Notez des films
Mon AlloCiné
    Tonton David : de Kassovitz à Un indien dans la ville, 3 choses à savoir sur le chanteur décédé
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 17 févr. 2021 à 10:35
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le chanteur Tonton David, figure pionnière du raggamuffin et du Hip-Hop national, auteur du tube "Chacun sa route" sur la BO du film "Un indien dans la ville", est décédé à 53 ans des suites d'un AVC survenu en gare de Metz ce dimanche.

    JAEGLE STEPHANE / BESTIMAGE

    Tonton David, David Grammont de son vrai nom, n'est plus. Figure pionnière du Reggae français, auteur de tubes et chansons engagées dans les années 1990 comme "Peuples du monde", "Chacun sa route", "Sûr et certain", encore entonnés par toute une génération, l'artiste est décédé ce mardi 16 février des suites d'un AVC survenu dimanche en gare de Metz.

    De nombreux artistes de tous horizons ont tenu à rendre hommage au chanteur sur les réseaux sociaux, à commencer par Omar Sy, qui en a profité pour partager sur sa page Twitter Le Blues des Racailles, autre titre emblématique de toute une génération :

    Peuple du monde avec Mathieu Kassovitz

    En 1990, Tonton David avait popularisé le raggamuffin avec son morceau Peuple du monde, parodié d'ailleurs par le trio comique des Inconnus, dont l'entame reste encore dans les mémoires : "Issu d’un peuple qui a beaucoup souffert / Issu d’un peuple qui ne veut plus souffrir..." Le single se vendra à 100.000 exemplaires.

    Le clip de la chanson fut signé par Mathieu Kassovitz. On y découvrait le Rasta fuyant un contrôle de police dans le quartier de la Défense, tandis que ses amis graffaient un mur à la bombe aérosol. Un titre emblématique de la jeunesse des banlieues, qui figura sur la première compilation de rap français, Rapattitude, sur laquelle figuraient également Assassin et Suprême NTM, et sera au programme de son premier album, Le Blues des racailles.

    Ci-dessous, le clip réalisé par Mathieu Kassovitz...

    Le cinéaste n'a d'ailleurs pas manqué de rendre hommage au chanteur, en réagissant sur son compte Instagram : "J’ai eu la chance de réaliser son premier clip et le mien également en 1990 avant de réaliser Métisse. C’était mon premier job payé. Je connaissais certain du high flight international des soirées et concerts de ragga et dancehall qui cartonnaient à paris. [...] Dans cette vidéo vous pourrez y voir pas mal de monde qui on participé à l’évolution du mouvement à l’époque, les danseurs, figurants, graffeurs, étaient et parfois sont restés des figures importantes de la culture hip hop. Que des bons souvenirs avec lui et son équipe."

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Mathkasso (@mathkasso)

    "Chacun sa route", le carton d'Un indien dans la ville

    Sorti en décembre 1994, la comédie Un indien dans la ville, portée par Thierry Lhermitte et le jeune Ludwig Briand, fut un énorme succès en salle, avec près de 8 millions de spectateurs. Un succès dont a bénéficié Tonton David avec le titre Chacun sa route, chantée aux côtés de Geoffrey Oryema et de Manu Katché pour la bande originale du film. Il était d'ailleurs accompagné de Tyrone Downie, compagnon de Bob Marley, aux claviers. "Dites-leur que chacun sa route, chacun son chemin, chacun son rêve, chacun son destin…" Les paroles de ce tube ont largement inondé les ondes des radios à l'époque.

    Séquence souvenir, ci-dessous...

     

    Un duo avec Valérie Lemercier

    Sa route a croisé celle de Valérie Lemercier, en 1993. Les deux ont en effet chanté ensemble lors d'un concert à Paris cette année-là, pour Les Enfoirés chantent Starmania.

    Le plaisir de réécouter le duo sur la chanson Quand On n'a Plus Rien à Perdre...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • meiyo
      Rien ne dit que ça est un rapport. Comme le coronavirus, l'AVC touche tout le monde.
    • mollet83
      Surtout les excès en tout genre oui... on sème on recolte
    • Seke
      Un indien dans la ville que j'avais vu au Cinéma
    • meiyo
      Ma génération a connu Peuples du Monde bien avant Chacun sa Route. Saleté d'AVC ...
    • Don Diego de Las Vega
      Condoléances à sa famille
    Voir les commentaires
    Back to Top