Notez des films
Mon AlloCiné
    Michael J. Fox met fin à sa carrière en raison d'une aggravation de son état de santé
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 19 nov. 2020 à 13:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Sortant ses mémoires aux Etats-Unis, le comédien Michael J. Fox, atteint de la maladie de Parkinson depuis le début des années 1990, décide de mettre un terme à sa carrière de comédien, devenue trop difficile, alors que sa santé décline.

    Studio Hamburg

    C'est une triste nouvelle, qui était malheureusement prévisible. En 1991, sur le tournage de Doc HollywoodMichael J. Fox s'apercoit qu'il a des tremblements incontrôlés, bientôt diagnostiqués comme des symptômes de la maladie de Parkinson. En 1998, il annonçait publiquement sa maladie, le contraignant aussi à tourner moins.

    Dernièrement, alors qu'il vient de publier ses mémoires, sous le titre No Time Like The Future: An Optimist Considers Mortality, le comédien expliquait au magazine People, dans le cadre d'une interview promotionnelle, comment la maladie a eu des répercussions dramatiques sur sa mémoire et sa carrière. "Ma mémoire à court terme est ruinée. J'ai toujours été bon pour retenir et apprendre mes dialogues. J'ai connu des situations extrêmement dures lors de mes derniers boulots, qui étaient vraiment des rôles avec beaucoup de mots. J'ai vraiment dû lutter pour y arriver" confie l'acteur, âgé de 59 ans.

    Selon le Los Angeles Times, le comédien donne plus de précisions sur son souhait d'arrêter pour de bon sa carrière de comédien : "il y a un temps pour tout, et il est temps de mettre derrière moi les journées de 12h de travail, à devoir mémoriser 7 pages de dialogues. [...] Si ce doit être la fin de ma carrière de comédien, alors qu'il en soit ainsi" écrit Michael J. Fox, qui a toujours fait montre d'un grand courage pour continuer son métier en dépit de l'avancement inexorable de sa maladie.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Melnibonéen
      Je parie que tu es plus proche de 30 que de 60. Je me trompe ?
    • Jackslater1994
      Oui on peut être critique envers la carrière d’un acteur en disant qu’il n’a pas forcément fait les bons choix dans sa carrière . C’est pas la peine pour autant d’être méprisant en disant que aujourd’hui c’est un has been ( car sa sonnait comme çà dans ses propos ) .
    • Hunnam29
      Je suis d'accord avec toi que c'était méprisant envers l'acteur.N'empêche que ta réponse est un peu stupide aussi. C'est mal dit de sa part, mais il a tout à fait le droit d'avoir un regard critique sur la carrière de Michael J. Fox. Perso je suis par exemple critique sur la carrière de Mark Hamill, qui je trouve se sera reposé sur Star Wars toute sa vie. Après effectivement je connaitrais jamais son succès planétaire et j'aurais jamais la même somme que lui sur mon compte en banque. Mais du coup, je n'ai rien droit de rien sur sa carrière ?
    • Jackslater1994
      Tu est vraiment à l’Ouest à chacun de tes post toi . Juste pour être dans la contradiction avec moi faut que tu raconte n’importe quoi . Y’a quand même une grosse différence entre critiqué un film et être méprisant envers un acteur tu croit pas ?
    • BiggerThanLife
      vous vous trompez de maladie, c'est parkinson qui le ronge, pas alzeimer.
    • BiggerThanLife
      J'avais repéré ça depuis quelques temps. Son état se dégrade. il est apparu dans un clip et on voit les efforts qu'il fait pour ne pas trembler de partout. Terrible. J'écris ces mots avec une tristesse absolue. Il est l'un de mes grands amours de cinéma. Je penserai à toi avec beaucoup d'affection et tu trouveras toujours une place à part dans mon coeeeur. Ton ami, Bigger Emmet ThanLife 5 octobre 1885
    • Vroumvroum
      OK mais on va revenir au sujet.Et, quelle que soit la maladie, la contracter à 30 est pire que la contracter à 60. Je vois pas où est le débat.
    • Vroumvroum
      Source ?
    • Pierre C.
      « Encore ? Mais qu'est-ce que c'est que ces histoires de pied ? Les pieds seraient le point sensible des hommes du futur ? C'est peut-être dû à un accroissement de la pesanteur. »
    • Satirycon
      Avoir la vie devant soi est un luxe pour beaucoup d'être vivants sur terre. Par contre contracter une maladie grave, mourir dans un accident de la route, d'une maladie foudroyante, de faim ou de malnutrition, c'est tout de même très répandu, bien plus répandu que la seule maladie de Parkinson.A 51 ans j'ai déjà perdu beaucoup d'amis et membres de ma famille, de cancer, d'AVC, tumeur, Alzheimer, suicide. La plus jeune avait 21 ans (suicide dans un délire après avoir consommé des drogues), la suivante avait 26 ans (tumeur inopérable au cerveau, ce qui l'a fait souffrir pendant des années avant la fin). La maladie ne touche pas que des personnes d'un certain âge. J'ai un oncle qui est diabétique depuis son enfance, une amie de moins de 40 ans qui a une maladie grave depuis toujours qui l'oblige à faire régulièrement de lourdes séances de dialyse et une autre de la trentaine qui est née très prématurément et souffre de malformations osseuses très handicapantes. Ces personnes se sont pas malheureuses pour autant. C'est mieux ou c'est pire que de contracter Parkinson à 30 ans ? Peut-on établir une échelle de valeur de ce qui est mieux ou moins bien en fonction de l'âge ? Quelqu'un qui a toujours été handicapé et a appris à vivre avec ses problèmes s'estime-t-il forcément dans une situation terrible ?Ce que je veux dire par là c'est qu'il ne faut pas oublier que notre vie est de toutes façons très éphémère et fragile, qu'il ne faut pas la voir uniquement par le prisme d'un bien portant dans un pays riche. Elle peut s'arrêter à tout instant, de manière brutale ou dans une lente agonie, quel que soit l'âge. C'est d'être bien portant qui est un miracle, il ne faut pas l'oublier. Quand on est parfaitement conscient de cela, on ne peut pas dire qu'il est terrible de contracter une maladie dégénérative à 30 ans et que c'est moins grave à 60, sous prétexte qu'on y a échappé pendant 30 ans. Ce genre de maladie est terrible à tout âge, un patient de 60 ans ne trouvera pas qu'il s'en sort bien de l'avoir contractée aussi tardivement ! Il ne se dira pas C'est pas grave, j'ai bien vécu jusque là. Ça, c'est votre regard extérieur de personne qui n'en souffre pas, de personne qui jouit d'une santé dont bien des gens ne jouissent pas, quel que soit leur âge.
    • Harodes
      Bah un peu quand même. T'as eu 30 ans de vie normale en plus...
    • Jackslater1994
      Ben moi aussi je suis un brin irrespectueux. Aucun mépris non plus . Tout pareil que lui une simple blague .
    • micuthana ..
      Le plus ironique, c'est que c'est un acteur qui pendant une bonne partie de sa carrière à jouer les éternelles ados (quand il joue Marty qui doit avoir 16-17 ans, il en a déjà 25 et lors de la partie 3, il a 30 ans) Et il chope une maladie de personne agée très jeune si c'est pas ironique cela !
    • meiyo
      Doc Hollywood a aussi bien marché même si le film n'est pas très connu.
    • meiyo
      Il se bat justement que pour que leur distribution se démocratise.
    • MGM-ranger
      Il y a quand même 30 années d'écart entre les deux. Je trouve cela plus tragique de l'avoir aussi jeune, quand on a la vie devant soit.
    • Fromsarrians
      Ca fait de la peine pour lui... En même temps, si ça n'est qu'une question de mémoire, il n'a qu'à faire comme Depardieu, il n'apprend rien et les textes lui sont soufflés dans son oreillette...
    • Madolic
      Il était pourtant encore très bon dans The Good Wife ...
    • Maxime L.
      Parce que c'est une honte de gagner un smic ?Je cautionne pas forcément la blague de Boris3000 un brin irrespectueuse (cela dit c'est justement son ressort comique), mais au moins ça reste une blague. Pour le coup toi avec ta tournure de phrase méprisante tu manques juste de respect à tous les gens qui touchent un smic
    • Last Action Zero
      C'est vrai que je l'avais oublié, celui là. Un grand film bouleversant. Même lorsque De Palma en parle encore, il en pleure.
    Voir les commentaires
    Back to Top