghai, Hong Kong, Egg Foo Young. Fortune cookie always wrong".

    Que pensez-vous de l'initiative de Disney ? Justifiée, excessive ?

    Pour rappel, nous avions justement consacré en juillet dernier un Podcast à cette vague de recontextualisation des oeuvres, pour le meilleur ou pour le pire, en compagnie de Jean-François Halin, scénariste, notamment de la trilogie OSS 117, et donc du prochain OSS 117 : Alerte rouge en Afrique Noire. Et Claire Diao, auteure du livre Double vague (éditions Au Diable Vauvert, 201), critique, distributrice de films panafricains et directrice de publication et cofondatrice d'Awotele.

    C'est à réécouter ici :

    A découvrir aussi
    Les meilleurs films et séries à voir sur Disney+
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Disney : l'offre streaming devient la priorité de la firme
    • Polémique, censure, pédagogie : faut-il recontextualiser les films et séries ? [PODCAST]
    Commentaires
    • Xavier N
      Je crois que tu serais bien heureux en dictature toi, hein ? Sérieux, je suis fan de ces films depuis petit, j'ai jamais été influencé ! Tu penses vraiment qu'en voyant Les Aristochats, les jeunes vont penser que les chinois jouent au piano avec des baguettes ? C'est pas des abrutis les jeunes (enfin j'espère, en 2020 peut-être que si apparemment ?).Vous voulez enfermer les gens dans des prisons de la pensée. Et tu sais quoi ? Au lieu de combattre le racisme, vous faites l'inverse : vous divisez les gens entre eux. Tout le monde en riait à l'époque, même les victimes ! Aujourd'hui on doit pleurer, plus de Coluche, plus d'Inconnus, tout est devenu mal !Les années 2000 n'ont rien à envier aux anciens Disney, beaucoup sont accusés de sexisme ! Et tiens, quand Bob de Les Indestructibles fait un régime pour redevenir un super-héros, on peut dire que c'est grossophobe tiens.Et quand c'est un blanc qui est caricaturé, on pourrait pas dire que c'est raciste ? Pourquoi ?
    • NegMarron
      Bonne iniative, beaucoup de ces films comportent des stéréotypes raciste qui peuvent blesser les communautés concernée et influencer les plus jeunes. Je trouve que depuis les années 2000, Disney fait beaucoup effort pour la diversité et le respect des autres cultures, les haineux et les raciste boiront du petit lait pour avaler la pillule mais le monde change et en 2020 ce type de comportement n'a plus sa place dans notre société.
    • PENN-AR-BED (COMMS)
      J'ai un comm de mon compte principal qui n'a pas été supprimé ! Une première depuis 2 mois ...
    • Xavier N
      Oui et surtout ils pensent à la place des nationalités concernées par ces scènes. Car je suis certain qu'en vérité, les chinois ou les africains s'en moquent de tout ça. C'est juste politique, pour paraître bien. Sauf qu'en vérité, ils enferment eux-mêmes les gens dans des catégories.
    • Xavier N
      Dernière chose sur ce sujet : le véritable truc NOCIF et contre-productif, ce ne sont pas les films, mais justement ce message placé au début. Le résultat c'est qu'on va tous se concentrer dessus et chercher ce qu'il y a de raciste. Sans le message, tu regardes le film sans te rendre compte d'une scène soi-disant raciste, donc ça n'a rien de nocif.Alors, qu'est-ce-qui apporte la division : le film, ou bien ce message placé avant ?Et tiens, quand ce sont les blancs qui sont caricaturés, pourquoi ce ne serait pas raciste aussi ?
    • Xavier N
      Oui, et je rajouterai que les singes ne sont pas non plus des sorciers africains... Hein Rafiki, avec sa voix de black (aussi bien en VO qu'en VF) ? 😅
    • The Rotisseur
      Sympa ce régime politique qui nous explique de quelle façon on doit penser.
    • US Marshal
      Oui c'est pour ça ! Les corbeaux représentent une caricature de la minorité noire américaine. Mais ça, je ne m'en suis jamais rendu compte. Je voyais des corbeaux qui chantaient, point.
    • US Marshal
      Pareil !!! J'ai vu Les Aristochats je ne sais combien de fois, il fait partie de mes films d'enfances (le 1er film que j'ai vu au cinéma !), et jamais je ne me suis posé ces questions !!! 😒Et bientôt on va nous dire: Attention, Le Roi lion dépeint une Afrique imaginaire, les animaux ne se comportent pas comme ça entre eux, les lionceaux ne sont pas menacés de mort par un membre de leur famille, etc....
    • US Marshal
      Ah ah ah ah ah !!! Excellent !!! Bravo, c'est tout à fait ça !!! 😂😂😂👍👏
    • Seke
      Au moins les films restent intacts, donc c'est une bonne nouvelle.
    • negeil
      Disney est dévoué à créer des histoires avec des thèmes inspirants, qui reflètent la richesse de la diversité des expériences humaines à travers le mondeC'est pour ça que vous avez décidé de diffuser Love,Victor sur Hulu et pas sur Disney+ ?
    • Madolic
      Ca méritait vrmt un article ça ?A part faire rager les rageux je vois pas l'intérêt ...
    • Xavier N
      Pour Les Aristochats, je propose le message suivant : Attention, le film que vous allez voir est une œuvre de fiction avec des libertés artistiques : Les chats, les chiens et les souris ne peuvent pas parler, pas plus qu'ils ne savent jouer du Jazz. La représentation de Paris est une vision obsolète et n'a plus rien à voir avec le Paris actuel. Les oies anglaises n'ont pas de démarche particulière. Et non, les maîtres d'hôtel (ou les majordomes) ne ressemblent pas à Jacques Chirac. Voilà 😉
    • Xavier N
      Je connais les Aristochats par cœur depuis mon enfance, jamais je ne me suis dit les asiatiques jouent au piano avec des baguettes chinoises, faut arrêter à un moment, c'est juste une représentation artistique. Soit on les infantilise, soit ils sont vraiment abrutis...C'est limite si ils diraient pas : Attention, il s'agit d'une fiction : Les chats, les chiens et les souris ne peuvent pas parler, pas plus qu'ils ne savent jouer du Jazz. La vision de Paris est une représentation obsolète et n'a plus rien à voir avec le Paris actuel. Les oies anglaises n'ont pas de démarche particulière. La liste est longue 😉
    • Christian Margris
      Je trouve l'initiative bonne d'autant plus que ces films est destiné à un jeune public qui lui est influençable par ces contenus.
    • L'Otaku Sensei
      C'est quand même grave de devoir en venir à ça. Les gens ne sont-ils pas capable de replacer les choses dans leurs contextes ?! Pfff ^^
    • Xavier N
      En 2020, il faut carrément expliquer qu'un film représente les visions de son époque, c'est ce qu'on appelle le progrès. A l'époque, presque personne ne s'en choquait, les nationalités concernées en première ligne. Elles en riaient aussi. Aujourd'hui, fini de rire, le politiquement correct a fait sa place, une véritable prison intellectuelle renforçant encore plus la haine entre les gens qu'elle ne l'atténue. Il va falloir recontextualiser tous les films, et les milliards de livres anciens qui existent.Sérieux, ils croient quoi ? Qu'en voyant ce chat, je vais penser que les asiatiques jouent au piano avec des baguettes chinoises ??
    • Xavier N
      C'est ce qu'ils ont fait sur la blague sexiste du bêtisier de Toy Story 2. Vont-ils ré-inclure cette scène par un tel message au début ? On verra bien.
    • Blasi B
      raaaa aucun souvenir....
    Voir les commentaires
    Back to Top