Notez des films
Mon AlloCiné
    Mort de Claude Brasseur : Dubosc, Dujardin, Bedos, Rouve... Le cinéma français lui rend hommage
    Par Clément Cuyer — 23 déc. 2020 à 11:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    De Franck Dubosc à Jean Dujardin, en passant par Mathilde Seigner, Nicolas Bedos ou encore Jean-Paul Rouve, le cinéma français a réagi avec émotion à la disparition de Claude Brasseur. Morceaux choisis.

    Le cinéma français est en deuil. De Franck Dubosc à Jean Dujardin, en passant par Mathilde Seigner, Nicolas Bedos ou encore Jean-Paul Rouve, ils sont nombreux à avoir réagi à la disparition, ce mardi, de l'acteur Claude Brasseur. Morceaux choisis.

    "Il ne fait pas partie de ces acteurs qui ont un tas d’anecdotes et qui les ressortent. Il vivait sur le moment et non pas dans le passé. C’est tout mon cinéma, celui que j’aime et que j’ai aimé qui s’en va peu à peu", a déclaré avec émotion Franck Dubosc au micro de Franceinfo. L'acteur, qui avait donné la réplique à Brasseur dans les trois films de la saga Camping (dont il a partagé une émouvante photo de tournage visible ci-dessous), lui avait par ailleurs donné un petit rôle dans Tout le monde debout, son premier film en tant que réalisateur.

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Franck Dubosc Officiel (@fdubosc_officiel)

    Mylène Demongeot, qui formait avec Claude Brasseur le couple des Pic dans la saga Camping, se souvient, également au micro de Franceinfo"On s'est régalés tous les deux à faire Monsieur et Madame Pic, des personnages simples, populaires et charmants, pleins d'amour l'un pour l'autre. (...) C'est un excellent partenaire parce que c'est un grand acteur. (...) Aujourd'hui on va se souvenir de Monsieur Pic, mais il faut mettre M. Pic de côté pour se rappeler de sa carrière extraordinaire." Quant à Mathilde Seigner, également au casting de Camping, elle se souvient d'"un partenaire vraiment très simple", qui ne lui paraissait "pas compliqué ni en compétition, c’était quelqu’un d’aimable."

    Fabien Onteniente, le réalisateur des films Camping, était "bouleversé" par la disparition de Brasseur. C'était "une personne avec une densité assez épaisse, qui pouvait jouer des drames, de la comédie. Il avait un sens inouï de l'art dramatique. Il était d'une précision dans le dialogue, dans le rendez-vous. C'était un être délicieux et très gentil", déclare-t-il au micro de Franceinfo.

    Mort de Claude Brasseur : "une poésie inimitable", se souvient le réalisateur de L'Etudiante et Monsieur Henri

    Jean Dujardin, qui avait partagé l'affiche du film L'Amour aux trousses avec Claude Brasseur, a partagé un cliché du comédien sur les réseaux sociaux, comme vous pouvez le découvrir ci-dessous.

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin)

    Nicolas Bedos, de son côté, a partagé un cliché de Brasseur sans doute issu du tournage d'Un éléphant, ça trompe énormément. Une photo sur laquelle on peut également voir son père Guy Bedos, disparu au mois de mai dernier.

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel)

    Jean-Paul Rouve, qui avait joué aux côtés de Claude Brasseur dans le thriller Légitime défense et l'avait dirigé dans Quand je serai petit, a également rendu un hommage émouvant à l'acteur disparu à l'âge de 84 ans.

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Jprouve (@jeanpaulrouve)

    Guillaume de Tonquédec, qui avait eu Claude Brasseur comma "papa de cinéma" dans L'Etudiante et Monsieur Henri, a également posé quelques mots émus sur les réseaux sociaux, accompagnés d'un cliché plein de complicité réunissant les deux hommes.

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Guillaume de Tonquédec (@guillaumedetonquedecoff)

    Enfin, notons l'hommage tout particulier rendu par l'animateur télé Patrick Sébastien, qui a offert aux internautes une séquence de son émission De l'autre côté du miroir, dans laquelle il était rentré dans la peau de Pierre Brasseur. L'occasion d'une rencontre émouvante entre Claude Brasseur et son père, disparu des années auparavant.

    La bande-annonce de "Camping" :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top