Notez des films
Mon AlloCiné
    Jurassic Park : la scène finale que vous ne verrez jamais
    Par Corentin Palanchini — 22 févr. 2021 à 08:04
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion de l'arrivée du long métrage sur Netflix, découvrez les secrets de "Jurassic Park" à travers 5 choses méconnues au sujet de son T-Rex.

    Le T-Rex a été entièrement construit

    Véritables magiciens des effets spéciaux, Stan Winston et ses équipes de techniciens ont fabriqué un T-Rex grandeur nature en en faisant un "animatronique" : un robot commandé à distance, dont les membres électroniques sont souvent dissimulés (par une peau en latex) afin de les rendre plus réalistes et de leur conférer une apparence de vie. La taille estimée d'un véritable T-Rex est de 13 mètres de long et 5 de haut, et celui de Jurassic Park en fera 12 de long et 6 de haut. Le tout pour atteindre un poids de 8 tonnes.

    Jurassic Park
    Jurassic Park
    Sortie le 20 octobre 1993 | 2h 02min
    De Steven Spielberg
    Avec Sam Neill, Laura Dern, Jeff Goldblum, Richard Attenborough, Samuel L. Jackson
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    4,2
    Voir sur Netflix

    D'où vient son cri ?

    L'équipe du film se heurte à une difficulté : comment reproduire la "voix" d'un animal disparu depuis si longtemps ? Plutôt que d'inventer de toute pièce un rugissement, Gary Rydstrom, qui avait travaillé sur Indiana Jones et le temple mauditAlways ou Terminator 2 et allait plus tard collaborer avec Pixar, trouve une solution : s'inspirer d'animaux bien réels.

    Il mêle donc les sons d'un crocodile, d'un bébé éléphant, d'un tigre et de son propre chien, un Jack Russell nommé Buster, pour arriver au son que l'on entend désormais dans le film. Et lorsque l'avocat Donald Gennaro (Martin Ferrero) est dévoré sur la cuvette des toilettes, selon la légende, le son du T-Rex a été tiré d'un cheval en train de mâcher un épi de maïs.

    Earth, Wind and Fire à l'origine d'une scène culte

    Comment est née l'idée de la scène du verre ? Steven Spielberg était dans sa voiture, en train d'écouter une musique du groupe Earth, Wind and Fire. Avec le son poussé assez fort, le cinéaste a constaté que les basses faisaient trembler son pare-brise. Dès lors, l'idée lui vient de reproduire ce tremblement sur une surface lisse, un verre d'eau sous lequel est pincé une corde de guitare. Ainsi, le contenu du récipient oscille à l'approche des pas lourds du T-Rex. Avec un zoom progressif, Spielberg fait monter la tension en plus de signer une scène iconique reprise dans de nombreux films et séries depuis.

    Inspiré par un parc d'attraction

    En 1990, Steven Spielberg travaille à développer certaines des attractions du parc Universal de Floride, parmi lesquelles celles inspirées de E.T., Retour vers le futur, Les Dents de la merTransformers ou Men in Black. Le parc prévoit aussi un parcours intitulé "Kongfrontation" dans lequel les visiteurs doivent être évacués car King Kong arrive pour tout casser. Adaptée du film King Kong de 1976, l'attraction propose deux gorilles géants de 12 mètres de haut, en animatronique. C'est devant cette possibilité offerte par le parc que Spielberg aura l'idée de recourir à un T-Rex gigantesque utilisant cette technologie.

    Le T-Rex devait avoir une fin plus spectaculaire

    Lors du combat final entre le T-Rex et les vélociraptors, Grant, Ellie et les enfants fuient la salle de contrôle du parc, parviennent à s'envoler via un hélicoptère et quittent Isla Nublar. Mais les storyboards originaux du film permettent de savoir qu'une scène spectaculaire était prévue entre la sortie de la salle et la fuite en hélicoptère.

    Sur ces documents de travail, on découvre que le véhicule des héros devait être bloqué par la chute soudaine d'un arbre, les obligeant à en sortir précipitamment. En effet, le T-Rex est sur leurs talons, et alors qu'il se rapproche inexorablement, ils s'approchent d'un hélicoptère en passe de décoller. Grant charge les enfants alors qu'il décolle, commence à grimper lui-même, mais le T-Rex croque l'un des patins ! Il tire de toutes ses forces, au point que celui-ci se détache du véhicule. Le pilote réussit tant bien que mal à prendre de l'altitude, laissant le dino sur le sol, patin dans la gueule, s'envolant avec les héros sains et saufs !

    Une scène impressionnante, que nous ne verrons jamais.

    Michel et Michel se lancent dans le décryptage du film :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • 10 films qui ont bercé votre enfance si vous avez grandi dans les années 90
    • Jurassic Park : Jeff Goldblum et Sam Neill rejouent une scène du premier film
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top