Notez des films
Mon AlloCiné
    Netflix prévoit d'acquérir de plus en plus de films privés de cinéma à cause de la pandémie
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 13 janv. 2021 à 10:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après "La Femme à la fenêtre" de Joe Wright et "Wish Dragon" de Chris Appelhans, Netflix veut poursuivre sur sa lancée et récupérer de nombreux films initialement prévus pour les salles de cinéma.

    Netflix

    Alors que le géant du streaming présentait, ce 12 janvier, une vidéo exclusive regroupant toutes les nouveautés à venir en 2021, d'autres films pourraient s'ajouter à la liste. La fermeture des cinémas américains, qui dure depuis de nombreux mois, force les studios à accepter les offres de la plateforme. L'un des derniers exemples en date concerne La Femme à la fenêtre de Joe Wright. Produit par la Twentieth Century Fox, ce thriller porté par Amy Adams et Gary Oldman sera disponible au cours de l'été 2021. Scott Stuber, le directeur général des productions originales de Netflix, explique qu'ils n'ont pas l'attention de réduire la cadence.

    "Je pense que d'autres opportunités et conversations se profilent au vu des films que nous avons déjà acquis, et pas seulement dans le circuit des festivals", confie-t-il dans les colonnes de Variety. Si des événements comme le Sundance Film Festival sont une aubaine pour Netflix, notamment du côté des documentaires, les gros studios restent leur cible principale. "Cette année encore, nous avons acheté le premier film de Hally Berry, Bruised, que j'ai hâte de découvrir."

    L'année dernière, la platefome avait déjà pu proposer des œuvres prestigieuses, initialement prévues pour la salle de cinéma, comme Les Sept de Chicago d'Aaron Sorkin. Le film tiré de faits réels est d'ailleurs bien parti pour concourir à la prochaine cérémonie des Oscars. Pourtant, certaines maisons résistent encore à l'appel du pied de Netflix. C'est le cas de WarnerMedia qui a refusé l'offre de 200 millions de dollars pour léguer leur mastodonte Godzilla vs. Kong d'Adam Wingard. Toujours prévu pour le 19 mai 2021 en France, le blockbuster pourrait en revanche sortir directement sur la plateforme HBO Max aux États-Unis.

    Découvrez les nouveautés de Netflix en 2021 :

    Les films Netflix de 2021 Bande-annonce VO

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Zone Hostile sur Netflix : c'est quoi ce film de guerre avec Anthony Mackie en androïde ?
    • Army of the Dead, Don’t Look Up, Kissing Booth 3,… Netflix dévoile son line-up des films pour 2021
    • Lupin sur Netflix : que vaut la série avec Omar Sy en Arsène Lupin des temps modernes ?
    Commentaires
    • ouadou
      Mank est tout sauf du sous hollywood... c clair C'est juste un film comme The Artist , pour brosser l'académie et il aura tous ses Oscar... Dommage que Fincher devienne pantouflard
    • Satirycon
      Non merci, comme je l'ai dit, je ne me sers déjà pas de Prime Video, c'est certainement pas pour m'abonner à autre chose.
    • negeil
      J'ai Netflix, mais ce n'est pas moi qui paye. C'est bien ça non ?
    • meiyo
      Dans ce cas, aucune plateforme de streaming, Youtube compris, ne devrait exister. Le vrai problème est fiscal : elles doivent payer comme tout le monde.
    • Harodes
      Et Youtube ça consomme combien en bande passante ?
    • Harodes
      Ah oui il faut que tu regardes Uncut Gems absolument !!!
    • GTB
      C'est votre tentative de troll qui est médiocre.
    • GTB
      Impression assez fausse, justement c'est mon propos et pour cela que je vous ai cité quelques noms. Alors attention hein, je répète également que je ne prétends certainement pas que tous les Originals sont bons ou avec une prod-value digne de ce nom. Je dis simplement qu'il y a notablement plus de films intéressants que ce que certains pensent.Et autre impression fausse: il y a beaucoup plus de films cheap, médiocres, à petit budget, de qualité variable, en salles que certains ne le pensent.Pour Mank, on adhère ou pas à la proposition de Fincher; mais dans un cas comme dans l'autre il me semble difficile de le qualifier de sous hollywood, de cheap, de bouse, etc...On aime ou pas, mais on ne peut décemment pas prétendre qu'il est bâclé. Il en va de même pour beaucoup d'Originals.
    • jm m
      S’il est une société qui ne devrait pas exister, non pas en fonction des immenses bénéfices qu’elle fait, surtout en cette période de fermeture des cinémas, mais à cause de la consommation scandaleuse de la bande passante (15% de la bande passante mondiale) qu’elle génère, c’est bien NETFLIX. Mais, que voulez-vous, NETFLIX ne cessera d’exister que lorsqu’elle n’aura plus de clients, ce qui n’est pas demain la veille, et, en attendant, cette aberration technologique diffuse dans le monde entier des œuvres cinématographiques et télévisuelles avant tout destinées à des personnes médiocres.
    • ouadou
      je n'ai pas épluché chaque film mais les prods Siglés Netflix en ciné (pas en série) , je les trouve très souvent assez bas de gamme, un peu cheap... oserai je dire que je trouve Mank ennuyeux à crever (ça c'est pas du ressort de Netflix mais de Fincher qui a rendu hommage à son père avec un joli film bien mou pour les Oscar) ...Je suis d'avantage intrigué par leur offre docu et séries , domaine où ils innovent
    • Pierre C.
      Vu la situation sanitaire, ce n'est pas étonnant.
    • Bobby
      Tu t'abonnes à Netflix, Amazon Prime et OCS, c'est suffisant, pas besoin de 10 services !
    • GTB
      Comme je le dis dans un post plus bas, je ne sais pas s'il est réellement important de rentrer dans ce genre de détails. Vous précisez pour Les 7 de Chicago, mais le cas de La Plateforme est relativement similaire. C'est une production espagnole, sortie en salles en Espagne, pour laquelle Netflix ont acheté les droits de distribution à l'international.Il y a beaucoup de cas de figures différents dans les Originals pour lesquels Netflix occupe différents types de rôles. Au même titre que chez les autres producteurs/distributeurs connus.
    • GTB
      Cette phrase n'a pas grand sens pour tellement de raisons :/. Et je ne suis pas sûr de saisir votre idée derrière ce propos.Sinon, je réitère: il y a beaucoup de choses intéressantes dans les Originals. Quelques exemples que vous pourriez explorer:Beasts Of No Nation, Mudbound, Blue Jay, The Boy Who Harnessed the Wind, Mank, Okja, Roma, I Don't Feel at Home in this World Anymore, First They Killed My Father, I'm Thinking of Ending Things, The Two Popes, Marriage Story, The Irishman, A Sun, Klaus, Tigertail, At Eternity's Gate, Errementari, The Call, The Night Comes For Us, Dolemite is my Name, The Ballad of Buster Scruggs, Calibre, 37 Seconds, Annihilation, Gerald's Game, Blame!, The Bad Batch, Swiss Army Man, Our Souls at Night, Mosul, The Forest of Love, Private Life, Mother, Big Fish & Begonia etc...
    • ouadou
      ça dépend les films ? Clooney c du pur netflix ... comme s'ils étaient distributeurs
    • ouadou
      y en a pour tous les goûts mais pour le moment le label Netflix en Cinéma, c'est du sous sous hollywood à part quand ils se payent des stars à la fincher ou cuaron...
    • ouadou
      les 7 de chicago est récupéré... pas produit , juste acheté
    • Justice Prime
      Heu c'est sérieux comme question là ? 0o
    • Mickael Bail
      si nil pouvait récupérer 007 sa serait déjà pas mal
    • GTB
      Ce n'est pas tout à fait exact. Autant The Trial of the Chicago 7 était bel et bien prévu pour une sortie salles (Netflix ont racheté les droits à Paramount), autant pour Tyler Rake (Extraction) par exemple cela n'a jamais été le cas. Netflix ont eut directement les droits.Et non ces Originals n'ont pas le même statut que les films du catalogue tiers. Pour les films tiers, Netflix louent des droits d'exploitation aux ayant-droits. En général pour une durée déterminée (qui peut être renouvelée, et avec exclusivités ou pas). Pour les Originals, ils sont des ayant-droits (à différents degrés).Après, honnêtement, l'important est qu'ils soient dans le catalogue Originals. Si on rentre dans le détail, ça devient vite le merdier, tout comme pour les films salles. Le lien entre Netflix et leurs Originals varie d'un film à l'autre. Parfois ils financent une commande, parfois ils produisent, parfois ils co-produisent, parfois ils ont les droits de distributions exclusifs, parfois les droits de distribution partiels, parfois se sont directement des projets internes, parfois des projets tiers, parfois ils sont présent dès le début du projet, parfois très tard, etc...Netflix fonctionne comme n'importe quel autre studio. Originals est une bannière de com' qui regroupent leur catalogue propre au sens large. Tout comme c'est le cas des bannières distributeurs Warner/A24/Liongate/20th Century Fox/SonyPictures etc...et pourtant il est rare de voir les gens souligner que tels films Warner/A24/Liongate...n'est pas une production propre (ce qui est pourtant assez fréquent).
    Voir les commentaires
    Back to Top