Mon compte
    No Country For Old Men : l'implacable tueur Anton Chigurh raconté par Javier Bardem
    15 janv. 2021 à 10:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Diffusé sur France 3 ce 14 janvier, "No Country For Old Men" est un sommet des frères Coen. En particulier grâce à l'extraordinaire composition de Javier Bardem en tueur implacable. Un rôle de méchant sur lequel il était revenu avec nous.

    Diffusé ce 14 janvier sur France 3, No Country For Old Men hisse à nouveau les frères Coen à leur meilleur. Crépusculaire, virtuose et puissamment mis en scène, ce polar est en outre porté par un casting impérial, à commencer par Javier Bardem qui, sous les traits du tueur implacable et sans remords Anton Chigurh, livre une extraordinaire composition. L'Académie des Oscars ne s'était d'ailleurs pas trompé en lui décernant l'Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle, sur les trois remportés par le film.

    Lorsque nous avions rencontré le comédien venu en France présenter Escobar, ce fut l'occasion de passer en revue (et en images !) ses interprétations mémorables à l'écran. Skyfall, son hallucinante performance dans le déjanté (et culte !) Perdita Durango, Escobar bien sûr, celle d'Anton Chigurh et son impayable coupe au bol... "La différence entre lui et Pablo Escobar ? C'est que Anton Chigurh incarne la symbolique même de la violence, ce qu'elle représente dans la société américaine !"..

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Alex C
      C'est vrai qu'il crève l'écran dans ce film, ce fut un coup de maitre des frères Coen d'avoir choisi Javier Bardem en tant que tueur dans leur film par ailleurs très bon.
    • Gozer
      ce fut l'occasion de passer en revue (et en images !) ses compositions mémorables à l'écran. Skyfall, Pirates des Caraïbes : la vengeance de SalazarIl parle pas de Pirates des caraibes.Encore une erreur, une de plus
    Voir les commentaires
    Back to Top