Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Echange de Clint Eastwood sur Arte : l'histoire vraie des meurtres du poulailler
    Par Laëtitia Forhan — 22 nov. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    L'Echange de Clint Eastwood est diffusé ce dimanche soir sur Arte. Saviez-vous que ce film sur l'enlèvement d'un enfant est inspiré d'une histoire vraie ?

    Mis en scène par Clint Eastwood et écrit par J. Michael Straczynski, un ancien journaliste devenu scénariste (il a notamment travaillé sur La Cinquième dimension, Babylon 5 et plus récemment World War Z et Sense 8), L'Echange se déroule à Los Angeles en 1928 et raconte le combat de Christine Collins (Angelina Jolie), une mère dont le fils a été enlevé. Quelques temps après la disparition, la police lui restitue un garçon en affirmant qu'il s'agit de son enfant, mais Christine sait que ce n'est pas lui. Si cette histoire semble absurde (qu'elle mère confondrait son enfant avec un autre ?), il s'agit pourtant d'une histoire vraie...

    L'Echange
    L'Echange
    Sortie le 12 novembre 2008 | 2h 21min
    De Clint Eastwood
    Avec Angelina Jolie, John Malkovich, Michael Kelly, Jeffrey Donovan, Jason Butler Harner
    Presse
    4,1
    Spectateurs
    4,2
    Streaming

     

    Au début des années 2000, J. Michael Straczynski découvre l'histoire de Christine Collins, une femme qui en signalant la disparition de son fils allait mettre en lumière les agissements plus que douteux d'une police corrompue. A la lecture de documents relatifs à l'affaire, le journaliste et scénariste n'en croit pas ses yeux. L'histoire semble tellement incroyable que Straczynski se met même à douter de la véracité des documents, il se souvient avoir pensé : "Ce n'est pas possible, ça n'a pas pu se passer comme ça, il y a sûrement erreur!". Et pourtant...

    En mars 1928, Christine Collins signale la disparition de son fils Walter, mais sans aucun indice l'enquête stagne. La presse et le public se passionnent pour cette affaire de disparition inexpliquée. Quelques temps plus tard, la police annonce que l'enfant a été retrouvé dans l'Illinois, mais à son arrivée en Californie, sa mère ne le reconnait pas. Devant son insistance, le Capitaine de police chargé de l'enquête décide de faire interner Collins en hôpital psychiatrique.

    Universal Pictures
    Angelina Jolie dans L'Echange

    Au bout de 5 jours, le garçon avoue qu'il n'est pas Walter. Il a simplement profité de sa ressemblance avec le garçonnet pour se rendre à Hollywood afin de rencontrer son idole, l'acteur Tom Mix. Christine Collins est libérée et, avec l'aide du pasteur présbytérien, Gustav A. Briegleb (incarné à l'écran par John Malkovich), poursuit l'Inspecteur en justice. L'affaire de corruption crée un scandale retentissant et se solde par la démission du Capitaine J. J. Jones et du chef du LAPD, James E. Davis.

    Le meurtre du jeune Walter sera avoué par le tueur en série Gordon Northcott et sa mère Sarah Louise Northcott en 1930. 

    Une affaire liée aux Meurtres du poulailler de Wineville


    Arrêté en septembre 1928, alors qu'il fuyait avec sa mère, Gordon Northcott aurait enlevé, violé et tué plus d'une dizaine d'enfants. C'est son neveu, le jeune Sanford Clark qui le dénonce à la police de Los Angeles. 

    L'histoire débute en 1926 à Wineville en Californie. Le jeune canadien Sanford Clark, alors âgé de 13 ans, est envoyé chez son oncle Gordon Northcott qui vit dans un ranch en Californie avec sa mère. Sanford est battu et violé par ce dernier à plusieurs reprises, il en parle à sa sœur qui décide d'en informer le consul américain au Canada. Le 31 août 1928, des inspecteurs du service de l'immigration se rendent au ranch.

    Le jeune garçon affirme que Northcott a enlevé, abusé et tué plusieurs jeunes enfants dans son poulailler et l'a forcé à l'aider. Pour prouver ses dires, le garçon, désormais âgé de 15 ans, indique le lieu où les corps sont enterrés ou recouverts de chaux. La police ne retrouve pas de corps complets mais des effets personnels, l'arme des crimes et des os. Très vite l'affaire est surnommée "L'Affaire des Meurtres du poulailler de Wineville".

    Universal Pictures


    Gordon et Sarah Louise Northcott sont arrêtés par la police canadienne le 19 septembre 1928. La mère avoue le meurtre du jeune Walter Collins, avant de se rétracter. Elle est condamnée à la prison à vie le 31 décembre 1928 mais sera toutefois libérée sur parole douze ans plus tard avant de mourir en 1944. Après son arrestation, Gordon Northcott Stewart aurait avoué le meurtre de cinq enfants avant de nier. Le tueur est reconnu coupable de meurtres au terme d'un procès de 27 jours et condamné à mort. Il est pendu le 2 octobre 1930, à l'âge de 23 ans.

    Malgré les témoignages des Northcott et devant l'absence de corps, Christine Collins continuera toute sa vie à chercher - en vain - son fils. Elle meurt le 8 décembre 1964 à Los Angeles, à l’âge de 75 ans.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Un monde parfait de Clint Eastwood sur France 3 : qu'est devenu le jeune héros TJ Lowther ?
    • Ces mères cultes du cinéma et des séries que l'on a rêvé d'avoir !
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top