Notez des films
Mon AlloCiné
    Première année sur France 2 : quel est le lien avec Rocky ?
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 21 févr. 2021 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    France 2 diffuse ce soir "Première année" de Thomas Lilti. Lors de la sortie du film, son réalisateur et ses acteurs, Vincent Lacoste et William Lebghil, avaient fait un parallèle surprenant entre ce film et "Rocky". Explications.

    Quel lien peut-il bien y avoir entre la saga Rocky et Première année de Thomas Lilti, diffusé ce soir sur France 2. Si, a priori, les deux films semblent très différents, l'un se déroulant dans le milieu de la boxe, l'autre auprès d'étudiants en médecine, le point de convergence se trouve dans leur construction, et dans une séquence clin d'oeil.

    Comme le soulignaient les comédiens Vincent Lacoste et William Lebghil à notre micro pour la sortie du film, Première année comprend "une séquence Rocky". Il s'agit d'"une séquence où on court, on se prépare. Il n'y a pas de boxe, ni de baston, mais il y a un côté Rocky", résument-ils. "C'est comme un entrainement avant le combat, qui est le concours final" dans le film Première année.

    Et d'ajouter : "Thomas Lilti voulait faire un film un peu comme ça sur des mecs en train d'étudier, comme si c'était une baston. Ils bossent tellement que ça devient une espèce de truc de compétition, comme dans Rocky". Le réalisateur et scénariste complète : "Il y avait l'envie de faire comme un film sportif, un film de combat où c'est très rythmé, où ça va vite. Il y a des épreuves."

    Première année
    Première année
    Sortie le 12 septembre 2018 | 1h 32min
    De Thomas Lilti
    Avec Vincent Lacoste, William Lebghil, Michel Lerousseau, Darina Al Joundi, Benoît Di Marco
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,9
    louer ou acheter

    L'idée première était de faire un film sur l’université et l’énergie des étudiants au travail. Le metteur en scène avait en tête une vision très cinématographique de ce que pourrait donner un long métrage centré sur ce thème. Première année alterne des moments quasi-documentaires (les scènes d’examens, les cours) et des scènes très rythmées de révisions et de discussions. L'objectif étant que le film soit à la fois très vrai et tout en tension. Thomas Lilti tenait d'ailleurs à filmer de vrais lieux, avec des amphis pleins à craquer, la bibliothèque, le centre d’examen de Villepinte.

    Première année : notre rencontre avec l'équipe du film

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • De médecin à réalisateur d'Hippocrate, Thomas Lilti se confie dans un livre
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top