Notez des films
Mon AlloCiné
    Mort de Michael Apted, le réalisateur du Monde ne suffit pas et Gorilles dans la brume
    Par Vincent Garnier — 9 janv. 2021 à 08:55
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le cinéaste britannique Michael Apted, à qui l'on doit notamment le Bond "Le Monde ne suffit pas" et "Gorilles dans la brume", est décédé ce jeudi 7 janvier 2021. Il avait 79 ans.

    Columbia TriStar Films

    Discret, élégant, talentueux... Le cinéaste britannique Michael Apted, à qui l'on doit notamment Le Monde ne suffit pas, Coeur de TonnerreGorilles dans la brume ou encore la série Rome, est décédé ce jeudi 7 janvier 2021. C'est son agent Roy Ashton qui l'a annoncé publiquement le 8 janvier. 

    De Cambridge à la TV

    Michael Apted étudie le droit et l'histoire à l'université de Cambridge et entame une carrière de documentaliste chez Granada Television. Durant les années soixante, il réalise plusieurs épisodes de la série télévisée Coronation street. Certains d'entre eux ont remporté des BAFTA Awards et Michael Apted en a lui-même obtenu un dans la catégorie Meilleur réalisateur de série.

    Il se découvre très tôt un certain intérêt pour le documentaire et contribue notamment à l'étude de caractère Seven Up! réalisée en 1963 par Paul Almond, dans laquelle plusieurs enfants de sept ans et de milieux sociaux divers sont interrogés sur leurs vies. Michael Apted prolonge l'expérience et décide d'interviewer à nouveaux les mêmes personnes tous les sept ans, faisant de ce projet la plus longue étude de caractère jamais filmée avec six nouveaux films qui suivront les sujets jusqu'à leurs 49 ans.

    Dustin Hoffman, Vanessa Redgrave, Lee Marvin... et des gorilles

    Apted s'oriente vers le cinéma en 1973 et dirige son premier long métrage, Triple echo, dans lequel une jeune femme cache un déserteur en le faisant passer pour sa soeur. En 1979, il enchaîne avec Agatha, un drame interprété par Dustin Hoffman et Vanessa Redgrave et portant sur la mystérieuse disparition d'Agatha Christie en 1926.

    En 1980, Michael Apted s'installe aux Etats-Unis et tourne son premier film hollywoodien, Nashville Lady, sur la vie de la chanteuse de country Loretta Lynn. Ce long métrage obtient sept citations aux Oscars, notamment dans la catégorie Meilleur film, et Sissy Spacek remporte celui de la meilleure actrice. En 1983, il dirige William Hurt et Lee Marvin dans Gorky Park, un film policier dont l'action se déroule à Moscou.

    En 1987, Michael Apted se rend au Rwanda et au Kenya pour filmer Sigourney Weaver et les singes de Gorilles dans la brume. Cette évocation de la vie de l'anthropologue Dian Fossey permet à l'actrice d'être citée à l'Oscar. Dans le même registre, le cinéaste dirige Jodie Foster en jeune sauvageonne dans le mélodrame Nell (1994). La brillante prestation de celle-ci lui vaut d'être à son tour citée à l'Oscar.

    James Bond

    Michael Apted se consacre parallèlement au thriller en réalisant Coeur de Tonnerre (1992), dans lequel Val Kilmer enquête sur sur le meurtre d'un Sioux Oglala, Blink (1994), où Madeleine Stowe incarne une aveugle aux prises avec un mystérieux tueur en série, Mesure d'urgence (1996), dans lequel Hugh Grant est intrigué par la mort de sans-abri présentant des symptômes étranges, ou encore Plus jamais (2002) où Jennifer Lopez mène une lutte acharnée contre un mari violent. Le metteur en scène d'origine britannique apporte sa contribution à la série des James Bond en 1999 en réalisant les nouvelles aventures de l'agent 007 dans Le Monde ne suffit pas.

    Malgré ses multiples fictions pour le grand écran, Apted n'oublie pas le genre documentaire et s'y adonne régulièrement tout au long de sa carrière en variant les sujets. Il réalise notamment une étude sur différents artistes dans Inspirations (1997), puis sur des scientifiques dans Me & Isaac Newton (1999). 

    Après avoir tourné le drame historique Amazing Grace (resté inédit en France), il s'essaie pour la première fois au film fantastique pour les besoins du troisième volet du Monde de Narnia en 2010.

    Le Monde ne suffit pas Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • nikos182
      Toujours ce genre de coms pour les disparitions de gens célébres qui pourtant décèdent a des ages honorables (80 ans et plus), je ne vois pas du tout les choses comme ca, les morts a des ages logiques n'entachent pas d'une quelconque manière une année (et vu que mathématiquement chaque année a son lot de morts, on ne va pas rentrer en dépression pour ca), je trouve que c'est surtout l'occasion de remettre en lumière le génie de ces disparus et je trouve ca très beau généralement que des tels talents soient mis a l'honneur a l'occasion de leur mort.Tout enterrement n'est pas triste, nombres de familles vous le diront
    • Major Alan Dutch Schaefer
      Aucune décence le gars.
    • LEBELIER
      Egalement.
    • David M
      R.I.P. à ce réal qui nous a offert de très bons films. :-(
    • David M
      Le com complètement stupide et déplacé de la page... GG mon pote tu gagnes la médaille d'or ! :-)
    • Might Guy
      J'ai le dvd ;-p
    • Muad Dib
      ca m'arrive encore parfois
    • LEBELIER
      J'allais le dire ... mais au risque d'être supprimé .. car ça y est ça recommence me concernant y avait longtemps !
    • LEBELIER
      Coeur de tonnerre ( basé sur des faits réels ) super film et qui passe trop rarement sur nos chaînes .
    • Might Guy
      RIP. Je recommande Agatha et coeur de tonnerre qu'il a réalisés.
    • tueurnain
      Eh ben, 2021 est partie pour ressembler à 2020...RIP à lui.
    • L'Otaku Sensei
      RIP à lui.Et Le monde ne suffit pas est trop critiqué comme James Bond.
    • Joanny
      comme pour n'importe quel acteur ou actrice. ça reste limite comme commentaire...
    • cinono1
      une belle filmographie tout ca. Un excellent artisan du cinéma au final. J'ai eu la chance de voir son documentaire seven up, le genre de documentaire qu'on oublie pas
    • Muad Dib
      une faute dans le titre au passage
    • Philippe G.
      admirons au passage sa longévité; depuis le début des années 60....
    • Boris3000
      Le cinéma s’en remettra
    • Major Alan Dutch Schaefer
      Ah mince alors !J’ai toujours aimé son James Bond malgré la critique et ce qu’on lui reproche j’avais très largement préféré Le monde ne suffit pas au précédent Demain ne meurt jamais,pour moi c’était un bon 007.Et puis Cœur de Tonnerre qui était un bon film.Qu’il repose en paix.
    Voir les commentaires
    Back to Top